Mélo l'Imparfaite

L’amour toujours : Shooting en couple dans Paris
19-02-2018 07:30:17
Mélo l'imparfaite
shooting en couple : Photos by Margaux Cagé (contact : Margaux.c25@gmail.com) Parfums : Hugo Boss Elle : Boucles d’oreilles et Bagues : Swarovski / Robe Asos /Manteau : 3 suisses / Shoes : Asos Lui : Jeans : Digel Galeries Lafayette/ Shoes : Asos / pull Asos /Manteau : Armani Jeans (similaire car ancienne co) Hello les amis ! Quand Margaux Cagé nous a proposé un shooting en couple j’ai regardé son site et j’étais impressionnée par la qualité des photos, que ce soit dans son studio ou en extérieur. Je me disais qu’elle devait tellement avoir l’habitude de magazines et de supers modèles… Mais Margaux a su nous mettre très à l’aise et elle a tout de suite adhéré à mon idée de shooter en couple dans l’univers AMOUR / PARIS / PARFUM (en général je trouve que les pubs pour le parfum sont les plus sympas, même si là il ne s’agit pas d’une pub mais j’aime bien l’ambiance « séduction » lié au parfum). Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve le résultat très sympa, elle fait des shootings dans son studio ou en extérieur, des books pour les particuliers, de la food, des shootings de magazines etc… Donc si vous cherchez à vous faire des photos inoubliables… Vous savez qui appeler ! Je comptais publier ce shooting pour la Saint-Valentin et finalement je n’ai pas eu le temps cette semaine, mais ce n’est pas grave : l’amour c’est beau n’importe quand et Paris aussi… Bon je vous avoue qu’il faisait 2 degrès ; avec ma veste et ma robe sans manches j’étais sensiblement transformée en Mrs Freezet… Mais le Banjo a été courageux et Margaux n’a pas hésité à marcher dans Paris pour trouver différents spots qui nous plaisaient… Un chouette dimanche et je pense que la complicité se voit sur les photos ! Je porte des bijoux Swarovski dont deux bagues que le Banjo m’a offertes l’année dernière et les boucles d’oreilles qui sont de la collection de Saint-Valentin de cettes année. Pour les parfums nous avons choisi des senteurs estivales d’Hugo Boss, le miens sentant délicieusement la pêche, je suis tellement fan. On préfère les parfums légers pendant toute l’année nous ! Alors je vous laisse avec les photos de ce shooting, dites-moi ce que vous en pensez ! Vous aimerez aussi :We shoot Paris – notre shooting de St ValentinBirthday girl looks stellar !L’histoire éternelleRestaurant Le PharamondEnfin les vacances : quelques jours au centre d’Ubud Spread the love...Cet article L’amour toujours : Shooting en couple dans Paris est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Un dîner de Saint-Valentin à la maison blanche
9-02-2018 20:39:55
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Je sais que je vous ai fait saliver lors de nos stories instagram à la Maison Blanche, voici donc notre retour sur leur menu de Saint Valentin ! Tout d’abord c’est la première fois que le Banjo et moi nous y rendions, donc nous avons eu l’effet « wahou » sur la vue panoramique du lieu, en particulier celle de leur terrasse donnant sur Madame Eiffel… Peut-on rêver mieux ? Niveau emplacement, je ne crois pas ! Ensuite, une fois à table, nous avons pu découvrir un menu de Saint-Valentin proposant des plats aux noms si romantiques, tels que « Neiges Eternelles » à « l’hymne à l’amour », une mise en bouche pleine de promesses… L’amuse-bouche « Neiges Eternelles » était justement une surprise délicieuse puisque le Banjo s’est exclamé « Exceptionnel » dès la première seconde. C’est vrai que je n’avais jamais rien avalé de semblable. De la glace, du cerfeuil, du fenouil et un zeste  de lime accompagné de sirop de vieux balsamique… Une superbe entrée en matière. Pour l’entrée il s’agissait de saint-jacques en carpaccio poudré à l’hibiscus accompagné de légumes croquants… Vous connaissez mon amour pour les saint-jacques, c’était fabuleux ! Le plat était une sole de Douvres en mousseline. C’était très surprenant car je n’avais jamais mangé de sole en mousseline mais c’est agréable et fondant en bouche. La sole a été suivie de suprême de volaille roulé et poché, que le Banjo a apprécié et qui, pour moi, a été remplacé par un autre plat de poisson comme je ne mange pas de viande. Les serveurs ont été hyper arrangeants bien que je n’ai pas prévenu à l’avance, j’ai beaucoup apprécié leur attention. En interlude nous avons eu droit à un kaki Persimon, une sorte de glace avec une sauce acidulée : original et délicieux. Le dessert, l’hymne à l’amour, était une rose des sables avec un coeur de chocolat noir et un coulis aux fruits de la passion… J’ai adoré les petits coeurs en or sur le dessert et je crois qu’aucun des invités n’a pu résister à ce chocolat (pourtant je ne suis pas très branchée chocolat mais celui-ci était divin). Le Banjo, lui, en revanche, est branché chocolat donc inutile de vous dire à quelle vitesse il a dégusté son hymne à l’amour… Je crois qu’il m’oublie un peu quand il y a des chocolats ! Enfin, pour terminer sur une note gourmande, nous avons pu terminer avec quelques cerises de Montmorency, des coeurs en chocolat et de la guimauve… Une touche régressive qui m’a bien plu ! Alors pour une saint-valentin très spéciale, vous pouvez dès à présent consulter leur site internet et réserver par ici : Maison Blanche. Je vous laisse avec quelques photos de ce que vous pourriez déguster avec votre Valentin(e) cette semaine ! A très vite !   Vous aimerez aussi :La Halle Saint Pierre1 brunch chez MômAux Lyonnais – Alain DucasseEnfin les vacances : quelques jours au centre d’UbudLe first Spread the love...Cet article Un dîner de Saint-Valentin à la maison blanche est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Virée shopping en Hollande : Den Haag et Den Bosch !
22-01-2018 15:58:27
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Au mois de novembre je vous emmenais en Hollande sur Instagram, à la découverte de deux villes que je ne connaissais pas encore malgré ma passion pour ce pays ! Comment refuser un séjour shopping dans ces deux villes à taille humaine, proposant une alternative à l’effervescence d’Amsterdam ? Le Banjo n’étant pas disponible, c’est avec mon ami La Gent du Style que j’embarquais à bord du Thalys pour des aventures en musique (les gens devaient nous haïr de chanter tôt le matin, mais on était trop contents d’aller en Hollande et Cédric avait prévu les Kinder Bueno… Tous les éléments étaient rassemblés !). Nous nous sommes donc rendus tous seuls -comme des grands- à Den Bosch où nous avons rejoint une partie du groupe de blogueurs chez Robbies, un concept store qui sert aussi le déjeuner. Avec la préparation des décos de noël, l’athmosphère des boutiques était magique ! Ce qui m’a le plus surprise dans les boutique, c’était l’espace ! Typiquement, chez Robbies, c’était très grand et lumineux, j’ai adoré cet endroit ! Et je ne sais pas si c’est parce que c’est le premier concept store que nous avons visité mais j’avais envie de tout acheter! (Problème que j’ai à chaque fois que je vais en Hollande en fait hahaha!). Il y avait de la magie dans cet endroit ! Ensuite nous sommes allés à Westside qui est une boutique super grande et lumineuse, j’aime ce côté arty et l’on y trouve aussi bien du prêt à porter, que des livres ou de la déco, bref un concept store comme j’aimerais tant en avoir plus en France ! Ensuite nous sommes allés découvrir une boutique de maroquinerie et moi qui ne suis pas spécialement fan de cuir à la base, j’ai beaucoup aimé certains de leurs sacs… et surtout la « Holland touch » avec le logo en petit moulin… Un souvenir plus sympa qu’un porte-clé en plastique et un clin d’oeil plus discret… La pause goûter  a eu lieu au Grand Café Silva Ducis pour découvrir la spécialité : le Bossche Bol ! Un chou assez gros recouvert de chocolat, à prendre avec une boisson chaude. Je pensais qu’il s’agissait d’une poire au chocolat du coup j’ai été surprise car je n’ai pas trop l’habitude de manger de la crème chantilly ! (Ces 2 photos sont de La Gent du Style) La dernière boutique était Hype Heroes, qui m’a vraiment impressionnée. Mon gros coup de coeur du voyage mais malheureusement les prix sont un peu élevés. J’ai adoré l’ambiance jusqu’au boutiste et les vendeurs fringués, gominés et tatoués de partout… Le denim travaillé et personnalisé, les vitrines de papillons… Le concept de la boutique est génial, il y a vraiment une âme derrière tout ça ! Je rêve de m’acheter une de leurs vestes ! Après cette promenade à travers les plus jolies boutiques de la ville nous sommes rentrés à l’hôtel Uylenhof, en plein coeur de la ville. C’est plutôt un appart’hotel : ma chambre était en duplex avec un salon/cuisine en bas et chambre/salle de bain en haut. Largement assez d’espace pour moi toute seule ! J’ai beaucoup aimé à part le fait que ma chambre n’avait pas de chauffage près de l’espace nuit, donc je me suis quand même bien caillée mais j’étais tellement fatiguée que j’ai quand même réussi à m’endormir… Le soir nous avons fait un « Walking diner » c’est la première fois que je teste ce concept : donc pour l’entrée on teste un restau (Lux), le plat un autre restau  (Allerlei), et le dessert encore un autre restau (Zoetelief). Je trouvais le concept un peu bizarre mais finalement ça nous a donné l’occasion de découvrir trois très bons restaurant très différents… Du coup je me suis régalée dans les trois mais je donne une mention spéciale aux crevettes au curry de LUX, qui sont, je crois, les meilleures de ma vie (et je ne plaisante pas avec les crevettes au curry les gars !). Après cette journée bien remplie, nous sommes tous allés nous coucher pour être prêts le lendemain tôt et prendre le bus en direction de Den Haag ! J’étais surexcitée parce que je pensais qu’on allait voir la plage mais en fait non Hahaha ! Il faut que j’y retourne pour la voir, il paraît qu’elle est top ! La ville a beaucoup de charme et nous avions beau temps mais j’ai eu moins de coup de coeurs qu’à Den Bosch. J’ai trouvé que les boutiques étaient un peu moins originales même si certaines ne manquaient pas de caractère, comme Collectiv by Swan (un concept store rassemblant un collectif d’artiste au même endroit et proposant de la déco moderne et très chouette) Lady Africa (un boutique où le wax est utilisé pour faire des vêtements aux coupes très classy) ou le Namasté Café (où vous pouvez déguster quelques gateaux, faire du yoga ou acheter une robe de style indien). Chacun a trouvé un créneau où il laisse s’exprimer sa passion. Au délà des boutiques, nous avons aussi fait le tour de la ville au pas de course avec un guide hilarant (c’est toujours plus sympa) mais notre planning ne nous permettait pas d’approfondir les visites, alors ça sera à refaire ! Et après ces deux jours de vadrouille nous nous sommes posés à l’hotel des Indes pour un délicieux Tea Time dans une déco assez coloniale et une ambiance raffinée. Franchement j’aurais aimé y passer la nuit mais le Thalys nous attendait pour nous ramener à Paris… Alors ça sera pour une prochaine fois ! Sur ce, je retourne bientôt en Hollande, donc je vais bien finir par vous faire découvrir tout le pays Ma plus grande frustration ? Ne pas avoir participé à un voyage sur le thème du fromage hollandais (je crois que c’est un rêve ce voyage haha ! Fromage + Hollande : que peut-il y avoir de mieux ?) A très vite ! Vous aimerez aussi :Un week-end romantique à AmsterdamEnfin les vacances : quelques jours au centre d’UbudUne journée avec NikonMontparnasse, mon amour !Séjour à l’hotel Intercontinental Bali Resort Spread the love...Cet article Virée shopping en Hollande : Den Haag et Den Bosch ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Bilan 2017
6-01-2018 17:41:01
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Je voulais avant tout, vous souhaiter mes meilleurs voeux pour l’année 2018… Que l’année soit belle et bonne pour vous et qu’elle vous apporte tout l’amour, le succès et la bonne santé possible. J’espère que l’on ne se perdra pas de vue, ici ou ailleurs ! Je voulais vous faire un petit bilan 2017 avant de passer à de nouveaux articles parce que je n’ai pas toujours le temps d’échanger avec vous sur mes expériences personnelles durant l’année. J’adore changer d’année parce que je trouve que c’est toujours un bon moment pour l’introspection. En particulier la semaine léthargique entre noël et le jour de l’an, où vous travaillez peut-être mais où personne ne travaille VRAIMENT et lors de laquelle ce coma post-noël nous incite à réfléchir et faire le bilan de ce que l’on a aimé ou détesté pendant l’année qui vient de passer, et ce que l’on aimerait acomplir l’année suivante. C’était une période que je détestais pendant bien longtemps, en particulier les premières années de mon entreprise, parce que c’était une période où il n’y avait pas de travail. Et bon, quand tu es entrepreuneur tu as toujours peur de ces périodes de vides, parce que quand tu ne travailles pas, tu ne bouffes pas ! Depuis quelques années et probablement surtout depuis que j’ai le blog et que j’ai de plus en plus de mal à décrocher, j’adore cette semaine de flottement. En général j’en profite pour rattrapper un peu ma paperasse, et préparer la nouvelle année en prenant un peu d’avance (sur mes photos, sur mon site, sur les réseaux… Peu importe !). Cette année, je crois que pour la première fois, alors que j’avais hâte de faire mes to-do list, de voir ce qui serait réaliste dans mes projets etc… Je n’ai rien fait. Je suis rentrée de Grenoble en train le 26 décembre et j’ai joué aux Sims toute la journée (première fois depuis des années !). J’ai pensé à des articles, mais je n’ai pas sauté sur mon clavier. J’ai commencé une nouvelle série et je l’ai dévorée. J’ai posté une photo instagram plutôt tous les deux jours que tous les jours. Et tout ça sans culpabiliser. Je crois que c’est la première fois que je finis l’année autant sur les rotules et que je ne me sens pas coupable de m’arrêter complètement quelques jours. Pourtant, je ne me plains pas de cette fatigue, parce que ça a été une année vraiment chouette. A la fin de l’année 2016, nous avons déménagé dans un nouvel appartement , et même si il n’est pas parfait et que le loyer fait mal (comme tous les loyers parisiens !), nous avons enfin quitté l’hopital de fous où nous résidions avant. L’année commençait donc carrément mieux ! Un appartement plus calme et situé dans mon quartier de coeur : Montparnasse ! Ca m’avait tellement manqué de vivre ici, d’avoir les commerçants qui me reconnaissent et me saluent, pas du tout comme à Opéra où même les gens qui me voyaient tous les jours me décrochaient difficilement un bonjour. Alors que je dormais dans l’ancien appart entre 2h et 6h par nuit (vraiment maximum mais en général c’était 4 heures), je dors maintenant 6h ou 7h. Le luxe absolu ! Je suis beaucoup plus efficace dans mon travail, plus réveillée et « présente » en journée, de meilleure humeur et aussi : je ne grossis plus du tout ! Pour rappel j’ai pris 20 kilos en 2 ans dans l’ancien appartement ! Alors bon, je ne les ai pas perdus mais j’ai arrêté de grossir, ce qui est déjà pas mal dans un premier temps ! Pour moi ça a été une bonne chose aussi, parce que je vous avoue que de voir votre corps changer à ce point si vite en ayant l’impression d’avoir perdu complètement le contrôle de la situation, ça fait très peur. Malgré tout ça, je me trouve assez bien dans ma peau. Je suis stable et heureuse dans ma vie. Le poids n’a pas d’impact là dessus. Ce qui m’attriste et me dégoute peut-être, c’est de voir à quel point les gens (proche ou inconnus) sont obsédés par mon poids (et le poids en général). J’y reviendrai sûrement dans un article dédié parce que le sujet du poids est vaste et je pense qu’il mérite un développement propre. Je vous raconte tout ça parce que je me suis mise à pleurer il y a quelques jours, quand quelqu’un me parlait pour la énième fois de mon poids. Je me suis mise à pleurer, non pas parce que je suis grosse, mais parce que je me suis dit : « Après l’année que je viens de passer, après le travail fourni, après les challenges et les réussites, après toute la progression… la seule chose que l’on va aborder comme sujet en cette fin d’année, c’est VRAIMENT mon poids ??? ». J’étais verte, c’est le moins que l’on puisse dire. Alors je me suis dit que je devais mal communiquer -même à mes proches- sur ce que je faisais de mes journées. Il est vrai que je suis un peu secrète sur certains aspects de ma vie, même si être « influenceuse » (il faudrait vraiment qu’ils trouvent un autre mot pour ce métier mais bon ! Vu que c’est celui qui est utilisé pour l’instant vous me pardonnerez !) donne l’impression de n’avoir aucune vie privée, il y a beaucoup de choses que je n’aborde pas, finalement ! Je peux être une pipelette et parler trop, mais pas sur tous les sujets. Cette année a été pour moi d’une part l’année de la transformation et de l’apprentissage, et d’autre part l’année où je me suis rapprochée le plus possible de VOUS, mes lecteurs. Je vous l’avais dit en janvier dernier ; vous êtes essentiels à ce blog et je tiens à vous remercier autant que possible d’être là après toutes ces années. Certains sont là depuis le tout début ! Grâce notamment à Snapchat ou aux Instastories, j’ai pu échanger avec vous par vidéos et j’ai pu organiser avec Avène une rencontre géniale avec 10 d’entre vous ! J’espère qu’il y en aura d’autres ! Le premier trimestre étant calme, je me suis surtout concentrée sur les moyens de me rapprocher de vous et de vous faire participer davantage à l’aventure. C’est aussi une période durant laquelle a commencé une sorte de chasse aux sorcières dans la blogosphère, particulièrement malsaine et hypocrite, qui a pris des proportions dégueulasses et m’a fait m’éloigner rapidement de personnes que je pensais être des copines, aussi bien dans les Relations Presse que dans les blogueuses. Je n’ai qu’à grandir un peu. C’est aussi l’année où seul instagram est devenu maître du jeu et où tout le monde a voulu croquer sa part du gateau. Si au début du jeu chacun a su toutes proportions garder pour essayer de tirer son épingle du jeu, on est passés au stade de la schizophrénie. Je vous l’avoue, je me désintéresse de ce réseau de plus en plus, alors qu’il était mon réseau préféré. Ce culte de la perfection, sa dictature de la performance en like et commentaires, le fait que ce soit un réseau drivé essentiellement par du vent (en commençant par les mises en scène des photos de nos moindres croissants) mais aussi… Le fait que tout le monde essaye d’augmenter son engagement mais j’ai une question : quand vous voyez  les comptes d’instagrameuses comme Debiflue ou Gypsea_lust par exemple… 2 jeunes femmes blondes aux yeux bleus, à la plastique « irréprochable » montrant très souvent un popotin bien ferme dans des eaux turquoises, cheveux dans le vent, animaux sauvages, fonds marins déments et paysages à couper le souffle. Avec un mec photographe professionnel et les plus beaux 5 étoiles du monde qui les invitent de partout. A partir de là, CONCRETEMENT, niveau feed, vous voulez faire quoi de mieux, ou plus original ? Instafusée et poser avec un alien (je de-man-de !) ? Parce que moi je ne vois pas. Et force est de constater que sur Instagram, paradoxalement, ce ne sont pas les belles photos qui font gagner des followers mais la popularité. Il y a de grosses blogueuses dont je trouve le feed étonnament moche et pourtant elles ont une communauté immense. Et puis, tout cela mis à part… Tout le monde copie tout le monde au niveau des filtres, des poses, des lieux…J’ai l’impression d’avoir tout vu 50 000 fois . Alors j’ai plus de plaisir à échanger avec vous via les stories ou les snaps, sans filtres, sans mise en scène. Donc j’y reste, sur Insta, mais je m’en détache petit à petit, en espérant qu’on trouve un équilibre entre les différents médias. Parce que moi j’ai démarré ce blog parce que j’adore écrire… Je pourrais vous écrire toute la journée. J’aime bien prendre des photos aussi, mais moins. Et en fait j’adore prendre des photos à ma façon, et pas forcément « la façon qui marche sur instagram ». Je crois que quelque part, j’en veux à Instagram de me prendre du temps sur l’écriture et la relation que l’on a nouée ici, sur ce blog. Une vraie relation. Bref, tout ça pour vous dire qu’en vivant désormais Rive Gauche (la plupart des evenements se passent Rive Droite) et avec l’ambiance cramoisie qui a régné cette année j’ai pris beaucoup de recul avec la blogosphère et ça m’a fait du bien. Ca m’a un peu attristée aussi, mais comme je prends tout à coeur, j’ai préféré m’éloigner et me protéger. Comme dirait Jean-Jacques Goldman, en ce qui concerne la blogo (qui a fini par rimer avec Gestapo et mytho), je n’aurais pas aimé « naître en 17, à Leidenstadt ». Les gens sont prêts à tout, mais vraiment à tout, et humainement je les trouve assez médiocres pour des personnes qui en plus se targuent d’avoir une morale, EUX. Tout cela m’a amenée, aussi, à commencer à reprendre une direction plus saine pour mon blog : mieux sélectionner les marques avec lesquelles je travaillais, limiter au maximum les partenariats. Tout n’est pas encore parfait mais le blog ressemble davantage à ce à quoi j’aspire et qu’il n’était plus du tout. Un bout de moi et un peu d’autres choses, mais quand même un bout de moi. Je compte donc un maximum sur 2018 pour que le blog ressemble vraiment complètement à ce que j’en attendrais en qualité de lecteur. Il ne tient qu’à moi de me tenir à ma ligne de conduite. Le blog me permet toujours de vivre des expériences fabuleuses, de travailler avec des marques que j’aime et de partir dans des lieux magnifiques comme cette année Ténérife, Djerba, l’île Maurice, Malte, Bali, la Hollande… Des expériences toujours génialissimes qui m’émerveillent ! Enfin pour 2017, en limitant les évènements et les partenariats, j’ai décidé de me concentrer sur plusieurs aspects de ma vie : Redresser ma société et la remettre dans le droit chemin car elle a pas mal souffert du temps consacré au blog ! Me former dans certains domaines, notamment le marketing et la vente mais aussi certains réseaux sociaux (Pinterest était un mystère pour moi), le SEO et d’autres domaines utiles dans lesquels j’étais particulièrement ignorante. Le problème quand tu commences à apprendre c’est que tu veux toujours en savoir plus, en lire plus et tester de nouvelles techniques… Donc j’y ai passé un temps fou mais à force de pratiquer, ça rentre un peu et je m’améliore. Comme le sport, le plus difficile est de s’y mettre mais après, ça devient une routine et tu réalises l’importance de ces détails et ce qu’ils t’apportent. Suivre des programmes de développement personnel. Jusqu’à cette année je lisais souvent des livres de développement personnel mais de façon espacée. Du coup, ça me paraissait plutôt abstrait, je n’arrivais pas toujours à tout connecter pour utiliser les conseil de certaines vidéos ou de certains livres, bien qu’ils me paraissaient avoir du sens. J’étais toujours dans une sorte d’introspection à me demander ce qui n’allait pas chez moi, ce qui me bloquait ou ce que je ne comprenais pas. Et puis le Banjo m’a proposé de suivre un programme d’Eben Pagan avec lui et j’ai accepté par curiosité. J’ai bien accroché avec le rythme de ses vidéos et la façon dont il abordait les choses. Nous avons donc enchaîné avec plusieurs programmes de développement personnel qu’il propose et j’aime aussi le fait qu’il donne une liste de livres très intéressants et absolument nécessaires à la maîtrise du sujet sur lequel on essaye de travailler. On a enchaîné les programmes de plusieurs personnes, des vidéos, des podcasts, la plupart venant de grands « gourous » du développement personnel aux Etats-Unis. Et puis, ça a pris forme. Ca devenait concret. Les vidéos, les podcasts, les livres et les discussions sur le sujet avec le Banjo… Je commençais à voir une ligne directrice dans toutes ces idées lancées vers moi dont je ne savais initialement pas vraiment quoi faire. La répétition, la réfléxion, le travail et également les exercices des programmes combinés m’ont fait intégrer un état d’esprit différent de celui que j’avais. Et l’état d’esprit est une base importante à tous les niveaux. Je me sens plus responsable de mes actes, plus proactive, et encore plus déterminée. Je vous préviens cependant que c’est un engrenage dont il est parfois difficile de sortir… Il y a toujours plus de programmes, plus de podcasts, plus de livres à lire…Mais c’est réellement passionnant. Parfois éprouvant, certes, surtout au début, quand on vous pousse à réfléchir à tous vos démons passés et actuels. On vous force à réfléchir à des choses que vous n’avez pas forcément envie de ramener à la surface. Et pourtant, pour les chasser, il faut en avoir conscience. Alors j’ai essayé de combattre le côté obscur de la force et j’ai travaillé pour donner une forme à mes idées. Et je suis plutôt contente de la progression. Nous avons aussi introduit 10 minutes de méditation le matin. Pour moi, c’est plus facile au réveil alors que les volets sont encore fermés et que mes sens ne sont pas encore trop stimulés et mon cerveau est encore au repos. Si je fais de la méditation en pleine journée il m’est plus difficile de trouver le calme nécessaire (à l’extérieur mais aussi en moi-même) pour faire cela correctement. Je trouve que ça m’a bien aidé à rester zen ! C’est très clairement lié au développement personnel car c’est conseillé dans plusieurs programmes, mais Le Banjo et moi nous sommes inscrits à un club de groupe de parole  TOASTMASTERS. Dans mon cas j’aurais préféré me couper une jambe. Me jeter dans un club où je devais prendre la parole en public devant des gens que je ne connaissais pas, et en plus en anglais ? NO, THANKS ! Dans le club où nous sommes, le meeting se déroule en anglais mais il y en a en français ailleurs si cela vous intéresse. Le but est d’améliorer votre façon de communiquer à l’oral, que ce soit dans le cadre de votre travail -si vous animez des réunions et séminaires-, ou de convaincre si vous êtes vendeur, par exemple. Ou ça peut être simplement de mieux communiquer pour vous faire des amis ou même établir plus d’autorité avec vos enfants ! Les meetings sont très structurés, on passe d’abord par des speechs improvisés (on vous pose une question de tous les jours et vous devez répondre de façon structurée en 2 minutes… Détrompez vous ce n’est pas facile !), puis il y a des speechs préparés de 5 minutes. Ensuite il y a une deuxième partie où tous les membres évaluent les intervenants, mais c’est toujours de façon bienveillante. J’ai appris beaucoup en seulement 3 mois chez Toastmasters, et notamment sur la façon de délivrer un message de façon positive même lorsque celui-ci est négatif. En ce qui me concerne c’est très utile, parce que je suis d’une franchise très brutale et directe. Je ne comprends jamais pourquoi les gens disent sans arrêt qu’ils veulent que l’on soit honnêtes et « sans filtres » avec eux, mais de toute évidence, dès que je commence à ouvrir la bouche, les gens tremblent et le prennent mal… Du coup la plupart du temps je me tais, et quand j’explose la plupart des gens ne comprennent pas d’où ça sort et me prennent pour une folle. J’apprends donc progressivement (ou du moins j’essaye) une forme de diplomatie (et ça, c’est une grande nouvelle !). Au départ j’aurais pu me dire que je m’en fichais mais l’exemple des autres membres m’a donné envie d’essayer. Il y a une réelle bienveillance de chaque membre envers les autres pour les faire progresser. Le plus important pour moi, c’est que je suis un peu moins timide depuis que je participe à ces meetings. Je sais que beaucoup n’y croient pas, mais je ne suis pas capable de demander l’heure ou le chemin dans la rue. Si je vais à une soirée et que personne ne me parle, je peux faire tapisserie sans problème, j’ai une grande expérience. Une fois qu’on engage la conversation avec moi, ça va, j’essaye de rebondir. Mais tant que personne ne me parle, je reste dans mon coin. Lors d’évènements récents je me suis aperçue que j’étais un peu moins hésitante à parler à des inconnus et à essayer de briser la glace. Par contre c’est à double tranchant, j’essaye souvent un humour décalé et si ça tombe à plat je retourne me cacher dans ma grotte… Mais si ça marche, bingo ! Bon, je ne suis pas devenue extravertie pour autant, mais disons que je vois une légère amélioration, et ça c’est plutôt cool. Alors, est-ce que je vous ai écrit tout ça pour vous dire que je suis devenue plus belle et plus intelligente ? Non ! Mais même si cette année 2017 n’a pas été l’année de tous les acomplissements, elle a certainement été l’année où je me suis le plus sérieusement engagée dans mon evolution professionnelle et personnelle. J’y ai passé, il est vrai, un temps fou, mais en ce début 2018, je vois déjà les progrès qui résultent de cet investissement et je me dis que j’ai bien fait de planter toutes ces petites graines pour qu’elles poussent et m’aident à m’orienter vers de meilleurs résultats en 2018 et toutes les années qui suiveront. En ce qui concerne ma société également, même si elle n’a pas atteint tous les objectifs dont je rêvais, elle a un peu remonté la pente cette année. Tout n’est pas au top mais on va dans la bonne direction… Et c’est ça qui m’importe !A mes yeux, une fois cette démarche entamée, tout ne peut tendre que vers le mieux sur le long terme. Je ne vous cache pas que ça requiert une certaine discipline, de travailler sans arrêt sur soi et sur ses projets. Une discipline que je ne pensais pas avoir, peut-être. Je suis déterminée, on ne peut pas me l’enlever, mais parfois je rejette les contraintes et l’autorité en bloc. Heureusement, j’ai la chance d’avoir une source d’inspiration infinie près de moi, qui est aussi l’amour de ma vie : Le Banjo. Voir sa détermination au quotidien me motive à suivre ses pas. Après tout, c’est lui qui m’a demandé en premier lieu si je voulais suivre un programme avec lui pour voir…Puis ce sont les programmes qui m’ont fait lire des livres et entreprendre des formations. Et ça a débouché sur une année épanouissante comme celle-ci. Une année où je n’ai pas été juste « une fille qui a grossi » mais où j’ai fait plein de choses intéressantes, appris et travaillé sans avoir le temps de me demander si j’allais faire la couv’ de Vogue. Parce que je sais que même si c’est mal vu en France d’avoir confiance en soi,  je pense que je vaux bien mieux que « juste » ça !  Et je ne dirais pas forcément que cette année m’a changée, mais elle m’a ouvert tellement de nouvelles perspectives. Alors pour ce bilan 2017 je dirais : merci l’AMOUR et merci la VIE pour cette étonnante année et j’ai juste hâte de voir ce que nous réserve 2018 et les suivantes !   Vous aimerez aussi :Live by nightJoyeux Noël Impérial : le coffret Roger & Gallet qui nous éblouit !Mon test du casque PXC 550 SennheiserUn point sériesRestaurant Le petit commines Spread the love...Cet article Bilan 2017 est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Le Dyson Supersonic : un sèche cheveux qui décoiffe !
22-12-2017 18:46:26
Mélo l'imparfaite
Photo by Maxime Bernadin Hello la compagnie ! Je reviens enfin vers vous pour vous faire un retour sur le dernier sèche-cheveux Dyson Supersonic. Je peux vous dire que j’avais beaucoup entendu parler de ce modèle mais je n’avais pas trop fait attention à tous les détails et quand je l’ai reçu j’étais super contente mais vous m’avez toutes posé une seule et même question : « Vaut-il son prix ? » ! Je me suis donc sentie en mission de bien le tester… Pour être honnête avec vous, je ne suis pas très regardante sur les sèches-cheveux, parce que j’ai les cheveux fins et clairsemés et du coup ils sont assez rapides à sécher. De plus ils sont raides et assez brillants donc je n’ai pas spécialement eu le sentiment d’avoir besoin  de chercher la perle rare en matière de sèche-cheveux. Quand je suis passée à de bons sèches-cheveux, j’ai surtout noté que mes cheveux sèchaient encore plus vite (et comme je n’aime pas trop passer du temps là-dessus, ça m’arrangeait !) mais après je n’ai pas vraiment vu d’autres différences. Là en allumant le sèche-cheveux Dyson Supersonic pour la première fois j’ai eu surtout l’agréable impression qu’il était moins bruyant que mon sèche-cheveux précédent, mais surtout j’ai adoré le fait qu’il soit plus léger et plus maniable. J’ai trouvé tout-de-suite qu’il était mieux que ce dont j’avais l’habitude et pour tout vous dire… à mon grand étonnement ! On parle d’un sèche-cheveux, donc je ne me doutais pas que des détails pouvaient me faire m’exclamer « Oh tiens, c’est bien ça ! » pendant toute la phase de découverte ! Pour vous résumer un peu la situation, j’ai trouvé que le packaging et le choix de couleur était très sympa. De plus, pour Noël un coffret platinum vous est offert, lequel ressemble à un véritable écrin à bijoux. Comme le format du sèche-cheveux est assez compact, le mettre dans cet étuit fait très classe ! Quand j’ai mis le sèche-cheveux Dyson Supersonic en route, j’ai trouvé qu’il faisait moins de bruit que mes sèches-cheveux précédents même si il n’est pas non plus aussi silencieux que ce que je pensais. Ce qui m’a le plus bluffée, c’est sa légèreté et sa maniabilité ! Je fatigue vite au niveau des bras et ça m’agace rapidement si je dois avoir les bras en l’air pour tenir le sèche-cheveux et essayer de paramétrer la mèche autour de la brosse etc… Bref je crois que je n’aurais pas été une très bonne coiffeuse ! Du coup là je le trouve vraiment agréable d’utilisation… Aussi, j’ai vraiment apprécié de pouvoir régler la chaleur pour garder des cheveux en pleine forme et brillants ! Vous voyez une vraie différence entre les réglages ! Alors, on en vient à la question cruciale : 399 € pour un sèche-cheveux Dyson Supersonic, est-ce bien raisonnable ? En toute transparence, je ne les aurais pas investis. Comme je vous l’ai dit je n’ai pas une tignasse qui justifie un entretien démentiel mais surtout je ne fais pas partie des gens qui peuvent se le permettre. Si vous avez le budget, que vous êtes à l’aise financièrement, ou si vos cheveux nécessitent un entretien particulier et que vous pensez que cela va vous faire gagner du temps ou vous permettre d’être coiffée comme une déesse plus facilement, je vous confirme que ce sèche-cheveux est TOP (après, je ne suis pas coiffeuse et je n’en ai qu’une utilisation personnelle, donc je compare seulement aux éléments que j’ai déjà pu tester dans ma vie !). En revanche pour moi, -et je pense pour beaucoup de gens- investir cette somme dans un sèche-cheveux nécessite des sacrifices que je préfère faire pour des choses de première nécessité. Tout dépend évidemment de votre aisance financière et de la priorité que vous donnez à la coiffure dans votre routine. Je n’ai pas de réponse miracle… Je pense que les gens qui l’achètent sont les gens qui peuvent tout simplement se le permettre. Il est haut-de-gamme et tient ses promesses, OUI. Je suis vraiment heureuse d’avoir pu tester et voir la différence avec d’autres sèches-cheveux. Maintenant jusqu’à quelle sommes considérez-vous pouvoir monter pour cette différence ? C’est à vous de le déterminer. Personnellement je ne crois pas que je serais prête à franchir ce pas ! Vous aimerez aussi :Silk n’ silhouette : mon testAu 7ème ciel avec les masques 7th heaven (concours inside)La chirurgie esthétique : ce qui me tenterait mais que je ne pense pas faire un jour !La Beautypress BoxSephora -la suite- Spread the love...Cet article Le Dyson Supersonic : un sèche cheveux qui décoiffe ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
8 idées cadeaux pour homme
19-12-2017 01:38:27
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Nous y voilà, c’est la dernière ligne droite avant noël et je me retrouve comme chaque année avec le même problème : qu’acheter à mon père ou à mon chéri ? Les hommes sont toujours un véritable casse-tête pour moi et leur offrir un cadeau n’est jamais facile (à moins d’un budget illimité que je n’ai pas….). Leur phrase préférée ? « Si j’ai besoin d’un truc je me l’achète et si je ne me l’achète pas c’est que c’est cher » (traduction : Je ne pourrai pas leur acheter non plus ! Haha!). Pourtant en me creusant bien la tête j’ai trouvé quelques idées sympas et pas forcément hors budget pour un cadeau de noël qui leur rendra le sourire… 1/ Une carte cadeau de massage à domicile… Chez Urban Massage ! Je vous en avais déjà parlé plusieurs fois sur mon insta et dans mes stories mais Urban massage propose des massages à domicile à Paris, et j’ai déjà eu recours à leurs services : franchement c’est le top du top. Le praticien arrive chez vous avec sa table de massage, prépare l’atmosphère et vous masse pour le temps que vous avez commandé sur le site. Vous pouvez choisir le praticien sur le site et choisir le type de massage que vous souhaitez et l’horaire. C’est un énorme + de ne pas avoir à prendre les transports avant ou après et de pouvoir finir cette séance en se blotissant directement sous la couette ! Bon si vous voulez me faire plaisir, offrez-moi plusieurs cartes cadeau, ça me conviendra à merveille ! 2/ Alors que récemment je vous parlais du PXC550, certains me faisaient remarquer que son prix était un peu élevé. Sachez que d’autres modèles sont d’excellente qualité tout en étant moins cher, comme le modèle Momentum 2 en ce moment à 199 € sur le site Sennheiser, dont j’ai de supers échos de la part de mes proches, aussi bien sur le confort que sur l’isolation du bruit. 3/ Un coffret de parfum… Si il en porte un, alors celui de son choix, et si il n’en porte pas ou si il n’a pas de parfum de fétiche… Lui offrir un classique…Comme ce chouette coffret Hugo Boss, un classique qui ne déçoit jamais ! 4/ Un tableau, une oeuvre, ou ce tableau rond « rêve de sable »… Vous rappelez vous de ces tableaux apaisants et colorés où l’on regardait le sable s’écouler si lentement ? Il m’a fallu ce tableau pour m’en souvenir et j’avoue que j’en prendrais bien un pour la maison ! 5/ Un séjour… Pas forcément les Maldives si vous n’avez pas le budget, mais il m’arrive de regarder souvent les week-ends en Europe sur lastminute, qui font un bon petit break dépaysant. 6/Si il est fan de quelqu’un, lui acheter quelque chose en rapport (CD, places de concert, tee-shirt, livre etc…). En ce moment ce sont CDs de Johnny qui vont s’arracher ! Mais peu importe l’idole, le fan est toujours heureux d’avoir des nouveautés ! 7/Je connais peu d’hommes qui résistent à Star Wars et des petits goodies sur le film préféré leur feront toujours plaisir ! Nul ne peut cacher le côté geek de la force à ce point ! Ces petits chaussons Star Wars feront l’affaire car ils affichent sa passion tout en restant discrètement à la maison… 8/ Le légendaire coffret de chaussettes fantaisies chez Happy Socks, je vous avoue que j’aime vraiment particulièrement leurs modèles sport qui tiennent bien le pied, mais plus généralement c’est une marque colorée et fun, qui donne le smile dès que l’on s’habille le matin et je valide complètement !   Vous aimerez aussi :Où trouver un cadeau noel femme original ?Le noël magique de Swarovski et ma sélection de bijouxRâling #2 La boîte vide SephoraAmsterdam again !Joyeux Noël Impérial : le coffret Roger & Gallet qui nous éblouit ! Spread the love...Cet article 8 idées cadeaux pour homme est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La chirurgie esthétique : ce qui me tenterait mais que je ne pense pas faire un jour !
