For more features, images, brands and blogs please Login
2015-09-14 12:30:46

Fashion Week : le destin de Diane Von Furstenberg

D_Von_Furstenberg_   Ready to wear spring summer 2016; NEW YORK fashion week september 2015

La créatrice américaine quitte les dancefloors et s’invite dans l’antre de Fortune, déesse antique du hasard et de la chance. Exit les turpitudes de la modernité : la nouvelle fille Diane Von Furstenberg s’épanouit dans la nature, libérée de toute contingence matérielle.

Le premier rang

L’écrivaine engagée Chirlane McCray, épouse du maire de New York, s’illustre dans une robe-portefeuille maison. À ses côtés, on retrouve Kate Upton, Karolina Kurkova et Rachel Zoe, aficionados reconnues de la styliste belgo-américaine.

La cabine

Toutes les favorites de la designer sont au rendez-vous : Karlie Kloss ouvre le show dans une mini-robe pétillante à volants fuchsia, Kendall Jenner irradie dans une tunique fluide brodée de dorures, et les soeurs Hadid jouent les yéyés romantiques. Comme un symbole, Lily Aldridge succède à la new face Willow Hand… Un cocktail électrique de jeunes tops et de supermodels.

Le vestiaire

La “Fortune” de Diane Von Furstenberg semble tout droit sortie des années 1970. En combinaison flare, pantalon pattes d’éléphant et maxi-robe aérienne, cette divinité des temps modernes prêche un style à la fois yéyé et hippie-chic. Côté couleurs, l’éclectisme est de mise, souligné par les jeux d’imprimés frénétiques (ethniques, floraux, pointillistes, bucoliques…). Fidèle à son mood board, la créatrice évoque l’antiquité par l’usage récurrent de découpes asymétriques et de drapés sculpturaux.

Les accessoires

Même dans la nature, la fille Diane Von Furstenberg se perche sur des talons hauts. Les sandales du printemps-été 2016 ne font pas exception à la règle (une bonne dizaine de centimètres au compteur), et s’inspirent largement de la spartiate. Côté maroquinerie, l’inspiration seventies est de mise : les sacs et pochettes se parent de franges, et sont travaillés dans les matières emblématiques de la décennie (paille, daim, etc).

La signature

Le papillon, symbole de fugacité et de liberté, se décline en broderie sur les robes longues et courtes. Moins bucolique, la frange est l’autre leitmotiv de ce show printemps-été 2016. On la retrouve sur les poches, sur les ceintures, sur les sacs…

Découvrez ici l’intégralité du défilé Diane Von Furstenberg printemps-été  2016.

M.B.

D_Von_Furstenberg_   Ready to wear spring summer 2016; NEW YORK fashion week september 2015 D_Von_Furstenberg_   Ready to wear spring summer 2016; NEW YORK fashion week september 2015

 

Cet article Fashion Week : le destin de Diane Von Furstenberg est apparu en premier sur L'officiel de la mode.