For more features, images, brands and blogs please Login
2016-10-11 14:17:09

Techniques make-up d’hier et d’aujourd’hui

Véritables intemporels beauté, certaines techniques de maquillage traversent les générations, les modes et les époques. A l’occasion de ses 95 ans, l’Officiel dresse un tour d’horizon des tendances d’hier et d’aujourd’hui, du lipstick rouge jusqu’au strobing.

par Melanie Mendelewitsch

 

diorshow-khol-6Le Khôl fait son retour en force

De l’Égypte Antique aux looks rétro des années 30, le Khôl a su traverser le temps avec grâce. Si il a connu son apogée dans les 50’s et 60’s, popularisé par de sublimes ambassadrices telles que Brigitte Bardot et Audrey Hepburn, le Khôl est plus que jamais d’actualité, dans nos vanity comme sur les podiums. Lors des dernières fashion weeks, les beautistas averties ont notamment pu le spotter chez Elie Saab et chez Dior, où le make- up artist Peter Philips l’ a décliné en versions multiples, des plus sages au plus excentriques.

Diorshow Khôl, Dior, 25 euros chez Sephora.

 

Les lèvres rouges, éternel glamourchanel rouge

Symbole ultime de féminité depuis l’âge d’or d’Hollywood jusqu’aux années grunge, le lipstick rouge se réinvente au gré des années. Résistant même à la tendance lourde du nude, le bâton de rouge demeure l’emblème de la Parisienne, qui le porte en unique maquillage, associé à une pointe de Mascara. Pilier indétrônable, il continue d’inspirer plusieurs générations de make up artists. Dont Lucia Picca, global Creative designer pour le make-up et la couleur chez Chanel, qui présente sa première collection Automne 2016 entièrement dédiée au rouge et à ses interprétations multiples. Un voyage beauté dans le temps, où les lèvres écarlates éclatantes rencontrent de subtiles ombres à paupières d’un rouge brun.

Le Rouge Allure, Chanel.

 

 

ysl_2rosycontouring001Le contouring, une nouvelle façon d’apprivoiser la lumière

Détrompez vous, le contouring est bien plus qu’une toquade beauté popularisée par les insta-beauties 2.0, la fraterie Kardashian en tête. Comme l’explique Patrick Lorentz, make-up artist Estée Lauder, c’est une technique utilisée depuis des décennies: «C’est une technique ancienne, utilisée notamment au théâtre pour dompter la lumière. Les femmes ont souvent tendance à se laisser impressionner par les tutos vus sur les réseaux sociaux, alors que si il est utilisé avec parcimonie et savoir-faire, le contouring est une excellente façon de jouer avec les volumes. Il faut simplement garder en mémoire que le fard clair accentue les volumes, quand la teinte sombre affine». En fonction des zones du visage qu’on souhaite mettre en lumière -ou en sourdine- on s’approprie donc cette règle clé en évitant d’avoir la main trop lourde, et en privilégiant les textures poudrées, plus faciles à manier que les fards crèmes.

Couture Contouring, Yves Saint Laurent, 49,50 euros.

 

 

Fonds de teint liquides: de nouvelles formules surdouéessisley

Longtemps considéré comme un terrain glissant en beauté, le fond de teint liquide n’a plus grand chose à voir avec les textures épaisses archi-couvrantes des années 80 promptes à l’effet masque, faux-pas beauté par excellence. Les formules sont désormais imperceptibles, et bourrées d’actifs cosmétiques actifs, pour un effet soin simultané.On adopte les nouvelles CC crèmes, et les nouvelles innovations anti-âge de pointe : le nouveau Phyto Teint Expert, dernier né de Sisley, réunit toutes les caractéristiques du fond de teint surdoué: chargé en extraits végétaux, en Vitamine E et en poudres sublimatrices, il lisse l’épiderme et fusionne avec la peau, tout en garantissant une tenue haute fidélité.

Phyto teint Expert, Sisley 88 euros les 30ml.

 

estee lauderLe strobing, astuce 100% glow

Parmi les toutes dernières techniques à adopter, on suit de très près le strobing, nouveau beauty tip prisé des millenials qui permet d’illuminer le teint, et décupler le glow. Adopté par de nombreux tops, dont les inconditionnelles du genre Karlie Kloss et Gigi Hadid, c’est une alternative idéale au contouring, en particulier en journée, où on hésite à afficher un teint trop sophistiqué. En pratique, on applique l’illuminateur sur les bombés du visage: menton, front, pommettes, sans oublier l’arête du nez et l’arc de Cupidon. Seul bémol? Si le strobing révèle l’éclat des peaux claires comme plus mates (qui choisiront leur highlighter dans une teinte dorée ), il s’accommode cependant difficilement d’une peau grasse, qu’il fait briller encore davantage.

Genuine glow, Illuminateur regard et visage, Estée Lauder, 26,50 euros.

 

Cet article Techniques make-up d’hier et d’aujourd’hui est apparu en premier sur L'officiel de la mode.