14-12-2017 15:54:59
Mélo l'imparfaite
Photo by Maxime Bernadin Hello à tous ! Je vous ai déjà parlé ici de médecine esthétique mais nous n’avons pas parlé de chirurgie. Bon, je vous avoue qu’il y a une très bonne raison : je ne suis pas du tout contre car j’estime que chacun fait ce qu’il veut et que si ça l’aide à se sentir mieux ça ne regarde que la personne concernée ! Par contre,  je ne dois vraiment pas être assez complexée (alors que je suis comme tout le monde) parce-que je ne me sens pas du tout assez courageuse pour me faire opérer de quoi que ce soit uniquement pour des raisons esthétiques. Autant la médecine esthétique me plaît par son caractère non-invasif et la rapidité des interventions, et je n’ai pas rencontré de problème à sauter le pas, autant la chirurgie ne m’a jamais attirée. Je vois beaucoup de filles tenter la chirurgie esthétique mammaire très jeunes ; autant vous dire qu’avec le stock que l’on m’a fourni à la naissance ça n’a jamais été quelque chose d’attirant pour moi. En réalité j’ai beaucoup pensé à m’en faire enlever, plutôt, et j’y pense encore mais les personnes qui sont passées à l’acte m’ont dit que non seulement c’était très douloureux comme opération, mais qu’en plus psychologiquement c’était très long pour s’habituer. En effet on a toujours connu cette silhouette avec deux obus et le fait qu’ils soient largement diminués serait perturbant. Je n’avais jamais pensé à ça avant que l’on me raconte cette expérience. C’est vrai que quelque part, on est vues et perçues sous cette silhouette pendant des années et le regard que l’on porte sur soi doit un peu changer (à tort ou à raison). La réalité c’est que, je vous en ai déjà souvent parlé, une grosse poitrine c’est un mal de dos quasi constant, une galère pour trouver et porter des soutien-gorges, le bouton qui pète sur toutes vos chemises et vestes, des mecs qui ne vous regardent jamais dans les yeux, leur nanas qui vous maudissent, un combat contre la gravité au fil du temps… Hahaaha… Mais malgré les inconvénients je crois que je n’aurai pas le courage de passer à l’acte pour en faire enlever… Il y a une chose que j’aimerais bien faire et que j’ai trouvé réussi sur beaucoup de personnes, c’est la chirurgie du nez. Franchement j’avais un nez tout fin jusqu’à ce que je le casse et que je me retrouve avec une bosse qui me fait un profil super moche. Je gardais l’option opération dans un coin de ma tête. Jusqu’à ce qu’on m’explique un peu comment ça se passait et là honnêtement je me suis dit : « Ah ben dommage je vais avoir piscine ». Ca a l’air douloureux et ce n’est pas parce que je suis fan du Keukeul Jackson que  je vais céder à l’appel du nez parfait (!)… Et puis, ça change le caractère du visage aussi : que se passe-t-il si je trouve que ça ne va plus avec le reste ? Bref, ça non plus je ne pense pas sauter le pas. Il y a eu aussi, à une période, les injections dans les fesses qui me tentaient bien… C’était bien avant la mode des Kim Kardashian et j’avais un petit-ami qui me répétait sans arrêt que c’était dommage que je n’ai pas de fesses (et c’était dommage qu’il soit aussi goujat, non ?). Je m’étais renseignée à l’époque c’était surtout des chirurgies, les injections n’étant qu’au stade de test…. Après avoir vu un reportage où la fille ne pouvait même plus s’asseoir, j’ai été complètement dissuadée ! En conclusion c’est assez drôle car toutes ces idées me passaient par la tête quand j’avais 20 ans, parce que j’avais cette idée de la « beauté parfaite » que je DEVAIS être, mais je n’avais pas les moyens… Et franchement je n’ai aucun regret de ne pas l’avoir fait ! Avec le temps on prend confiance en soi, et non en son image, et ces détails ne nous chagrinent plus. En tous cas je n’y pense plus. L’ironie c’est que j’étais beaucoup plus complexée à 20 ans avec une jolie silhouette et un joli teint au naturel, que maintenant avec mes rides, mes kilos et mon nez bossu… Preuve que la confiance en soi ne vient pas de notre apparence… Et vous ? Avez-vous en tête des choses que vous aimeriez changer physiquement ? Seriez vous capable de sauter le pas pour faire de la chirurgie esthétique ? Vous aimerez aussi :Les nouveautés en médecine esthétique : rencontre avec le Docteur VivierFeeluniqueLe Dyson Supersonic : un sèche cheveux qui décoiffe !Ma routine pour le contour des yeux2015: ain’t gonna miss ya! Spread the love...Cet article La chirurgie esthétique : ce qui me tenterait mais que je ne pense pas faire un jour ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Joyeux Noël Impérial : le coffret Roger & Gallet qui nous éblouit !
11-12-2017 15:25:48
Mélo l'imparfaite
Photos by Maximebernadin * Robe : Asos * Coffret Roger et Gallet * Bracelet Swarovski * Hello la compagnie ! Comment allez vous ? L’effervescence des fêtes commence à se faire sérieusement sentir ? Je viens juste de commencer mes cadeaux de noël et je commence à me dire qu’il est temps de tout commander rapidement ! Si vous vous posez encore des questions sur ce que vous pourriez offrir à certains de vos proches… Je suggère LE cadeau qui plaira toujours à tout le monde : un coffret de noël aux divines senteurs ! La marque Roger & Gallet que l’on ne présente plus et dont je vous parle assez souvent ici notamment pour leurs soins, a sorti pour les fêtes une collection « Joyeux Noël Impérial ». Dans leur boîte élégante, inspirée des jardins d’hiver de la princesse Mathilde (nièce de Napoléon 1er), tous les produits Roger & Gallet seront sublimés et parés de lumière dorée pour des présents raffinés et appréciés. Il existe des coffrets pour tous les budgets : Du trio de crème pour les mains (à 19,50 €) aux boîtes de métal doré « Les impériales »  qui contiennent en cadeau un gel douche et un lait corps, ou une bougie… Vous pouvez aussi gâter tous les hommes de votre vie car il existe une trousse pour eux avec un gel douche en cadeau… En ce qui me concerne, j’ai craqué sur le coffret contenant l’eau de cologne Néroli avec en cadeau une bougie à la même senteur si agréable… Et j’ai aussi eu la chance de recevoir une grande bouteille d’eau de cologne à la tubéreuse, ma fleur préférée ! C’est une bouteille collector que vous ne pourrez trouver que dans la boutique Roger & Gallet 195, rue Saint-Honoré 75001 Paris. A défaut d’avoir réussi à garder mes fleurs en pleine forme pendant la saison froide, je pourrai en respirer l’odeur tout l’hiver (en fait, étant donné la contenance, probablement tout l’été aussi !). Au delà d’aimer cette odeur, la bouteille magnifique est un véritable objet de collection qui ravira tous les amateurs de belles choses ! J’ai mis la mienne en déco dans mon petit boudoir. Et je mets un peu de cette eau de cologne sur l’oreiller du Banjo puisque c’est sa fleur préférée également ! Alors soyons fous… Dès ce soir tentez de gagner un coffret Néroli contenant l’eau de cologne, la bougie et la boîte en métal doré… Vous allez adorer ! Mais puisqu’un bonheur n’arrive j’amais seul, le gagnant remportera également la même bouteille d’eau de cologne grand format à la tubéreuse que moi ! Je vous laisse donc aller faire un petit tour sur mon instagram par ici ! Je vous laisse en espérant que vous allez trouver votre bonheur et on se rejoint sur instagram pour le concours ! Bisous ! Vous aimerez aussi :Découverte de la gamme Aura Mirabilis de Roger & GalletIdées cadeaux de dernière minute pour la fête des mèresTuto chignon chic sur l’oreilleSilk n’ silhouette : mon testMon make up d’été Spread the love...Cet article Joyeux Noël Impérial : le coffret Roger & Gallet qui nous éblouit ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Où trouver un cadeau noel femme original ?
30-11-2017 00:05:57
Mélo l'imparfaite
  Hello la compagnie ! Et voilà! Les fêtes arrivent à grands pas et on cherche tous la bonne idée ou l’idée originale qui décrochera à un sourire à nos proches. Je me suis rappelée de ma dernière commande chez Cadeaux Folies et je me suis dit que j’allais y faire un tour pour voir ce que je pouvais trouver en cadeau noel femme. Je dois bien dire que rien que sur ce site, j’ai repéré un tas d’idées de cadeaux pour mes proches. Et je me suis aussi fait des cadeaux à moi-même ! J’ai craqué sur ce petit tapis de bain nuage qui sourit… Après tout; la première chose que je fais le matin c’est de prendre une douche alors autant avoir une mignonnerie sympathique qui me sourit. J’ai adoré cette bougie romantique « You are my favorite partner in adventure » pour mon chéri. Et franchement j’hésite encore sur le néon flamant rose qui ne va pas très bien avec ma déco mais qui me fait pourtant tellement craquer… Pour toutes celles qui me demandaient où j’avais acheté ma jarre avec mes guirlandes lumineuses, il y en a également de toutes sortes sur le site, vous n’aurez que l’embarras du choix. Aucune excuse pour ne pas avoir une déco sympa ! Sinon, j’ai bien sûr sélectionné l’instax mini qui cartonnera j’en suis sûre cette année sous tous les sapins ! Je ne connais personne qui n’en ait pas envie ! Pour une personne que vous connaissez peut-être peu et pour qui vous n’avez pas un trop gros budget, ces chaussettes en forme de glace la feront certainement craquer ! La mini-machine à popcorn me fait de l’oeil et je me demande si ce n’est pas moi qui vais la commander ! Et enfin l’un des best seller : les chaussons licornes ! What else ? Sûrs de décrocher un sourire ou un fou-rire avec ces chaussons patapouf si girly ! Bon ce n’est pas tout ça mais maintenant je vais devoir chercher des cadeaux pour les hommes ! Et ça c’est une autre paire de manche (il faut avouer que nous sommes plus facile à combler… J’ai toujours beaucoup moins d’idées pour les hommes -et aucun des hommes de ma vie ne m’aide beaucoup en me donnant des idées : est-ce que c’est pareil pour vous ?-). Allez je vous dis à très bientôt pour partager toujours plus de magie en cette période de fêtes !   Vous aimerez aussi :Joyeux Noël Impérial : le coffret Roger & Gallet qui nous éblouit !Mon test du casque PXC 550 SennheiserXscape Michael Jackson -l’humble avis d’une fanTest du smartphone LG Q6Un point séries Spread the love...Cet article Où trouver un cadeau noel femme original ? est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La quinzaine gourmande chez Françoise
20-11-2017 07:30:39
Mélo l'imparfaite
Crédits photo : Max Bernadin Chez Françoise, Rue Robert Esnault-Pelterie, 75007 Paris TEL :01 47 05 49 03 Hello la compagnie ! Nous étions invités à une nouvelle quinzaine gourmande avec RestoPARTNER du 13 au 26 novembre 2017 ! Le principe étant qu’à chaque saison, les restaurants membres du réseau RestoPARTNER participants mettent en valeur un produit haut de gamme pendant 15 jours ! Nous avons décidé de nous rendre chez Françoise, dans le 7ème parce que, pour être honnête, nous y sommes allés plusieurs fois en amoureux et nous n’avons jamais été déçus ni par le service ni par la cuisine ! C’est donc avec plaisir que nous avons choisi ce restaurant en étant sûrs de nous régaler. Malheureusement la Banjo est tombé malade et n’a pas pu y aller donc j’y suis allée avec Max. Vous savez ? Mon pote photographe de mariage qui est visiblement assez doué pour prendre des photos food, n’est-ce pas ? Le restau est situé près des invalides à l’intérieur de la gare des invalides Air France, et la déco est assez sympa à l’intérieur avec des sièges et banquettes assez chics (et une terrasse /veranda pour les beaux jours mais nous étions à l’intérieur ce jour là!). L’accueil était adorable, autant par les serveurs que par les hotesses tous aussi soucieux de nous faire plaisir.  En revanche certains jours il y a vraiment beaucoup de monde et c’était le cas ce jour là avec de grands groupes, ce qui fait que le service a été un peu plus long que d’habitude et que malheureusement, il y a eu une erreur de commande mais nous ne l’avons pas signalé car nous n’avions pas le temps de rester trop longtemps et que le plat plaisait quand même à mon ami. En entrée Max a pris du foie gras et moi un demi homard avec une salade aux lentilles vraiment excellente ! En plat  il avait pris un risotto de homard et a fini par manger un carré d’agneau  haha ! Mais il l’a trouvé très bon donc il était quand même satisfait. Quant à moi j’ai pris le plat mis en avant pour la quinzaine gourmande et il s’agissait des saint-jacques aux fruits de la passion… Franchement c’était vraiment délicieux et contrairement à ce que beaucoup m’ont dit sur instagram, je vous assure que le mélange ne choque pas (je ne suis pas spécialement branchée sucré- salé, mais là ça passe bien). Au niveau des desserts,  Max a pris une excellente mousse au chocolat et j’ai essayé la soupe de mangue, c’était assez original, ils mettent du basilic dedans, je m’attendais à quelque chose de plus sucré mais c’était une découverte surprenante ! Inutile de vous dire que nous retournerons chez Françoise dès que possible. Si vous souhaitez faire un tour à la quinzaine gourmande  vous trouverez la liste des restaurants participants ici !   Vous aimerez aussi :La quinzaine gourmande chez PascoVin & Marée Montparnasse – La quinzaine gourmande avec RestoPARTNERLe firstLa Brasserie du LouvreLe restaurant IT Spread the love...Cet article La quinzaine gourmande chez Françoise est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Coco, le dernier Disney Pixar vaut-il le coup ?
19-11-2017 17:46:12
Mélo l'imparfaite
Bonjour la compagnie ! Comme vous l’avez peut-être vu, mardi dernier nous nous sommes rendus au Grand Rex pour assister à l’avant-première de Coco, le dernier Disney Pixar. C’est un film d’animation de Lee Unkrich et les voix françaises des personnages sont venues nous faire un petit coucou avant la projection du film (incarnées par Ary Abittan, Andrea Santamaria & François-Xavier Demaison). Je n’avais pas vraiment entendu parler de Coco avant, alors c’était une découverte totale mais c’est l’univers musical festif et coloré qui m’a attirée (et puis bon, manquer un Disney ne fait pas partie de ce que j’appelle envisageable !). Pour la petite histoire Miguel est un enfant mexicain terriblement attiré par la musique, et particulièrement par la guitare. Malheureusement sa famille ne l’entend pas du tout de cette oreille et va lui interdire de jouer ou d’écouter de la musique. Miguel va donc exercer sa passion en secret. Lors du fameux jour des morts où les mexicains célèbrent leurs défunts, Miguel passe involontairement dans le royaume des morts et y retrouve… ses ancêtres. Il décide alors de trouver des réponses satisfaisantes à ses questions et d’essayer de pratiquer la musique  dans cet univers drôle et coloré également… Nous avons aimé l’ambiance festive, la bonne humeur et le fait de plonger au coeur de cette jolie tradition mexicaine qu’est le jour des morts. L’amour de la famille, la survie des gens que l’on aime à travers nos mémoires, tout y est abordé d’une façon drôle et poétique sans jamais tomber dans la tristesse. Miguel, à travers sa quête, ramène la joie de vivre autant chez ses ancêtres que dans sa famille et dans nos coeurs ! A la fin de la projection nous avons eu le droit à un show musical dans le thême du film et je peux vous dire qu’ils ont mis le feu et que tout le monde dansait, c’était vraiment chouette ! Pour conclure est-ce que je vous conseille d’aller voir coco ? Absolument ! C’est un concentré de bonne humeur à apprécier en famille avant les fêtes ! Vous aimerez aussi :Mon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside)Disneyland Paris – 20 ans- DreamsLovingBridget Jones babyFences Spread the love...Cet article Coco, le dernier Disney Pixar vaut-il le coup ? est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Le festival du film Britannique de Dinard 2017
7-11-2017 22:24:10
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s ! J’avais prévu de vous parler bien plus tôt de notre long week-end à Dinard à l’occasion du Festival du film britannique mais je vous avoue que la mort de Jean Rochefort m’a donné un coup de blues… Souvenez-vous il y a deux ans, il présidait ce festival, et je m’attachais au personnage à cette occasion… Je voulais donc attendre un peu pour être moins dans la tristesse ! Nous avons eu de la chance cette année : nous avions un petit hotel avec vue sur mer , situé à deux pas de toutes les activités liées au festival… Et en plus nous avons eu plutôt beau temps ! Dinard, c’est mignon et calme, on était contents du dépaysement ! Le jury était cette fois composé de Nicole Garcia, Philippe Besson, Clémence Poésy, Michael Ryan, Vincent Elbaz, Roger Allam, Annette Lévy-Willard, et Annette Dutertre. Pendant le festival il y a beaucoup de projections de films en compétitions, mais aussi d’avant-premières ou d’anciens films. A toutes les heures, vous trouverez toujours une projection à votre goût ! Cette année les films en compétitions étaient Jawbone (l’histoire d’un boxer qui essaye de s’en sortir), Daphné  (une fille qui va sauver la vie d’un homme et réaliser qu’elle a besoin de changement), Pili (une jeune femme atteinte du sida qui ne gagne que 2$ par jour pour nourir ses enfants et se voit proposer une opportunité pour améliorer sa vie), Une prière avant l’Aube (l’histoire d’un boxer arrêté en thaïlande pour possession de drogues), Seule, la Terre (Un jeune fermier qui combine aventures sans lendemain et alcool puis rencontre un jeune migrant roumain qui va changer sa vie), England is mine (l’histoire de Steven du groupe The Smiths avant de devenir une icone). Alors, une petite idée de qui a gagné le hitchcock d’or ? En fait c’est Seule, la terre ! Daphné a reçu l’hitchcock du meilleur scénario et Pili la mention spéciale du jury. Je dois dire que j’étais surprise, j’avais parié sur Une prière avant l’aube, car bien qu’il ne s’agisse pas d’une histoire très originale, ce film proposait un travail d’immersion à couper le souffle (au niveau du son et de l’image, j’ai rarement vu ça… j’avais vraiment l’impression d’être dans les combats, d’avoir l’oreille qui se bouche etc…). Bon, je ne dois pas être très bonne en pronostiques car je ne devine jamais qui va gagner ! Après la cérémonie de cloture nous nous sommes tous rendus au restaurant  du Casino Barrière et ce que j’aime vraiment dans ce festival, c’est la décontraction et la simplicité dont font preuve tous les participants ! Nous étions assis avec les réalisateurs et les acteurs d’un film et ils nous ont demandé quel film nous étions venus présenter. Nous avons dit (embarassés) : « Oh nous ? Non, nous sommes juste blogueurs ! » et le réalisateur de nous répondre « There is no such thing as JUST a blogger » ! Je trouve ça mignon de leur part, tout le monde est très accessible et je peux aller en projection ou en soirée sans me poser 50 000 questions sur ma présentation. D’ailleurs j’ai eu la chance d’avoir un petit coup de pouce de Franck Provost pour la mise en beauté avant le tapis rouge ! Ca fait toujours plaisir d’être traitée comme une star Voilà pour ce volet du festival du film britannique, toujours dans le décontraction et la bonne humeur : on adore ! Et vous, ça vous tente d’y aller l’année prochaine ?   Vous aimerez aussi :4 jours à Dinard pour le festival du film britanniqueThe place beyond the pines, ma surprise du jour.Spectacle et coulisses : Le Bal des Vampires à Mogador20 ans d’écartLe cirque du soleil – Immortal Spread the love...Cet article Le festival du film Britannique de Dinard 2017 est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
#Metoo : je balance la porcherie !
18-10-2017 15:23:43
Mélo l'imparfaite
Je ne sais pas si je fais bien d’écrire cet article mais je sais que j’en ai besoin aujourd’hui. Depuis quelques jours, vous avez tous pu lire sur les réseaux sociaux les hashtags #metoo #balancetonporc ou #moiaussi. Si vous viviez dans un bunker, pour résumer ; suite au WeinsteinGate qui a libéré la parole des femmes au sein d’Hollywood, on commence toutes à écrire l’un des hashtags ci-dessus pour signifier qu’on a déjà été victime de harcèlement sexuel. A un petit ou à un gros niveau. Et cette multiplication de hashtags fait peut-être -on l’espère, au moins en partie- prendre conscience aux hommes -et aux femmes- de l’ampleur du problème, mais aussi, faire changer la peur de camp. J’avoue avoir été dubitative sur l’efficacité des hashtags. Comme prévu beaucoup trop d’histoires relatées sur Facebook ou Twitter pour pouvoir toutes les lire puisque la plupart des femmes ont vécu ce qui leur paraissait une « anecdote » parmi tant d’autres. Et n’est-ce pas là finalement le vrai problème ? On a toutes des tonnes d’histoires à raconter qui ne tiennent pas en 140 caractères. Sauf que maintenant, les gars, on commence par  hashtaguer, mais on veut balancer. Peut-être que vous réfléchirez à deux fois avant de soulever une jupe, tripoter un nichon « sans faire exprès » ou nous dire que si l’on se fait belle, c’est que l’on cherche bien le coït. Je m’excuse par avance de mon style familier et parfois fleuri mais je trouve que parfois les gros mots sont absolument nécessaires et imagent beaucoup mieux une idée et une émotion que de tourner autour du pot avec un vocabulaire châtié. J’aimerais que la peur change de camp lorsque je me balade dans la rue (en jogging et sans maquillage, mais pourquoi ai-je besoin de le préciser ?) et que des mecs me sifflent et me collent et me suivent en me disant que je suis « bonne » et que quand je leur balance un « Foutez moi la paix », ils me balance un « Tu t’es vue le corbeau ? Tu te crois belle avec tes cheveux noirs sale pute ? » (really ?). La dernière fois je suis retournée sur mes pas en les insultants et j’ai failli m’en prendre une. C’était des employés visiblement désoeuvrés d’une chaîne de pizzas à emporter très connue. Je ne vous mens pas en vous disant que quand je les ai vus de l’autre bout de la rue, j’ai littéralement rasé les murs en espérant que comme je n’étais pas apprêtée, ils me laisseraient en paix, mais même pas. Mon mec était inquiet que je réagisse et que ça dégénère trop la fois suivante, mais je commence vraiment à n’en plus pouvoir de supporter ce genre de chose. Le plus triste c’est que c’est la « moindre des choses » puisque le harcèlement de rue est encore ce qu’il y a de plus banal car malheureusement trop courant. J’aimerais que la peur change de camp quand je prends le tramway pour aller au collège. J’ai 11 ans. Il y a du monde dans la rame. Un monsieur se colle à moi. Il met sa main à plat sur mon sexe. Je panique. Je regarde autour, personne ne voit rien. Je me dis que c’est peut-être à cause de la foule. Je me decale. Il se décale et remet sa main sur mon sexe mais cette fois en resserrant ses doigts au bout comme pour l’attrapper ou rentrer un doigt. Je lève la tête. Je vois la tête de mon prédateur qui a l’air du mec de trente ans sans histoire. Je me demande si en sortant il va me violer. Je sors en courant du tramway à l’arrêt suivant et pleure toutes les larmes de mon corps avant d’arriver au collège. Je ne l’ai jamais dit à mes parents. LA HONTE. J’ai pris ce même tramway 4 ans dans la peur de recroiser mon prédateur. J’aimerais que la peur change de camp quand j’arrive à un nouveau job, ou chez un nouveau client et que ma collègue m’annonce que l’équipe de commerciaux a déjà fait des paris sur le premier qui me mettrait dans son lit. Devant mon absence totale de réaction, elle me demande « Ca ne t’énerve pas qu’ils te prennent pour une fille facile ? ». En fait tant qu’ils font des paris et qu’ils ne me touchent pas, ça va j’ai l’habitude, on est en dessous du level habituel. J’AI L’HABITUDE QU’ON ME PRENNE POUR UNE SALOPE. Je ne sais pas si c’est la latino vibe, les gros seins, les couleurs flashy ou quoi (Bref, c’est au moins de ma faute). J’avais 20 ans et j’avais déjà l’habitude. J’aimerais que la peur change de camp quand un vieux Monsieur m’aborde pour me demander l’heure alors que je marche dans la rue. Je la lui donne. Il me demande « C’est combien ? ». Je lui redonne l’heure (!).  « Non c’est combien pour coucher avec vous ? » »Heu mais je ne suis pas prostituée, j’allais quelque part, là, en fait ! » « Oui mais je suis très riche, je vous propose 3000 € ! » « Non mais je vous dis que je ne suis pas prostituée ! » « Oui, mais TOUTE LES FEMMES ONT UN PRIX ».  » « Casse toi vieux con ! T’as vu ta gueule ? Je ne sais pas compter jusque là ! ». (Je suis partie en courant !). « Toutes les femmes ont un prix », je t’en foutrais ! (J’ai aussi une autre variante que l’on m’a souvent sortie « Quand les femmes nous disent non, elles pensent oui ! ». Ne me demandez pas, je n’ai toujours pas intégré la logique.) J’aimerais que la peur change de camp quand un collègue à mon nouveau travail qui était jusque là super sympa et super marié aussi, commence à me faire des avances. Du genre pas complètement directes et glauques mais clairement orientées 5 à 7. Je lui fais remarquer que je suis en couple et que lui aussi, des fois qu’il soit atteint d’amnésie ponctuelle. Il me dit qu’il sait très bien, mais que sa copine n’est pas « comme moi ». Je demande à préciser le « comme moi ». « Ben rigolote avec des belles formes, qui s’habille sexy, qui se maquille sensuelle, tout ça quoi ! Mais t’inquiètes pas on reste avec nos conjoints, c’est juste pour le fun ! ». BEN VOYONS. On traduit ? « Ma nana est une peu coincée du fion alors je cherche une bonne grosse chaudasse pour me vider les bourses et toi tu m’as l’air de pouvoir faire l’affaire ! ». FUCK OFF. J’aimerais que la peur change de camp quand mon patron (bureau de France) invite son propre patron (à l’international) et me demande d’aller le chercher à l’aéroport, puis de l’accompagner à la fashion week. Après cette journée à la fashionweek, nous sommes invités à un « after », où il ne se passe, ma foi, pas grand chose. Mon patron a cependant cru bon de dire à son big boss que je dansais (la salsa) et que ce serait de bon goût de danser avec big boss tout de suite. Je prétexte que c’est de la house et que ça ne se danse pas vraiment à deux. Je sens que je n’ai pas trop le choix et je vais me dandiner maladroitement sur un (mauvais) morceau avec un vieux monsieur que je n’avais jamais vu avant. J’étais moyennement à l’aise car je sentais qu’on cherchait à lui fournir une prestation que je n’étais pas vraiment capable de donner. Au bout de 30 secondes, le big boss me met les mains sur les seins. Genre franco, pas de malentendu, il t’empoigne ça comme si c’était normal. POUÊT-POUÊT. Je lui retourne une baffe. Il s’arrête. Me regarde très surpris et ne se dégonfle pas et rechope mes seins. Je lui remets une tarte et quitte la piste de danse et demande à me faire ramener chez moi par mon patron. Le lendemain matin j’ai passé un savon à mon patron pour m’avoir mise dans une telle situation et surtout pour ne pas avoir réagi. « On est en France ici, il n’est personne pour moi, c’est compris ? ». « Oui. ». A cette seconde, c’était surtout compris que je ne voulais même pas coucher avec les gens importants pour le SMIC donc comme je ne faisais pas d’efforts, j’ai été mise au placard et dénigrée comme la pire des feignasses par mon patron -qui jusque là m’encensait- jusqu’à ce que je décide d’aller voir ailleurs si il y était (et heureusement, il n’y était pas). J’aimerais que la peur change de camp quand je rejoins mon père, qui est rarement à Paris, à l’un de ses rendez-vous professionnels. Il travaille dans la musique et ce que je peux dire de ce milieu c’est que parfois les personnes mises en lumière resteraient sûrement célibataires toutes leur vie si ils n’avaient pas les feux des projecteurs et surtout beaucoup de pognon. C’est là que, convaincu de son sex-appeal, le « rendez-vous » de mon papa commence à me faire des propositions ambigues DEVANT MON PERE du genre qu’il pense être subtil mais qu’il ne l’est vraiment pas (n’importe qui ayant déjà fait une explication de texte aurait bien traduit « Viens sur mes genoux toute nue mon petit »). Mon père, gêné et certainement un peu surpris, essaye de dévier la conversation. Le mec insiste un peu, il me présente limite ça comme un truc innocent, une chance, une promotion dans ma vie quoi ! Evidemment, comme Weinstein, il n’évoque rien de très précis, hein, il joue sur le doute. C’est pratique parce que tu n’as pas l’impression de pouvoir vraiment dire non ou de t’énerver. Du genre il te donne une rendez-vous innocent sur le papier, mais si tu vas au rendez-vous, il va te dire que si tu es venue, c’est que tu savais que ça n’était pas pour enfiler des perles…. Je me crispe. C’est difficile de ne pas lire mes émotions sur mon visage. A ce moment là, je ne sais pas si j’hallucine de ce qu’il ose me dire devant mon père, ou que mon père ne lui ait pas encore mis son poing dans la tronche, ou si je suis complètement drama queen et que le mec ne faisait aucune allusion salace, mais alors que voulait-il dire ? Voilà un autre problème, c’est quand tu as le doute que ça vienne de toi. Je crois toujours avoir mal compris, au début, mais non. Mettez des stops à tous ces gros porcs dès la première ambiguité ! On s’en fout de leur barratin d’après « Oh non ce n’est pas ce que j’ai voulu dire, je suis marié, tu ne m’intéresses pas du tout ». Ouais on s’en fout. Arrêtez les NET, dès que vous ne les sentez pas, parce qu’en fait personne ne le fera pour nous. J’aimerais que la peur change de camp lorsque je rentre chez moi en bout de ligne, et qu’un mec assez jeune qui a l’air un peu étrange me fixe bizarrement. Le métro se vide, il me fixe toujours, mais reste assis. Et puis pour ne pas l’encourager, je baisse les yeux. Et là, je m’aperçois qu’il est en train de se masturber dans le plus grand des calmes. En me fixant. A moins d’un mètre de moi. Je sors du métro en courant et je suis soulagée de ne pas le voir me suivre. C’est dans les escaliers qu’il me rattrappe et me dit : « Je sais que tu m’as vu, mais je ne pouvais pas m’empêcher tu étais trop bonne. Tu veux aller boire un verre ? » (WHATTTT ? Bonne idée, j’attendais justement qu’un taré qui se masturbe sur moi en public me propose un jus pressé !). Par chance il ne m’a pas suivie jusqu’à chez moi, mais j’en ai vomi de honte, de peur, de dégoût. Enfin, j’aimerais que la peur change de camp quand je cherche mon chemin dans le 16ème et qu’un monsieur en costume, sortant visiblement d’un lieu de culte, me propose de m’aider car il va « dans cette direction ». Je le suis dans une petite rue perpendiculaire vers le métro Passy et il me tape la discute. Il a l’air normal, je ne m’imagine pas ce qu’il va se passer. Une fois bien isolés de l’agitation et seuls dans une rue étroite, le mec me saute dessus, me plaque contre un mur et m’arrache mon haut. Je n’ai aucune amplitude de mouvement, je suis contre le mur, je me débats, je hurle, je pleure. La peur. Le système d’alarme se met en place dans ma tête, je ne vois personne autour, je panique. A chaque fois que je le repousse, le mec revient vers moi encore plus fort. Je n’ai pas assez de force pour me libérer de lui. J’arrête de bouger. J’ai eu ce moment, je crois, un peu comme dans les films, tu sais quand il y a une scène de viol et tu vois les yeux de la fille qui deviennent VIDES. Tu sens qu’elle est en train d’éteindre la lumière dans sa tête pour être le plus possible « absente » de l’horreur qu’elle est en train de vivre. Bref, j’ai eu ce moment où j’ai commencé, je crois à éteindre la lumière, à renoncer.  Mais j’ai tenté un dernier truc. Le mec me lèchait le visage et essayait clairement de mettre sa langue dans ma bouche. J’en ai encore des frissons (d’effroi, si il est encore utile de le préciser !). Je décide de tenter le tout pour le tout : je fais semblant d’ouvrir la bouche et de commencer à « être dans l’ambiance »… Le mec fourre sa langue dans ma bouche et là je le mords aussi fort que possible. Il se recule en criant de douleur. C’est là, c’est mon moment ! Je me dégage de son emprise et cours vers le métro en larmes et en hurlant : « Au secours ! Aidez moi ! ». Les gens me regardent comme une pestiférée, à moitié à poil et le maquillage ayant coulé sur mon visage. Le mec me rattrappe, mais on est au niveau de la rue du métro où il y a énormément de passants. Il me tord le bras et chope mon sac. Dans mon sac il y avait mon CV avec mon adresse complète et mon numéro (je me rendais à un entretien d’embauche), et il me dit : « Je garde toutes tes infos salope, comme ça si il te venait l’idée de porter plainte, je peux te retrouver n’importe quand, t’as compris ? Et même si tu ne portais pas plainte, je te retrouverai. » Je me débats. Il me lâche. Je cours dans le métro. Un mec me demande ce qu’il m’arrive, je crois que c’était un policier. Il m’a demandé de remonter pour identifier le mec. J’ai refusé. Il a vu que j’étais en état de choc, il a monté les escaliers en courant. Je ne sais pas trop si il comptait le trouver sans aucune descritpion ou si il cherchait des collègues en renfort. Je ne l’ai pas attendu, je ne pensais qu’à fuir le plus vite possible et aussi à remettre un tee shirt. J’avais l’impression de planer au dessus de mon corps. Le métro n’arrive pas tout de suite, je m’effondre sur les sièges pour l’attendre, toujours en larmes et en gémissant. Je m’attends à ce qu’il débarque n’importe quand sur le quai. Deux petites mémés viennent me voir et me demandent ce qu’il se passe. Je leur dis qu’un homme vient d’essayer de me violer. Elles soupirent un « Oh, les hommes ! Viens là mon petit ». Elles m’ont prises dans leurs bras et ont récité en coeur un « Notre père ». Je me suis demandé comment cette journée avait pu basculer en moins d’un quart d’heure. Je suis rentrée chez moi, j’ai pris un sac à dos et j’ai passé 15 jours chez une amie de peur que cette ordure se pointe chez moi. Je ne l’ai heureusement jamais revu, mais je sais qu’il était en rapport avec un lieu très hype des nuits parisiennes car ses cartes de visites sont tombées de sa poche lorsque je me débattais, et j’ai tout de suite reconnu le logo. Est-ce que j’ai porté plainte ? Jamais. Parce que j’avais peur qu’il mette ses menaces à execution, parce que j’avais peur que la police me demande « Comment j’étais habillée » (alors que j’étais habillée pour un entretien d’embauche, pas pour une soirée salsa !), j’avais peur que la police me demande si à un moment je lui avais laissé mettre sa langue dans ma bouche, non pas par ruse, mais parce que j’étais un peu consentante quand même ? BREF. On va arrêter là pour ce que nous les femmes appelons encore « des anecdotes ». Si je vous racontais toutes les fois où j’ai eu à gérer un gros porc, il faudrait en faire un roman et ni vous ni moi n’avons le temps. Mais aujourd’hui je participe au mouvement parce que j’ai l’impression que les choses changent ou du moins qu’il y a une volonté que les choses changent et c’est déjà un premier pas. Au delà du sentiment libérateur d’en parler il y a aussi une bonne dose de colère qui m’agite à l’instant où j’écris ces lignes. Et aussi, peut-être, de réaliser certaines conséquences sur ma vie actuelle. Alors les filles, par pitié, défendons-nous ! Si ce n’est pour nous-même au moins pour la prochaine victime, peut-être une amie, une mère, une soeur… Portons plainte et dénonçons sans crainte tous ces dégénérés, du plus « soft » (!) au plus dangereux. Et si vous n’avez pas envie de rentrer dans le détail, au moins partagez le hashtag #metoo pour que les hommes se rendent compte que ce ne sont pas des évènements isolés. Et maintenant que nous avons fait un premier pas concernant le harcèlement sexuel, j’espère que nous pourrons aussi en faire un contre les violences faites aux femmes. Ca aussi, c’est un sujet qui me fout bien les boules et sur lequel on se tait par HONTE. Je SAIS que c’est dur de parler. Je le sais parce que je ne suis plus dans le même état en ayant écrit tout cela qu’avant de l’écrire. Mais on ne règle aucun problème en faisant l’autruche. Et les mecs biens (parce que oui, il y en a plein aussi !) : si vous ne savez plus trop où se situe la limite entre drague lourde et harcèlement, je suis tombée sur une citation de Peter White sur l’insta de ma copine mercredie que j’ai trouvé assez juste : « Si vous êtes un homme, n’abordez pas une femme en lui disant quelque chose que vous n’aimeriez pas qu’un autre homme vous dise en prison ».  Ou si une fille à qui vous avez fait des allusions explicites vous a répondu avec hostilité ou par un NON, n’insistez pas davantage. Ou si on ne vous a pas demandé d’envoyer des photos de votre pénis, n’en envoyez pas. Et quand votre femme vous dit non, pas ce soir, c’est NON (oui, même si c’est votre femme). Ca pourrait être un début ? Vous aimerez aussi :Bye-Bye 2016 !Le cirque du soleil – ImmortalL’envie d’avoir envie.Big Boobs Anonymous : 7 raisons d’aimer une petite poitrine =PPourquoi je blogue et pourquoi je me suis inscrite aux Golden Blog Awards Spread the love...Cet article #Metoo : je balance la porcherie ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
