For more features, images, brands and blogs please Login

L'officiel mode

Feeds from this blog have been updated
Description
Défilés, photos de soirées, tendances décryptées, looks retrouvez tout l'univers de la mode sur L'Officiel.

Latest articles

Découvrez le numéro de février de L’Officiel
20-01-2017 13:12:02
L'officiel de la mode
La guerre des sexes n’aura pas lieu, le monde de demain nous appartient! Deux idées fortes qui nous ont suivis, rythmant et guidant chacune des étapes de la construction de ce numéro. En février, les femmes sont à l’honneur. Un magazine de mode dédié aux femmes? Certes, l’idée n’est pas surprenante. Mais ce qui l’est, c’est le choix des femmes que nous allons vous faire découvrir au fil des pages. Des femmes qui vivent, qui bougent, qui pensent, qui créent. Qui ont envie d’être elles-mêmes et différentes. On pourrait dire qu’elles sont exceptionnelles. Non. Elles sont ce que chacune de nous est ou pourrait être. C’est devenu une évidence, nous sommes toutes des Wonder Woman. Mais il a fallu que certaines des superstars de Hollywood comme Natalie Portman, Kathryn Bigelow ou Jennifer Lawrence nous donnent cet éclairage. Dans la mode, elles (re)prennent les commandes de grandes maisons ou se lancent dans l’aventure en solo. Sur les podiums, une nouvelle génération ne se contente plus du “sois belle et tais-toi”. Cette réalité post-féministe nous conforte dans notre mise en scène de femmes telles qu’elles sont, avec leurs failles et leurs forces. Ce serait néanmoins une erreur de penser que le débat est clos. La liberté n’est pas égale pour toutes. Les archétypes machos persistent et signent. Nous devons être plus subtiles et plus précises! Le but n’est pas de conquérir des égalités qui ne seraient que formelles. Combat, lutte, quotas ou même pouvoir ne sont pas les mots que nous souhaitons utiliser. Parlons plutôt d’un corps à corps pour nous mettre d’accord. D’un au-delà du genre pour agir, d’un match sans perdant. Leila Slimani, prix Goncourt 2016, l’explique si bien en nous confiant que lorsqu’elle écrit elle oublie son sexe. Ou Sam Taylor-Johnson qui répond à la question “Êtes-vous féministe ?” par un “C’est comme si on me demandait : êtes-vous une femme” qui dit tout. Elles sont les premières à oser la caricature ou à faire preuve d’une lucidité tranchante. Dans ce numéro, nous parlons d’elles. Adrienne Ribes-Tiphaine Cet article Découvrez le numéro de février de L’Officiel est apparu en premier sur L'officiel de la mode.
5 questions à la créatrice de Devernois
6-01-2017 18:34:36
L'officiel de la mode
Déjà dix ans que Séverine Brun insuffle dynamisme et sérénité à la marque créée par son grand-père, Claudius Devernois. À l’aube d’une année riche en promesses, la PDG et directrice de collection s’est confiée à L’Officiel. Propos recueillis par Mathilde Berthier   Devernois fêtera en 2017 ses 90 ans d’histoire. Comment appréhendez-vous cet anniversaire ? Nous allons fêter 90 années d’une belle aventure familiale et humaine, un anniversaire peu commun dans le monde de la mode. Devernois, c’est aussi une histoire de famille… Comment vous appropriez-vous l’héritage laissé par votre grand-père ? Nous sommes très fiers de faire perdurer ce savoir-faire dans lequel nous innovons chaque saison : la recherche des fils, la mise au point des mailles… Certains de nos jacquards utilisent jusqu’à 8 fils différents pour un même modèle. Tous nos fils proviennent des plus grandes filatures italiennes. Devernois promeut l’élégance à travers un produit de qualité aux mailles nobles et naturelles. Comment décririez-vous le style Devernois ? Nos clientes veulent porter des vêtements qui ont une âme. Elles savent qu’il y a derrière nos produits des équipes d’hommes et de femmes soucieux d’une qualité française irréprochable. Nos collections permettent de faire ses propres associations afin d’être toujours unique et d’avoir ce « je ne sais quoi de différent ». Quand je vois une femme en Devernois dans la rue, je trouve qu’elle force l’admiration par sa justesse et sa sensibilité à une certaine idée du luxe, un luxe qui ne se voit pas. Vous possédez encore des ateliers dans le centre de la France. Êtes-vous consciente d’être l’un des derniers bastions du « made in France » ? Nous avons cherché à renforcer cet ADN en lançant notre ligne « Claudius », bel hommage qui reprend le nom de mon grand-père. C’est une collection maille 100% made in France. La ligne « Maille de Luxe », vendue dans notre réseau de boutiques, se distingue par sa maille pensée, créée, fabriquée et tricotée « chez nous ». Comment voyez-vous les 90 années à venir ? J’imagine les 90 années à venir avec des femmes ne rêvant que de maille. www.devernois.com Cet article 5 questions à la créatrice de Devernois est apparu en premier sur L'officiel de la mode.