For more features, images, brands and blogs please Login
2016-07-08 09:59:07

Breakfast with… Natasha Poly

NATASHA_POLY_RGM02321_HDDe passage à Berlin pour la Mercedes Benz Fashion Week, le top russe Natasha Poly nous a invités à partager son petit-déjeuner diététique.

Par Léa Trichter-Pariente
Photographie Raphaël Gianelli-Meriano

Pommettes hautes, blondeur hitchcockienne et jambes interminables, Natasha Poly doit son succès à son corps de rêve, certes, mais aussi à son grand professionnalisme et son naturel enjoué. Cette beauté incendiaire travaille sans relâche depuis ses débuts.
Originaire de Perm, petite ville russe de l’Oural proche de la Sibérie, Natasha Poly, de son vrai nom Natalya Sergeyevna Polevchtchikova, a été élevée par une maman ingénieure reconvertie en mère au foyer et un papa policier, loin du milieu de la mode et du mannequinat. “Je ne savais même pas que ce métier existait. Jeune, je ne me trouvais pas belle. J’étais trop grande avec mon 1,78 mètre, trop maigre et très timide.” Elle a 15 ans lorsque ses cousines l’inscrivent à un concours de beauté local. “On a dû le faire sans prévenir mon père qui était un homme sérieux et qui n’aurait jamais accepté. Il a pourtant fallu lui annoncer lorsque j’ai gagné le concours et que l’étape suivante m’embarquait à Moscou pour la finale où j’ai fini troisième.”

À 30 ans, le top aux mensurations de rêve et au regard enjôleur a aujourd’hui une belle carrière de mannequin derrière elle. Ambassadrice L’Oréal Paris, elle a défilé à deux reprises pour Victoria’s Secret et a posé devant l’objectif des photographes de mode les plus prestigieux : Mert & Marcus, Steven Klein, Craig McDean, Mario Testino, Inez & Vinoodh et Patrick Demarchelier pour ne citer qu’eux. Ses campagnes publicitaires les plus marquantes ? Gucci, Louis Vuitton, Lanvin, Roberto Cavalli, Sonia Rykiel, H&M, Jimmy Choo, Prada et dernièrement Versace. Moulée dans une tenue en latex à côté de la nouvelle Mercedes-Benz “SL”, elle est la sculpturale égérie de la nouvelle campagne de mode automne-hiver 2016/17 du constructeur allemand. Son premier souvenir lié à cette marque? Les belles et confortables berlines qui venaient la chercher à l’aéroport lors de ses débuts dans le métier. “Une Mercedes représente l’establishment. Je viens d’avoir mon permis et j’aime la liberté que me procure la conduite. Au volant, j’aime écouter de la musique à tue-tête.”

Mariée en grande pompe à Saint-Tropez au businessman néerlandais Peter Bakker – Riccardo Tisci pour Givenchy a signé sa robe de mariée – et maman depuis 2013 d’une petite Aleksandra, elle partage désormais son temps entre Amsterdam et New York. “Je voyage encore énormément. Paris, Milan, Londres et Moscou sont mes destinations les plus fréquentes. J’essaie le plus souvent d’emmener ma fille, sauf lorsqu’il s’agit de séjours courts.”
Sa journée type débute par une séance de sport et un cours de gymboree avec sa fille. Puis, elle enchaîne sur des rendez-vous professionnels ou passe du temps avec ses amis. “Rares sont les journées où je ne suis pas obligée de faire une valise pour un voyage prévu le lendemain.” Passionnée de cosmétique, elle prend plaisir à se maquiller et maquiller les autres. “J’ai appris les techniques à travers mon travail.” Mais ce qu’elle affectionne le plus dans son métier ce sont les rencontres et les déplacements. “Si je n’avais pas été mannequin j’aurais sûrement été agent de voyage!” Le festival de Cannes dont elle apprécie l’effervescence et l’énergie est un de ses moments préférés. “De plus, je suis passionnée de cinéma.” À bon entendeur…

Êtes-vous du matin ?
“A priori, pas du tout. Un peu plus depuis que je suis maman.”

Quel est votre menu au petit-déjeuner ?
“Une salade de fruits et un müesli, accompagnés d’un cappuccino au lait de soja.”

Avec qui le prenez-vous ?
“Mon mari et ma fille.”

Après votre petit-déjeuner ?
“J’adore me recoucher avant d’aller faire du sport. Course à pied, yoga, natation, séance d’abdos… j’aime le changement.”

Vos adresses matinales favorites ?
“À Amsterdam, le Conservatorium Hotel. À Paris, le Café de Flore et le Park Hyatt Paris-Vendôme, et à New York, le Lafayette Grand Café & Bakery pour son omelette.”

Cet article Breakfast with… Natasha Poly est apparu en premier sur L'officiel de la mode.