J’ai découvert les lunettes de soleil Maui Jim
12-10-2017 14:58:35
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! J’espère que vous allez bien ! Vous êtes nombreuses à m’avoir posé des questions sur les lunettes de soleil Maui Jim suite à ma story de samedi dernier sur instagram et je vous ai dit que je rentrerai plus dans le détail sur le blog alors me voici ! Quand la marque nous a proposé de venir faire connaissance à l’hotel Burgundy, je vous avoue que je ne savais pas trop de quoi il s’agissait. Je n’avais jamais porté cette marque de lunettes de soleil, alors je suis allée sur leur site ici. Ce qui m’a interpellée, c’est de voir que toutes les lunettes étaient polarisées car le Banjo et moi avons beaucoup de mal à trouver des lunettes polarisées à la fois stylées mais aussi qui ne dénature pas les couleurs (il y a souvent un filtre vert ou marron qui me perturbe). Comme certains modèles de leur boutique en ligne me plaisaient, je suis donc allée voir tout cela de plus près ! Alors Maui Jim, c’est une marque qui fait rêver et voyager à travers son nom et son logo qui sentent bon les îles… Mais c’est aussi une marque qui a à coeur de mettre la technologie PolarizedPlus2TM au service de la mode et du bien être. Cette technologie est brevetée exclusivement par Maui Jim et permet une clarté ainsi qu’un réhaussement de couleurs remarquables. Nous avons fait le test sur place avec et sans lunettes, tout le monde a eu l’effet « Waouh » car les couleurs étaient tellement plus éclatantes en portant les lunettes… Et puis la protection de vos yeux est optimale, et j’ai même vu que toutes leurs lunettes étaient approuvées par la Skin Cancer Foundation pour une protection efficace ! Franchement je crois que trop de gens négligent leur santé oculaire et ne voient qu’un accessoire de mode dans les lunettes de soleil, peut être par manque d’information… Aujourd’hui on peut allier l’utile à l’agréable alors n’hésitez pas à vous pencher sur la question et à aller voir sur leur site ici si un modèle peut vous plaire. De mon côté je vous montrerai le modèle que j’ai choisi dès que je le recevrai ! Bisous ! Vous aimerez aussi :Tout ce qui brillePin-upComme une framboiseInterview Mélo : Les blogs, le tourisme et la modeEscape with Escada : Fiesta carioca Spread the love...Cet article J’ai découvert les lunettes de soleil Maui Jim est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
L’histoire éternelle
28-09-2017 18:46:14
Mélo l'imparfaite
Rose enchantée La Belle et la Bête : Swarovski ici Robe : Asos ici Bijoux : Pandora Chaussures : Robert Clergerie (ancienne collection) Hello la compagnie ! Vous vous souvenez peut-être de mon émerveillement suite à la projection du film « La Belle et la Bête » cette année… Suite à celle-ci j’ai eu le plaisir de recevoir cette magnifique rose Swarovski La Belle et La Bete, un chouette objet de collection pour les fans de l’histoire éternelle… Alors j’ai voulu lui rendre un peu hommage dans un shooting en amoureux. Je peux vous avouer que le photographe a eu un peu de mal à comprendre mon délire (il n’avait pas vu le film, ni le dessin-animé) et du coup les photos ont l’air très « classiques »… voire cheesy mais bon ce n’est pas grave, puisque l’on est sur du Disney ! Pour cette robe que je vous avais montrée dans mes instastories (insta = melolimparfaite si tu avais le mauvais goût de ne pas me suivre ) je vous ai écouté et je ne l’ai pas renvoyée… La matière est synthétique, c’est bien dommage, mais j’adore la forme et le motif et je trouve qu’elle ne me va pas trop mal non plus. En plus le Banjo valide carrément car il trouve que c’est 100% mon style alors que depuis un certain temps, je fais parfois des essais hasardeux Je sais que tout le monde adore ces chaussures pailletées mais ce sont des Robert Clergerie d’une collection d’il y a plusieurs années donc je ne pense pas que vous puissiez encore les trouver… Mais c’est vrai qu’elles font toujours leur petit effet en soirée, c’est ma paire favorite. En ce qui concerne les bijoux je porte une parure géométrique Pandora que je trouve plutôt sympa (je ne suis pas toujours adepte de cette marque mais j’aime vraiment beaucoup cette parure qui scintille très discrètement). Alors, elle vous plaît cette rose ? Je vous avoue qu’il a failli lui arriver des bricoles pendant le shooting mais OUF elle est sauvée (pour le moment HAHA !) A très bientôt ! Vous aimerez aussi :We shoot Paris – notre shooting de St ValentinBirthday girl looks stellar !SusudioLes couleurs du noirCasual Spread the love...Cet article L’histoire éternelle est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Séjour à l’hotel Intercontinental Bali Resort
24-09-2017 23:49:14
Mélo l'imparfaite
Hello à tous ! Comme vous l’avez vu, lors de notre dernier voyage à Bali nous avons fait un court séjour à l’hotel intercontinental Bali Resort, à propos duquel j’ai reçu pas mal de questions sur les réseaux sociaux. Il semble que celui-ci vous ait bien plu, et comme je vous comprends ! L’hôtel Intercontinental Bali resort se situe sur la plage de Jimbaran, célèbre à la fois pour ses couchers de soleil et ses restaurants de fruits de mer. La plage y est belle, lumineuse et spacieuse et l’hotel est situé directement sur celle-ci. Pour tout vous dire, en allant dans une chaine comme Intercontinental nous avions un petit peu peur d’être dans une « usine à touriste », soit les uns sur les autres avec une déco très neutre, ne rappelant en rien Bali. C’est là que nous sommes trompés : évidemment dans une chaîne on trouve un confort et une qualité communs aux établissements, mais l’intercontinental a aussi su garder l’âme de Bali à travers sa décoration intérieure et extérieure. Et son sens du service haut-de-gamme. Nous avons eu la chance de séjourner dans une chambre « Singaraja room », très spacieuse et décorée avec des éléments reflètant l’âme de l’île des dieux. Je vous mets ici une petite vidéo ! Ce qui est toujours appréciable, lorsque l’on fait un road trip assez long, c’est qu’en arrivant dans ce type d’hotel on trouve tout de suite un confort sur lequel on a du parfois faire des compromis lors d’étapes précedentes. Une bonne insonorisation, une vue sur mer, une literie hyper confortable et une connexion internet décente, j’avoue que j’étais ravie ! Nous disposions aussi d’une belle terrasse avec vue sur mer, mais nous préfèrions sortir de notre chambre pour profiter des magnifiques extérieurs de l’hôtel. En effet, malgré le fait que l’hotel affiche complet, l’hotel et ses jardins sont tellement spacieux que vous vous sentez complètement zens. Vous nous connaissez : on aime les vacances relax, romantiques en couple. Ici malgré la présence de nombreuses familles, nous ne nous sommes jamais sentis dérangés… En effet il y a de nombreuses piscines dont une absolument magnifique pour les enfants, ce qui fait qu’ils ne viennent pas forcément sauter dans la grande piscine principale avec vue sur mer. Je suis allée me baigner dans toutes les piscine (même celles pour enfants) et je me sentais bien car il y avait assez d’espace pour que chacun puisse apprécier les vacances à sa façon ! Et ça je trouve que c’est super important. Je ne me lasserai JAMAIS des couchers de soleil balinais mais je dois dire que ceux que nous avons pu apprécier à l’hotel Intercontinental Bali Resort sont vraiment au top du top ! Leur décoration se fond dans la nature et le tout donne envie d’y rester pour toujours (en tous cas pour nous !)… Il y a plein d’activités sur place, un mini-club, des cours de surf, des jeux, et une salle de sport… Et il y a aussi des animations le soir pour ceux qui le souhaitent (la danse du feu par exemple). Pour les restaurants, nous ne sommes pas restés assez longtemps pour tous les essayer mais j’ai eu un gros coup de coeur pour celui situé entre la piscine et la plage qui proposait le soir des fruits de mer très frais ! On s’est VRAIMENT régalés, même avec leurs frites ultra croustillantes ! Sinon je vous recommande également leur excellent SPA (accès gratuit pour sauna et jacuzzi mais évidemment les autres soins sont payants… Le SPA est magnifique, c’est vraiment apaisant.). Allez, je vous laisse planifier votre futur séjour dans cet hotel de rêve et j’espère vous y croiser la prochaine fois que je m’y rendrai ! Intercontinental Bali Resort Jalan Raya Uluwatu No. 45, Jimbaran, Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie   Vous aimerez aussi :Splendide LovinaChez nous, à BaliQuelques jours au Grand Mirage ResortSuite et fin de notre séjour à BaliUn week-end romantique à Amsterdam Spread the love...Cet article Séjour à l’hotel Intercontinental Bali Resort est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Homebox : la solution collaborative pour du stockage entre particuliers
29-08-2017 17:22:36
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Comment ça va ? Aujourd’hui je vous parle d’un bon plan que j’aurais bien aimé avoir au cours de mes longues années à vivre dans des cages à poules parisiennes aux loyers exorbitants et évidemment sans cave ! Comme toute provinciale fraîchement débarquée à Paris, j’ai donné dans le 10m2 sans ascenseur avec –une fois allongée- la tête dans les toilettes et les pieds dans le four. On ne parle plus d’optimisation de l’espace, mais de partie de Tetris ! L’idée même du Feng-shui te fait pleurer de rire. Bref, à Paris ou pas, étudiant ou pas, on a tous connu la galère des petits espaces et leur manque de rangement. Mais les temps changent et aujourd’hui j’ai la chance de ne plus vivre comme une sardine, et d’avoir largement assez d’espace. D’autres personnes viennent, par exemple, de voir leurs enfants partir du domicile familial et le grenier qui leur servait autrefois de salle de jeu est devenu un espace vide et inutile. La solution ? Homebox ! Le site propose une solution de stockage entre particuliers et propose de les mettre en relation. Grâce à ce site, vous pouvez mettre votre garage, grenier ou cave en location pour des personnes n’ayant pas assez de place chez elles afin de stocker toutes leurs affaires et les aider à gagner un peu d’espace. Vous pouvez créer votre annonce dès à présent en seulement 5 minutes sur le site et le versement de vos loyers est sécurisé par le site Homebox. De plus vous êtes totalement libre sur le volume d’espace que vous souhaitez louer.  Mais si vous avez beaucoup d’espace, cela peut aider à arrondir considérablement vos fins de mois tout en rendant service à des voisins qui en ont besoin. Alors si vous souhaitez mettre en location une partie de votre espace et arrondir vos fins de mois tout en aidant quelqu’un qui manque d’espace, vous pouvez créer votre annonce très rapidement ici ! C’est gratuit, vous déterminez vous-même le prix, et n’avez plus qu’à répondre aux messages des personnes intéressées ! Homebox offre une sécurité des transactions garantissant un paiement en ligne 100 % sécurisé. Bref, c’est facile, rapide et flexible… Alors, ça vous tente ? // Vous aimerez aussi :Une sélection déco chez WestwingPour un cadeau de St-Valentin originalDécorer mon appart après avoir déménagéLe coin nuitLes nouveautés à table Spread the love...Cet article Homebox : la solution collaborative pour du stockage entre particuliers est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Test du smartphone LG Q6
23-08-2017 06:05:47
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, J’ai reçu récemment un smartphone de la marque LG : le modèle Q6 ! Autant vous dire que j’étais carrément impatiente et j’appréhendais aussi un peu de me retrouver sur Androïd alors que j’ai tellement l’habitude d’IOS … Finalement je trouve qu’Androïd est hyper simple d’utilisation ! LG est une marque coréenne de technologie, que je connaissais principalement pour la qualité de ses télévisions. Elle prône la simplicité d’utilisation alliée à un chouette design qui lui donne une image haut de gamme. Quand j’ai reçu mon téléphone j’étais assez bluffée par le design épuré, j’aime beaucoup l’écran full vision (pas de bordure). Le bouton pour allumer est sur le côté ainsi que les boutons pour régler le volume. Le téléphone est assez léger et fin, au niveau de l’écran il est bien assez grand mais pas trop dans le sens où il tient quand même de façon stable dans ma main, ce qui était une des raisons principales pour laquelle je ne prenais pas de grand format. Au niveau de la qualité de l’écran on est nettement au-dessus de ce que j’avais utilisé jusqu’à présent, l’écran est glossy et agréable à regarder. Il a clairement un effet « Wahou ! » Avec son écran 18 :9 sans rebord, on peut donc vivre une immersion totale (si on regarde une série c’est top). L’appareil est de 13MP à l’arrière et 5MP en frontal (avec objectif grand angle 100°/82°), ce qui permet à LG de démocratiser ce smartphone de qualité premium pour un prix qui correspond à un téléphone milieu de gamme. Il sera vendu à 349 € à partir du 18 août et il sera le premier téléphone milieu de gamme avec un écran borderless. Mais, j’ai plus d’un tour dans mon sac pour ne pas que ça vous fasse trop mal au porte-monnaie en rentrant de vacances ! Le téléphone sera aussi disponible : o   Dès 1€ chez Bouygues Telecom avec une barre de son offerte (LAS260B) o   A moins de 300€ chez Darty (avec bonus reprise de 50€) o   Dispo dès 34.90€/mois (10x fois sans frais) chez Boulanger avec carte micro SD 32Go offerte La mémoire interne est de 32Go, ce qui, pour moi, peut être un peu insuffisant (je prends tellement de photos et de vidéos pour le blog) mais ne vous inquiétez pas, il a l’avantage de pouvoir accueillir une carte micro SD jusqu’à 2To. En ce qui concerne l’autonomie j’ai trouvé que ça n’était pas mal du tout, il tient toute la journée (enfin, une dizaine d’heure en utilisation normale, un peu moins si vous l’utilisez beaucoup, notamment pour la photo et la vidéo qui utilisent plus de batterie). Pour la photo, je suis hyper contente de mes photos de paysages avec une bonne luminosité mais le capteur pour les selfies en faible luminosité peut laisser place à du bruit assez peu naturel sur votre visage. C’est un peu le seul bémol que je lui vois concernant mon utilisation personnelle. Pour conclure je pense que c’est un très beau smartphone qui visera peut-être davantage un public féminin (format plus compact bien plus pratique pour la prise en main avec de petites mains ainsi qu’un design et un écran plaisants), qui gagnerait cependant à améliorer certaines performances photos. La fonction grand angle est idéale pour les selfies de groupe (ou si vous avez un fond intéressant que vous ne voulez pas trop tronquer). Aussi, pour regarder ses séries préférées, l’immersion totale avec son écran full vision est quand même une expérience vraiment plus agréable qu’avec un écran de téléphone banal. Du coup je ne le lâche plus ! Et pour vous faire plaisir -car vous savez que j’aime vous chouchouter- je vous conseille vivement d’aller suivre mon compte Instagram ici car le téléphone LG Q6 est à gagner pour ma communauté Instagram seulement ici! // Vous aimerez aussi :Mon test du casque PXC 550 SennheiserLa Brasserie du LouvreRestaurant Le petit comminesLive by nightXscape Michael Jackson -l’humble avis d’une fan Spread the love...Cet article Test du smartphone LG Q6 est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La robe vichy Asos
30-07-2017 13:30:25
Mélo l'imparfaite
Robe vichy : Asos Collier : H&M Bagues : H&M Sandales : Tati Photos by Maxime Hello la compagnie, J’ai définitivement trop attendu pour ce shooting qui devait avoir lieu en avril lorsque nous étions à l’île Maurice mais à force de procrastiner, il ne faisait pas beau les derniers jours et de fil en aiguille, après quelques poisses enchaînées, j’ai réussi à convaincre Max de shooter avec mon Nikon de débutante. Evidemment le rendu n’est pas le même qu’avec son matériel pro, mais ce n’est pas le look du siècle de toutes façons, et parfois il me faut voir les vêtements sur moi en photo pour m’apercevoir que ça ne me va pas super bien, finalement. Mais je crois que je me dis souvent ça, donc c’est que plus grand chose ne me va. M’habiller devient un casse-tête. Je trouvais cette petite robe vichy vraiment très mignonne sur les photos mais c’est vrai qu’avec une forte poitrine ça fait vraiment un autre effet… Et surtout elle remonte sans arrêt sur les épaules donc elle devient vraiment trop courte en bas (hashtag fesses à l’air). Les sandales viennent de chez Tati mais de la collection de l’an dernier. J’aimais tellement acheter mes chaussures là bas, à un prix défiant toute concurrence et elles étaient confortables en prime ce qui n’est pas toujours évident sur internet… Je viens d’en recevoir une paire achetée sur Amazon et ça me coupe littéralement le pied de tous les cotés… En ce qui concerne le collier et les bagues, ils viennent d’H&M. Je trouve rarement mon bonheur en terme de bijoux là-bas et je dois dire que les bagues sont de piètre qualité (elles m’ont noirci les doigts dès la première utilisation) mais pour une fois, j’aimais beaucoup le style (on ne trouve pas beaucoup de lots bagues + bagues de phalanges). Le collier a une tendance ethnique, il est parfait pour habiller un cou trop vide, il va avec un peu tous les styles. Je vous retrouve très vite pour d’autres looks <3 Vous aimerez aussi :Une journée en robe vichy rougePureEphémèreUne tenue de princesse boutiqueRock fashion pepette Spread the love...Cet article La robe vichy Asos est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Découverte de la gamme Aura Mirabilis de Roger & Gallet
23-07-2017 18:07:51
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Comment ça va aujourd’hui ? Dernièrement vous avez pu voir que je m’intéressais de plus près à la marque Roger & Gallet, et, sur Snapchat, vous avez pu constater que j’avais assisté au concert privé d’Elodie Frégé, leur égérie (et vous aussi indirectement !)… Pour ma peau (toujours très sensible), je ne savais pas si les produits de la gamme Aura Mirabilis allaient convenir mais qui ne tente rien, ne saura jamais (je suis comme ça, je fais du remix de proverbe quand je veux t’as vu: grosse punk du dimanche…) ! De plus les produits sont composés de plantes avec une base 99% naturelle ce qui m’a un peu rassuré sur la probabilité de trouver des composants chimiques auxquels je serais allergique. C’est donc avec curiosité que j’ai voulu essayer la gamme Aura Mirabilis. J’ai pu tester 4 produits de la gamme : –Le masque extra fin démaquillant : C’est un masque à la texture gel que vous allez masser délicatement sur votre visage . Au fur et à mesure, ce gel va se transformer en huile pour démaquiller et nettoyer les impuretés. Il faut ensuite le rincer à l’eau où il prend soudain une texture laiteuse. C’est surprenant.  C’est un moment de plaisir mais personnellement je ne suis pas hyper fan de la texture huileuse (quel que soit le produit ou la marque). –Le vinaigre de beauté : Je ne fais pas durer le suspense : c’est de loin mon chouchou dans cette gamme ! Il sent plutot bon, et aide à éliminer les cellules mortes et lisser la peau. Il rafraîchit et clarifie le teint pour une mine resplendissante immédiatement ! –Le serum double extrait : Il répare les cellules de la peau, restaure la barrière cutanée, lisse les rides et hydrate bien votre peau tout en la protègeant d’éventuelles agressions extérieures. Parfait pour les peaux sensibles. –Le baume légendaire : Idéal pour lisser et unifier il a l’avantage de ne pas du tout laisser d’effet gras. J’aime le confort qu’il apporte au quotidien et la souplesse qu’il apporte à ma peau. Roger & Gallet est une marque que je re-découvre après plusieurs années sans vraiment l’utiliser et je dois dire qu’ils ont su dépoussiérer l’enseigne avec de nouveaux packaging et un positionnement plus haut-de-gamme malgré leurs petits prix… La gamme Aura Mirabilis est une agréable surprise, j’utilise surtout le vinaigre et le baume car je trouve que ce sont les produits qui ont un effet plus « immédiat » et parce qu’ils ne laissent pas de voile gras sur la peau… Et vous avez eu l’occasion de tester Aura Mirabilis ? Vous aimerez aussi :Cosmétiques : le bio, le naturel, oui mais où et comment ?Pulpe de vieTuto chignon chic sur l’oreilleSilk n’ silhouette : mon testMon make up d’été Spread the love...Cet article Découverte de la gamme Aura Mirabilis de Roger & Gallet est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Les nouveautés en médecine esthétique : rencontre avec le Docteur Vivier
22-07-2017 17:55:28
Mélo l'imparfaite
Hello par ici ! Comment ça va ? Il y a quelques mois, je me suis rendue à une réunion d’informations sur la médecine esthétique, visant à nous faire découvrir un peu les évolutions dans ce domaine. Vous le savez, l’année dernière, j’avais testé pour la première fois les injections d’acide hyaluronique dans les sillons (revoir l’article ici ) et j’étais hyper satisfaite du résultat. Maintenant l’acide hyaluronique s’est résorbé (ça dure 18 mois maximum) mais je trouve que ça valait vraiment le coup de le faire car à ce moment là tout me complexait, et pouvoir me soulager l’esprit en à peine 10 minutes pour une durée assez longue, c’était assez magique (si seulement ils vendaient un aspirateur de graisse indolore en 5 minutes !). Je me suis donc rendue avec curiosité à cette soirée où nous avons eu droit à des présentations diverses des différentes possibilités en matière de médecine esthétique. Je précise pour ceux qui l’ignorent que la « médecine esthétique » n’est pas invasive : on parle d’injections, d’ultrasons et ce genre de chose, tandis que la « chirurgie esthétique » est invasive puisqu’elle nécessite de couper… Je tiens à préciser tout cela parce-qu’on entend souvent beaucoup d’âneries concernant la médecine esthétique. D’une part parce qu’elle est confondue avec la chirurgie esthétique, qui est à mon avis une étape différente autant au niveau psychologique que physique, et de l’autre parce qu’elle est vue comme irréversible alors qu’une injection de toxine botulique dure 3 à 6 mois… On dira souvent d’une fille qui a essayé une fois qu’elle est « toute refaite » alors que le produit s’est parfois déjà résorbé et qu’elle n’a pas refait d’injections. Bref c’est encore un sujet un peu tabou que de nombreuses personnes jugent dans la plus grand méconnaissance de celui-ci. Cette soirée m’a donc à la fois rappelé les pratiques que je connaissais (toxine botulique autour des yeux ou la ride du lion, acide hyaluronique pour combler les sillons, pour le corps on a aussi parlé du coolsculpting dont vous avez certainement beaucoup entendu parler…) et m’a également fait découvrir plein de nouvelles pratiques que je ne connaissais pas ! Par exemple on peut faire des injections d’acide hyaluronique dans les mains et le cou (ce que j’espèrais car j’ai les mains et le cou d’une mamie tandis que mon visage fait encore « potable »). On peut aussi combler les cernes creusés (pour les cernes colorés, on ne peut rien faire en revanche) ce que beaucoup d’entre vous m’aviez demandé et j’avais répondu par la négative car on m’avait dit que ça ne se faisait pas trop. Il y a d’autres choses beaucoup plus rares je suppose (en tous cas surprenantes), mais par exemple on peut vous injecter dde la toxine botulique sous les bras pour ne plus transpirer sous les bras… Adios les auréoles ! Tentant si vous transpirez beaucoup et que ça vous complexe, non ? Une autre chose a attiré mon attention : on peut vous injecter de la toxine botulique dans la mâchoire pour vous éviter de serrer les dents la nuit ! Alors ça, je ne l’avais pas vu venir… Mais quasiment au même moment je me suis cassé une dent de devant sans aucune raison et la dentiste m’a dit que je serrais trop les dents. Et maintenant que je le sais, j’y fais plus attention et c’est vrai que je serre souvent les dents et que ça exerce une grosse pression sur mes dents de devant. Si vous avez tendance à être stressés aussi, ça peut vous tenter (avant de vous retrouver comme moi, avec une dent en moins !)… Bref que d’innovations et de fonctions différentes dans ce domaine qui évolue chaque jour un peu plus. Suite à cette soirée j’ai pris la liberté d’interviewer le Docteur Vivier et de lui demander  la durée et les tarifs de certaines prestations, que je vous transmets ici car les questions que j’ai reçues sont presques toutes tournées vers le tarif et la durée. Voici ses réponses : –Injection d’acide hyaluronique dans les sillons, les cernes, l’amertume etc.. : 350 euros, le rendez-vous est de 30 minutes au cabinet. L’acide va tenir environ de 10 à 12 mois. –Injection de toxine botulique pour les yeux, ride du lion, front: J’utilise la molécule AZZALURE, l’efficacité est de 5 à 6 mois maximum, l’effet est progressif est arrive au maximum au bout de 15 jours. Les prix vont de 250 euros pour la ride du lion à 350 euros pour un traitement complet. Il peut être de 400 euros si les patients sont très marqués et nécessitent deux flacons. –Injection d’acide hyaluronique dans le cou et les mains : Pour les mains: Il faut compter 500 euros pour les deux mains, deux seringues seront injectées au premier rendez-vous. On évalue ensuite au bout d’un mois. Pour le cou, on utilise des skinboosters, il faut trois séances espacées d’un mois chacun, puis un entretien tous les 6 mois. Il faut compter 200 euros par séance de skinboosters. -Injection de toxine botulique sous les bras pour ne pas transpirer Le traitement de l’hyperhidrose se fait avec de l’Azzalure. J’ai l’habitude d’injecter un flacon de chaque coté pour un résultat total qui va durer 6 mois. Les honoraires sont de 500 euros. Il existe aussi la technique Miradry qui apporte un résultat à vie, les honoraires sont de 2400 euros. –Les Peelings: Les peelings glycoliques se font à l’aide d’acide glycolique. Il faut compter 100 euros pour un peeling léger au cabinet. J’ai l’habitude de prescrire des cosmétiques en relais pour maintenir les résultats. Les peeling moyens pour des peaux plus matures se font à l’aide d’acide tricholracétique. Il faut compter 5 jours d’éviction sociale. Les honoraires sont de 250 euros. Voici quelques exemples en photo pour vous montrer la subtilité et l’utilité de ces injections. Le Docteur Vivier prône toujours un résultat très naturel, allant à l’inverse de tout ce que l’on pourrait craindre en ayant recours à la médecine esthétique. Alors qu’en pensez-vous ? Ca vous tente ? Si vous aviez des questions que je n’ai pas abordées ici concernant la pratique ou encore les tarifs, vous pouvez consulter le Cabinet du Docteur Vivier (pour avoir ses coordonnées vous pouvez me contacter en MP) Des bises ! Vous aimerez aussi :Ma routine extensionsMa routine Leonor GreylMa lettre à La Poste (au delà du réel).FeeluniqueCaudalie Vinosource : Source de beauté Spread the love...Cet article Les nouveautés en médecine esthétique : rencontre avec le Docteur Vivier est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Mon test du casque PXC 550 Sennheiser
11-07-2017 18:29:44
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Comment ça va par ici ? Aujourd’hui je vais vous donner mon avis sur le casque PXC 550 Sennheiser testé ces derniers mois. En effet je suis assez fidèle à la marque en matière de casques audios, et mon dernier remonte à Noël (cadeau du chéri), mais c’était un casque sans annulation de bruit. Personnellement j’adore le casque (c’est le HD580 Cs) mais quand je mets le son à fond tout le monde en profite aussi et j’entends le bruit de mon environnement… Donc j’en cherchais un qui me permette de m’enjailler sans perdre trop en qualité de son. Alors ! Alors ! Alors ! En rentrant de l’île Maurice j’avais décrété qu’il me fallait aussi un casque avec annulation de bruit car pendant les 12 heures d’avion qui ont été très longues, j’ai du supporter des pleurs non-stop à l’aller comme au retour, alors que le Banjo, qui avait l’annulation de bruit, écoutait du Bach dans un monde parallèle. Il me prêtait son casque de temps en temps, quand il me voyait au bout du rouleau… Mais du coup, au retour une grande décision s’imposait… Il m’en fallait un ! Mon choix s’est porté sur le Sennheiser PXC 550 car il est sans fil, et peut aller jusqu’à 30 heures d’autonomie. Pas mal pour les longs voyages, on pourrait même faire le tour du monde avec ! Vous pouvez adapter toutes les fonctions à votre convenance grâce aux fonctions tactiles sur les côtés du casque (au début j’ai eu du mal à prendre mes repères mais une fois que l’on le sait, c’est bon !). Vous pouvez également paramétrer vos préférences concernant le son sur « Captune », l’appli compagnon de Sennheiser qui vous permet de personnaliser le son comme vous l’entendez, ce qui vous donne le contrôle selon le style de musique que vous écoutez, vous pourrez modifier au fur et à mesure. J’ai particulièrement apprécié le confort du casque avec ses petits coussinets me permettant d’écouter de la musique pendant des heures sans avoir les oreilles toutes rouges ! Le tout est livré dans un étui noir façon écrin de bijou et le casque se plie facilement dans les transports ce qui est important pour moi comme je suis toujours hyper chargée de matériel en voyage. En ce qui concerne le son je trouve que la réduction de bruit active n’altère que très peu le rendu global et que les pistes des voix et des instruments sont bien identifiables (chose que je reprochais à mon dernier test de casque ici car ça n’était pas le cas). Cependant ce n’est pas la plus puissante réduction de bruit que j’ai pu écouter, mais je préfère cependant ce casque à d’autres car je trouve la qualité de son nettement supérieure. Pour moi il mérite sa place sur le podium des excellents casques sans fils proposant l’annulation de bruit. J’espère que mon avis sur le casque PXC 550 Sennheiser vous aura aidé pour faire votre choix du meilleur casque pour accompagner votre été ! Si vous voulez plus d’informations ou tout simplement vous procurer ce casque cliquez par ici ! En attendant à très vite pour de nouvelles aventures Vous aimerez aussi :Test du smartphone LG Q6Live by nightLa Brasserie du LouvreIndian House, Paris 14Un point séries Spread the love...Cet article Mon test du casque PXC 550 Sennheiser est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Un diner romantique chez Carte Blanche
10-07-2017 21:32:31
Mélo l'imparfaite
Coucou les Amis ! Je vous parlais récemment d’avoir fêté nos 12 ans d’amour au restau et au spa… Et je ne vous avais pas encore parlé de cette belle adresse du 16ème que nous avions élu pour fêter notre rencontre… J’y étais déjà allée avec mon ami Max qui me prend souvent en photos, avant un shooting. Agréablement surprise par le goût de plats et la tranquillité de l’endroit, j’avais promis d’y ramener mon Banjo le plus vite possible… Voilà donc chose faite ! Cet écrin est niché au 88B de l’avenue Kléber 75016 PAris, à l’intérieur de l’hotel Sofitel Baltimore 01 44 34 54 34 On a commencé cette belle soirée par un petit apéro aux mocktails de fruits… le top du top ! Ensuite nous avons demandé des éclaircissements sur la carte, car celle-ci change tous les mois et certains noms de plats de plats m’intriguaient. Par exemple « La Carotte » ou « La Cerise ». En fait ce sont des plats « Carte Blanche » c’est à dire que vous avez un produit autour duquel soit le chef peut improviser, soit vous pouvez lui faire des suggestions sur ce que vous aimeriez exérimenter !D’où le nom « Carte Blanche » ! J’adore cette idée ! En entrée nous avons tous les deux choisi du crabe à la tomate et pour le plat nous avons craqué pour un poisson différent, mais les deux étaient excellents ! Pour le dessert en revanche j’ai étonnée par la cerise « Carte blanche » c’était très original, je ne m’attendais pas à ça et c’était bon même si le goût de la cerise était plutôt discret. Nous n’étions pas nombreux donc le service était rapide et vraiment très bien. J’adore privilégier un endroit calme pour manger tranquille en amoureux : c’était donc parfait. Pour pouvoir réserver en ligne directement rendez-vous ici, sinon n’hésitez pas à appeler le numéro mentionné plus haut. Avez-vous déjà été dans ce restaurant ? Qu’en avez vous pensé ? Vous aimerez aussi :La rose de FranceViens chez Rae’sLe firstRestaurant Le BerkeleyRestaurant Le Dorcia Spread the love...Cet article Un diner romantique chez Carte Blanche est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Un massage romantique à la Sultane de Saba
1-07-2017 22:26:05
Mélo l'imparfaite
Hello les amis ! Récemment vous avez pu voir sur snapchat que nous avons fêté nos 12 ans ensemble et nous nous sommes fait un petit restaurant mais aussi… un massage balinais en duo à la Sultane de Saba ! C’est dans un petit spa de la rue Bachaumont que nous nous sommes rendus pour notre escapade romantique. L’entrée est assez petite et je ne l’avais jamais remarquée. Pourtant on me parle très souvent de cet institut et ça fait un bon moment que je voulais en tester les soins. A l’entrée, vous avez l’accueil mais aussi la boutique vendant les produits de la marque. Il y a étonnament, même en semaine en plein après-midi, beaucoup de monde et souvent des habitués amateurs des produits de la marque. La déco est super jolie, tout est assez sombre avec de beaux lustres et des bougies à l’orientale. Après quelques minutes d’attentes une masseuse et un masseur sont venus nous chercher et nous ont demandé si cela ne nous dérangeait pas qu’un homme masse le Banjo (Non, ça ne nous dérangeait pas)! Nous avions demandé un massage duo mais il m’a semblé que nous étions plutôt dans deux minuscules boxs qui pouvaient être séparés (ou pas) par une sorte de porte coulissante entre les deux. On se sentait un peu à l’étroit mais je me suis dit que de toutes façons une fois la tête dans le trou de la table de massage en train de regarder par terre, la déco de la salle n’avait pas vraiment d’importance. Le massage était agréable pour moi et m’a permis de dénouer quelques zones de mon dos, mais le Banjo a du demander à son masseur de diminuer la pression qui lui faisait mal. Lui comme moi avons eu un peu de mal à reconnaître la technique habituelle du massage balinais (les mouvements en forme de 8 dans notre dos nous faisant plutôt penser au massage oriental), mais nous étions venus nous détendre et tant que cela nous faisait du bien nous étions contents. Malgré de nombreux clients et une salle d’attente proche de notre salle de massage qui me faisait un peu appréhender, nous n’avons été dérangés par aucun bruit… Bref, si vous souhaitez vous faire chouchouter pour un prix raisonnable en plein coeur de Paris c’est à La Sultane de Saba 8bis rue bachaumont 75002 Paris TEL : 01 40 41 90 95 Vous aimerez aussi :Pour un brunch ou pour la vie : Les pinces !Le firstOn se bouge avec Swarovski !Une expérience unique au Spa dans le noirLa rose de France Spread the love...Cet article Un massage romantique à la Sultane de Saba est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
L’Auberge du Moulin vert
30-06-2017 17:16:01
Mélo l'imparfaite
Hello les amis ! Vous avez été nombreux à me demander où j’avais pu déguster ce bon plateau de fruits de mer posté récemment sur Instagram. Et bien tout simplement à l’Auberge du moulin vert, 33, rue du Moulin Vert 75014 Paris (TEL : 0145393131) ! Nous habitions il y a une dizaine d’années tout près de ce joli lieu plein de verdure et proposant une carte plutôt alléchante. Nous n’avions malheureusement pas eu l’occasion d’y manger, donc c’est avec curiosité que nous nous y sommes rendus et nous n’avons pas été déçus. Le décor est très champêtre, avec un mur végétal à l’entrée, une verrière ornée de verdure sur le côté d’un grand vivier… Assurant tranquillité et lumière pour un dîner en amoureux. La carte est très variée, vous trouverez de délicieux plateaux de fruits de mer mais aussi une formule à 35 € (entrée plat, dessert sans boisson) ou à 44 € (entrée, plat, dessert, et boissons). C’est le Banjo qui a craqué pour ce plat de fruits de mer immense, et en ce qui me concerne j’ai préféré testé une entrée (les asperges et l’oeuf mollet : une réussite !), puis un homard grillé au beurre blanc (un délice !) pour finir avec un sablé aux fraises (parfait !). J’ai même pu rencontrer mon pauvre homard vivant quand ils l’ont pêché dans le vivier (Il s’appelait Jack, il paraît !). Le service a été un peu long mais cela valait la peine d’attendre car nous nous sommes régalés et nous reviendrons, surtout que ce n’est pas très loin de chez nous ! C’est un endroit parfait autant pour un repas d’affaire, qu’un dîner en amoureux ou entre amis dans un cadre agréable et assez original dans le quartier d’Alesia. Pour pouvoir réserver en ligne directement rendez-vous ici, sinon n’hésitez pas à appeler le numéro mentionné plus haut. Avez-vous déjà été dans ce restaurant ? Qu’en avez vous pensé ?     Vous aimerez aussi :La quinzaine gourmande chez PascoRestaurant Le petit comminesIndian House, Paris 14La Brasserie du Louvre1 séjour au Melia Sol Beach House Benoa Spread the love...Cet article L’Auberge du Moulin vert est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Idées cadeau de fête des pères pour les retardataires
17-06-2017 14:25:51
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Je sais qu’il y en a parmi nous qui s’y prennent toujours à la dernière minute, alors comme c’est ce week-end je vous suggère ici quelques idées de cadeau pour la fête des pères. C’est difficile, je trouve , de faire des cadeaux aux hommes. Ils ont besoin de moins de choses que nous, du coup on tourne vite en rond ! Pour mon père c’est toujours un casse-tête. 1/ J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce coffret Achile caleçon + chaussettes que vous pouvez sur le site Achile ici ou aux galeries Lafayette. Ses petits coeurs design qui rappellent à notre papounet qu’il est toujours notre  number one mais sans faire trop fille, avec leur design épuré et leur couleur masculine. 2/La tondeuse à barbe Braun si votre papa entretient un petit bouc sympa de près, la tondeuse à barbe de Braun sera son nouvel outil indispensable ! 39 longueurs de barbe au choix et contours précis : il va adorer. Vous pouvez la trouver chez LaRedoute ici ou dans la plupart des magasins de petit électroménager. 3/ Enfin un masque pour homme qui l’affiche clairement si votre papa a peur de ne pas paraître assez « viril » en faisant des masques, en voilà un qui s’adresse à lui ! Du bleu foncé et une tête de beau gosse sur le sachet, voilà un masque imbibé d’un puissant serum qui hydratera sa peau au maximum. On les trouve chez Marionnaud. 4/ Votre papa a un parfum fétiche ? N’hésitez pas à lui offrir un coffret avec le parfum en question et souvent des formats voyages de gel douche ou de crème pour le corps en dérivés du parfum. Pour la fête des pères, de nombreuses marques composent des coffrets plus originaux que la simple bouteille donc un tour chez Sephora et le tour est joué ! 5/ Bon alors là, c’est un autre budget mais qui ne souhaiterait pas envoyer du rêve à ses parents comme ils ont su nous en envoyer quand on était petits ? Offrir un voyage de rêve à son papa pour le dépayser un peu et lui montrer quelque chose qu’il n’a jamais vu ! Moi je rêve de l’emmener à Las Vegas et un jour je compte bien le faire (en attendant j’économise hahaha). Mais vous c’est peut-être une autre destination qui fera rêver votre papa, l’important c’est la magie dans ses yeux, non ? 6/Ah! La carte cadeau Treatwell je sais que je vous l’ai déjà suggérée pour la fête des mères mais franchement c’est tellement pratique ! Sur Treatwell vous pouvez commander la carte ou un bon d’achat et le donner à votre papa pour qu’il choisisse sa prestation parmi son coiffeur, barbier, manucure, massage… De plus en plus d’hommes prennent soin d’eux-même et seront heureux de pouvoir trouver un centre près de chez eux et réserver en ligne avec leur carte cadeau. Vous ne pouvez l’acheter que sur le site Treatwell ici. Alors, lequel choisirez-vous ? Vous aimerez aussi :Pour un cadeau de St-Valentin originalLa baseTO by liptonDécorer mon appart après avoir déménagéLes produits de la mer morte Spread the love...Cet article Idées cadeau de fête des pères pour les retardataires est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Mon make up d’été
12-06-2017 09:00:49
Mélo l'imparfaite
Fond de teint : Shiseido Poudre soleil & Blush : Clarins Palette yeux 4 couleurs : Clarins Mascara Supra volume : Clarins Embellisseur lèvres : Clarins (teinte Juicy Mandarin) Crayon noir : Benecos (équivalent ici ou ici) Eyeliner noir : Jean Claude Biguine (équivalent ici et ici) Hello la compagnie ! Aujourd’hui j’ai voulu tester un petit make-up d’été étant donné que la météo a décidé de nous informer que celui-ci arrivait à grand pas ! Je dois vous dire que je n’étais pas persuadée que ces couleurs m’iraient bien : j’avais peur de faire un peu cagole. Mais en fait, j’ai trouvé que le make-up faisait très soirées d’été et apportait pas mal de lumière à mon visage donc je vous en parle un peu ici ! Quand on partait en vacances l’été avec mes parents on retrouvait toutes mes cousines sur place et c’est tout à fait le genre de make-up que l’on se faisait pour sortir le soir quand on était vieux ados/jeunes adultes (à la fête forraine lol on adorait passer nos soirées là-bas quand nos parents le voulaient bien !). Quand j’ai vu la teinte de la poudre j’ai décidé de la porter en blush parce que je ne suis pas assez bronzée et que je ne voulais pas ressortir orange. Pour le teint j’ai donc choisi le fond de teint synchro skin glow de Shiseido pour un teint uniforme et surtout lumineux. Son côté glowy allant parfaitement avec le reste de ce maquillage, c’était un bon choix. Attention cependant la couvrance n’est pas totale si vous avez beaucoup d’imperfections vous pourriez en préférer un plus couvrant. La poudre que j’ai utilisée en blush est un peu irisée ce qui donne un effet bonne mine instantanée que j’adore. En ce qui concerne la palette, c’est un peu étrange car la couleur orange est très pigmentée mais les autres couleurs ne le sont pas beaucoup et il est donc difficile de travailler un maquillage un peu sophistiqué en mélangeant celles-ci. Sur les cils j’ai choisi le mascara supra volume de Clarins pour lequel vous me faites toujours de supers compliments sur snapchat… Je dois dire que c’est vraiment un des meilleurs -si ce n’est le meilleur- pour le volume de mes cils parmi les produits que j’ai essayés jusqu’à présent. Pour conclure, un rouge à lèvres orange acidulé et glossy pour aller avec le reste qui donne une touche légère, fraîche, presque enfantine ! Alors que pensez-vous de ce make up d’été ? Il vous plaît ? Vous aimerez aussi :Mon make-up quotidienFocus make-upDécouverte de la gamme Aura Mirabilis de Roger & GalletSilk n’ silhouette : mon testTuto chignon chic sur l’oreille Spread the love...Cet article Mon make up d’été est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La quinzaine gourmande chez Pasco
11-06-2017 19:45:34
Mélo l'imparfaite
Restaurant Pasco, 74, boulevard de la Tour Maubourg 75007 Paris TEL : 0144183326 Hello la compagnie ! C’est reparti pour une nouvelle quinzaine gourmande avec RestoPARTNER du 12 au 25 juin 2017 ! Le principe étant qu’à chaque saison, les restaurants membres du réseau RestoPARTNER participants mettent en valeur un produit haut de gamme pendant 15 jours ! Nous avons décidé de nous rendre chez Pasco, dans le 7ème pour découvrir le lieu et leur carte qui nous paraissait alléchante ! Le restau est situé près des invalides dans un quartier calme et chic, et la déco est assez sympa à l’intérieur avec des voûtes en pierres (et une terrasse pour les beaux jours mais nous n’avions pas beau temps ce jour là!). L’accueil était adorable, autant par les serveurs que par le patron qui vient papoter un peu et partager sa passion pour son métier ! On adore ! Il y a trop peu de restaurateurs qui viennent créer un lien avec leurs clients mais c’est pourtant ce qui nous fait revenir à tous les coups ! En entrée le Banjo a pris du foie gras et moi des asperges avec un oeuf mollet : ma passion dans la vie haha ! Un sans faute, donc ! Pour le plat le Banjo a pris des calamars et moi du homard sauce crustacés avec un risotto. La plat du Banjo lui a plu, moi j’ai un peu regretté la sauce crustacés qui masquait trop le goût du homard à mon goût mais j’aurais dû m’y attendre, j’ai été un peu bête… La prochaine fois je prendrai un petit poisson qui me tentait bien et m’avait longtemps fait hésiter… Au niveau des desserts,  nous n’avions pas pris trop de risque en prenant des choses que nous étions sûrs d’aimer… Mais le patron a vraiment insisté pour que l’on mange des profiteroles, une des spécialités de la maison… Je dois dire que j’étais un peu réticente mais pour tout vous avouer j’ai trouvé ça super bon et même meilleur que les desserts que nous avions commandés ! Rien à voir avec celles que j’ai pu goûter avant donc je vous la conseille ! Si vous souhaitez faire un tour à la quinzaine gourmande  vous trouverez la liste des restaurants participants ici ! Vous aimerez aussi :Vin & Marée Montparnasse – La quinzaine gourmande avec RestoPARTNERL’Auberge du Moulin vertLe petit sommelierRestaurant Le petit comminesRestaurant Le Dorcia Spread the love...Cet article La quinzaine gourmande chez Pasco est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Une journée en robe vichy rouge
5-06-2017 19:48:29
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Je vous avoue que je n’avais pas du tout prévu  de vous faire ce shooting avec cette robe vichy rouge mais cette journée a été pleine d’imprévue. J’étais un peu à la bourre pour déjeuner avec mon pote Max (le photographe de mariage dont je vous parle assez souvent) et je me suis rendu compte que la robe que j’avais initialement prévu de shooter était toute froissée. Du coup, j’ai trouvé celle-ci comme solution de rechange mais je vous avoue que je n’étais pas tellement convaincue. Je la trouvais trop large et j’imaginais les carreaux beaucoup plus petits sur les photos du site marchand, donc du coup avec ces carreaux plus larges je trouvais qu’elle rappelait trop les nappes de pique-nique ou de bistrot. A mon grand étonnement en sortant de chez moi, un homme inconnu m’a complimentée sur ma robe (pas du tout pour draguer, il a vite passé son chemin) et plus tard une dame aussi. Au début j’ai cru à une boutade mais pas du tout. Heureusement je pouvais compter sur Max pour rigoler un peu quand je suis arrivée au restau. « Oh ben c’est coloré aujourd’hui, haha ». Bon ça va, il n’y avait pas que moi qui voyais la nappe Après déjeuner nous sommes allés nous promener vers Palais Royal pour prendre quelques rapides photos mais j’aime assez cette session parce que j’ai l’air décontractée et à l’aise. La robe est un peu décalée avec le lieu mais tant pis Et cette journée était décalée alors on a bien rigolé, c’était un peu la journée WTF ce jour là. Et je ne sais pas vous mais j’ai l’impression que Max commence à s’habituer aux photos de blogueuses hahaha ! J’aime de plus en plus ses photos ! Et vous, quel est votre avis ? Oseriez-vous la porter ? Robe vichy rouge : Asos Sandales : Tati Photos by Maxime Bernadin Vous aimerez aussi :La robe passe-partoutRock fashion pepetteLa baseEscape with Escada : Fiesta cariocaEnfin une solution aux cheveux fins et sans volume ! Spread the love...Cet article Une journée en robe vichy rouge est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Le Grand Bistro Breteuil
31-05-2017 12:28:24
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Je reviens vers vous pour vous parler de notre diner au Grand Bistro Breteuil ! Je ne sais pas si cela vous arrive souvent, mais cette adresse fait partie de celles que nous avons souvent lorgné sans finalement trouver l’occasion d’y aller. Dès que je passais devant, je disais au Banjo « Il faut vraiment que l’on vienne ici ! ». Lorsque vous passez le dimanche, il y a souvent du monde en terrasse et on peu admirer leurs plateaux de fruits de mer, j’en avais donc l’eau à la bouche ! C’est donc avec plaisir que je me suis rendue place Breteuil pour un diner à deux. Ce que je craignais le plus, c’était l’accueil (le mythe du serveur de bistrot un peu pressé et qui fait la tête !). En fait pas du tout, tout le monde nous a dit « Bonjour » avec un grand sourire en rentrant, et le personnel a été attentif tout le long du dîner. La déco est très « brasserie parisienne » un peu chic avec ses couleurs noir, blanc et rouge ! La clientèle est variée, il y a beaucoup d’habitués et de famille venant avec enfants parents et grands-parents… Je vous conseille donc de venir en tout début de service (vers 19h par exemple) pour ne pas attendre trop longtemps. Au fur et à mesure que la salle se remplit, le service peut ralentir. En ce qui concerne les plats, j’ai trouvé que la carte était assez variée pour plaire aux plus difficiles. Les serveurs vous conseillent en fonction des produits de saison et sont de bon conseils aussi pour le vin (parce que nous,on fait semblant mais on n’y connait pas grand chose…). L’entrée (pour moi une barigoule d’artichauts-oeuf poché et saumon… et pour le Banjo un ceviche de thon et saumon) était excellente ! Originale et fraîche, on en reprendrait bien ! Le plat (homard grillé pour moi et bar entier pour le Banjo) était très réussi également,avec une bonne cuisson et un accompagnement simple et bon. Pour le dessert (carpaccio d’ananas frais pour moi et fondant au chocolat pour le Banjo), j’ai trouvé que le choix était également vaste et permettait de manger des fruits frais légers comme des pâtisseries un peu plus riches pour les plus gourmands. Mais personnellement je n’avais plus beaucoup de place donc l’ananas a fait passer tout ça ! Nous sommes rentrés vraiment ravis de ce diner et maintenant que nous savons que le rapport qualité/prix est bon, nous y retournerons régulièrement sans hésiter ! Peut-être que l’on vous y croisera ? Prix : Menu signature hors boissons 35 € (entree+plat+dessert seulement) et tout compris 44 € (entree+plat+dessert+1 bouteille de vin pour 2+café ou thé+madeleine maison) Lieu : Le grand Bistro Breteuil 3, place de breteuil 75007 Paris Réservation au : 01 45 67 07 27 (il existe également une adresse dans le 16ème et deux dans le 17ème voir ici)     Vous aimerez aussi :Pour un brunch ou pour la vie : Les pinces !Un week-end romantique à AmsterdamSofitel Nusa Dua – BaliRestaurant miamMon avis sur Le Méridien Bali Jimbaran Spread the love...Cet article Le Grand Bistro Breteuil est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Idées cadeaux de dernière minute pour la fête des mères
26-05-2017 17:51:16
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s ! La fête des mères arrive et pour les retardataires, je vous donne ici quelques idées de cadeaux… Certains diront que c’est une fête commerciale mais enfin, allez dire ça à nos mamans ! Pas d’excuses, il faut gâter nos petites mamans ! On connaît toutes le « J’ai besoin de rien » (=> traduction : « Mais t’as interêt à trouver à un pur truc ! »). Bref pour ma maman le problème, ce n’est pas le manque d’idées, mais plutôt le fait que j’en ai trop et que je ne sais jamais choisir laquelle est la mieux. 1/ Le coffret Roger & Gallet fête des mères avec la possibilité de gagner un bracelet Ambre et Louise sur leur site. (A noter que le coffret + le bracelet sont à gagner sur ma page facebook ici jusqu’au dimanche 28 mai 2017). On ne présente plus cette marque qui a bien dépoussiéré son image et propose des gammes de senteurs fleuries ou fruitées qui feront inmanquablement le bonheur de nos mamans cet été. 2/ La carte cadeau Treatwell d’un montant au choix pour que votre maman puisse choisir son soin (manucure, massage, coiffure, soin visage…) dans son établissement préféré. A noter qu’une carte cadeau de 50 € est à gagner actuellement sur mon compte instagram ici jusqu’à dimanche 28 mai. C’est quand même un cadeau au top, je l’offre souvent à des proches et ils sont toujours ravis car sur tous les soins disponibles, il y a en a forcément qui leur font envie… 3/ La brosse visage facespa de Braun. Une petite merveille double emploi : épilation et brosse nettoyante. Elle enlève le maquillage, nettoie les impuretés et exfolie tout en douceur. On peut également épiler les poils au dessus des lèvres et ceux des sourcils, c’est un outil complet ! 4/ Une escapade européenne ou exotique avec elle : rien de tel que de faire des découvertes ensemble et passer du temps avec sa maman pour lui donner le sourire ! Nos parents ne sont pas éternels et multiplier les expériences originales avec eux enrichit la famille de jolis souvenirs ! 5/Son parfum préféré, ou un nouveau susceptible de lui plaire… En parlant de nouveauté, savez-vous que mon parfum Narciso Rodriguez se déclinait désormais en For her Fleur Musc ? De nouvelles notes pour un été pétillant ! 6/ Un sac de marque comme celui-ci mon dernier coup de coeur chez Marc Jacobs. Pas dans mes moyens malheureusement, mais il y a aussi des marques plus abordables. Les femmes élégantes apprécieront toujours d’avoir un joli sac ! Voilà ! J’espère que ça vous aura donné quelques petites idées pour faire plaisir à vos mamans dimanche même si la plupart d’entre vous s’y sont probablement pris à l’avance ! Bon week-end les amis Vous aimerez aussi :Une touche de framboiseNew York via Library HotelLa maille rougeUne première à LombokNew York via Hotel Elysée Spread the love...Cet article Idées cadeaux de dernière minute pour la fête des mères est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Une escapade à Djerba en mai
22-05-2017 13:33:31
Mélo l'imparfaite
Hello les amis ! Il y a trois semaines que je suis rentrée de notre escapade à Djerba ! Le temps passe vite ! Nous avons fait une escapade de 5 jours pour le week-end du 1er mai à l’hôtel Seabel Rym Beach, et beaucoup d’entre vous m’ont posé des questions, notamment sur Snapchat… Alors voici toutes les infos que je peux vous donner … Nous sommes partis avec la compagnie Tunisair qui est, à mon avis, la plus pratique pour un vol direct entre la France et la Tunisie bien que leurs avions soient un peu vieillots, ils sont confortables et le personnel à bord était charmant. De toutes façons, Paris-Djerba, c’est 2h50 donc personnellement, je recherche moins la perfection que pour un vol de 12h… Un taxi est venu nous chercher à l’aéroport pour nous emmener à l’hôtel Seabel Rym beach, où, je dois le dire, nous avons été hyper bien accueillis. J’allais souvent en Tunisie avant et je n’ai jamais été aussi bien accueillie qu’au Rym beach. De la réception à la femme de ménage en passant par le personnel du restaurant, nous étions étonnés de la disponibilité du personnel. Nous avons eu une chambre Deluxe un peu plus grande que les chambres standards (réservée aux couples car sa disposition ne permet pas d’ajouter un lit). Je l’ai trouvée mignonne propre et fleurie de partout (même dans la salle de bain). Les chambres sont situées dans différents bâtiments construits en s’inspirant des maisons typiques djerbiennes : avec leur petite « oasis » au milieu, une fontaine, des fleurs, du bougainvillier magnifique le long des murs… Le décor est apaisant et vraiment joli ! Je ne sais pas vous, mais lors de vacances balnéaires, l’hôtel que nous choisissons joue un rôle primordial dans la réussite de celles-ci. Un décor agréable, un emplacement pratique si nous voulons sortir faire du shopping ou organiser des excursions, une chambre propre, un spa pour se détendre, la plage à portée de tong…. Tout compte pour se détendre au maximum… Et il y a tout cela au Rym Beach ! Des activités sont organisées toute la journée par une équipe d’animateurs très sympas, qui vous proposeront différents sports ou jeux au fil de la journée, mais n’insisteront pas si vous n’en avez pas envie. La plupart de ces activités ont lieu autour de la grande piscine principale ou sur la plage. Il y a aussi un grand Mini-club avec plein de jeux pour les enfants, un trampoline, une piscine… Ici les enfants sont rois et tout est prévu pour eux du matin au soir (un nounours « vivant » qui vient leur rendre visite le soir au dîner, une piscine pour enfant à côté de celle des adultes mais également à l’intérieur du mini-club, un « pré-dîner » avant celui des adultes etc…) Je trouve la plage magnifique et en cette saison elle n’était pas encore bondée de monde c’était vraiment sympa. C’est la plus belle plage d’hôtel où je sois restée pour le moment à Djerba, elle est super propre ! En ce qui concerne le spa, nous avons pu tester un massage oriental et un soin du visage, ça fait tellement de bien et c’est vraiment 3 fois moins cher qu’à Paris alors autant être en vacances jusqu’au bout et se détendre à fond en se faisant dorloter. La nourriture correspond à ce que l’on peut attendre d’un all inclusive : c’est à dire des buffets prévus pour de gros volume, ne vous attendez pas à de la haute gastronomie mais le choix est large et vous devriez toujours trouver quelque chose qui vous plaît. J’ai noté que le buffet du midi me semblait beaucoup mieux que celui du soir (plus de produits « light », fruits et légumes). Nous sommes un peu sortis visiter Djerba car ma dernière visite date et le Banjo n’était jamais venu ! Le marché de Midoun, la synagogue de Ghriba, le port, les plages, la palmeraie, les poteries, Houmt Souk ou les jolies peintures murales de Djerbahood … c’était une chouette découverte ! Parenthèse mode : Lors d’une balade à Houmt Souk, le Banjo m’a pointé du doigt plusieurs djellabas « dans mes couleurs », hahaha! Je trouve toujours ça sympa sur place mais je n’ose jamais les porter en France. Du coup j’ai plutôt opté pour une recherche de sarouel car j’aime bien leur côté léger et ample et que c’est l’un des premiers souvenirs de vacances que mon papa m’avait ramené de Tunisie quand j’étais petite (un bleu turquoise bien flashy et évidemment,tout le monde se moquait de moi à l’école mais moi j’aimais bien !). Vous vous rappelez peut-être de mes déboires en les commandant chez Asos, eh bien depuis j’ai trouvé un site proposant une centaine de sarouels pour nous, les femmes ou alors sarwelle ? Sur Houmt Souk, je n’ai pas trouvé de modèle adapté à ce que je voulais, je crois que j’aurais voulu retenter le turquoise en tissus très léger pour l’été Bref, je m’égare, parenthèse mode fermée! Nous sommes aussi allés visiter l’hôtel Seabel Aladin de la même chaine que le Rym Beach et dans la même région sauf que c’est un 3 étoiles. Personnellement je me disais que 3 étoiles ça ne devait pas être top et l’Aladin m’a fait changer d’avis ! En fait j’ai même dû demander la raison pour laquelle il n’avait que 3 étoiles par rapport au Rym beach car il proposait la même variété d’activités, la même formule all inclusive et il était également situé sur la plage. La réponse est que les chambres sont plus petites qu’au Rym Beach ! Franchement je n’avais pas vraiment fait attention car la disposition est différente mais je vous dirais franchement que si vous avez un petit budget et que vous êtes à 100 euros près, vous passerez des vacances tout aussi bien à l’Aladin ! Voici quelques photos pour la route ! Pour conclure sur cette escapade je vous réponds : -Beaucoup m’ont posé des questions sur la sécurité : Oui l’attentat de Sousse reste dans les mémoires mais déjà, pour remettre les choses en perspectives, il y a davantage d’attentats en France qu’en Tunisie ces dernières années donc ne cèdons pas à la psychose. D’autre part, partout où nous sommes allés, quelqu’un a contrôlé notre entrée (sacs et détecteurs de métaux). L’hôtel a un service de sécurité privé sur la plage mais la police passe en plus tous les jours. Ceci étant vous n’écarterez jamais les risques d’attentats à 100% que ce soit en France, en Tunisie, ou n’importe où dans le monde. C’est le monde tel qu’il est en 2017, mais les tunisiens font de leur mieux pour assurer notre sécurité. –Les tunisiens sont accueillants de nature, et ils le sont encore plus maintenant ! J’ai constaté un effort particulier sur le service par rapport à ma dernière visite, et je peux vous dire que les touristes français leur manquent ! « On est les plus gentils », il paraît Après ça peut être aussi une particularité du Rym beach de mettre l’accent sur cet aspect mais pour nous c’est super important d’être bien accueillis. Parfois même un lieu imparfait peut le devenir juste par les sourires qui illuminent votre journée. –Un point très important au sujet de la Tunisie c’est quand même le rapport qualité-prix assez exceptionnel. En ce qui nous concerne, pour aller dans le sud de la France l’été il faut compter 400 € environ d’aller-retour pour deux + la location d’un studio pas forcement beau, loin de la plage, sans piscine, mal équipé, sans activité, où nous devrons faire les courses, faire à manger et faire le ménage nous même pour environ 500 € et là on en est déjà à 900 à deux sans compter la nourriture les restaus les sorties, les activités… soit minimum 1200 € à deux avec un maximum de contrainte. Autant aller en Tunisie, car c’est souvent moins cher, plus ensoleillé, out est inclus (ménage, boissons, nourriture, avion, chambre, tir à l’arc, jeux, salsa, piscine bref tout ce que vous voulez) ! Vous pouvez trouver une semaine à partir de 320 € par personne à l’aladin ici et 430 € par personne au Rym beach ici (plus cher pendant l’été évidemment et encore moins cher pour des courts séjours tels les longs week-ends). Pour ce tarif hotel, avion, bouffe : tout est inclus. Pour nous il n’y a pas photo, on penche pour l’escapade à Djerba ! –Les plages sont vraiment très belles ! Pour des vacances relax au son des vagues, c’est top ! Allez je vous laisse et si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas ! Je n’ai peut-être pas pensé à tout ! Merci à JM, Rafik, Seabel Hotels et Tunisair pour cette parenthèse enchantée !     Vous aimerez aussi :Sofitel Nusa Dua – BaliLe #Mont St Michel avec #France TourismeRetour chaotique avec Air FranceUne semaine au club med El Gouna (Hurghada)Une première à Lombok Spread the love...Cet article Une escapade à Djerba en mai est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Restaurant Le petit commines
18-05-2017 14:44:13
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Je reviens vers vous aujourd’hui pour une nouvelle bonne adresse parisienne : Le restaurant Le petit commines 16, rue Commines 75003 Paris. C’est un petit restau bistronomique super accueillant, qui vous tend les bras dans le haut marais ! Deux personnes nous ont accueillis de façon très conviviale, souriante et à la fois décontractée. Le menu est présenté sur une ardoise et présente des noms de plats assez originaux comme « T’as pas cuit le thon » (=> tataki de thon, faut suivre les gars !) qui laissent place à notre imagination et notre curiosité. J’ai commencé par de bonnes asperges et leur sauce hollandaise : je me suis régalée (en même temps qu’est-ce qui peut être mauvais avec une sauce hollandaise ? Rien !). Le Banjo était chagrin que j’ai « oublié » de lui faire gouter (Si c’est vrai ! Je lui ai dit « Oui, tu peux gouter » puis après je me suis laissée emporter par le plat ! Bon faut pas trop me demander de penser à autre chose quand il y a de la sauce hollandaise) Le plat principal était super également, ils amènent le plat puis plein d’accompagnements différents à partager pour varier les plaisirs : j’ai adoré le concept ! Enfin plusieurs desserts se proposent de terminer le dîner en beauté et nous avons opté pour le chocolat : Mioum Mioum. Pour conclure c’est un restau à taille humaine, très convivial, à la cuisine bonne sans en faire des tonnes, comme on aime ! Si vous êtes dans le quartier n’hésitez pas à y faire un tour ! Vous aimerez aussi :La quinzaine gourmande chez PascoLe petit sommelierIndian House, Paris 14Lido : Paris Merveilles !Restaurant Le Dorcia Spread the love...Cet article Restaurant Le petit commines est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Ephémère
12-05-2017 17:30:05
Mélo l'imparfaite
Robe blanche à épaules dénudées : Asos Sandales : Tati Hello la compagnie ! Vous allez bien ? Voici la fameuse robe blanche à épaules dénudées asos portée 20 minutes à l’île Maurice (le temps des photos) puis tâchée allègrement à coup de vinaigre balsamique dans le restau de l’hôtel. Dommage, je l’aime beaucoup cette petite robe donc si vous avez quelques conseils à me donner pour la ravoir, je prends tout de suite ! Elle est trop large mais je suis très bien dedans ! Mais je n’arrive pas à récupérer la tâche qui paraît un peu douteuse… Je vais peut-être la commander une nouvelle fois (un taille en dessous ne sera pas de refus !).Elle est d’ailleurs légèrement soldée en ce moment ! Je suis désolée car je pensais vous faire admirer un très joli coucher de soleil comme nous en avions eu toute la semaine, mais ce soir là, comme par hasard, il a décidé de se cacher… J’avoue j’ai eu un peu la flemme de shooter beaucoup de looks pendant ces vacances ! Un beau souvenir cependant que ces vacances à l’ile Maurice ! Ca m’a bien déconnectée et fait un bien fou de changer de paysage. Une semaine supplémentaire n’aurait pas été de refus non plus ! Je vous fais de gros bisous et vous dis à bientôt <3 Vous aimerez aussi :White.Tête de noeudPorter la robe blanche en vacances à Seminyak…Une tenue de princesse boutiqueYou can fly Spread the love...Cet article Ephémère est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Escape with Escada : Fiesta carioca
4-05-2017 14:20:38
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Mieux vaut tard que jamais, je viens vous raconter mon sejour a tenerife avec escada fiesta carioca ! Nous étions 4 blogueuses françaises participant à cette aventure et c’est avec joie que nous avons décollé en direction de Tenerife début février ! Je pensais qu’il allait faire froid mais honnêtement, en journée, il faisait vraiment bon, c’est juste le soir où une petite verste devenait nécessaire. Le premier jour nous avons posé nos bagages à l’hôtel Bahia del Duque situé sur la Costa Adeje. J’étais agréablement surpise par la beauté du lieu et de la plage (j’avais un vague souvenir des Canaries mais je n’étais pas allée dans un endroit aussi chouette). Le soir nous sommes allées dîner dans un très bon restaurant juste à côté et sommes allées nous coucher assez tôt car le lendemain, nous devions nous réveiller pour le shooting avec Escada ! C’est donc toutes apprêtées que nous nous sommes retrouvées le lendemain matin pour le shooting qui avait lieu à l’hôtel Royal Gardens (j’ai eu un énorme coup de coeur pour cet endroit et j’espère y retourner avec le Banjo). Je vous mets quelques photos du shooting, c’était vraiment super sympa, je me suis bien éclatée ! Robe : Asos Voilà ! Qu’en pensez-vous ? Le contexte est sympa non ? En tous cas j’ai adoré les décors ! L’après midi nous avons fait une petite balade en bateau et le soir il y a eu une fête dans notre hôtel où nous avons pu redécouvrir tous les parfums Escada et le nouveau : Fiesta Carioca ! Bon, moi j’adore leurs parfums d’été et les notes ultra-sucrées donc j’aurais du mal à vous dire lequel je préfère : ils sentent tous bon les vacances ! (Si ! Les vacances ont une odeur !). En rentrant dans notre chambre Escada nous avait réservé une surprise avec un panier, un paréo, un chapeau, et le nouveau parfum ! Trop sympa ! Le lendemain, nous sommes allées visiter un marché qui nous en expliquait davantage sur les senteurs fruitées ou fleuries, c’était vraiment sympa ! C’était un peu en hauteur, dans la montagne, et du coup il faisait beaucoup plus froid qu’en bord de mer donc autant vous dire que je n’étais pas mécontente lorsqu’ils ont annoncé que nous allions déjeuner sur la plage… C’était vraiment chouette de manger avec cette vue en plein moins de février ! Enfin, pour la dernière soirée nous avons eu droit à une ultime soirée brésilienne : des danseurs, du maquillage plein de paillettes, des couronnes de fleurs et un dîner excellent à l’hôtel Abama. Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et nous avons du rentrer le lendemain en France ! Mais j’ai passé un excellent séjour et je compte bien porter Fiesta Carioca cet été ! Et d’ailleurs suivez bien mes réseaux : vous pourriez avoir la possibilité de gagner le parfum très bientôt ! En attendant je vous laisse avec une petite vidéo pour ceux qui voudraient visiter le Bahia del Duque ou le Royal Gardens : Je vous embrasse et vous dis à très bientôt ! CONCOURS : EDIT : C’est DAN6474 qui a gagné le parfum ! Merci à tous pour vos participations !   Vous aimerez aussi :Splendide LovinaInterview Mélo : Les blogs, le tourisme et la modeEnfin les vacances : quelques jours au centre d’UbudEnfin une solution aux cheveux fins et sans volume !Sur la route de Sanur Spread the love...Cet article Escape with Escada : Fiesta carioca est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Une touche de framboise
9-04-2017 17:40:46
Mélo l'imparfaite
Photos by Maxime Bernadin Robe : Pimkie Echarpe : Les interchangeables Bracelet : Les interchangeables Boots : Sacha-shoes Hello la compagnie ! L’autre jour avec mon ami Max, nous nous sommes retrouvés pour un déjeuner au restaurant « Carte Blanche » (super bonne adresse), et comme nous étions tout près du Troca nous avons shooté quelques photos pour le blog. Max est photographe de mariage mais il a la gentillesse de me donner de temps en temps un coup de main pour le blog ! (Si vous avez des projets de mariage ou vos proches, vous pouvez regarder son travail sur le lien ci-dessus). Bref après avoir trouvé une impasse tranquille avec une belle vue sur la Tour Eiffel on a commencé le shooting ! Cette robe à guipûres, je l’avais repérée il y a un moment chez Pimkie mais franchement bien que j’aime l’aspect, c’est pas très pratique parce que la robe du dessous (qui cache les parties à cacher étant donnés les petits trous de la robe) est dans une matière synthétique qui remonte et je me suis retrouvée plusieurs fois presque les fesses à l’air à tirer dessus toute la journée ! Un peu embarassant quand-même ! J’ai accessoirisé ma tenue de cette jolie manchette trouvée chez les interchangeables et de cette écharpe framboise avec un petit coeur trop mignon trouvée aussi chez Les interchangeables. Les boots sont les mêmes que celles que je portais ici de chez sacha shoes.  En fait je préfère la tenue avec l’écharpe même si il a fait globalement bon ce jour là ce qui fait que je n’avais pas forcément envie d’une couche supplémentaire. Bref à part cet incident technique de matière qui remonte, je trouve le look assez sympa, et vous ? Vous aimerez aussi :Street GirlLa maille rougeHappy girl wears red !Ma robe idéaleLes couleurs du noir Spread the love...Cet article Une touche de framboise est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Peau sèche sensible et atopique : comment en prendre soin ?
9-04-2017 15:07:59
Mélo l'imparfaite
Récemment lors de la masterclass MelolimparfaiteXAvène, nous avons parlé en priorité des peaux sèches, sensibles et atopiques et je vous avais promis de revenir sur le sujet. En ce qui me concerne, je ne me doutais même pas que j’avais une peau “spéciale”. Je croyais qu’il était normal de ne pas vraiment pouvoir utiliser de produits de supermarché (très peu de gels douches ne me provoquaient pas de démangeaisons) ou de se gratter tout le temps, surtout la nuit (ce qui peut provoquer de belles insomnies à soi-même mais aussi au conjoint qui nous entend nous tordre dans tous les sens !). On m’avait dit au départ que j’avais une peau sensible à traiter essentiellement avec des produits de parapharmacie, puis récemment on a qualifié ma peau de “peau atopique”. Ma nouvelle dermato m’a recommandé des produits bien spécifiques pour soulager les réactions et éviter les plaques au maximum. Comment savoir si vous avez une peau atopique ? En général, vous ressentez des symptômes d’inconforts qui peuvent être assez différents d’une personne à une autre, et en proportion vous devrez soigner votre peau avec des produits adéquats. Souvent, vous ressentez des tiraillements, démangeaisons, et pouvez observer des squames (fines lamelles de peau qui se détachent en surface). Les peaux sèches, voire très sèches, laissent s’évaporer trop d’eau et les allergènes peuvent rentrer plus facilement. La peau ne joue plus son rôle de protection et  les allergies commencent. Personnellement, je ne peux consommer presque aucun produit lavant ou soin du corps venant de supermarché. Ça arrive de temps en temps, mais lire les étiquettes et comparer devient un tel casse-tête que je préfère aller directement en parapharmacie et me tourner vers des valeurs sûres, telles qu’Avène. Je ne supporte pas non plus la lessive (je passe de très mauvaises nuits lorsque mes draps sortent de la machine, pourtant j’ai essayé pas mal de lessives dites bio ?) ni le frottement des vêtements (voilà pourquoi je suis toujours en vêtements larges lorsque je suis sur Snapchat chez moi ! Pour limiter au maximum le frottement des vêtements qui m’irritent la peau.). Au début quand ma dermato m’a demandé d’acheter des produits Avène, j’ai un peu fait la tête. Ce n’était pas assez glamour et girly à mon goût. Et puis, vous savez, quand quelque chose vous fait du bien, vous changez vite d’avis lorsque vous vous rendez compte que ça vous change la vie ! Depuis, Avène et moi, c’est une grande histoire d’amour ! Comme les peaux sèches et atopiques sont souvent agressées, il faut absolument combattre cette sécheresse par des soins quotidiens. Hydratez votre peau au maximum et préférez une gamme de produits spécifiques (pour les soins du visage et/ou corps je vous conseille vivement les gammes Tolérance extrème, Trixera, ou encore Xeracalm. Ma peau les adore et j’ai tendance à avoir mes favoris dans les 3 gammes -pour le visage la crème Tolérance extrême, pour le gel douche Trixera qui garde une notion de plaisir et pour le lait pour le corps Xeracalm-). Malgré les soins, il arrive que la peau réagisse et que vous ayez des plaques rouges et des démangeaisons. C’est une dermatite atopique et ça peut se traduire par des plaques d’eczéma plus ou moins persistantes. C’est un peu la plaie de ma vie ! Parfois les plaques restent une semaine, parfois elles restent… un an ! Je ne peux pas vous dire à quel point j’en ai bavé l’an dernier avec ça ! Impossible de les faire partir ! J’ai tout essayé ! Mes plaques commencent par des rougeurs, le plus souvent dans les plis (aisselles, aine, pli sous la poitrine, bourrelets etc..). Au début c’est rouge et suintant et ça gratouille. Ensuite ça sèche un peu avec des petits boutons rouges. Après cela crée des croutes craquelées qui me font ressentir comme des petites coupures de rasoir… et enfin, si elles le décident, les croûtes s‘en vont… Mais alors là après avoir à peu près tout essayé, je peux vous dire que les soins quotidiens de prévention ne suffisent pas, il faut aller voir un médecin. Le plus souvent il vous prescrira une crème à la cortisone, mais deux choses peuvent vous soulager si je peux vous donner quelques petits tips personnels : -En tout début de l’inflammation cutanée, lorsque c’est rouge et suintant vous pouvez utiliser la lotion Cicalfate d’Avène pour assécher la zone suintante et essayer de limiter la zone des plaques ou leur évolution. -A la fin lorsque vous avez des croutes, surtout ne les grattez pas ! C’est déjà assez douloureux ! Personnellement je mets de la boue de la mer morte en épaisse couche et elles s’en vont sous 24/48 heures. C’est vraiment pour le stade final de ces inflammations, mais les produits de la mer morte sont parfois une aide non négligeable pour soulager les symptômes. En fait, je ne vais pas vous le cacher, mon « rêve » serait de faire une cure dans une station thermale spécialisée dans les soins pour les peaux atopiques, il paraît que ça soulage les démangeaisons durablement et espace les crises d’eczéma. Voilà je pense que je vous ai dit à peu près tout ce que je savais avec ma petite expérience ! Il faut savoir que l’on vit tous le problème différemment et avec une intensité variable donc consultez votre dermatologue pour en avoir le cœur net, si vous ressentez des symptômes que vous jugez anormaux ! Des bisous et à très vite ! Vous aimerez aussi :Masterclass MelolimparfaiteXAvene 18 mars 2017Tolérance Extrême d’Avène : un must-have !Les produits de la mer morteQuoi de neuf ?Tuto chignon chic sur l’oreille Spread the love...Cet article Peau sèche sensible et atopique : comment en prendre soin ? est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Narciso for EVER
5-04-2017 19:26:22
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Vous ne le savez peut-être pas mais j’avoue vouer un certain culte à mon parfum. C’est bizarre ? Je ne sais pas trop. Je suis assez fidèle au niveau de mes parfums et je porte normalement des fragrances plutôt sucrées, mais un jour en me faisant tatouer, je respirais ma tatoueuse en lui demandant : « Quel est le nom de votre parfum ? » « Narciso for her ». OK. Mais en sortant j’avais déjà oublié. Au fil du temps j’identifiais les femmes qui portaient ce même parfum floral, léger et si féminin mais n’osais pas les aborder. C’est lors d’une soirée entre copines que j’ai demandé à l’une d’elle « OMG tu portes THE parfum ! Donne-moi le nom ! ». Ahhh, Narciso Rodriguez. Cette fois je l’ai noté. Mais vraiment j’étais persuadée que ce genre d’odeur ne m’allait pas. Que ça ne se mélangeait pas bien avec ma peau. Que j’étais faite pour des odeurs plus sucrées. Que j’allais l’acheter juste pour le sentir de temps en temps mais pas le porter sur moi. Et puis je l’ai essayé et le Banjo a adoré. Pour une fois il ne disait pas que mon parfum lui « piquait le nez ». Pour une fois il trouvait que je sentais trop bon. Et partout où j’allais, tout le monde me disait que mon parfum était top. 7 ans plus tard, je le porte encore et on m’en parle à chaque fois que je sors… Alors je crois que j’ai fait le bon choix !   Du coup quand la société EVER m’a contactée pour me proposer de faire un shooting, je me suis dit que ça serait marrant de rendre une sorte d’hommage à Narciso Rodriguez For her à ma façon, avec un look dans les tons du flacon. EverPhotoshoot c’est quoi ? Vous trouverez toutes les informations ici sur leur site mais pour résumer, il s’agit de shootings où vous ne payez pas la séance photo mais vous payez à la photo (6 € la photo que vous souhaitez acheter ou 120 € le pack avec toutes les photos). La séance se déroule soit vers le louvre soit vers la BNF pour un paysage plus urbain. Je trouve le concept vraiment génial pour la simple et bonne raison que parfois lorsque l’on ne connaît pas un photographe et que l’on paye une séance photo – toujours un peu cher pour un particulier- et que finalement le résultat ne nous plaît pas du tout, c’est un peu la douche froide. Là avec EVER, vous ne payez rien et vous payez à la photo qui vous plaît ou au pack entier qui reste à un prix très raisonnable. J’ai retrouvé la photographe place du palais royal et je lui ai dit un peu ce que j’avais en tête, elle m’a mise tout de suite à l’aise et elle a très bien compris ce que je voulais. Elle a su aussi me guider un peu et voir quand c’était potentiellement beau ou non. Elle me donnait des conseils assez détaillés comme de ne pas fermer ma veste, ou de tourner le visage de tel côté pour être plus à mon avantage… Bref en fait ça paraît peut-être normal mais je n’ai jamais eu autant de bons conseils et de good vibes d’un photographe (aussi bon soit-il) et du coup je trouve que le résultat s’en ressent (ses conseils ont donné un résultat plus esthétique, j’étais plus à l’aise donc plus naturelle, j’avais confiance en ce qu’elle faisait…). Je me doutais que finalement le résultat serait sympa mais j’avoue que quand j’ai reçu près d’une centaine de photos, j’ai eu du mal à faire un choix et je me suis dit que le full pack serait bien mieux… Bref, je suis hyper satisfaite du résultat et de la formule proposée par EVER ! Une fois les photos reçues dans notre profil (sous 3 à 5 jours), il suffit de cliquer « acheter » sur celles qui nous plaisent et de passer à la caisse… Ensuite vous les recevez quasi instantanément par e-mail. Je vous laisse jeter un oeil à ces photos et me dire ce que vous en pensez Bracelet : Swarovski Bague : Swarovski Pochette & Parfum : Narciso Rodriguez Manteau : 3 suisses Pull : C&A Jupe : C&A Shoes : C&A Echarpe : Pimkie Voilà, j’espère que ça vous plaît ! Personnellement je pense que je vais de nouveau passer par eux prochainement pour un shooting en couple (enfin si le Banjo veut bien !). Des bisous !   Vous aimerez aussi :Birthday girl looks stellar !La maille rougeLook noir et orBambi, c’est plus c’que c’était !Summer or not ? Spread the love...Cet article Narciso for EVER est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Un dîner au Vapiano
2-04-2017 20:56:55
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vendredi, pour bien démarrer le week-end, nous nous sommes rendus au Vapiano, 36, rue Marbeuf 75008 Paris, pour manger italien. C’était notre première fois dans cette chaîne dont tout le monde parle et nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre. En fait c’est plus ou moins un self dans la mesure où vous pouvez aller chercher la nourriture au stand qui vous plaît (pâtes, pizzas, antipastis, boissons, salades, desserts). Il y a souvent du monde mais le restaurant étant immense, vous trouverez facilement de la place. Il y a trois niveaux et j’ai adoré la déco à la fois minimaliste nordique et végétale. Un jardinier vient s’occuper de la végétation régulièrement ! On vous donne une carte à l’entrée que vous présenterez lorsque vous prendrez un plat et en sortant vous rendez votre carte à la caisse pour qu’ils puissent vous facturer en fonction. Le personnel est sympa et souriant. L’ambiance est décontractée et conviviale. Au niveau des plats, les produits sont frais mais je pense que j’aurais mieux fait de tester les pâtes (ma pizza 4 fromages était sur une base « blanche » et je préfère quand les pizzas ont une base de sauce tomate). En entrée nous avons pris les bruschettas qui étaient bonnes, en plat chacun une pizza et en dessert j’ai pris une tarte au citron et le banjo du gateau au chocolat (pour ne pas changer haha!). Ils ont aussi de chouettes cocktails que nous avons pu commander sans alcool. Globalement je trouve que c’est un bel endroit pour une soirée entre amis près des champs-elysées. Il est possible d’avoir de grandes tables sans se prendre la tête, les aliments sont frais et les prix abordables. Cependant au niveau de la nourriture nous n’avons pas été impressionnés (c’était correct mais pas exceptionnel) mais je pense que nous y retournerons car les pâtes avaient l’air vraiment pas mal (j’ai hésité longtemps entre pâtes et pizzas…) et c’est un concept vraiment sympa en famille ou entre amis. Bisous ! Vous aimerez aussi :Indian House, Paris 14Restaurant Le DorciaBrunch à Paris : Les garçonsUn brunch à la table du huitPDD2 Spread the love...Cet article Un dîner au Vapiano est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Fences
5-03-2017 22:07:57
Mélo l'imparfaite
Crédits photo : Paramount Picture  Hello les copains, La semaine dernière nous sommes allés voir Fences au cinéma, ce film que j’attendais de pied ferme puisque les extraits semblaient poignants et qu’un casting avec Denzel Washington et Viola Davis, moi, je ne cherche même pas à comprendre : J’y vais ! Au niveau de l’histoire c’est un peu difficile de vous raconter sans tout vous dire, puisqu’il s’agit d’une famille afro-américaine ordinaire dans l’amérique des années 50 où chacun est un peu désabusé de voir le décalage entre rêve et réalité. Troy (Denzel) voulait être sportif mais il a renoncé pour être éboueur et nourrir sa famille. Sa femme l’a choisi, lui, et peut-être que sa vie aurait été différente si son choix s’était porté sur un autre homme… Une histoire ordinaire, une famille ordinaire, beaucoup d’émotion, de la grâce, du pardon. Avant tout, sachez que Fences est une pièce de théâtre adaptée au cinéma alors n’y allez pas pour les décors ou effets spéciaux, car presque tout le film se déroule entre le jardin et la cuisine. Ici, les mots et les émotions sont les rois, les dialogues sont longs et les silences en disent long… Parfois le film parait un peu en longueur et le manque d’action et de changements de décor peut amener à se demander pourquoi l’avoir adapté au cinéma pour en faire une pièce si rigide ? Fences se concentre sur des dialogues aiguisés et parfois des logorrhées interminables (je pense honnêtement que le film n’est pas à la portée ou au goût de tout le monde et d’ailleurs, bien qu’il soit sorti très récemment, il n’y avait vraiment pas grand monde dans la salle), un jeu d’acteur monstrueux (Denzel et Viola… non mais ça méritait + d’oscars, je vous le dis !). A mon humble avis le film aurait gagné à être raccourci en première partie. Les longueurs avaient raison de l’attention des spectateurs. La performance des acteurs ne faisait pas tout passer comme une lettre à la poste ! Aussi, en raison des longueurs et surtout du manque d’interêt des décors, c’est un film que je recommande aux amateurs du genre, mais pas forcément au cinéma car le grand écran n’a pas grand intérêt dans le cas présent. Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Vous aimerez aussi :Bridget Jones babyJobs le film20 ans d’écartLovingMon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside) Spread the love...Cet article Fences est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Birthday girl looks stellar !
27-02-2017 11:34:44
Mélo l'imparfaite
Robe / Dress : Pimkie Shoes : C&A Collants : Asos Bracelet : Swarovski Bague : Swarovski Ras de cou: Swarovski Photos by Constance Hello la compagnie ! Je réalises que je ne vous avais pas montré ma tenue d’anniversaire toute récente donc je vous l’ai shootée avec ma petite Constance ! Quand j’ai mis ma robe à imprimé étoiles avec les collants étoiles et les derbies argentées, le Banjo m’a demandé (évidemment 5 minutes avant l’arrivée des invités) : « Dis donc c’est pas un peu too much là ? » (Les mecs ne comprennent trop rien à la brillance ! ». Devant mon regard excédé, il me fait « You look stellar Sweetie ! ». Bon ben voilà, tu vois quand tu veux ? (Il avait l’oeil tout fier de sa vanne hahaha, ça ne marche pas en français !). Bref j’ai trouvé cette robe soldée chez Pimkie et tout le monde l’aime bien, je n’aurais pas pensé avoir tant de succès avec. Pareil pour mes derbies : 25 € chez C&A avant noël (je voulais le même modèle chez Mango mais ça coûtait 70 €… hummm c’est pas la même !) donc je me suis ruée dessus… Mes bijoux Swarovski sont de beaux cadeaux, ils vous plaisent ? Bref c’est un look tranquille et un peu fun, c’est tout moi ! Des bisous les cop’s ! Vous aimerez aussi :Summer or not ?Look noir et orBambi, c’est plus c’que c’était !On se fait plaisir !On ressort les chaussures ouvertes Spread the love...Cet article Birthday girl looks stellar ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Haters gonna hate
24-02-2017 17:22:05
Mélo l'imparfaite
Sweater : Faisladiff Pantalon : Mango Sneakers : Pimkie Photos by Constance Hello les morues, Voici un look très casual shooté avec ma Constance hier en route vers la Tour Eiffel. Pantalon large Mango, et sneakers Pimkie que j’aime tellement avec leurs paillettes discrètes… Mais aussi mon sweat large et tout doux (on dirait un intérieur nounours qui vous fait un câlin) provenant du site Faisladiff. Sur le coup quand j’ai vu ce message, je me suis dit que ça correspondait tellement à l’ambiance du moment ! Que je suis bien contente de le porter ! Certains sont étonnés de nombre de haters qui s’acharnent parfois sur les blogueuses mais je peux vous dire que les seuls haters auxquels j’ai à faire face sont surtout… elles-mêmes blogueuses! On ne vous raconte que le joli, que les chouettes expériences, mais franchement  vous seriez surpris à quel point la rivalité est à son climax, engendrant des comportements des plus abjectes à mes yeux. L’ambiance devient vraiment bizarre. Du coup je prends pas mal de  distance (ne vous étonnez pas de beaucoup moins me voir en soirées-blog !) parce-que je me dis que tout cela ne sert pas à grand chose et que si on veut avancer dans la vie, on n’a pas de temps pour trop penser à ces enfantillages. Alors voilà je l’affiche clairement, haters gonna hate, je n’y peux rien et ça m’épuise, mais moi je vais continuer à m’éclater. Construire me rend plus heureuse que de détruire et le reste me dépasse Allez faire un tour sur le site de Faisladiff ils ont plein de tops à messages un peu rebelles susceptibles de vous plaire ! Vous aimerez aussi :EDMSnow White (ou presque ^^)PureCan’t be wrongBlanc Bleu Spread the love...Cet article Haters gonna hate est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Loving
23-02-2017 07:00:14
Mélo l'imparfaite
Crédits : Mars Films Hello les morues ! Ahhhh Loving ! Ce film, je l’attendais depuis des mois ! La bande-annonce circulait alors sur Facebook et me faisait verser quelques larmes d’émotion. Je ne pouvais qu’aimer ! Le film retrace l’histoire vraie d’un couple mixte, Mildred et Richard Loving, qui décident de se marier. Sauf que dans l’amérique de 1958, on ne fait pas ce qu’on veut ma bonne dame ! Et donc un blanc qui épouse une noire ça n’est pas vu d’un bon oeil et l’Etat de Virginie où ils vivent leur font la MISERE (y’a pas d’autre mot) pour qu’ils divorcent ou quittent l’Etat ! Le couple décide alors de poursuivre l’Etat de Virginie en justice… Une bataille longue et difficile pour faire vaincre l’amour au delà de toutes différences… Bon alors, qu’est-ce que j’en ai pensé ? Etant en couple mixte moi-même j’ai pu constater plusieurs fois -non pas en France mais à l’étranger- que ce n’était pas chose si courante que nous pourrions le croire et qu’apparemment on dérangeait profondément certaines personnes. Ici, à Paris, comme il y a des couples mixtes à tous les coins de rue, nous avions tendance à l’oublier. Je me rendais donc corps et âme dans cette salle de ciné, pensant chialer toutes les larmes de mon corps… Mais non ! Le film ne se complaît pas dans les violences racistes de l’époque mais se concentre sur l’histoire d’amour de Mildred et Richard. Le truc, c’est qu’on comprend vite qu’ils s’aiment mais qu’ils n’ont pas le droit d’être ensemble… mais peu de scènes émouvantes en fait. C’est assez long. Puis un jour Mildred sort son beau stylo et un papier pour écrire une belle lettre qui va déclencher une procédure judiciaire récupérée assez rapidement… Voilà. On se dit que ça a pas mal trainé en longueur pour en arriver là et personnellement, j’ai été plus émue par la bande annonce que par le film. Certes, c’est instructif, mais avec une telle histoire d’amour menant un tel combat historique, je m’attendais à beaucoup plus d’émotions. L’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ? Vous aimerez aussi :Bridget Jones babyMon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside)Lido : Paris Merveilles !Hard Rock Cafe ParisThe place beyond the pines, ma surprise du jour. Spread the love...Cet article Loving est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Quoi de neuf ?
22-02-2017 20:23:57
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Une fois de plus me voilà avec une liste de nouveautés testées récemment et mon avis sur la question, pour peut-être vous faire découvrir des choses sympas, petits curieux ! 1/ J’ai pu tester le coffret cadeau Wonderbox Cinéma et dîner, un coffret super pratique qui fait vraiment toujours plaisir vu qu’une soirée en amoureux peut revenir rapidement assez cher entre le restau et le ciné (sans parler des parents qui payent aussi la baby-sitter et parfois le parking !). Autant dire que le film a vraiment intéret à assurer ! Comme son nom l’indique, vous pourrez, avec ces bons cadeaux réserver vos entrées de cinéma en ligne, ainsi que choisir le restaurant qui vous tente proche de chez vous ou à livrer ! Vous pouvez en plus, étant donné que les bons de réservations pour le cinéma et le restaurant sont séparés, profiter -si vous le préférez- de ces prestations à des dates différentes. Un cadeau qui plaira à tout le monde pour 59,90 € ! 2/ La  gamme Trixera Nutrition d’Avène composée du nettoyant nutri-fluide, de son lait et de son baume, pensée pour toute la famille… Ma peau sensible aime beaucoup ces produits qui l’hydratent durablement et gardent une texture assez fluide tout en étant riche. Pour le baume, la texture est non-grasse donc on peut s’habiller juste après ! La crème Ysthéal, en revanche, respecte totalement ma peau sensible mais pour l’effet antirides je n’ai pas constaté de progrès flagrant. C’est un produit plutot préventif à mon avis. 3/ Le rouge à lèvre « Rouge Rouge » de shiseido, une de mes découverte préférées en matière de RAL : les nuances de 16 couleurs intenses, ayant une bonne tenue et un fini impeccable… ON ADORE ! 4/ Cette gamme Naturia chez René Furterer propose un shampoing extra doux rééquilibrant pour toutes la famille (sans silicones) pour des cheveux vraiment tout doux, un shampoing sec pratique pour ne pas se mouiller les cheveux pendant vos voyages ainsi qu’un démêlant super pratique pour hydrater ses cheveux et les rendre brillants ! En parlant de René Furterer, j’ai une bonne nouvelle pour vous car ils lancent des spas capillaires éphémères du 21 février au 12 avril 2017 ! Ces spas éphémères vous permettront d’obtenir un diagnostique capillaire, mais vous pourrez aussi faire appliquer des produits pour rendre votre chevelure magnifaïque !! Un photobooth vous permettra même de peut-être remporter votre rituel de soins complet ! Où et quand ? Serris – VAL D’EUROPE/ du 21.02 au 06.03 —Vélizy – VELIZY 2/ du 22.02 au 07.03—Toulouse -BLAGNAC/ du 28.02 au 13.03—Rennes – ALMA / du 09.03 au 22.03—Marseille – TERRASSE DU PORT / du 15.03 au 28.03—Nice – CAP 3000/ du 16.03 au 29.03—Lyon – ECULLY / du 30.03 au 12.04 5/ Fin décembre j’ai reçu cette gamme Dermatoline Cosmetic Lift effect, et bien que le packaging ne soit pas très sexy j’ai testé ces produits que ma peau a bien toléré. Sérum, crème de nuit, de jour ou contour des yeux, ces produits contribuent à hydrater et à lisser la peau tout en restant à un prix assez accessible. Pour un regard réveillé le matin j’ appliquais  le soin contour des yeux en couche épaisse sur les cernes au réveil et puis je l’estompais une fois que la peau était repulpée! 6/ Vous l’avez peut-être vu sur Snapchat (melolimparfaite), une coiffeuse est venue à mon domicile me chouchouter et me faire un shampoing sans me dire duquel il s’agissait. Pour ce shampoing nous avons choisi la brillance et je peux vous dire que mes cheveux étaient effectivement super brillants au séchage… Puis j’ai demandé un peu de volume et voilà le résultat ! Vous avez été conquis par cette coiffure et je vous le donne en mille : il s’agissait du shampoing Head and Shoulders ! Une marque qui n’a pas toujours une image sexy car elle traite le cuir chevelu mais qui peut tout à fait donner des résultats beauté sur les longueurs également ! 7/ Un gros coup de coeur ce mois ci : le duo gagnant du serum peau neuve affinant Phytomer et la crème jour restructurant matriciel de NeoStrata. Je les utilise en particulier dans le cou et le décolleté car j’y suis assez marquée, j’ai pas mal de plis particulièrement disgracieux. J’applique le serum en premier, puis la crème, et je constate que la peau est immédiatement repulpée et que mes plis s’estompent un petit peu. Je ne connaissais pas encore la marque NeoStrata mais je suis conquise. J’utilise également la crème la nuit sur le visage, sans le sérum et je trouve que ma peau est plus éclatante… Bref une chouette découverte ! Vous aimerez aussi :Ma dernière routine capillaireMa routine pour le contour des yeuxMon kit de survie au soleil…La robe à volantLes nouveautés du moment Spread the love...Cet article Quoi de neuf ? est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Décorer mon appart après avoir déménagé
20-02-2017 15:35:25
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Bientôt trois mois après notre emmènagement dans notre nouvel appartement, nous n’avons toujours pas fini de le décorer ! Et oui mais ça prend du temps (et de l’argent !) donc on y va petit à petit ! Notre chambre ressemble à peu près au petit nid d’amour que j’imaginais mais le salon qui est assez grand fait très vide ! Tout le monde nous fait la réflexion, mais c’est vrai que le Banjo et moi aimons avoir de l’espace devant nous. On aime pouvoir taper des sprints dans le salon sans que celui-ci soit encombré de trop de meubles ! Mais par contre niveau décoration, ça nous manque un peu.  Des cadres, des miroirs, des petits objets de déco, il nous en faut quelques uns pour donner une âme à cette grande pièce. Récemment j’ai donc fouiné un peu sur le net et mon idée se précise de plus en plus. J’ai pu trouver des choses très originales sur le site de déco Lovethesign que je partage ici avec vous : J’adorerais ce petit tapis nuage et cette guirlande blanche et rose pour notre chambre qui est dans un esprit très cocooning et relaxant. J’avoue qu’elle est assez girly pour le Banjo mais c’était la seule pièce où je pouvais me lâcher sur ce que je voulais vraiment  et où tout était cohérent… En revanche dans notre salon, on mise sur une déco plus moderne, urbaine et noir et blanc… Et j’y verrais bien ce globe terrestre, ces chaises gris fumé transparentes, des coussins à mini triangles et ce « fish hotel » (à vérifier en vrai pour les dimensions car je ne voudrais pas que ce soit trop petit pour un poisson, mais je trouve le design plus sympa qu’un bocal). Voilà ce que j’ai trouvé sur ce site, mais comme je vous l’ai dit : on y va petit à petit ! Et vous, vous redécorez tout quand vous déménagez ? Vous aimerez aussi :Une sélection déco chez WestwingPour un cadeau de St-Valentin originalTest de l’UE MegaboomFreeprints : vos impressions photos gratuitesRouge tout rouge Spread the love...Cet article Décorer mon appart après avoir déménagé est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Et si on se rencontrait enfin ?
16-02-2017 17:19:36
Mélo l'imparfaite
Hello les amis! Je l’ai déjà annoncé sur Snapchat (melolimparfaite) mais on va bientôt avoir l’occasion de se rencontrer en chair et en os et j’ai trop hâte ! En effet la marque Avène m’a proposé d’organiser la première Masterclass MELO L’IMPARFAITE X AVENE le 18 mars 2017 ! Le 18 mars prochain, 10 (5 de région parisienne et 5 de province) d’entre vous pourront venir passer la journée avec nous à Paris (train pris en charge pour 5 personnes venues de Province). Le programme : Un brunch convivial dans un lieu parisien sympa qui sera privatisé pour nous entre 12h et 17h autour de la thématique des peaux atopique et comment les traiter. Conseils pour les peaux réactives et intolérantes et petits ateliers. Comment reconnait-on une peau atopique, qu’est-ce que ça veut dire/ définition? Les do / do not rituels, produits, ingrédients, etc,… Focus sur la Cosmétique Stérile Focus gamme Couvrance pour maquiller une peau intolérante Une personne sera présente pour vous donner des conseils et s’occuper de vous. Quelques jolies surprises vous attendent, et vous ne repartirez pas les mains vides car l’idée c’est de vous chouchouter ! Alors si passer cette journée avec l’équipe d’Avène et moi vous tente merci de m’envoyer un mail à: melolimparfaite (at) gmail (point) com avec vos noms, prénoms, âge, sexe, ville de résidence (pour savoir si le train est à prendre en charge), et votre type de peau. Je précise que les hommes peuvent tout à fait participer et que le train de retour pour les personnes venant de province peut-être quand vous voulez (pas nécessairement le même jour) si vous souhaitez prolonger votre séjour parisien dans votre famille ou autre mais dans tous les cas l’hébergement serait dans ces cas là à vos frais. Nous pouvons prendre le train en charge aller-retour dans la même journée ou pasn cela ne change rien mais nous ne prenons pas en charge l’hébergement si vous décidez de prolonger votre séjour. Nous allons essayer de faire une sélection avant le 25 février alors n’hésitez pas à nous envoyer toutes vos infos rapidement pour que nous puissions revenir vous dire qui a été sélectionné et organiser les billets de train pour les lecteurs et lectrices venant de province. Merci de n’envoyer de mail que si vous êtes certains d’être disponibles le samedi 18 mars entre 12h et 17h. J’ai vraiment hâte de vous rencontrer <3 J’attends vos mails ! Vous aimerez aussi :Mes alliés pour l’hiverTolérance Extrême d’Avène : un must-have !Brunch La Belle Assiette X TO by LiptonLes tops beauté du momentMon kit de survie au soleil… Spread the love...Cet article Et si on se rencontrait enfin ? est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La maille rouge
16-02-2017 07:50:07
Mélo l'imparfaite
Photos by Maxime Robe maille : Pimkie Bague : Swarovski (actuellement soldée 59,50 €) Sac : Lollipops Shoes : Sacha Shoes Collants : Le Bourget Hello la compagnie ! Aujourd’hui lors d’une balade avec mon copain Max, on en a profité pour shooter ce petit look! Quand j’ai montré cette robe maille sur snapchat certains m’ont dit « NON! » . Mais moi je trouve qu’elle ne me va pas si mal et elle est tout confort ! J’ai mis mes collants Le Bourget de la collection Heritage en nanofibre, ce qui les rend extrêmement doux et agréables à porter. Pas de démarcation : adieu le gros bourrelet ! Attention par contre en 10D ils sont un peu fragiles et légers pour l’hiver… Inutile de vous dire que lorsque j’ai vu ces boots j’ai tout de suite pensé au clip de Bad et qu’il me les fallait ! Les boucles, les clous c’est mon dada, et -je crois- celui de beaucoup d’enfants des 80’s ! Le site Sacha shoes était une découverte mais j’ai reçu ma commande hyper rapidement et mes chaussures sont confortables et de bonne qualité : je suis hyper satisfaite. Le sac Lollipops était mon accessoire fétiche lors de la soirée Lollipops DIY du mois de novembre et je suis tellement contente de l’avoir reçu ! Noir avec des paillettes, il passe partout, tout en étant girly à souhait et sa forme sac-à-dos est exactement ce qu’il me faut pour équilibrer le poids de mon sac sur mes épaules (sinon je suis toute déglinguée avec les sacs traditionnels). Je ne le lâche plus ! Enfin un joli cadeau d’anniversaire de mes copines que je voulais vous montrer : ma bague balthus Swarovski ! Elle en jette non ? Vous êtes nombreuses à m’en avoir parlé sur snapchat alors je voulais vous informer qu’elle était encore soldée sur le site ! Profitez-en ! Sur ce j’espère que cette petite promenade vous a plu et je vous dis à très vite Vous aimerez aussi :Look d’hiverLady in redLa surprise des soldesComing back is never funGirls brunch ! Spread the love...Cet article La maille rouge est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Meetic et sa soirée de Saint-Valentin, c’est ce soir !
14-02-2017 13:24:40
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Je vous en avais déjà parlé sur les réseaux mais Meetic organise pour cette soirée de Saint-Valentin, une soirée burlesque dans le 18ème, non loin de Pigalle dans le Paris « coquin ». La soirée promettait d’être originale et j’ai été invitée hier soir à l’avant-première pour pouvoir vous parler un peu du programme…. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il y a effectivement des surprises et que vous risquez vous aussi d’être étonnés. Dès la caisse, on commence à vous allumer (pour rire, mais ça vous met directement dans le bain de la soirée décomplexée au possible). Ensuite on vous tend un masque, des comédiens viennent en rajouter en mimant des coquineries complètement loufoques, une personne viendra vous faire quelques lectures cochonnes ou vous proposer de colorier des choses que vous n’avez probablement pas coloriées auparavant… Il y a même un mur à colorier… Bref, je ne vais pas vous raconter toutes les surprises sinon ça ne va pas être drôle ! Après cette introduction (sans jeu de mot), vous pourrez vous installer dans une salle pour regarder un show burlesque. Je ne connaissais pas le burlesque, c’est, je pense, assez marrant sans être choquant (ils finissent par se mettre en string mais avec beaucoup d’auto-dérision et ce ne sont pas des tailles mannequins donc c’est assez marrant et rafraîchissant). Ils sont à fond dans la provoc avec le public mais ça reste gentillet. De bons fou-rires à vous prendre entre amis je pense. Par contre à la fin projection d’un film, nous avons eu droit à un film érotique-comique. Bon OK je n’avais jamais vu ce genre de film et ça ne me branchait pas trop. Par contre le choix de ce film, si on rentre dans le délire, ça peut être drôle. Dans celui-ci il y avait Bioman, star-trek, bref, c’était complètement barré comme film « érotique », ce qui dédramatisait le côté sexe ou décoinçait le spectateur. Le mix comique ridicule, situation complètement WTF, personnages improbables en a fait pouffer plus d’un. Si vous n’avez pas de valentins et voulez passer une soirée entre copains dans un délire changeant complètement de ce que vous avez pu faire avant, ou si vous voulez tenter avec votre valentin(e) vous pouvez encore vous inscrire ici avant ce soir : http://www.cinemameetic.com/ Bonne soirée ! Vous aimerez aussi :Une Saint Valentin au bar à huîtresLes maillots de bain FreyaParadis Marguerite : le restaurant végé qui vous plaira !Maca Villas & The Grove dans la région de SeminyakBig Boobs Anonymous : 7 raisons d’aimer une petite poitrine =P Spread the love...Cet article Meetic et sa soirée de Saint-Valentin, c’est ce soir ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
J’ai testé pour vous le casque Plantronics Backbeat pro 2
29-01-2017 19:10:26
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, J’ai reçu récemment un casque Plantronics Backbeat Pro 2 à tester et je pense que ça peut intéresser tous les fans de musique qui me suivent (je m’en sers aussi pour le boulot mais on ne va pas parler de choses qui fâchent !) C’est le dernier arrivé chez Plantronics avec de belles promesses : -Casque design -24 heures d’autonomie en veille -Bluetooth -Câble audio inclus -Rechargeable -Suppression du bruit -Fréquence des écouteurs : 20-20000 Hz Au déballage c’est un plaisir, le packaging est haut-de-gamme et le casque est livré dans sa petite housse qui contient aussi les câbles. Pour ma part je l’ai utilisé en bluetooth et avec le câble, il n’y a aucun problème sur son autonomie, ni au niveau du son (mais je l’utiliserai majoritairement avec câble par habitude). Le casque n’est pas très lourd et je le trouve très confortable à porter. En revanche je trouve que le design est plus masculin que féminin, sûrement pour renforcer le côté sérieux et technique évoqué par son nom. La suppression du bruit fonctionne très bien (souvent le Banjo me parle quand j’écoute de la musique et je ne l’entends pas du tout, je ne remarque même pas que quelqu’un me parle). Autre avantage : si vous le mettez à fond dans le métro par exemple, vous n’en ferez pas profiter tous vos voisins, le son sortant étant assez limité. En revanche, c’est pour moi un peu là que le bât blesse : je trouve que le son et surtout les voix manquent de puissance. Je suis fan d’a cappella et de gospel, alors ne pas entendre toutes les nuances dans les voix que j’écoute me chagrine un peu. Je ne sais pas si c’est la fonction annulation du bruit qui fait cela mais je trouve les voix étouffées. J’utilise donc davantage le casque pour mon travail ou pour sortir dans endroit publique pour me préserver du bruit autour de moi mais aussi par respect pour les gens qui m’entourent (y’a t’il plus ennuyeux que les gens qui nous imposent leur musique ???). Pour conclure je trouve qu’il tient ses promesses avec un son « propre » et un bon confort mais j’aimerais qu’ils travaillent à donner plus d’éclat aux voix… Vous aimerez aussi :Test de l’UE MegaboomFreeprints : vos impressions photos gratuitesTout le matériel pour les geeks et geekettes est chez Urban FactoryTO by liptonOn se bouge avec Swarovski ! Spread the love...Cet article J’ai testé pour vous le casque Plantronics Backbeat pro 2 est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Live by night
24-01-2017 15:02:54
Mélo l'imparfaite
Hello mes petites morues ! La semaine dernière comme vous avez pu le voir j’étais à l’avant-première de Live By Night avec le beau Ben Affleck ! Au départ, aller voir un film de gangster ne me branchait pas énormément mais comme j’aime assez ce que fait Ben Affleck, je me suis laissée tenter  pour découvrir Live By Night et sa présence pour nous présenter brièvement le film ne gâchait rien ! Une chose à dire sur Ben : il est méga grand (okay aucun rapport avec le film mais j’ai vraiment regardé en l’air quand il est passé à côté… Des fois on ne se rend pas trop compte à l’écran !). L’histoire se passe à Boston dans les années 20, et pendant la prohibition, les différentes mafias essayent de tirer un maximum profit du buisness clandestin de l’alcool. Joe est fils de flic et pourtant il bascule vite du côté obscur et se met en plus à dos l’un des plus gros mafieux du coin en lui piquant sa nana… Ambiance.. Au début le film tourne beaucoup autour des histoires de rivalités entre les gangsters, mais au fil du temps on s’aperçoit que certains gangsters ont aussi un code de l’honneur et une certaine « moralité ». C’est donc un gangster finalement assez attachant que nous suivons. Je pense que c’est peut-être ce qui a déplu à certaines critiques acerbes. N’étant pas spécialement friande de films de gangster, le côté humain du personnage de Joe m’a fait accrocher au film alors que je n’y aurais peut-être pas adhéré sans celui-ci. OK Ben se donne souvent le beau rôle et alors ? Il aurait tort de s’en priver ! Et ce n’est pas pour plonger à fond dans le cliché, mais je pense que c’est pour séduire un plus large public féminin que le film joue sur plusieurs plans et Ben a eu bien raison… Pour moi la qualité de l’image est belle, les costumes sont tops, je ne me suis pas ennuyée. Est-ce que c’est aussi bon qu’Argo ? Pas à mes yeux, non ! Mais est-ce que l’on est toujours obligés de comparer les oeuvres d’un artiste les unes aux autres ? Tout le monde disait que « Michael Jackson baissait après Thriller », est-ce que ça veut dire que BAD, c’est de la daube ? Je ne crois pas! (T’as vu je m’énerve !). Bref tout ça pour dire que pour moi c’est un bon moment à passer en couple ou entre amis. Pas le film du siècle mais il tire largement son épingle du jeu en comparaison avec d’autres films qui passent en ce moment au ciné. Je suis dubitative sur les critiques que je lis, au point de me demander si c’est juste pour faire du buzz. Bref, j’ai aimé (et pas que pour Ben), donc je vous propose d’aller vous faire votre propre avis dans les salles Bisous   Vous aimerez aussi :Un point sériesXscape Michael Jackson -l’humble avis d’une fanIndian House, Paris 14Pompon – Pidou ! (Wooh ?)Un week-end fun et fashion à Cologne Spread the love...Cet article Live by night est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Pour un cadeau de St-Valentin original
22-01-2017 17:28:24
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Je sais que certains l’adorent et certains détestent la Saint-Valentin, mais aujourd’hui on va parler de trouver LE cadeau St Valentin original. Exit les chocolats en forme de coeur, laissons un peu parler notre imagination et dégotons le cadeau qui parlera à notre moitié… En général le Banjo et moi nous préférons sortir au cinéma et au restau que de nous faire des cadeaux (en vrai, mon anniversaire est une semaine avant, donc je me fais arnaquer absolument tous les ans sur la Saint-Valentin). Mais comme cette année nous avons déménagé, nous achetons quelques petites choses pour notre « nouvelle maison » et faisons en sorte que cela colle à notre lifestyle. Je flâne souvent sur internet pour trouver de nouvelles idées, et j’ai parcouru le site CadeauxFolie pour lui trouver le cadeau St Valentin à découvrir ici ! Finalement je me suis aussi fait des cadeaux à moi-même (ben quoi ? C’est la Saint-Valentin pour tout le monde !). Le Banjo adore la nature et nous n’avons pas souvent l’occasion de prendre soin de fleurs et plantes chez nous donc je lui ai choisi ces éco-cubes pour faire pousser du bambou et du palmier (il y a aussi basilic, chile etc…). J’ai également zyeuté le paillasson Heisenberg puisque nous sommes tous les deux des fans de breaking bad de la première heure. Ca pourrait être ambigue pour les voisins, mais je crois que le show est tellement populaire que ça devrait passer ! Parfois quand le Banjo ne répond pas à mes questions ou qu’il pose une question un peu WTF, je lui réponds « You know nothing, sweetie snow ». Du coup je lui ai pris la tasse Jon Snow que je trouvais rigolotte… Pour nous deux, je voulais depuis longtemps cette fameuse mappemonde à gratter au fur et à mesure que l’on voyage dans un pays. Le but étant clairement d’en gratter le plus possible ! Haha ! J’ai tellement hâte de faire encore plein de voyages, ce froid me monte à la tête. Enfin, pour mon petit plaisir, j’ai pris une light box pour notre salon afin d’y écrire plein de messages cuculs comme on aime et un petit nuage en lampe de table, que j’avais voulu acheter à Utrecht mais je m’étais ravisée en me disant qu’il valait mieux attendre d’avoir déménagé… Voilà qui est fait ! C’est tout pour nous mais selon vos goûts, vos passions et vos séries préférés, vous trouverez très certainement un cadeau St Valentin sympa sur ce site ! N’oubliez pas de me dire lequel ! A très vite ! Vous aimerez aussi :Le coin nuitGénération SouvenirsMon avis sur le Sheraton KutaLes bijoux éphémères de SioouLes jolies choses Spread the love...Cet article Pour un cadeau de St-Valentin original est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Tuto chignon chic sur l’oreille
21-01-2017 16:33:26
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Comme vous avez pu le voir sur snapchat, j’étais mardi dernier à l’anniversaire de René Furterer (60 ans quand-même!), une de mes marques fétiches pour tout ce qui est coiffure. En plus de nous présenter leur gamme 5 sens, ils nous ont proposé un bar à coiffures et j’ai pu voir que mon choix du chignon chic vous avait plu à travers vos commentaires sur les réseaux sociaux. Je n’ai pas beaucoup de longueurs ni de volume alors on ne pouvait pas vraiment faire autre chose comme attachemais je trouve qu’il fait son petit effet… Par chance, il n’est pas difficile à réaliser alors je vous mets les étapes ici ! Vous allez voir que c’est on-ne-peut-plus simple à réaliser soi-même ! 1/ En premier lieu démêlez-vous les cheveux et ramenez tous vos cheveux sur le côté, juste au dessus de votre oreille. Attachez vos cheveux en queue de cheval avec un élastique. 2/ Torsadez votre queue de cheval en l’enroulant sur elle-même en chignon. 3/Attachez le tout avec des épingles à chignon. Pour un effet flou et tombant, ébourriffez le chignon, ne serrez pas trop la torsade de la queue de cheval. Et voilà ! Franchement si moi je peux le faire, je pense que tout le monde le peut car je ne suis pas vraiment une fille manuelle ! Vous aimerez aussi :Focus make-up Wooflow, la box des curieux !Anne Semonin : les produits et l’institut.Zensoon X Raphaël PerrierEt si on se rencontrait enfin ? Spread the love...Cet article Tuto chignon chic sur l’oreille est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Pour un week-end en amoureux à Rome
14-01-2017 20:49:36
Mélo l'imparfaite
Hello les amis! Comme vous l’avez vu sur les réseaux sociaux, nous avons eu la chance d’être invités par easyjet à passer un week-end à Rome ! Je trépignais d’impatience car nous n’y étions jamais allés et la capitale italienne chargée d’histoire nous faisait beaucoup rêver. Dans un premier temps nous avons été assez étonnés des progrès faits par easyjet par rapport à la prise en charge des passagers. Nous n’avions pas emprunté la compagnie aérienne depuis plusieurs années et la dernière fois c’était assez le bazar mais désormais c’est plutôt bien organisé. Le check-in et le choix des places se fait en ligne, il y a un espace dédié à l’aéroport et nous n’avons pas eu de retard ni à l’aller ni au retour donc vraiment contents du trajet en lui-même qui est passé vite. Avec des offres proposant des prix de départ pour une trentaine d’euros vers l’Europe (l’aller dans le cadre des offres Why not ?) , très franchement, je pense que nous allons planifier davantage de week-ends européens cette année ! Bref, en arrivant à Rome nous pouvions prendre le train pour rejoindre le centre mais nous avons choisi le Uber pour ne pas galérer avec les bagages et gagner du temps. Sachez cependant que Uber coûte beaucoup plus cher à Rome qu’à Paris et que les chauffeurs ne parlent pas trop anglais (et les italiens en général essayent de parler avec les mains en insérant 2 ou 3 mots d’anglais dans leur italien mais ce n’est pas gagné ! En tous cas ils essayent et c’est assez rigolo !). Comptez 60 euros pour l’aéroport-centre de rome en uber. Pour l’hébergement nous étions dans un Bed and Breakfast qui s’appelait Luna su villa borghese qui était bien situé mais je ne vous le recommanderai pas spécialement car impersonnel, bruyant, fuite à la douche, pas d’eau chaude le matin… Bref des petits trucs qui peuvent un peu agacer quand on a un temps très limité sur place. Lorsque nous sommes arrivés nous étions affamés et j’ai insisté auprès du Banjo pour que l’on aille tester les recommandations de princessindisguise  et La Gent du Style -qui revenaient tout juste de Rome- en matière de restaurants… C’est donc vers OBICA que nous nous sommes dirigés, un restau spécialiste de la mozza et franchement, on a ADORE ! Service décontracté mais sympa, mozza délicieuse, plats copieux, prix raisonnables, on était bien contents ! C’est le premier endroit où je retournerai manger quand on y repartira Ensuite, nous avons décidé de faire une petite promenade dans le centre de rome de nuit mais il pleuvait donc nous n’avons vu que quelques monuments… Tout de même, c’était assez magistral et intimidant. On ne se rend pas compte de la taille des monuments lorsqu’on les voit en photo mais c’est dingue. La fontaine de trévi par exemple, je la voyais 10 fois plus petite… Et j’ai fait pas mal de voeux, y compris pour celles qui me l’ont demandé sur snapchat, alors j’espère que ça va nous porter chance Après ce petit tour, nous sommes rentrés nous reposer pour être en forme le lendemain car une grosse journée de marche nous attendait ! Le lendemain nous avons décidé de visiter la villa borghese et de marcher à travers la ville et d’en apprécier les monuments jusqu’au colisée. Cette ville est incroyable tant elle est un musée à ciel ouvert, il y a tellement de chose à voir même sans payer d’entrée dans un musée. Nous n’avons pas pu visiter le colisée car il y avait 2 heures d’attente. C’est fou l’attente qu’il y a devant chaque monument ! Si on les avait tous visités, il nous aurait fallu une semaine sur place. On a donc du faire des choix un peu difficiles, mais on a choisi d’en voir le plus possible « de nos yeux »  sans forcément avoir le temps d’approfondir, et de rester plus de temps lors de notre prochain séjour pour faire des visites plus approfondies. Cependant avec toute cette marche, inutile de vous dire que j’avais la dalle, moi! Et à ce moment là on tombe sur un signe du destin: Un restau à mon nom, j’étais bien obligée d’aller vérifier si ils me faisaient honneur ! Donc franchement j’ai trouvé ça bon (promis leur joli nom ne m’influence pas !) ! C’est un restau italien classique (pizza, pâtes, bruschettas, etc.) mais c’était bien fait ! Ensuite, nous sommes allés au Vatican et là par contre nous avons visité le musée. Ca a été vraiment dur parce que je suis agoraphobe et que c’est un peu comme si la foule d’un concert de Madonna se déplaçait à 2 centimètres par minute, c’est vraiment super-super touristique. Le pire c’est qu’il parait qu’en novembre « c’est le meilleur mois pour visiter car il n’y a pas trop de monde ». J’ai failli tourner de l’oeil plusieurs fois tellement je suffoquais dans la foule, mais malgré tout, je ne regrette pas de l’avoir visité car c’est sublimissime ! Un vrai trésor ! Je conseille vraiment de le voir ! En plus nous avons eu le droit à un coucher de soleil tout rose en sortant, c’était carrément magique ! Pour notre dernière soirée nous avons voulu tester un restau un peu plus haut-de-gamme et après moultes hésitations nous sommes allés au LIFE (Via della Vite 00187, Rome Tel. +39.06.69380948). On a dû attendre un petit peu car nous n’avions pas réservé et nous avons eu la chance d’ailleurs d’être les seuls à être pris sans réservation. Pourtant l’endroit est assez grand mais c’était plein et on a compris pourquoi… C’était VRAIMENT très bon, genre THE ADDRESS ! Je me suis régalée et je peux vous dire que ça fait un bail que je ne me suis pas régalée comme ça ! C’est plus cher que le petit restau typique mais VRAIMENT c’est un niveau supérieur ! Voilà encore une adresse où nous retournerons sans hésiter la prochaine fois ! Le week-end a été court mais ça nous a donné un bel aperçu de la ville, de l’ambiance et des possibilités pour un futur séjour plus long, on l’espère ! Pour visiter la ville en week-end romantique je suggère les balades dans les rues qui sont de toutes façons un spectacle, mais en fait, si comme nous, vous n’y êtes jamais allés je pense que c’est cool de réserver un week end de 4 jours au moins -comme il y en a pas mal en 2017- ou carrément 1 semaine tellement il y a de choses à faire et à voir ! Pour compléter cette balade dans Rome, je vous ai monté une petite vidéo très rapide pour vous donner un aperçu plus « vivant ». Bon, on réserve un billet pour bientôt ? Vous aimerez aussi :Mélo by JBM comme…Disneyland Paris – 20 ans- DreamsTaking a breakBye-Bye SF ! Spread the love...Cet article Pour un week-end en amoureux à Rome est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Pourvu qu’elle soit douce…
10-01-2017 09:41:08
Mélo l'imparfaite
Hello les chéris, C’est avec un petit peu de retard que je viens vous souhaiter une merveilleuse année 2017 ! Il n’est jamais trop tard pour souhaiter plein de bonheur et de bonnes choses, non ? J’ai pris beaucoup de retard dans les publications sur le blog à cause d’abord du déménagement, puis de l’emménagement, puis de noël, puis d’une vilaine trachéite qui s’est incrustée plus de 15 jours et qui m’a clouée au lit jusqu’à présent… Malgré tout, je suis assez optimiste pour cette année 2017 qui, je le pense, sera au top ! L’année démarre avec pas mal de boulot aussi, et j’en suis très heureuse. De beaux projets carrément excitants se dessinent, et bien que je ne fasse pas de résolutions en début d’année, je voulais juste vous dire que VOUS serez au coeur de ces projets (Non je ne suis pas en train de vous la jouer « Je blog pour vous et je suis l’abnégation incarnée… » Elles font un peu rire les meufs, non ?). Aller à votre rencontre et mieux vous connaître sera une partie importante de 2017 ! J’ai remarqué, notamment sur Instagram et Snapchat (melolimparfaite) que j’ai une communauté super « proche » de moi, et ça me donne tellement envie de partager des choses avec vous et d’organiser des choses POUR vous ! Je pense qu’il y a certaines personnes un petit peu en dehors de la réalité dans le monde des blogs. Des filles qui sont sorties de leurs études et ont fait « blogueuse mode » directement. Pour certaines, elles ont fait beaucoup d’argent, et c’est tant mieux pour elle, mais je pense qu’elles ont, du coup, un rapport au travail un peu biaisé. Pour ma part, déjà avant d’ouvrir mon entreprise j’ai fait pas mal de boulots ingrats et mal payés, et maintenant que j’ai ma boîte, c’est parfois difficile de me verser un salaire digne de ce nom malgré de longues heures de boulot. Du coup j’ai pleinement conscience de la valeur du travail et de l’argent, et je suis parfois un peu gênée losque je fais mes unboxings sur snapchat. Je sais que vous aimez bien cela, et d’ailleurs moi aussi j’aime beaucoup voir les unboxings de mes copines blogueuses. Par contre je trouve que c’est un peu indécent quand on sait qu’une crème à 30 €, c’est parfois difficile pour certaines personnes de se l’acheter tous les mois, de moi toujours déballer des cadeaux à la pelle. J’essaye de parler de choses accessibles cependant, des choses que je m’achèterais si je n’étais pas blogueuse et qu’on ne m’offrait rien. Tout ça pour dire que dans la mesure où je reçois toutes ces belles choses grâce à vous, et que je vis de supers expériences aussi, ma priorité est de vous rendre le plus possible de toute la joie et le soutien que vous me donnez! On ne dirait pas mais un petit commentaire ou message privé -pas forcément pour me faire un compliment mais juste pour papoter- ça me fait vraiment trop plaisir ! Parce que comme tout le monde il y a des jours où je n’ai pas le moral, ou tout simplement des jours où je me sens un peu seule derrière mon ordi ! Vous êtes de plus en plus nombreux sur snapchat et c’est pour ça que j’ai décidé de vous faire des concours sur cette plateforme récemment, mais sachez qu’il y en aura d’autres car c’est vraiment le réseau où je trouve les relations les plus « naturelles »! Bref, sachez que je réfléchis à des projets pour améliorer le blog, OUI, mais aussi à des projets avec VOUS et POUR VOUS. J’en dirai plus dès que tout ça aura pris forme, promis. Mais j’ai quelques idées ! C’est vraiment étrange, 2015 m’avait achevée, 2016 a été une année de transition, un peu comme un marathon… Vous savez « Il faut en passer par là pour arriver aux étoiles! ». Mais malgré cette fatigue et ces obstacles j’ai ce sentiment, en tout début d’année, que 2017 sera MON année et que j’y vois vraiment de plus en plus clair sur ce que je veux dans la vie (à tous les niveaux. Le premier qui dit que c’est l’avantage de la vieillesse je le démonte!). Je vous remercie en tous cas d’être là et j’espère qu’on a encore beaucoup d’aventures rigolotes à partager! Vous aimerez aussi :SaturationUne belle fin d’année !Pourquoi je blogue et pourquoi je me suis inscrite aux Golden Blog AwardsHappy New Year !L’envie d’avoir envie. Spread the love...Cet article Pourvu qu’elle soit douce… est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Bye-Bye 2016 !
31-12-2016 18:26:53
Mélo l'imparfaite
Hello ! Alors que fleurissent sur mon feed Facebook, des statuts du style : « Omagaaaaaaaadddd, heureusement que cette année de merde est enfin finie », j’avoue que j’en tire un bilan moins négatif ! Il est vrai que 2015 avait été pour moi une année assez éprouvante, non-seulement « généralement » (attentats, etc), mais aussi personnellement (travail et donc argent au ralenti, logement invivable -3 à 5h par nuit de sommeil-, conflits incessants avec les voisins, le proprio, etc…). J’avais terminé l’année sur les rotules et c’est la raison pour laquelle je n’en avais pas parlé. J’ai une phase où ça ne va pas et où je râle pour évacuer, et j’ai une phase où ça ne va vraiment plus du tout et je me renferme complètement, je ne parle plus du problème mais suis en pleine implosion. C’était mon année 2015 : une sorte de chaos incessant. Donc en comparaison, oui, je dois admettre que 2016 m’a parue moins difficile. J’ai appréhendé cette année comme une année de transition et c’est ce qu’elle a été. Mon but principal, et celui du Banjo, était de retrouver nos bases et surtout de retrouver le sommeil en quittant notre prison dorée et nos voisins de cellule. Ca a été très long puisque nous avons cherché plus d’un an, mais nous y voilà ! Nous avons notre nouvel appart. Comme tout appart parisien il a ses défauts et il a fallu faire des compromis mais nous sommes beaucoup mieux ici et de LOIN ! Et nous avons retrouvé le sommeil ce qui fait une différence énorme au niveau de notre humeur, notre santé et notre moral ! On se sent prêts à affronter 2017 et tous ses nouveaux projets ! 2016 a été une année assez compliquée au niveau de mon entreprise. Avoir une agence de traduction en France dans un domaine aussi compétitif devient compliqué car il en existe tant dans des pays moins taxés et pouvant donc casser un peu les prix. Pour moi, ce n’est pas compliqué, il est impossible de faire moins cher sans en être de ma poche, du coup je me pose sérieusement la question : continuer dans cette voie ou passer uniquement sur mes activités de communication digitale (communication influenceurs, community management, blogging) que je pratique en parallèle de mon entreprise de traduction ? Je ne vais pas vous le cacher, c’est difficile de -ne serait-ce que penser à- fermer une entreprise qu’on a depuis plus de 9 ans. Lorsque vous vous lancez dans l’entrepreunariat, on vous le dit haut et fort : « Les entreprises qui durent plus d’1 an sont rares, et celles qui durent plus de 3 ans sont une exception ». Du coup, 9 ans, avec des hauts et des très bas, certes, je suis quand-même fière d’être encore debout même si c’est parfois au prix de ma santé mentale et si j’ai le sentiment de ne jamais pouvoir m’arrêter de bosser. J’ai fait un parcours respectable, pas fulgurant, mais honnête. Et j’ai des clients qui ne m’ont jamais laissée tomber en  9 ans donc à mon tour, je ne veux pas les laisser tomber ! Mais j’admets que dans la com digitale il y a tant d’aspects créatifs qui font que je ne m’ennuie jamais et que j’ai envie d’y passer de plus en plus de temps. Je pense que le marché n’est pas encore très mûr en France, aussi parce-que les personnes en charge de débloquer le budget com ne sont pas toutes de la génération digitale. Mais ça pose pas mal de questions dans ma petite tête ! Et puis il y a VOUS, qui pendant les moments de découragements où je me dis que si l’on est pas photographe professionnel sur instagram, ou si l’on est pas youtubeuse à + d’un million d’abonnés on est transparent, me rappelez que vous aimez aussi me LIRE. Lire des mots, lire des émotions, peut-être mettre un visage sur les mots grâce aux photos, mais peu importe si elle est pro, cette photo, vous revenez me lire, un peu plus chaque jour, et ce malgré le peu de vidéos youtube ou mes petits moyens pour mes visuels, vous venez regarder mes coups de coeur, mes coups de gueule, mes nouvelles séries du moment, et vos petits mots, notamment sur instagram et snapchat me font toujours réellement plaisir ! C’est assez incroyable à quel point je peux recevoir des messages si touchants. Merci 1000 fois à vous d’être toujours là et de comprendre quand je tourne mon quotidien en dérision sur snapchat. J’ai trouvé 2016 assez calme niveau voyages et pourtant nous avons été plutôt gâtés: Sri Lanka, Bali, Amsterdam, Utrecht, Rome… Des découvertes et des images plein la tête… L’envie de retourner sur toutes ces destinations déjà ! J’espère que 2017 sera encore pleine de voyages magiques ! Pour tous vos commentaires bienveillants, vos messages rigolos, et pour vos coucous réguliers sur ce blog, je vous dis vraiment un grand MERCI et à 2017 pour de nouvelles aventures Vous aimerez aussi :pyjama EtamVendredi 13Happy New Year !Keep calm, b*tchC’est quoi cette tête ? Spread the love...Cet article Bye-Bye 2016 ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Bien au chaud
30-12-2016 15:59:12
Mélo l'imparfaite
Manteau : Desigual Montre : Montre.be Pull : Zara Pantalon : Mango Baskets : Buffalo Hello les amis, J’espère que vous avez passé d’excellentes fêtes ! Avant tout, excusez ma tête sur ces photos, je suis tombée malade après noël : grippe + intoxication alimentaire, donc je suis un peu (beaucoup) crevée. Ceci étant, je voulais vous montrer mon nouveau manteau, un peu doudoune, qui vient de Desigual. Je sais que la marque fait beaucoup parler d’elle pour sa tendance colorée, mais personnellement j’y trouve toujours des pièces assez sobres (avouez que ce manteau, sans ses motifs en relief, serait un peu triste mais là ça lui donne un peu d’originalité !). En tous cas il est arrivé vraiment à point pour ce mois de décembre où il fait tellement froid à Paris et parce que mon manteau de l’année dernière est trop serré à la poitrine (story of my life) et que je me gelais ! Il est super chaud et son col en laine est amovible. Pour le style je préfère sans le col, mais franchement avec le froid qu’il fait en ce moment je le laisse et je suis bien contente de l’avoir ! En ce qui concerne cette marque, on me complimente souvent sur l’un de mes sacs (vu ici) et mon portefeuille, du coup j’ai offert un grand portefeuille au Banjo (que vous avez pu voir sur Instagram) et pour le moment c’est la seule marque où je trouve ce grand format hyper pratique. A part ça, je porte une nouvelle montre Swatch du site Montre.be, j’aime sa sobriété tout en ayant une discrète touche de strass. Je suis une adepte de Swatch depuis que je suis petite de toutes façons. Le cadran est un peu plus grand que je ne l’imaginais et il fait assez « sérieux » par rapport à ce que je porte d’habitude mais ça sera ma montre pour le boulot… un peu de sobriété avec une mini-touche de bling-bling, ça me va très bien. Et c’est la première fois que j’ai la date en prime, il faut que je m’habitue, mais pour une fille qui ne sait jamais quel jour on est, ça devrait m’aider ! Voilà les amis, les jolies nouveautés de cette semaine, je vous souhaite de bien profiter de ces derniers jours de l’année ! Bisous ! Vous aimerez aussi :Sunny week-endLike a sunday… (+ résultat concours vernis)Geek + concours pour gagner une montre wysiwatchDenim PartyJoli drapé Spread the love...Cet article Bien au chaud est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Paradis Marguerite : le restaurant végé qui vous plaira !
24-12-2016 15:20:41
Mélo l'imparfaite
Paradis Marguerite 27/29 quai des grads augustins 75006 Paris TEL : 0143545142 Hello, Vous avez été nombreux à réagir à mes photos du « Paradis Marguerite » sur les réseaux sociaux, j’ai donc décidé de revenir dessus dans un petit article dédié ! C’est un restaurant récent qui a pris la place d’un ancien « Moutarde Street » sur les quais proches de St Michel. La déco est assez sympa (minimaliste avec des végétaux sur les murs et des légumes sur les tables… ) avec sa grosse vache à l’accueil qui vous fera certainement sourire, et la gentillesse du serveur toujours disponible pour vous donner des infos, que ce soit sur l’histoire du restaurant ou sur la carte ! La générosité; voilà ce qui caractérise cet endroit ! Et des smoothies que les amateurs adoreront ! La carte est complète et variée, et les plats sont très copieux. En attendant les premiers mets je vous l’avoue, j’avais peur que ceux-ci soient un peu trop « sans saveur ». Je ne mange pas de viande, c’est vrai, mais j’aime bien mon petit poisson comme plat principal. Alors… Voici un assortiment d’entrées, mais mon gros coup de coeur ce sont les oeufs mimosas (oui il y a des oeufs et du fromage dans certains plats pour ceux qui en mangent). J’ai aussi pris un velouté de chou-fleur que j’ai trouvé délicieux mais qui honnêtement aurait pu me suffire comme plat à lui tout seul ! Ensuite j’ai pris le « nid végétal », une sorte de « burger » végé aux champignons, estragon et cheddar avec un oeuf à cheval et des pommes de terre. C’était vraiment bon, mais clairement je n’ai pas pu le terminer (On m’a gentiment proposé de ramener le tout chez moi en doggy bag… Apparemment c’est assez courant que les clients n’arrivent pas à finir) ! En dessert je n’avais de place que pour une salade de fruit frais pour faire passer le tout ! En conclusion : un accueil chaleureux, un mélange de saveurs étonnant, des smoothies à tomber, des prix tout à fait raisonnables… Bref un repas que vous n’êtes pas prêts d’oublier, je vous conseille vivement d’y faire un tour ! Vous aimerez aussi :Une Saint Valentin au bar à huîtresRestaurant Le DorciaL’atelier des artistesClydeLe restaurant IT Spread the love...Cet article Paradis Marguerite : le restaurant végé qui vous plaira ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Lido : Paris Merveilles !
18-12-2016 00:29:51
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Fin novembre nous avons eu la chance, le Banjo et moi, de vous emmener faire un tour dans les coulisses du LIDO via Snapchat (pseudo : melolimparfaite) et nous revenons un peu sur cette soirée magique ici, pour ceux qui n’auraient pas encore Snap ! D’abord, le Lido, il faut bien le dire : j’en rêvais. Depuis un moment, je disais au Banjo qu’il fallait que nous y passions une soirée en amoureux ! Bon, nous n’étions pas tous seuls cette fois-ci mais avec un groupe très sympa de blogueurs avec plein d’étoiles dans les yeux ! Nous avons d’abord rencontré Manon (The Voice 2014), qui est la chanteuse de la revue et qui m’a réjouie par sa fraîcheur, ses tatouages, ses cheveux rouges… Elle était à la fois décalée et en même temps ce petit plus qui donne au spectacle sa touche de perfection. Et puis nous sommes rentrés dans les coulisses, découvrant les danseurs et danseuses, les strass Swarovski collés par milliers à la main sur les robes, les plumes à n’en plus finir, des coiffes plus lourdes qu’elle n’y paraissent… Et des danseuses toujours souriantes, même en coulisse. Après la visite des coulisses et la rencontre des artistes, nous avions vraiment hâte de voir le spectacle. Je n’avais jamais vu de cabaret car je ne suis pas très à l’aise avec les gens dénudés, et ça ne m’a pris qu’il y a quelques années, de me dire que le LIDO était une référence et qu’il fallait absolument y aller. Autant vous dire que nous n’avons pas réfléchi très longtemps quand nous avons reçu l’invitation ! Je ne savais pas tellement à quoi m’attendre : quelques seins, de jolies fesses galbées, des plumes et du french cancan? Oui mais combien de temps allions nous être captivés ? En fait la revue « Paris Merveilles » est totalement inattendue dans le sens où il y a réellement des plumes, des strass et du french cancan, mais surtout un décor féérique, et moderne. On voit tout de suite la touche Cirque du soleil de Franco Dragone : grandiose ! Ce spectacle ne manque pas d’audace et de surprises que nous ne vous révèlerons pas pour ne pas vous gâcher le plaisir ! D’après moi, si vous deviez aller au LIDO, vous devriez y aller pour voir précisément ce spectacle : Paris Merveilles est un enchantement du début à la fin ! LIDO 116 avenue des Champs Elysées 75008 Paris TEL : 01 40 76 56 10 Vous aimerez aussi :Hard Rock Cafe ParisBridget Jones babyMon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside)Darkangel in RavenswoodMistresses Spread the love...Cet article Lido : Paris Merveilles ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
5 bonnes raisons de craquer pour la destination Mont Blanc Natural Resort
2-12-2016 07:30:35
Mélo l'imparfaite
photo @E.MOY Hello ! L’hiver arrive à grand pas  et avec lui, le plaisir de s’emmitoufler sous la couette avec un bon chocolat chaud en regardant crépiter le feu de la cheminée. Mais on s’imagine aussi aisément profiter des prochaines vacances d’hiver en admirant de superbes paysages ou en glissant sur les pistes recouvertes d’une belle neige blanche… Tout cela est possible et voici les 5 bonnes raisons pour lesquelles je vous recommande d’aller passer vos vacances d’hiver sur le territoire Mont Blanc Natural Resort : 1/ Un forfait unique sans frontières Il y a une dizaine de domaines skiables et sites touristiques sur cette destination, et tous sont accessibles avec le même forfait. Le forfait Mont Blanc Unlimited vous permettra de skier en France, en Suisse ou même en Italie. Que vous résidiez aux Houches ou à Megève, celui-ci vous donnera un accès total à ce territoire aux plaisirs uniques et variés ! Une initiation à la glisse aux Houches, le ski face au Mont Blanc au Brévent, dévaler le plus vaste domaine de Suisse à Verbier les 4 vallées… Il y a à votre disposition plus de 1000 kilomètres de pistes à parcourir ! Autant dire que vous devrez revenir pour en faire le tour ! 2/ Des sites mythiques Grâce à votre forfait Mont Blanc Unlimited, profitez-en pour visiter des lieux emblématiques comme l’Aiguille du Midi et son panorama magnifique. Découvrez également la Mer de Glace et sa Grotte de Glace qui sont spectaculaires ! Enfin partez pour un voyage un peu rétro en prenant le tramway du Mont Blanc  dans un train à crémaillère qui vous mènera au plateau de Bellevue –qui porte bien son nom !-. 3/ Des déplacements faciles Grâce à votre forfait Mont Blanc Unlimited vous aurez accès gratuitement à un réseau de bus et de navettes afin de rejoindre les différentes stations de skis et les sites touristiques. 4/  Des séjours pour tout le monde Que vous partiez en famille ou entre amis, seuls ou en couple, Mont Blanc Natural Resort saura offrir des activités qui satisferont chacun d’entre vous ! Vous disposerez d’un grand choix concernant l’hébergement, la restauration, le type d’ambiance mais aussi les activités ! Ski, raquettes, visites, luge, cinéma, piscine, musées, patinoire… tout est à portée de forfait et permettra à tous d’apprécier pleinement leur séjour selon leurs préférences. 5/ De la glisse, mais pas seulement ! Après avoir skié toute la journée, on a souvent envie de se détendre bien au chaud autour d’un repas convivial, d’un film, et si possible de se relaxer dans un spa ou devant un bon film. Votre forfait Mont Blanc Unlimited vous permettra également de profiter d’un accès à l’espace Richard Bozon où se trouvent une piscine, un hammam et un sauna, mais également à la patinoire de Chamonix et les Houches, au musée Alpin, l’espace Tairraz, la maison de l’Alpage, et l’espace Forme. De plus, une descente par jour et par personne est offerte au au Luge Alpin Coaster et vous bénéficierez d’un tarif privilégié au Cinéma Vox de Chamonix ! Alors n’hésitez plus ! Que ce soit pour un séjour en famille sans avoir à passer la moitié de son temps à la caisse pour chaque activité, ou pour se retrouver entre amis et faire la fête ou se lancer de nouveaux challenges, Mont Blanc Natural Resort ne manque pas de propositions pour satisfaire chacun d’entre vous. Découvrez la destination en cliquant ici !  photo @PascalTournaire «  Article réalisé en collaboration avec la Compagnie du Mont Blanc » Vous aimerez aussi :Arma Museum & ResortHappy birthday to me !Une semaine au club med El Gouna (Hurghada)San FranciscoZensoon X Raphaël Perrier Spread the love...Cet article 5 bonnes raisons de craquer pour la destination Mont Blanc Natural Resort est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La robe passe-partout
26-11-2016 19:06:39
Mélo l'imparfaite
Robe : IRL SHowroomprivé (prix 20 € mais en promo à 14 € jusqu’au 29/11) Collier : H&M (ancienne co) Boots : Jennyfer (ancienne co) Bracelet : Mim (ancienne co) Hello les copains, Juste un petit look automnal pour vous montrer cette petite robe de la collection IRL Showroomprivé : j’ai longtemps hésité à la prendre car j’avais peur qu’elle soit trop moulante (elle est assez moulante) et que ça ne soit pas fait pour les filles « comme moi » mais finalement je me suis dit que pour 20 € je prenais le risque ! En fait, je ne regrette pas car même si elle est effectivement moulante, elle est très confortable et selon les accessoires que l’on porte elle peut faire habillée ou décontractée, je suis plutôt contente de cette affaire et je la trouve originale avec son petit noeud sur le devant. A part ça on déménage très bientôt alors exit les photos dans les jardins du palais royal pendant un petit moment (en même temps TOUS les shootings de blogueuses ont lieu là bas donc au bout d’un moment vous devez les connaître par coeur !). J’ai à peine commencé que j’ai déjà vraiment hâte d’avoir fini (je supporte mal les déménagements, je mets du temps à réaliser que ce n’est plus chez moi là bas et que là, ici, en revanche c’est mon nouveau chez moi et pas un lieu de vacances.) Je suis un peu déboussolée pendant un certain temps mais franchement je suis tellement contente d’en finir avec cet appart ! J’espère que vous passez un bon week-end et vous envoie plein de bisous ! Vous aimerez aussi :La baseEnfin une solution aux cheveux fins et sans volume !La collection IRL ShowroomprivéComment nouer son carré de soie avec Freywille – 1001 façons !1 séjour au Melia Sol Beach House Benoa Spread the love...Cet article La robe passe-partout est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Reine de coeur
19-11-2016 08:30:03
Mélo l'imparfaite
Blouse : IRL Showroom Privé Montre : Watchshop.fr Pantalon : Asos Couronne : Monoprix Shoes : Zara Bracelet : IRL Showroomprivé Hello ! Aujourd »hui un petit look tout neuf pour vous montrer, entre autre, ma très belle montre versus versace choisie sur Watchshop.fr, un e-shop que je ne connaissais pas jusqu’à présent, mais qui propose un choix important de montres et bijoux de nombreuses marques et des styles variés ! Citizen, Michael Kors, Calvin Klein, le plus dur a été de choisir ! Des prix entre 8 € et 6500 €, vous verrez qu’il y en a vraiment pour tout le monde ! La livraison a été vraiment très rapide ! J’ai tout de suite craqué pour ce modèle versus versace pour son côté féminin et classe : qu’en dites-vous ? Cette blouse est mon premier coup de coeur dans la collection IRL de Showroomprivé… Je l’ai achetée le jour de la sortie de la collection, ainsi que ce bracelet manchette à losanges. Je ne suis pas déçue de cette collection IRL abordable et très actuelle (je vous montrerai bientôt d’autres looks). Pour le pantalon il s’agit d’une commande asos et cette pièce m’a vraiment déçue. La qualité est assez médiocre, la matière est extrêmement fine et se froisse très rapidement. Je ne l’ai pas encore lavé, mais je crains le pire. Pour la couronne Monoprix, ne me demandez pas pourquoi, je mets rarement ce type d’accessoires que je trouve difficilement portables, mais celle-ci je la trouve jolie. Elle a un côté Jules César DISCRETOS qui m’a fait marrer. Je ne la porterai pas partout mais c’est sympa de temps en temps. Bisous !! Vous aimerez aussi :De mes rêves et de ce qu’il en reste…FabulousUn peu de douceurLes accessoires qui font plaisir à noëlBackstage Spread the love...Cet article Reine de coeur est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Restaurant La Marée pour la quinzaine gourmande
10-11-2016 00:22:05
Mélo l'imparfaite
La Marée, 1 rue Daru, 75008 Paris Hellooo ! Saviez-vous que RestoPARTNER’s organisait actuellement la quinzaine gourmande ? Le principe étant qu’à chaque saison, les restaurants participants mettent en valeur un produit haut de gamme pendant 15 jours (actuellement du 7 au 20 novembre). Sur simple demande en ligne sur restopartner.com, vous pouvez même recevoir par email le livret des recettes élaborées par les chefs : cool, non ? Notre choix pour cette Quinzaine gourmande s’est porté sur le restaurant La Marée dans le 8ème. Un restaurant de poisson à l’ambiance haut de gamme sans faire trop guindé, comme on aime ! L’accueil et le service ont été charmants : un sans fautes (et oui j’ai regardé si le personnel avait la même attitude avec nous qu’avec les autres clients et c’était le cas ! ). Nous avons pu manger en prenant notre temps mais tout est arrivé rapidement… Pour l’apéritif nous avions un amuse-bouche très frais et bon. Comme entrée j’ai commandé un thon tataki qui était plutôt bon mais manquait peut-être d’assaisonnement (je n’en mange pas souvent, je ne sais pas si on est sensé le manger sans rien mais j’aurais préféré une petite sauce). En ce qui concerne le plat signature (celui mis en avant pour la quinzaine gourmandet et la raison même de ma sélection de ce restaurant), j’ai pris des Saint Jacques absolument délicieuses. Juste une tuerie ! Je me suis régalée ! Si vous choisissez le restaurant La Marée, essayez ces Saint-Jacques, elles sont au top. C’est copieux mais nous avons réussi à faire de la place pour un petit dessert… Prudents nous avons pris une sélection de fruits frais à la menthe, délicieux et légers pour faire passer le tout. Une bonne adresse à retenir pour les fans de poisson ! Et pour ceux qui aimeraient participer à la quinzaine gourmande mais qui aimeraient autre chose que du poisson, vous trouverez la liste des restaurants participants ici ! Vous aimerez aussi :Le 16 HaussmannBrunch La Belle Assiette X TO by LiptonRestaurant Le BerkeleyRestaurant Le PharamondRestaurant Le Dorcia Spread the love...Cet article Restaurant La Marée pour la quinzaine gourmande est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Westworld est-elle vraiment la série de l’année ?
7-11-2016 06:52:28
Mélo l'imparfaite
Crédits : HBO Hello ! Récemment, j’ai beaucoup entendu parler de la nouvelle série « Westworld » d’HBO. « La série de l’année » ou encore « le nouveau Game of thrones », les commentaires m’ont intriguée et j’ai voulu voir par moi-même (sachant que je regarde Game of Thrones, mais sans grande conviction : les peaux de bête, le sexe, la violence à outrance et l’inégalité dans la qualité des saisons ont eu raison de moi). Westworld, c’est un parc d’attraction un peu spécial qui coûte très cher et les visiteurs sont transportés au far west. Les personnages présents dans le parc (cowboys, prostituées…) sont en fait des androïdes qui ressemblent vraiment à s’y méprendre à des êtres humains. Dans Westworld, les « clients » peuvent faire tout ce qu’ils veulent : tuer les androïdes, aller voir des prostituées, violer, voler, picoler et être pris dans des intrigues avec les androïdes et révéler leurs réactions parfois inattendues (mais pour le moment c’est très prévisible). Les androïdes vont commencer, petit à petit à développer une mémoire et une conscience suite à une mise à jour. Leur comportement devient imprévisible, et les responsables du parc s’inquiètent et vont chercher à comprendre ce qu’il se passe et comment y remédier. Pour le moment je n’ai vu que 5 épisodes, mais premièrement je ne vois absolument aucun rapport avec Westworld et Game of Thrones, si ce n’est des scènes de sexe crues inutiles à l’histoire. Si on pouvait cesser de comparer l’incomparable… Deuxièmement le règlement de ce parc est flou et il serait utile de développer un peu sur le sujet et également sur les personnages. Car pour le moment on observe surtout des clients hommes, qui vont dans le parc pour tuer « pour de vrai » des androïdes sans conséquences sur leur vie réelle et pour coucher avec des androïdes prostituées… Vaste programme! Pourquoi ne pas aller directement voir des prostituées humaines (qui, si on le comprend bien durant la série, seraient probablement moins chères) ? D’après les habitués du parc, on est sensés en savoir davantage sur notre « vraie nature » après le séjour … Le fait est qu’à ce jour il ne se passe pas grand chose d’autre que ça pour les clients, et en ce qui concerne les androïdes, certains ont, certes, des comportements inhabituels, et se posent 2 ou 3 questions mais ça n’est pas non plus la grosse révolution… J’ai une question de fond qui me travaille vraiment sur cette série : pourquoi voudrais-je me rendre dans un parc d’attraction pour avoir l’impression de tuer des gens, me taper des prostituées voire les violer, et picoler ? A moins d’en avoir envie avant et du coup je n’ai pas vraiment besoin de ce parc pour « révéler ma personnalité » (direction l’hopital psy, please ?). J’ai l’impression que cette série plaît surtout aux mecs (ce qui ne me rassure pas trop), pour moi elle n’a pas beaucoup de sens à ce niveau là, je préfère aller chez Mickey et m’acheter une robe de Blanche-Neige (ben quoi ?). Non, je ne me considère pas spécialement comme « féministe », et oui, je sais que c’est une fiction mais l’histoire ne me semble pas tenir debout. {J’édite cet article 24h plus tard car je viens de tomber sur cet article édifiant des inrocks, indiquant que 30 % des hommes pourraient violer une femme si ils étaient sûrs de ne pas être poursuivis… C’est peut-être un élément de réponse à ma question principale sur cette série même si l’article ne parle pas du tout de Westworld, je digresse un peu… et encore ces 30% sont ceux qui ont été honnêtes ! } Pour en revenir à la série, le casting est pourtant génial (Anthony Hopkins quand-même !), la B.O. n’est pas mal, mais la sauce ne prend pas. Le rythme est lent, les scènes se répètent trop, on ne s’attache pas aux personnages car les uns sont des robots et les autres des « touristes » queutards et meurtriers dans l’âme. L’intrigue parallèle ne prend pas non plus (avec le fameux « Arnold »)… Bref je ne pense pas que je vais continuer à perdre mon temps avec cette série. Globalement, je trouve que le sujet a été beaucoup mieux traité dans Real humans. Westworld manque cruellement d’émotions. Avez-vous commencé à regarder ? Qu’en avez-vous pensé ? Vous aimerez aussi :After Saison 5Des news de tout ! #3Gossip Girl – le retourUn point sériesProjection privée BAD 25 avec Spike Lee (english version below) Spread the love...Cet article Westworld est-elle vraiment la série de l’année ? est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Visiter Utrecht
3-11-2016 06:30:13
Mélo l'imparfaite
Hello ! Début octobre nous étions invités à passer un week-end prolongé à Utrecht, en Hollande. Après avoir retrouvé d’autres blogueurs Gare du Nord, nous avons donc entamé le trajet en Thalys jusqu’à Rotterdam (3 heures environ), puis pris un autre train à Rotterdam jusqu’à Utrecht (40 minutes). Arrivés sur place nous avons marché environ 10 minutes pour rejoindre notre auberge de jeunesse, le nouveau Stayokay Utrecht centrum. Franchement je vous en avais parlé sur Snapchat (pseudo : melolimparfaite), j’angoissais un peu à l’idée de dormir en auberge de jeunesse. Le Banjo et moi on est un peu « princesse au petit pois » et on avait peur de se retrouver dans un truc glauque. En fait je dois vous avouer que  nous nous sommes trompés sur toute la ligne ! Cette auberge de jeunesse venait d’ouvrir et elle est située en plein centre ville. Super lumineuse, bien décorée, c’est un endroit convivial où il fait bon vivre. Apparemment -je ne le savais pas- mais Stayokay est une référence aux Pays-Bas. Le premier étage est un espace de vie et de rencontre où l’on dispose de wi-fi, de snacks et d’animations (comme un concert le soir de notre arrivée). C’est spacieux et joliment décoré. Les étages supérieurs sont des chambres ou des dortoirs selon l’option choisie, avec, au milieu, un puit de lumière. Je vous laisse regarder un peu, mais j’ai vraiment beaucoup aimé cet endroit ! Bloggers : Voyager Loin, Joli Place, et nous Bisous tout plein à Solcito , Cookingmumu et Daan Apeuprès qui ne sont pas sur cette photo mais qui ont tant contribué à la réussite de notre séjour ! Après un bon repas avec les 40 blogueurs invités pour l’occasion (et c’était super bon !), un tour de la ville était organisé à vélo. Seulement QUI ne sait pas faire de vélo ? Ben c’est moi. SI c’est possible ! Du coup on a eu une visite à pied de la ville et celles qui ne se sentaient pas trop de monter sur un vélo nous ont accompagnés J’ai trouvé que l’ambiance était top entre les blogueurs, il n’y avait pas de Divas ! On s’est vraiment marrés tout le week-end. La ville est assez petite, il est donc facile de circuler à pied. Paradoxalement il y a beaucoup de choses à voir donc nous nous sommes promenés toute l’après-midi. Si vous voulez un bon aperçu de l’ambiance et de la ville d’Utrecht, j’espère que cette petite vidéo reflètera bien le tout :   Des canaux, des boutiques, des restaurants et bars branchés… Utrecht ressemble beaucoup à Amsterdam avec un taille plus humaine, il est donc plus facile de visiter la ville ! A Utrecht, vous pouvez aussi bien flâner le long des canaux, boire un verre ou manger un bout car tout le centre est très animé ! Les terrasses ne désemplissent pas ! Mais vous pouvez aussi visiter plein de musées originaux ou faire une croisière le long des canaux. Notre musée favori ? Le Speelklok Museum ! Très intéressant et original ! Le musée présente plein d’instruments centenaires qui se jouent de façon automatique. Malgré le côté historique, ils ont su nous surprendre et nous donner envie de danser La nuit, en dehors des sorties classiques de la ville vous pouvez aussi suivre le parcours de lumières… Les monuments sont éclairés de toutes les couleurs, c’est vraiment très joli ! Voilà, j’espère vous avoir fait un peu voyager avec cette vidéo et ces photos ! J’ai pensé qu’Utrecht était une super destination pour un week-end, aussi bien pour sortir dans des endroits branchouilles et bien manger, que pour son ambiance décontractée propice à un séjour en famille. A découvrir absolument ! Vous aimerez aussi :Amsterdam again !Une semaine au Sri Lanka pour la TBCAsia 2016 Discover EastArma Museum & ResortNew York via Hotel ElyséeUn week-end romantique à Amsterdam Spread the love...Cet article Visiter Utrecht est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La collection IRL Showroomprivé
25-10-2016 15:37:10
Mélo l'imparfaite
Bonjour ! Hier vous avez pu voir sur Snapchat (si tu as le mauvais goût de ne pas encore me suivre c’est sur le pseudo melolimparfaite)  je fêtais hier l’arrivée de la collection IRL de Showroomprivé. Rendez-vous aux jardins du Pont Neuf, un lieu que je ne connaissais pas mais qui est vraiment joli ! Une péniche sur la Seine, un peu de champagne et beaucoup de mode ! Les fashion victimes s’étaient toutes donné rendez-vous là bas pour découvrir la collection qui m’a personnellement bien plu. Je ne m’attendais à rien de particulier car il est rare que je flashe sur des pièces en ce moment, mais je trouve qu’ils ont su proposer un choix de pièces très actuelles tout en pouvant plaire à leurs clientes et en restant abordables. Je viens de craquer pour ces pièces mais je peux bien vous le dire à vous… il y aura une deuxième vague d’achats prochainement si tout se passe bien avec ma première commande ! Cette robe gris chiné avec des manches pour l’hiver et son petit noeud original à l’avant pour seulement 20 € ! Cette blouse rouge un peu rétro et ce top sport gris à 15 € tellement génial pour camouffler un peu les bourrelets par dessus un top moulant… et j’adore tellement les manches-gants ! Le détail qui tue ! Bref si vous voulez des pièces tendances à petits prix sans que cela fasse cheap… Allez faire un tour ! De plus avec le code promo IRL2016 vous ne payez pas les frais de port (valable seulement aujourd’hui, le 25 octobre 2016). Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de voir la campagne de pubs avec les spots web réalisés par Igor Gotesman (réalisateur de Five ou Casting : quand même !). Celui qui m’a vraiment le plus fait rire était celui-ci : Avouez que c’est frais et tellement vrai : on a TOUJOURS une bonne excuse ! En tous cas c’est, à mon avis, un très bon début pour cette collection IRL et j’ai hâte de voir comment elle va évoluer ! Allez, je vous laisse faire du shopping   Vous aimerez aussi :Rock fashion pepetteJoli drapéEscapade chez LansonLady in redLife is a joke ;) Spread the love...Cet article La collection IRL Showroomprivé est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La robe à volant
20-10-2016 13:22:54
Mélo l'imparfaite
Robe : Asos Bracelet : Crystaldust Swarovski Baskets : Buffalo Rouge à lèvres  : Rouge rouge de Shiseido Hello mes petites morues Un petit look que je ne vais plus pouvoir porter souvent étant données les températures qui baissent tant… Mais ça m’a bien plu de pouvoir me balader en robe et sans manteau le week-end dernier… Cette robe vient de chez Asos, mais malheureusement elle est out of stock… J’ai craqué pour sa coupe simple et son petit volant sur les épaules. Portée avec des chaussures plus habillées elle peut faire pour une soirée et portée avec ces baskets buffalos elle fait décontractée (je n’allais pas au bal ce jour là, et malgré une température sympa, je ne me voyais pas mettre des sandales). Enfin la petite touche scintillante du look : deux bracelets Swarovski stardust ; une manchette simple et une double. A la fois discrets et féminins, ils peuvent se porter avec tout ! Vous pourrez très vite gagner l’un d’entre eux sur mes réseaux sociaux alors restez connectés ! Comme vous êtes nombreuses à m’avoir demandé quel était ce rouge à lèvres sur snapchat : c’est le nouveau rouge rouge de shiseido (ici la couleur RD308 Toffee Apple) ! Tout ce que je peux vous dire c’est que parmi tous les rouges qui sortent en ce moment c’est l’un de mes préférés ! Confortable, hydratant, il a une super tenue et ne file pas dans les commissures, ni ne transfert rapidement. Je l’ai définitivement adopté et votre réaction m’a encore plus convaincue que c’était un must-have ! Des bisous !   Vous aimerez aussi :FabulousLe douteMa routine maquillage Dr Pierre RicaudUne tenue de princesse boutique It’s sunday. Nobody cares. Spread the love...Cet article La robe à volant est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Designated Survivor : le retour en force de Kiefer Sutherland !
15-10-2016 23:19:06
Mélo l'imparfaite
Crédit photo Copyright : © ABC/Bob D’Amico Hello les morues ! Il commence à cailler sévère et vous n’avez qu’une envie ; c’est de passer vos dimanches sous la couette ? Pas de panique, de nouvelles séries arrivent et certaines valent le coup d’oeil ! Enfin le retour de Kiefer Sutherland après une tentative d’échapper à son rôle de Jack Bauer dans le très chiant « Touch », le voici dans un rôle un chouille ironique puisque cette fois-ci il n’essayera pas de sauver le président, mais il sera lui même amené à le devenir. Tom Kirkman (enfin Jack, enfin Kiefer, enfin T’AS COMPRIS !) est un père de famille sans histoire, membre du gouvernement américain en tant que secrétaire  du développement urbain (quoi ça ?). Un soir où il est en plein brainstorming au boulot avec sa femme, un staff de sécurité déboule dans la pièce où ils se trouvent et leur annonce que le capitole a explosé, que tout le monde est mort, et que Tommy est donc le « designated survivor » pour être le successeur du président des younaïted stêtes (il a gagné sa soirée, le mec). Tout ça évidemment sur fond d’images de flammes et de tête de Kiefer qui n’en croit pas ses lunettes.Il avait plutôt prévu de rentrer faire des calins à ses gosses en fait. A partir de là tu sens la légère pression monter, il est embarqué à la maison blanche par les services de sécurité avec toute la famille et il doit prendre les commandes du pays en plein milieu d’attentats, prendre les bonnes décisions et surtout SE FAIRE RESPECTER. Dès le premier épisode on sent que c’est la partie qui va lui donner du fil à retordre. Parce-que le mec il essaye d’être gentil, tu vois. Genre « Je ne voulais pas de ce job, mais bon j’ai pas trop le choix ! Et puis, moi, au moins, je suis cool donc je préfère m’en charger que de laisser n’importe qui faire n’importe-quoi ». Bref, il va devoir se mettre au pli rapido ! Les deux premiers épisodes sont un peu confus. On sent bien la pression, parfois on a presque l’impression que c’est un membre de la sécurité qui fait un snapchat tant on a le sentiment de suivre « la panique ». Pas le temps de niaiser, le rythme de la série a complètement accéléré. Par contre bien que l’on soit emportés par le rythme on a un peu du mal à rentrer dedans. Peut-être justement à cause du manque d’autorité et de charisme de Kirkman. Ensuite, entouré des requins politiques de la maison blanche, on va pouvoir observer comment il va se mettre au diapason et imposer sa façon de faire les choses. Lentement mais sûrement on le voit prendre des décisions dont on ne le pensait pas capable. J’ai maintenant vraiment hâte de voir le prochain épisode. Une série rythmée, un bon casting, un intrigue qui fonctionne, je vous la conseille ! Vous aimerez aussi :Série TV : Faut-il regarder Lucifer ?JOYHow to get away with murderThe walking dead20 ans d’écart Spread the love...Cet article Designated Survivor : le retour en force de Kiefer Sutherland ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Mon make-up quotidien
5-10-2016 20:34:18
Mélo l'imparfaite
Mascara supra volume noir 01 : Clarins Rouge à lèvres : Joli rouge 742 Clarins Blush : Blush Prodige 02 Clarins Fond de teint Light Expert click brush : By terry Anti-cernes : Touche veloutée by Terry Eyeliner : Sephora Crayon à sourcil : Brun d’Avène Hello les copains, Aujourd’hui je vous fais un modeste article pour vous montrer le maquillage que j’ai porté tous les jours pendant des années. A l’époque je ne passais pas une journée sans me maquiller, à part le teint que je travaillais nettement moins car ma peau était plus présentable au naturel C’est un maquillage assez basique en fait, car je n’avais que du mascara, de l’eyeliner et du rouge à lèvres rouge (je me disais que tant qu’à me maquiller autant que ça se voit… le  nude je ne connaissais pas du tout à l’époque). Maintenant j’y ajoute du fond de teint et de l’anti-cernes ; vieillerie oblige ! Je vous rassure, je varie maintenant beaucoup plus mon make-up mais c’était l’occasion pour moi d’un petit flashback et surtout de vous présenter ces coups de coeurs make-up ! L’anti-cernes By Terry est absolument magique. Je le mets tous les jours même lorsque je ne me maquille pas, ne serait-ce que pour masquer un peu mes rougeurs. Il coute assez cher pour un anti-cernes mais honnêtement c’est le meilleur que j’ai pu tester jusqu’à présent donc… un bon investissement ! Le fond de teint By Terry avec le pinceau intégré est également top. Certaines personnes m’ont parlé du manque d’hygiène du pinceau mais en fait je le rince quand même la « tête vers le bas » avec un peu de shampoing et il reste propre. De plus comme je l’utilise beaucoup je pense qu’il sera vite terminé (enfin pas trop vite non plus !). Il n’est pas trop couvrant (ne recouvre pas complètement les tâches) mais il unifie bien le teint et c’est un nomade que l’on peut emporter dans le sac à main (rare pour un fond de teint !). Quand je fais des erreurs de dosages, je termine l’application au beautyblender et ça donne un résultat fin, invisible et poudré. Pour le mascara supra volume de Clarins, c’est une réussite ! C’est exactement ce que je cherchais : comme j’ai déjà les cils longs je voulais plutôt à leur donner du volume et là je les trouve bien mis en valeur, non ? Le « joli » rouge de Clarins est, comme vous pouvez le voir, bien pigmenté, hydratant donc confortable mais surtout il a une bonne tenue ce qui n’était pas forcément le cas du rouge éclat dont je vous parlais ici (mais qui est encore plus confortable donc on lui pardonne). C’est un bon compromis avec pigmentation tenue et confort absolu ! Je crois que je vous en ai déjà parlé mais pour les sourcils j’utilise le crayon correcteur brun d’Avène, il fait un peu plus naturel avec son brun foncé que mon tatouage, il est sec et précis et me sauve souvent la mise… Je ne le quitte plus depuis que je l’ai découvert ! Un must have et must keep Voilà je ne vous ai pas mis de fards à paupière cette fois-ci car je voulais vous mettre un make-up facile et pour tous les jours… Et je ne mets pas de fards tous les jours Des bisous ! Vous aimerez aussi :Coup de coeur pour the Balm : Focus Make-upComment se réveiller au top ?Nouveaux venus dans mon make-upMa routine maquillage Dr Pierre RicaudPoésie amazonienne – Marionnaud Spread the love...Cet article Mon make-up quotidien est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Une semaine au Sri Lanka pour la TBCAsia 2016 Discover East
3-10-2016 07:30:30
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Mieux vaut tard que jamais, je vous raconte enfin notre voyage au Sri Lanka où le Banjo et moi avons été invités pour assister à la conférence de blogueurs  TBCAsia 2016. TBCAsia, c’est la plus grande conférence de blogueurs de l’histoire avec 60 blogueurs venus du monde entier. Comme 60 blogueurs, ça fait beaucoup, les organisateurs nous ont répartis par groupe d’environ 15, sur 4 circuits (le nord, le centre, le sud et l’est…). Nous avons choisi le circuit sur la côte est car il avait l’air plus relax que les autres (ça n’était pas vraiment le cas au final, mais ne pouvant pas faire de trekking à cause de ma jambe, c’était celui qui incluait le moins de marche et le plus de belles plages ) C’est donc début juin que nous embarquions nos valises en direction de Colombo. Je ne vous dis pas à quel point j’étais excitée car le Sri Lanka était vraiment dans le top des destinations que je souhaitais découvrir en priorité. Pour y aller nous avons pris SriLankan Airlines, une compagnie que je n’avais jamais prise jusqu’alors et ça a été une bonne surprise. L’accueil, le service et le confort étaient très bien. Le vol n’étant pas plein, nous avons même pu nous allonger… Et comme nous étions là pour la conférence, nous avons eu droit à une petite coupe de champagne : ON ADORE ! Nous avons eu la chance d’avoir un vol direct Colombo-Paris mais malheureusement ce vol va être arrêté par la compagnie à partir du 6 novembre 2016. A partir de cette date, vous pourrez toujours partir à Colombo mais en empruntant un vol passant par Londres avec British Airways ou en passant par Doha en partage de code avec Qatar ou encore Abu Dhabi en partage avec Etihad. Dans tous les cas nous avons trouvé que les hôtesse reflétaient bien la gentillesse des Sri Lankais et notre vol s’est bien passé. Arrivés au Sri Lanka, un comité d’accueil était présent, mais évidemment, qui a eu un problème pour passer la frontière ? C’est bibi ! En effet, il faut un visa pour aller au Sri Lanka et vous faites votre demande en ligne. Sauf que le site est assez confus et traduit de façon aléatoire ce qui fait que dans nationalité, ne sachant plus vraiment ce que l’on me demandait, j’avais coché « France métropolitaine » et non « France » (bien que France ne soit pas une nationalité et France métropolitaine encore moins, mais enfin bref, je vous dis que ça n’était pas clair !). Je vous le donne en mille, impossible de passer. Bon déjà à peine arrivée que votre Pierre Richard de service se fait remarquer. Heure locale 4h du matin, je viens d’atterrir, il fait une chaleur de dingue, mon sac à dos pèse une tonne, je dois choper un train local dans quelques heures… et je suis enfermée dans le bureau du chef de l’immigration qui me dit ne pas savoir ce qu’est la France Metropolitaine. Je lui propose de lui expliquer mais il y a à peu près 10 employés autour de lui qui semblent essayer de régler le même type de problème et il finit par me regarder, prendre un stylo et barrer le metropolitaine. BASTA. Et avec ça donc, je suis passée. THUGLIFE ! J’ai heureusement pu entrer dans le pays mais s’il vous plaît faites bien attention à sélectionner « France » de partout sur le site des visas pour être sûrs de ne pas avoir de problème. Un bus nous amène à l’hotel où les autres blogueurs sont arrivés la veille. Pas de bol pour nous, le Paris-Colombo n’opérant pas la veille, nous arrivons juste à temps pour récupérer les autres blogueurs du circuit et prendre le train local direction Kandy. J’ai beaucoup entendu parler de ce train et des fabuleux paysages que l’on peut admirer durant cette traversée. C’est vraiment très joli. Lorsque nous sommes arrivés à Kandy nous avons pris un bus et pu (enfin !) poser nos affaires au Victoria Golf & Country Resort. Nous avons commencé par déjeuner et le chef s’est plié en 4 pour nous faire plaisir alors je n’osais pas dire que je crachais le feu ! C’est super épicé ! Bien sûr je m’attendais à ce que ce soit épicé mais pas à ce point. Après manger, les autres membres du groupe sont allés faire une mini-randonnées mais le Banjo et moi on était raides, et de toutes façons je ne peux pas faire de randonnée, donc nous sommes allés dans la chambre pour faire une petite sieste. Je n’ai pas demandé mon reste et je suis tombée de fatigue sur mon lit sauf que…1 heure après les épices ont commencé leur taf et je me suis levée en dansant et criant « Au feu! Au feu! ». Ca me brulait l’oesophage du coup j’ai pris la résolution de ne manger que du riz blanc. Ce qui pour eux n’est « pas épicé » était pour moi le souffle du dragon ^^. Pourtant c’était bon, mais je suis juste sensible aux plats épicés. Le soir nous nous sommes tous retrouvés pour un apéro devant un feu de camps ainsi qu’un bon dîner et des danses traditionnelles… C’était sympa et nous a permis de faire plus ample connaissance avec les blogueurs de notre groupe. Autant vous dire que le matin après une nuit blanche et 40° sans douche, nous étions moins sociables Le lendemain nous avons pris le bus tôt pour nous rendre à Arugambay et comme il y a eu pas mal de route, nous sommes arrivés un peu trop tard pour faire le safari prévu ce jour là. Nous nous sommes donc promenés le long de la plage, jusqu’à l’endroit préféré des surfeurs avec de belles vagues (j’ai trop la trouille de me baigner avec de telles vagues donc je trempouille juste les pieds). C’est un endroit un peu unique, on est un peu hors du temps et on ne sait plus trop si l’on est au Sri Lanka; l’ambiance est très baba-cool. Le lendemain matin nous nous sommes donc levés à 4 heures pour pouvoir faire le safari à Kurunagala. Pour être honnête, nous n’avons pas vu autant d’animaux que nous l’esperions mais j’ai trouvé que voir ces paysages au lever du soleil était déjà absolument fabuleux. Il y a beaucoup d’oiseaux multicolores, des buffles, quelques éléphants (nous n’en avons croisé qu’un), des léopards (nous avons eu la chance d’en voir un), des renards, des sangliers… Canon, n’est-ce pas ? Nous sommes rentrés déjeuner et nous avons ensuite repris la route vers Batticaloa pour poser nos valises à l’hotel East Lagoon. J’ai bien aimé cette vue sur le fleuve et le calme de l’hotel. Comme nous sommes arrivés en fin d’après-midi nous avons juste eu le temps de faire une pause avant le dîner directement sur le fleuve. Encore une fois, le lendemain nous nous sommes levés tôt pour aller visiter le fort, ça se fait assez rapidement, il suffit de monter et admirer le point de vue. Ensuite nous avons fait une halte à l’hôtel Anilana situé sur une super belle plage. Ca nous a fait vraiment du bien de nous baigner dans une jolie piscine, le cadre était luxueux et l’ambiance plus décontractée. Après avoir bullé une partie de la matinée là-bas nous avons déjeuné sur place et avons repris la route. C’est quand même le moment du voyage que j’ai le plus aimé ! Après avoir roulé un peu, nous sommes arrivés à l’hôtel Trinco Blue by Cinammon pour poser nos affaires et dîner sur la plage… Un bon barbecue de fruits de mer et au lit, car le lendemain nous étions de nouveau levés à 5h du matin pour aller voir les dauphins ! Admirez quand-même la jolie chambre et sa vue avec accès direct à la plage ! Le lendemain matin nous sommes donc allés voir les dauphins et c’était drôlement chouette, ils étaient bien là ! Par contre il y avait beaucoup de vagues et notre petit bateau tanguait, donc je n’en menais pas large. J’adore les dauphins mais je dois dire que j’étais bien contente lorsque nous nous sommes rendus sur l’île aux pigeons et que j’ai retrouvé la terre ferme Bon, je ne sais pas pourquoi ils l’appellent comme ça car il n’y a que des corbeaux mais apparemment ils appellent les corbeaux des pigeons… (je serais mega vexée si j’étais un corbeau MAIS BON !). Toujours est-il que j’étais enchantée par cette petite île paradisiaque et en plus remplie de corbeaux -j’adore ces oiseaux- (sauf qu’on nous avait demandé de surveiller les repas et qu’ils sont sacrément malins quand il s’agit de piquer de la bouffe !!!). Je pense que les photos valent bien mieux que les mots pour décrire de tels paysages donc… Une fois rentrés à l’hôtel nous avons juste eu le temps de nous doucher puis de prendre le bus pour attrapper un vol interne jusqu’à Colombo. Le vol a duré environ 45 minutes et nous avons donc retrouvé tous les autres groupes de blogueurs ayant fait les différents circuits à l’hotel Cinnamon Lakeside Colombo et un bus nous a emmenés ensuite dans un centre commercial appelé le Uptown Kandy qui nous a généreusement offert des saris. Tous les blogueurs étaient aux couleurs locales; c’était chouette ! Par contre pour l’attacher comme il faut quand on n’a pas l’habitude c’est assez compliqué ! Heureusement que nous avions l’aide des vendeurs ! On vous plaît comme ça ? C’est habillés ainsi que nous nous sommes rendus à la soirée de gala des blogueurs, afin que nous puissions tous partager nos différentes aventures à travers le pays autour d’un bon repas. Je ne vous cache pas que levée depuis 5h + bateau + avion+bus, je me suis littéralement écroulée sur le lit en rentrant à l’hôtel (où nous avions une vue très sympa de notre terrasse d’ailleurs) et le Banjo a du préparer tout seul la valise Pour le dernier jour, tous les blogueurs invités au Sri Lanka se sont retrouvés pour la tant attendue conférence TBCAsia se tenant à l’hôtel Cinnamon Grand Colombo. Nous étions très nombreux car en plus des 60 blogueurs, il y avait environ 200 professionnels de l’industrie du tourisme présents pour nous rencontrer et voir comment travailler avec nous. Je ne pourrais pas vous relayer ici tout ce qui a été dit durant la conférence mais je peux tout simplement vous dire que c’était passionnant, que j’y ai rencontré beaucoup de gens très intéressants, que le blogging est encore jeune et en plein essor, que des blogueurs sont vraiment bourrés de talent et que l’échange et le mélange des compétences était super enrichissant. Bref, cette conférence était à ne pas manquer pour les passionnés que nous sommes. A la fin de la conférence il y a eu un speed-dating entre blogueurs et marques afin de pouvoir échanger sur nos possibles collaborations. C’était à la fois excitant et déroutant de voir à quel point l’Asie est tellement plus en avance que l’Europe sur sa communication digitale. Il y a beaucoup d’efforts à faire, notamment en France, pour que les blogueurs soient considérés comme des créatifs dont le travail a une valeur, alors que c’est déjà le cas dans de nombreuses régions du monde. Dans tous les cas j’étais ravie de participer à cet évènement qui m’a tellement appris . Malheureusement le soir nous avions notre avion pour Paris et avons du partir pour l’aéroport très rapidement après le « speed dating » ne pouvant donc pas assister à la soirée de cloture qui a probablement été géniale ! Nous avons vraiment regretté de ne pas avoir prolongé le séjour pour découvrir davantage le Sri Lanka. En une semaine c’est vraiment très court, je vous conseille d’y rester au moins 15 jours pour une première fois en tous cas ! Ce pays est un vrai trésor au niveau des paysages, de la culture et de la gentillesse des habitants. Nous espérons y retourner prochainement pour visiter tous les sites en prenant davantage notre temps… Je recommande cette destination à tous les amoureux de la nature ! Pour compléter un peu mon article et mes photos je partage avec vous ici la chouette video réalisée par la team TBCAsia 2016 et qui vous permettra d’en voir un peu plus sur le pays. On ne nous voit pas trop mais ce n’est pas le but, ça vous donne une idée de l’ambiance des voyages blogueurs et de la richesse du pays… J’espère que cet article vous a plu et que le Sri Lanka est désormais dans votre short-list   PS : Veuillez m’excuser pour la qualité « iphone » des certaines photos mais je n’avais pas toujours le temps de dégainer le réflex et de faire les réglages donc j’ai préféré capturer l’instant.   Vous aimerez aussi :New York via Hotel ElyséeSofitel Nusa Dua – BaliMauritiusTake 6 au New MorningUne première à Lombok Spread the love...Cet article Une semaine au Sri Lanka pour la TBCAsia 2016 Discover East est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
ROCK
30-09-2016 19:29:28
Mélo l'imparfaite
Montre : Ice-watch Chaussures : Mim Robe : Asos Collant : Asos Veste : Infinie Passion Photos par Constance Hello les copains, Vous allez bien ? Aujourd’hui un petit look rock assez simple et complètement improvisé pour retrouver une copine… J’ai beau avoir pris du poids cette robe me va toujours immense… mais je l’aime bien et avec des collants fantaisie elle fait moins tristounette. J’ai ressorti cette veste rouge pour le contraste et pour aller avec ma nouvelle montre Ice-watch rouge et noire qui m’a conquise. Pour moi Ice-watch c’était surtout de grosses montres en plastique mais ils se sont diversifiés et j’aime autant mon modèle sport rouge et noir que vous pouvez voir ci-dessus en photo que les modèles plus chics que j’ai pu voir… Je vous ai réservé un exemplaire ! En effet, il y a un petit moment que je ne vous avais pas gâtés donc je vous propose de tenter votre chance pour gagner un modèle un peu plus classique, qui à mon avis vous plaira ! Celui-ci ! Voici les règles pour tenter votre chance sur le blog : LOT : 1 X 1 montre Ice Watch d’une valeur de 129 € –Liker ma page Facebook ici  (indiquer sous quel pseudo dans votre commentaire) –Laisser un commentaire ci-dessous en indiquant votre adresse e-mail dans le corps du texte (c’est important que ce soit dans votre message et non dans la case notée « e-mail » uniquement car je ne peux pas voir toutes les participations dans la partie admin de WP ). J’accorderai également une chance supplémentaire pour chaque partage  et follow sur les autres réseaux sociaux mais ça n’est pas obligatoire. Le jeu commence à la publication de cet article et se terminera le 9 octobre 2016 à 22h. Un tirage au sort sera effectué ensuite avec le logiciel The Hat. Jeu réservé aux habitants de France métropolitaine.  BONNE CHANCE ! EDIT : Le concours est terminé, la gagnante est Stratan Diana Vous aimerez aussi :Vilaine filleLady in redYou can flyLa petite robe noireDécontractéééée…. Spread the love...Cet article ROCK est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Arma Museum & Resort
25-09-2016 16:43:28
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Vous m’avez beaucoup posé de question sur cet endroit suite à mes snaps (snapchat : melolimparfaite). C’est un endroit assez unique car très fidèle aux traditions balinaise et possédant un terrain de 6 ha très bien entretenu ! Pour vous relaxer et vous connecter à la nature il n’y a pas mieux. L’hotel et son musée (Arma Museum) appartiennent à Agung Rai, un balinais ayant consacré sa vie au développement de l’art balinais et la culture balinaise. Si vous séjournez à l’hotel vous pouvez visiter le musée gratuitement et ainsi découvrir l’évolution de l’art balinais et les influences à travers l’histoire. C’est le musée le plus complet que nous ayons visité sur l’île, l’essentiel des excursions à Bali étant plus axé sur la culture balinaise ou les sites naturels. L’hôtel se situe à environ 10 minutes en voiture du centre ville et propose des navettes gratuites à heures fixes pour s’y rendre. Si vous souhaitez y aller en dehors de ces horaires vous pouvez le faire à vos frais. Les chambres sont décorées dans un style traditionnel balinais et sont de taille moyenne mais je pense qu’elles devraient avoir une petite rénovation notamment en ce qui concerne la salle de bain (spot cassé, baignoire usée..). On bénéficie d’une petite terrasse mais elle est commune aux autres chambres de l’étage ce qui fait que les enfants des familles nombreuses de notre étage venaient jouer et crier de notre côté, nous laissant peu de répit (un peu dommage dans un jardin si propre à la relaxation). Comme ils faisaient de même autour de la piscine nous n’en avons profité que très peu. En revanche nous avons profité de ce magnifique jardin pour nous promener ! Tout est magnifique et relaxant : bassins, rivière, rizières, statues… Nul doute que ces jardins ont été pensés comme une oeuvre d’art par Agung Rai. L’hotel propose également des cours de cuisine, yoga ou gamelan si ça vous intéresse ! Dans l’ensemble j’ai trouvé l’hotel vraiment bien si vous voulez vous connecter à la culture et aux traditions balinaises, et bénéficier d’un paysage magnifique. En revanche je trouve que le prix de la chambre est un peu élevé par rapport à la taille et l’étât de celle-ci, et je pense que le personnel devrait être mieux formé (oubli de fermer notre porte de chambre après le ménage… ménage superficiel.. shuttle en retard …). Arma Museum & Resort Jalan Raya Pengosekan, Ubud, Bali Vous aimerez aussi :Ayung Resort (suite et vidéo)Mon avis sur l’ayung resortUbud -centreSur la route de SanurEnfin les vacances : quelques jours au centre d’Ubud Spread the love...Cet article Arma Museum & Resort est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Sun island villas seminyak
24-09-2016 18:51:37
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Donc après le Sun Island suites, nous nous sommes rendus au Sun Island Villas de Seminyak qui n’avait absolument rien à voir avec le premier établissement. Plus petit mais plus moderne, plus axé couple et plus central. Nous avons réellement préféré notre séjour ici qui nous laissait plus de choix dans nos activités ! Situé à la frontière entre Legian et Semiyak, l’hotel est en plein coeur de l’activité. Vous serez à 10 minutes à pied de la plage, mais au milieu des spas, des restaurants et des boutiques. Les villas pour couple de l’hôtel sont composées d’une pièce cuisine-salon et d’une chambre avec salle de bain donnant sur la piscine privée. La cour est assez petite avec une piscine privée dont l’eau était assez froide durant notre séjour donc nous n’en avons pas trop profité. Ils sont actuellement en train de refaire les villas une par une, mais la nôtre n’avait pas encore été refaite. J’ai trouvé cependant qu’elle était en excellent étât. Sun Island Boutique Villas & Spa Jl Raya Seminyak N°188 Kuta-Bali. L’hôtel propose un spa que nous avons également testé et à ma grande surprise c’était notre meilleur massage cette année durant tout notre mois à Bali ! Quoi qu’il arrive lorsque nous allons dans des spas extérieurs, nous sommes rarement satisfaits tous les deux. Il y en a toujours un de nous qui a eu une masseuse médiocre. On est assez regardants sur les massages parce qu’il est important que la masseuse sache ce qu’elle fait. Une mauvaise masseuse peut vous faire très très mal. Mais le spa du Sun Island villas, franchement, tentez le massage, ça vaut le coup ! Les masseuses sont hyper pros (pas de blabla pendant le massage) et elles mesurent bien leur geste et leur pression. Bref carrément conquise ! Le restaurant propose pour le petit déjeuner un buffet assez basique alors nous ne savions pas trop si le dîner allait être bon. En fait ça a été une excellente surprise ! D’abord le service était génial, nous n’avons jamais autant rigolé qu’avec ce serveur… Et ensuite le repas était très bon : bien présenté, bien cuisiné et assez copieux : nous le recommandons ! Pour les activités à faire près de Seminyak, évidemment il y a une belle plage, des vagues pour le surf si ça vous tente, plein de boutiques locales et occidentales, plein d’excellents restaurants… Mais c’est aussi un excellent point de départ pour les excursions vers Tanah Lot, Ubud, etc… Si vous cherchez un guide français, sachez qu’ils se font rares et sont très pris en haute saison alors voici une bonne adresse pour que vous puissiez réserver : Bali Rustique Nyoman Sukarsono : contact@balirustique.com Jl Tukad Banyusari XI/20 Denpasar, Bali En attendant je vous laisse avec quelques photos de Seminyak !   Vous aimerez aussi :Tanadewa villasLe Banyan Tree Ungasan – BaliSun island suitesBali – Harper KutaQuelques jours sur les hauteurs de Jimbaran Spread the love...Cet article Sun island villas seminyak est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Bridget Jones baby
24-09-2016 13:23:40
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s ! Lundi j’ai été invitée par Showroomprivé à l’avant-première de Bridget Jones baby. Pour tout vous dire, je n’avais pas été particulièrement fan du premier volet. Je sais que je l’ai vu mais je ne m’en rappelle tout simplement plus. C’était drôle et sympa mais j’étais certainement déçue par rapport au buzz qui avait été fait sur le film. C’est donc juste dans l’idée de me divertir (et de ne pas mourir idiote) que je me suis rendue à cette avant-première. C’est donc l’histoire de Bridget quelques années plus tard (ça ne nous rajeunit pas), toujours celibataire après avoir rompu avec Darcy. Cette fois elle a l’air de bien vivre son célibat, jusqu’à ce qu’elle rencontre Jack, puis retrouve Darcy… pour se rendre finalement compte qu’elle est enceinte sans savoir de qui… Alors oui, je l’avoue, l’histoire ne m’emballait pas forcément sur le papier mais finalement j’ai passé une excellente soirée et nous nous sommes bien éclatés. Ce nouvel opus s’adresse bien sûr aux fans mais aussi aux novices ou à celles -comme moi- qui ont un peu oublié l’histoire. Bien que d’anciens personnages ne soient pas présents, des références y sont faites. C’est surtout l’humour qui triomphe dans ce film, des scènes un peu loufoques, des scènes très réalistes avec des idioties que l’on peut parfois se dire entre filles, des scènes un peu attendrissantes aussi ! Ce que j’ai aimé avant tout, dans ce film, c’est le côté « Girl power » de Bridget. Avant, elle était la victime complètement dépendante de sa relation avec les mecs, mais à 40 ans elle arrive à rire de son passé, à assumer d’avoir des relations « libres », à faire un bébé « toute seule » sans compter vraiment sur Darcy ou Jack alors qu’ils se battent pourtant pour elle. Elle pense en mode « qui m’aime me suive » et ça lui réussit tellement bien ! Bridget, maman à 40 ans ? Les doigts dans le nez ! A voir à partir du 5 octobre pour une petite bouffée d’air frais et une franche rigolade ! Vous aimerez aussi :Mon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside)The place beyond the pines, ma surprise du jour.Hard Rock Cafe ParisHave you met TED ?20 ans d’écart Spread the love...Cet article Bridget Jones baby est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Les nouveautés du moment #4
18-09-2016 21:57:13
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Vous connaissez certainement tous la marque « Fouquet’s » mais vous ne savez peut-être pas qu’ils se sont associés à « Parfum Parour » pour lancer leur collection de parfums et bougies. Cette collection made in France a été réalisée avec les nez des plus grandes maisons pour que les fragrances correspondent au raffinement du Fouquet’s. J’ai eu un vrai coup de coeur pour leurs bougies, pour une ambiance cosy chez soi ou pour un cadeau raffiné de décoration, j’ai adoré l’odeur fruitée ou gourmande qu’elles pouvaient avoir. Vous pouvez retrouver ces produits dans les corners dédiés des établissements Barrière ou sur le site ici. Je vous parle souvent de Leonor Greyl et cet été leur must-have était l’huile de soin pour les longueurs et les pointes. Celle-ci démêle, nourrit et adoucit les cheveux. Si vous avez les cheveux secs et colorés comme moi, elle est parfaite à appliquer avant un bain de soleil, une baignade ou avant le shampoing. Personnellement je préfère l’utilisation « vacances » car je suis souvent en plein soleil ou en train de me baigner, et l’huile étant waterproof, elle protège bien mes cheveux. En revanche sur le soin « pré-shampoing » je ne suis en générale pas une adepte des bains d’huiles mais c’est simplement une question de goût. J’ai pu également découvrir cette semaine le nouveau parfum « Hyperbole » de Courrèges. L’esthétisme de la bouteille m’a séduite avec ses formes assez fidèles à l’image que l’on a de la marque. Le parfum est aussi caractérisée par des odeurs de tabac féminin. Si vous aimez les touches orientales épicées vous devriez l’adopter ! Il sort cet automne ! Le Bourget fête ses 90 ans cette année et lance sa collection luxe heritage. Pour moi, la marque représentait déjà les collants des dames assez chic, mais cette année elle s’appuie sur son savoir-faire pour dévoiler cette collection avec des collants en nanofibre, une forme taille basse, des coutures plates… Cette marque reste accessible (à partir de 18 euros) et après avoir comparé ma paire de collants « classique » à celle de la collection heritage, je dois bien avouer que je suis convaincue ! La douceur de la nanofibre, les coutures plates, la ceinture  qui ne « scie » pas les petits bourrelets en laissant des marques abominables… Je dis : « Merci Le Bourget ! » Caudalie sort son Eau de beauté en édition limitée Jason Wu for Caudalie : une brume légère à vaporiser sur le visage pour se rafraichir, lisser les traits, donner un bon coup d’éclat et fixer le maquillage. Inutile de préciser que je craque sur le flacon et l’odeur délicate de cette brume ! Dépéchez-vous il n’y en aura peut-être pas pour tout le monde ! Je vous avais déjà parlé de la gamme Eucerin Hyaluron Filler mais j’aborde de nouveau le sujet car cette gamme culte fête ses 10 ans. Ce numéro 1 de l’anti-âge en pharmacies et parapharmacies s’inspire de la médecine esthétique pour à la fois lisser les rides mais aussi unifier le teint et hydrater. Pour fêter cela, Eucerin sort 3 coffrets illustrés par l’artiste James Dignan, ainsi qu’une extension de gamme Hyaluron Filler extra riche soin de jour et soin de nuit. La crème Cicalfate d’Avène fête ses 15 ans et étant fan de la gamme cicalfate je ne pouvais pas de pas vous le mentionner. Cette crème réparatrice assainit l’épiderme en évitant les problèmes bactériens. Sa formule contenant du sucralfate, du cuivre, du zinc et de l’eau thermale d’Avène lui permet d’apaiser et de réparer. Personnellement j’utilise très régulièrement la lotion sur mes plaques d’eczémas et ça me soulage vraiment bien. Vous aimerez aussi :Mon kit de survie au soleil…Les nouveautés du moment #2Mes alliés pour l’hiverLes tops beauté du momentLes nouveautés du moment #3 Spread the love...Cet article Les nouveautés du moment #4 est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Sun island suites
17-09-2016 16:37:15
Mélo l'imparfaite
SUN ISLAND SUITES Jalan Raya Goa Gong Bali Hello la compagnie, Je vais vous parler plus longuement de l’hotel « Sun Island Suites » dans lequel nous avons séjourné après être resté au sol beach house. En fait, cet établissement se trouve toujours sur la péninsule de Nusa Dua, un peu en hauteur, et donc un peu isolé mais bénéficiant d’une superbe vue sur toute la baie (comme vous pouvez le voir sur la photo). Il n’y a que des villas avec piscine privées, et un jardin commun à toutes les villas, qui donnent donc toutes sur la baie. La première chose qui m’a frappée c’est la taille de la villa, sur 2 étages. On ne manque pas d’espace ici ! Ensuite la piscine est plaisante, la taille est pile suffisante pour une piscine privée et le jardin est bien entretenu…Fleurs trés colorées et papillons multicolores autour de la piscine : qui dit mieux ? Deuxième effet kiss cool, cette villa où vous pouvez rester à 4 personnes coûte assez peu cher (autour des 200 euros la nuit) sachant que j’ai payé le même tarif pour cette cage à poule à Amsterdam. Si vous venez entre potes, ça fait 50 € par tête la nuit, pour une immense villa avec piscine privée, c’est un excellent rapport qualité/prix. Il n’y a pas grand chose à redire sur les villas, la piscine et le jardin car ils sont en très bon état et propres. Sachez cependant que malgré le cadre et les photos qui font penser à des villas plutôt « lune de miel » nous avons eu surtout des familles comme voisins et par conséquent enfants qui courent dans le jardin commun et qui crient en sautant dans la piscine. Je pensais que ça serait plutôt une clientèle de couple et finalement c’est plutôt une clientèle de familles sûrement grâce au rapport qualité/prix. Les bémols : la nourriture et le service sont à revoir. Le personnel ne semble pas accoutumé à la clientèle étrangère et n’est pas très rigoureux (retard de la navette pour aller en ville, retard dans le service du petit dej ou erreurs dans la commande de celui-ci). Le choix et la qualité du petit-dej ne sont pas terribles. Sur la photo ci-dessous c’est un petit-déjeuner pour deux, vous pouvez voir que l’on ne va pas s’étouffer avec l’assiette de fruits pour 2, le jus d’orange est chimique (alors qu’à Bali il est si facile de trouver des jus naturels) et les viennoiseries sont racies. Malheureusement si vous souhaitez manger, il n’y a pas encore de restaurant, donc vous devez prendre une navette qui vous emmène à Jimbaran. C’est un peu contraignant mais ils pensent à ouvrir un restaurant. Cela nous a en tous cas permis de découvrir de très belles adresses à Jimbaran, qui changeaient des fameux restaus touristiques près de la plage (où tu rentres et tu sens le barbec pour 3 semaines). Si vous êtes dans le coin je vous conseille vivement de manger à l’intérieur du Sundara qui propose à la fois des mets succulents et une vue magnifique sur le coucher de soleil. Nous avons aussi essayé le Cuca qui est plutôt un concept tapas un peu chic : j’ai bien aimé le cadre dans un jardin mais j’ai trouvé l’ensemble moins plaisant que le Sundara. Enfin si vous aimez, comme nous, varier les plaisirs, c’est une adresse sympa également. Voilà, j’espère que ça vous aura aidé à vous faire une meilleure idée du lieu, et je vous retrouve bientôt pour de nouvelles aventures ! Bisous. Vous aimerez aussi :Bali – Harper KutaMon avis sur l’ayung resortSplendide LovinaAyung Resort (suite et vidéo)Suite et fin de notre séjour à Bali Spread the love...Cet article Sun island suites est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
1 séjour au Melia Sol Beach House Benoa
2-09-2016 14:55:48
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Je suis assez peu présente car j’essaye cette année de profiter un maximum de mes vacances (et aussi parce-que ma connexion internet est assez incertaine). Je vous ai tout d’abord filmé notre séjour en vidéo pour que vous puissiez vous rendre mieux compte du lieu : Après être restés quelques jours à Jimbaran nous avons voulu profiter d’un séjour en front de mer à Tanjung Benoa : le Melia sol beach house. C’est un hotel qui propose une formule all-inclusive ce qui peut vous faciliter la vie si vous avez des enfants ou si vous parlez mal anglais (il est rare de trouver des menus traduits dans d’autres langues que l’anglais à Bali). Avec le all-inclusive, vous aurez droit à un choix de plats servis sous forme de buffets et pourrez choisir tout ce que vous voulez. Si vous emmenez vos bambins avec vous et qu’ils veulent chacun des glaces ou des boissons c’est une formule sympa pour ne pas avoir la main au porte-monnaie toute la journée. Il y a aussi un restaurant à la carte compris dans le all-inclusive et nous avons testé le restaurant italien inclus également mais sur réservation. Personnellement j’ai vraiment préféré les restaurants à la carte au buffet à volonté. L’option buffet est pratique mais j’ai trouvé les plats des autres restaurants plus recherchés et raffinés. En ce qui concerne les chambres nous avions une chambre standard et nous n’avons pas pu visiter les catégories supérieures, l’hôtel étant presque complet. Je ne pourrai donc vous décrire que cette catégorie. La chambre standard a une surface correcte, avec un grand lit, un coin salon et une terrasse. La salle de bain n’a qu’une douche italienne mais pas de baignoire (en tous cas dans cette catégorie de chambres). Le seul bémol est que nous avions une forte odeur d’humidité dans la chambre. J’en ai parlé à l’hotel et ils m’ont dit être conscients de ce problème mais la direction a repris l’hotel il y a peu alors que c’était un établissement très ancien. Ils font donc des rénovations petit à petit et des travaux seront entrepris très prochainement pour remédier à ces odeurs. De ce côté là, ils sont très attentifs aux remarques des clients et réactifs à leurs demandes et suggestions. J’ai beaucoup apprécié cet aspect « ouvert d’esprit ». L’hôtel propose pas mal d’activités classiques pour les all-inclusives : aqua-gym, sports aquatiques, volley, etc… Il y a aussi une salle de jeu avec billard, babyfoot, etc. mais je précise qu’il n’y a pas de mini-club (ceci étant, les enfants ne s’ennuyaient pas le moins du monde). Evidemment il y a une très grande piscine avec un bar inclus où tout le monde aimera se prélasser ou se trémousser selon l’envie. La piscine est entourée de superbes jardins, remplis d’écureuils et d’oiseaux colorés (avec le Banjo on adore les regarder pendant des heures), c’est vraiment chouette. Il y a également un petit temple au sein de l’hotel. J’adore les temples et les offrandes colorées ainsi que les odeurs d’encens autour des lieux de culte, donc j’ai trouvé ça sympa ! Mais évidemment l’endroit dont nous avons le plus profiter au Sol Beach House, c’est indéniablement la plage ! En fait, beaucoup de personnes pensent que Bali est une destination uniquement balnéaire mais ça n’est pas vraiment le cas. En réalité beaucoup de choses à Bali ne sont pas forcément près de la plage et la plupart des hotels avec lesquels nous travaillons sont parfois « proches » de la plage mais pas forcément en accès direct à celle-ci… Et même si nous avons l’habitude de vadrouiller dans l’île, passer quelques jours dans un hôtel en front de mer, c’est quand même une expérience vraiment plus sympa. Le bruit reposant des vagues, les nuances de bleu de l’eau et du ciel, l’overdose de lumière : ça fait tout simplement un bien fou !   Et puis je me suis même levée à 5h du mat pour aller voir le lever du soleil (bon, en réalité j’étais complètement jet-laguée et je me suis dit « Puisque tu es debout… vas prendre de jolies photos »). Et je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire que c’est canon, le lever du soleil sur la plage ! Et l’apothéose pour moi, ça a été d’assister à un mariage sur la plage. L’hotel propose d’organiser votre mariage sur place et franchement si ça ne vous fait rien de vous marier en petit comité et que vous voulez le mariage dont TOUT LE MONDE  A TOUJOURS REVE, ça vous coutera probablement bien moins cher qu’en France. Il faut bien l’avouer : le cadre est idyllique. La mariée est arrivée, j’ai pleuré comme une madeleine, j’ai voulu vous prendre quelques vidéos snapchat DISCRETOS et je me suis vautrée dans le sable  de tout mon long, déclanchant l’hilarité de tous mes voisins de transats. Décidément la discrétion, ça n’était pas pour tout de suite. Mais je crois que toutes les filles de l’hotel rêvaient d’être à la place de la mariée. Les yeux pétillaient, c’était chouette. En tous cas ces belles images resteront gravées dans ma tête ! Bref, si vous voulez passer un séjour tranquille, proche de la mer, avec la nourriture et les boissons en tout inclus, des activités terrestres ou nautiques, voire -pourquoi pas ?- vous marier sur place : les meilleurs tarifs se trouvent directement sur leur site ! Sol Beach House Benoa Jalan Pratama Bali-Tanjung Benoa Tel(62)361771714 Thank you so much Sol Beach House for your hospitality     Vous aimerez aussi :Quelques jours au Grand Mirage ResortSuite et fin de notre séjour à BaliBali – Harper KutaSplendide LovinaMon avis sur Le Méridien Bali Jimbaran Spread the love...Cet article 1 séjour au Melia Sol Beach House Benoa est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Porter la robe blanche en vacances à Seminyak…
22-08-2016 10:38:05
Mélo l'imparfaite
Robe : achetée sur un petit marché balinais Chaussures : Tati Sunnies : H&M Hello les amis, Aujourd’hui pas d’article sur Bali mais juste quelques photos d’un look vacances devant ce joli coucher de soleil… Une robe légère achetée ici (et carrément transparente, je m’en rends compte après coup) avec mes sandales Tati achetées en solde 5 à 6 euros et les lunettes H&M de secours.. Rien d’une classe folle mais j’ai adoré que cette robe soit trois fois trop large avec des broderies et des froufrous de partout. Par rapport à mon poids je ne me sens pas souvent très féminine et je ne sais plus trop quoi porter qui fasse jolie et non pas « sorry je ne savais pas quoi porter d’autre » ou à l’inverse « aujourd »hui je m’en tape : je porte tout ce que je veux d’extravagant quitte à ce que ça soit de très mauvais goût ». Non. Je voulais juste un look de vacances  sans prétention, parce-qu’il faut bien se rendre à l’évidence : ce soir ce n’est pas moi la star, c’est Bali et ses magnifiques paysages. Même si je trouve que les photos ne font pas bien ressortir ce moment magique, j’avais envie de le partager avec vous… Des bisous Vous aimerez aussi :Un diamant à BaliChez nous, à BaliMaca Villas & The Grove dans la région de SeminyakRetour à Bali, on commence par Seminyak :)Nos derniers jours à Seminyak à The Club Villas Spread the love...Cet article Porter la robe blanche en vacances à Seminyak… est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Quelques jours sur les hauteurs de Jimbaran
11-08-2016 19:39:19
Mélo l'imparfaite
Hello les amis,   Je pense que vous l’avez compris, c’est enfin mon tour d’être en vacances ! Je vais peut-être enfin pouvoir souffler après cette année interminable … Nous avons décollé lundi soir de Paris avec Qatar Airways pour rejoindre notre île préférée : Bali. Je ne vous raconte pas comme nous étions excités. Bye-bye la grisaille ! Pour commencer nous avons séjourné au Jimbaran Cliffs Hotel & Spa situé sur les hauteurs de Jimbaran : il s’agit de chambre/villas avec des piscine privées et vue sur la baie de Jimbaran (enfin j’attends toujours la « baie » car nous avons plutôt vue sur les terres). Le service est pas mal mais c’est assez loin de tout (il faut une voiture pour faire quoi que ce soit). L’hotel propose des chauffeurs pour pas cher (3 ou 4 euros si vous allez dans le coin ). Dans tous les cas c’est un excellent rapport qualité/prix : une villa avec piscine à débordement privée pour la meilleure catégorie (avec la meilleure vue) coûte environ 120 € la nuit. La bouffe n’est pas terrible, contrairement à ce que j’avais pu lire sur internet donc au moins nous avons limité les goinfreries ! Voici une vidéo pour vous montrer un peu à quoi ça ressemble : C’est un très bon choix lorsque l’on arrive d’un long voyage car on peut s’y reposer (malgré quelques travaux dans le village d’à côté, les coqs et les chiens qui ne se font pas très discrets le matin, mais ça ne dure pas toute la journée). L’autre bémol c’est que les villas communiquent et on entend tout ce que fait le voisin. Heureusement pour nous, nos voisins de villa n’étaient pas trop bruyants et quand ils ont compris qu’on entendait tout, il ont limité le bruit (ça me change de mon voisin parisien, j’avoue !). Assez fatigués par le voyage nous avons pour le moment surtout profité du fait d’avoir une piscine privée et nous nous sommes reposés (sans oublier toutefois d’aller manger quelques fruits de mer sur la plage aux dernières lueurs du coucher de soleil). En revanche pour rentrer il a fallu se battre pour qu’un taxi nous prenne au tarif normal (50 000 roupies et ils nous demandaient 150 000 : festival du pigeon bonjour !) Pour le moment je ne suis toujours pas fan de cette fameuse tradition d’aller manger des fruits de mer sur la plage de Jimbaran. Le cadre est sympa mais c’est l’usine et les prix aussi bien dans les restaus que pour les taxis sont exorbitants. Pour moi c’est toujours un piège à touriste… et je n’ai plus envie d’y retourner parce-que je n’aime pas trop qu’on se fiche de moi. Alors voilà, nos quelques jours ici s’achèvent et de nouvelles aventures commencent demain !   Vous aimerez aussi :Mon avis sur Le Méridien Bali JimbaranTaking a breakTanadewa villasValentine’s day outfitRetour à Bali, on commence par Seminyak :) Spread the love...Cet article Quelques jours sur les hauteurs de Jimbaran est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Les nouveautés du moment #3
21-07-2016 22:35:21
Mélo l'imparfaite
Vous avez tous craqué devant cette jolie corbeille reçue hier, non seulement de bons fruits frais mais aussi des parfums Pacifica, en vente chez Monoprix. Noix de coco, vanille ou wakiki pikake, en format vapo, roll-on ou solide : je les ai déjà testés et je les aime tous les trois ! On peut d’ailleurs s’amuser à les mélanger ! Des senteurs légères, gourmandes, exotiques qui sont faciles à emporter dans la valise et vous apportent un vent de fraîcheur et de bonne humeur. A adopter d’urgence ! Les solaires Eucerin sont de sortie, et je vais commencer par vous dire que ce sun spray transparent laisse la peau soyeuse, et qu’il est agréable et pratique d’utilisation mais il sent pas mal l’alcool, ce qui est un peu gênant au début mais l’odeur s’estompe après application. Le Sun fluid anti-âge protège la peau du soleil et évite les tâches dûes à celui-ci. Contenant de l’acide hyaluronique il prévient aussi les rides. Agréable d’utilisation, la peau reste souple et hydratée… j’embarque aussi ! En parlant de soins solaires, saviez-vous que Body Minute en faisait ? Ils ont plusieurs niveaux de protection : 20, 30 etc. (en parapharmacie on ne trouve presque plus que du SPF 50+) Ils ont même une gamme complète de gommages du visage à appliquer avec un pinceau fourni, gommage du corps, solaires visages et corps et huile sèche… tout y est pour un bronzage parfait jusqu’au bout des ongles ! Vous pouvez trouver ces produits dans l’un de leur 450 instituts… Enfin, vous vous souvenez peut-être du fait que j’avais reçu une box avec un spray « Bye Bye racines » mais blond… Sur des cheveux noirs BOF BOF, je n’avais donc pas pu le tester. La marque ayant lu mon post m’a proposé de m’en envoyer un dans une teinte plus foncée (ils n’ont pas de noir mais du châtain foncé). J’avais des doutes car je suis déjà chatain foncé aux racines et j’avais peur que ça accentue la démarcation. Finalement regardez ci-dessus ma photo avant-après : c’est pas mal non ? Je trouve que ça fait bien illusion. Ils devraient sortir une teinte plus foncée dans les mois qui arrivent, j’ai hâte de tester, mais en attendant, je vais bien l’utiliser ce spray bye bye racines ! Non seulement il cache les racines mais en plus il donne une impression de densité et donc de volume… Par contre attention quand vous l’appliquez : chez moi c’est blanc de partout et ça a laissé pas mal de traces vu que je n’ai pas du tout fait attention en l’appliquant (rien de méchant, j’ai juste du passer un coup d’éponge dans l’évier après, ça s’enlève facilement). Franchement je vous conseille d’essayer, ça espace un peu les visites chez le coiffeur Et gardez aussi en tête que là ça n’est même pas ma teinte exacte ! Vous aimerez aussi :Les nouveautés du moment #4Tolérance Extrême d’Avène : un must-have !Les nouveautés du moment #2Les tops beauté du momentUne expérience unique au Spa dans le noir Spread the love...Cet article Les nouveautés du moment #3 est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Les tops beauté du moment
20-07-2016 22:27:40
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Aujourd’hui je voulais vous parler des chouettes découvertes que j’ai pu faire récemment et on va commencer par le parfum ! Lors d’une soirée à l’hotel Mathis, j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer le parfumeur Kilian Hennessy qui m’a expliqué un peu son parcours et sa façon de voir les choses, jusqu’à la création des parfums By Kilian. L’homme m’a plu par son dandysme teinté d’humilité et de passion. Je craignais de rencontrer un habitué du luxe pompeux voire un peu suffisant, mais pas du tout ! Ses flacons sont une oeuvre d’art et tout vient en pochons et en coffrets, tout est considéré comme un objet de collection. Vous y mettez le prix mais vous pouvez garder longtemps votre flacon. C’est un investissement dans un objet d’art et si vous observez les flacons et les coffrets, vous ne pourrez pas me dire le contraire. Si certaines fragrances ont beaucoup de caractère et sont trop entêtantes à mon goût, vous trouverez aussi des parfums légers chez les femmes comme chez l’homme. Mon préféré pour la femme : « LOVE » (what else ?) By Kilian sort à la rentrée le parfum pour homme « Vodka on the rocks », qui, si vous voulez mon avis, avec ses notes légères et fraîches d’épices froides, de rose, de muguet et de bois de santal pourrait presque être un parfum mixte. Un « must have », à s’offrir ou à offrir Je sais que c’est une marque que vous adorez et que vous connaissez toutes l’importance du démaquillage et du nettoyage de la peau. Pour éviter un teint brouillé et un vieillissement prématuré, mieux vaut avoir des produits qui respectent votre épiderme. C’est pour cela que je choisis souvent Avène et vous recommande tout particulièrement leur lotion micellaire disponible en grand format (pour la maison) et format voyage (100ml). Contenant de l’eau thermale d’Avène mélangée à un agent nettoyant extra-doux, je m’en sers autant le matin pour me débarbouiller que le soir pour me démaquiller. La mousse nettoyante vous aide à matifier avec son actif séborégulateur. La lotion tonique que j’utilise avant d’appliquer mes soins est toute douce par contre je l’utilise peu souvent avec le lait démaquillant (j’ai du mal avec les laits) mais plutôt pour parfaire le démaquillage post eau micellaire et démaquillant yeux douceur. Là encore : aucun problème, Avène est pour le moment une des rares marques qui ne provoque jamais de réaction sur ma peau : j’adopte ! Dans une gamme plus accessible, Solinotes, dont les parfums se trouvent chez Sephora, va sortir en septembre un mini-coffret rassemblant les trois odeurs préférées des clientes : fleur de cerisier, vanille et fleur d’oranger. Les couleurs pétillantes de leurs flacons vous donneront le sourire, et leur prix accessible vous donnera envie de succomber : 14,50 euros le kit ? Ca serait dommage de s’en priver. Vous pourrez les retrouver chez Sephora au mois de septembre mais en attendant vous avez toujours les grands formats Cette année j’embarquerai les solaires La Roche Posay avec moi en vacances, notamment le format ultra pratique de spray « brume » pour le visage, pour un rendu ultra léger et sec, ou pour ceux qui préfèrent les produits plus classiques, la crème anthélios XL SPF 50+ qui existe en transparente ou teintée (j’ai trouvé la teintée pas mal du tout). Certaines pharmacies ou parapharmacies (ça ne sera pas disponible dans toutes) pourraient aussi être amenées à vous offrir un patch La Roche Posay pour déterminer votre « quota » de soleil. En effet, en le posant sur votre peau (un peu comme une décalcomanie) le patch va déterminer votre temps d’exposition au soleil, l’intensité de cette exposition et il prend même en compte votre crème solaire que vous pouvez appliquer dessus lorsque vous vous protégez. Vous serez surprise de voir à quelle vitesse on grille notre capital solaire ! La gamme hydraboost de Neutrogena, marque dont je vous parle souvent tant ils sont les champions en terme de nettoyage de peau, sort en France à la rentrée et c’est déjà un cartons aux USA. Ce sont surtout les crèmes hydratantes qui m’ont bluffée; leur texture gel, un peu fondante est rafraîchissante et confortable. Je préfère la texture gel-crème, un peu plus riche et qui convient tout à fait à ma peau sèche et sensible. Elle sera vendue aux alentours de 12 € : qui dit mieux ? L’hydro-boost nettoyant est sympa mais je lui préfère le nettoyant deep clean exfoliant, toujours chez Neutrogena. Ca n’est pas la même gamme mais je prends les meilleurs combinaisons ! La lotion démaquillante et douce et respecte également ma peau sensible, je l’utilise matins et soirs. Tout est à prix mini pour une efficacité indéniable donc franchement Neutrogena : c’est mon dada ! Après une soirée sympa au centre René Furterer place de la Madeleine, je suis repartie avec un shampoing solaire nutri-réparateur, que je teste depuis… Je ne peux pas vraiment vous parler de ses effets réparateurs par rapport au soleil mais je peux vous dire qu’il me laisse des cheveux avec plus de texture et qu’il est super « onctueux » et agréable à utiliser. L’odeur est top. Par contre sur des cheveux fins et sans volume comme les miens, je trouve qu’il alourdissait un peu les cheveux et que les racines « collaient un peu » donnant un aspect un peu gras. Du coup je préfère rester encore sur la gamme Absolue Kératine, qui pour le moment est celle qui me convient le mieux. Le masque hydratant après-soleil Joliderm, que j’ai reçu pile en rentrant du Sri-Lanka où, si vous avez suivi sur Snapchat (melolimparfaite), j’avais pris un énorme coup de soleil sur le visage, m’a bien servi ! Il est composé d’Aloé Vera qui hydrate, apaise et nourrit la peau, d’acide hyaluronique pour hydrater également, et de collagène pour permettre à la peau de retrouver douceur et élasticité. Ca ne prend pas de place dans sa petite enveloppe pastel et c’est à embarquer d’urgence pour les vacances !         Vous aimerez aussi :Mon kit de survie au soleil…Tolérance Extrême d’Avène : un must-have !Absolue Kératine -René FurtererMes alliés pour l’hiverBackstage Spread the love...Cet article Les tops beauté du moment est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Découvertes Beautypress
19-07-2016 19:12:17
Mélo l'imparfaite
Hello les amis ! Je me suis rendue mi-juin à l’évènement beautypress où j’ai eu l’occasion de découvrir quelques nouveautés et mon coup de coeur va définitivement aux parfums « Little Marcel ».  Déjà la choix pour les femmes est très sympa (une note gourmande pour purple love qui rappelle un peu lolita lempicka, une note summer pour peace and sun -celle qui est sur la photo- qui rappelle surtout les senteurs de l’été comme le monoï et la vanille, et une note plus fraiche et mixte pour little sky (comme CK) qui a une touche plus discrète et légère. Il y en a pour toutes les personnalités et la marque est toujours aussi pétillante et accessible. Le parfum pour homme « Mister Marcel » a une odeur plus prononcée de mélange d’agrumes, senteurs marines et notes fleuries et il est également très accessible au niveau du budget. Son packaging n’est pas sans rappeler JPG avec sa tête de mort et son chapeau de marin, une sorte de rebelle fun. J’ai découvert des nouveautés de la marque Qiriness également dont je vous avais déjà parlé des masques visages très sympas, et cette fois-ci j’ai pu tester les masques pieds et mains qui laissent une peau toute douce. On les enfile comme des gants et des chaussettes et on laisse reposer 20 minutes pour hydrater au maximum… Un moment de plaisir. J’ai aussi testé cette huile minceur mais comme je ne suis pas très assidue concernant l’application et les massages à faire, je ne peux pas vraiment juger de son efficacité. Comme je suis en surpoids, le principal est avant tout de maigrir et ensuite on verra pour la cellulite Enfin j’ai pu tester la nouvelle brosse lissante et chauffante Saint Algue Demeliss pro. Vous savez que j’ai déjà les cheveux fins et raides mais ils sont, en revanche, un peu difficiles à discipliner au niveau des racines donc après un séchage des cheveux j’ai toujours des petits cheveux ou des épis qui rebiquent dans tous les sens. Bref j’ai l’air de tomber du lit ou d’être négligée mais j’ai une flemme et une incompétence particulière pour les brushings ! En ce qui me concerne donc, le but était d’avoir une coiffure plus « ordonnée » et non de lisser mes baguettes de tambour déjà raides. Pour cela il suffit de laisser chauffer la brosse et de vous coiffer avec (uniquement sur cheveux secs). Elle va commencer à lisser et discipliner vos cheveux dès le premier passage mais il faut bien adapter la température selon votre type de cheveux et le style de coiffure que vous souhaitez réaliser. Pour mes cheveux fins et clairsemés il n’y a vraiment pas eu besoin de beaucoup de passages c’était prêt en quelques coups de brosse donc pour l’impatiente que je suis c’est parfait. Si vous avez les cheveux ondulés ou bouclés il vous faudra plus de temps. Le résultat ne remplace pas un beau brushing professionnel par votre coiffeur habituel mais c’est une bonne alternative pour avoir une coiffure soignée tout le temps sans passer par la case coiffeur. Vous aimerez aussi :Râling #2 La boîte vide SephoraLes tops beauté du momentLes nouveautés du moment #2Ces doux parfums…Pulpe de vie Spread the love...Cet article Découvertes Beautypress est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Amsterdam again !
14-07-2016 15:11:23
Mélo l'imparfaite
Cette année, je me suis dit « On n’ira pas à Amsterdam, on a déjà pas mal visité cette ville ». Mais ça, c’était avant que Thalys fête ses 20 ans et propose pendant une journée, des billets à 20 € pour toutes ses destinations. Une petite phrase au Banjo du type « Tu sais chéri quand tu as dit que tu étais OK pour un week-end en Europe si ça n’était pas cher ? Ben Thalys fait des billets pour Amsterdam à 20 €… « . Le Banjo me répond « Ben alors ? Prends-les ! ». Bon ben moi j’obéis, je suis docile comme ça ! C’est vrai que 20 € c’est vraiment pas cher mais ça n’était que pour 24h… Cependant vous pouvez toujours accéder à des offres intéressantes à partir de 35 € en seconde classe tarif NO-FLEX. En fait ce qui, je trouve, coûte un peu cher à Amsterdam c’est l’hébergement. Cette année, nous avons choisi le Mercure central mais nous avons été déçus. L’hôtel est bien placé, dans une petite rue, nous l’avons choisi pour sa cour intérieure et ses chambres « cosy » semblant être rénovées. Résultat mis à part un super accueil de la part de Thijs, l’employé de la réception, les chambres sont minuscules (littéralement la largeur du lit), les portes claquent comme pas permis et l’insonorisation est nulle (comme c’est un monument ils ne peuvent pas installer de double vitrage donc vous avez l’impression de dormir dans la rue). Ils ont quand même eu la délicate attention de nous offrir des gauffres et des bonbons au vin (je ne savais même pas que ça existait). Mais à 225 € la nuit on s’attendait à mieux, surtout d’une chaîne comme Mercure. Aussi à part l’employé d’accueil Thijs, les autres étaient d’une froideur à toute épreuve. Tant qu’à avoir ce genre de service et d’endroit, au moins celui où nous étions allés l’an dernier, dont je vous avais parlé ici, était moins cher. Il s’agit de l’Espresso, qui n’était pas mieux mais présentait le même avantage d’être au centre et le même désavantage d’avoir des chambres petites et d’être bruyant. C’est vraiment difficile de trouver quelque chose de chouette en matière d’hébergement. Le seul endroit qui m’ait laissé un excellent souvenir c’est ce bed and breakfast où nous avions été invités la première année : une chambre spacieuse, un service personnalisé, des bons petits croissants au réveil ! Malheureusement lorsque nous avons réservé nos billets chez Thalys, Lesley affichait complet. Si vous pouvez vous y prendre un peu à l’avance n’hésitez pas à réserver chez Amstelhuys, c’est vraiment nettement mieux que les autres hotels que nous avons testés ! Sinon je n’ai pas testé mais on m’a beaucoup recommandé le Citizen M (il paraît que c’est branchouille), un peu plus excentré mais en quelques minutes de tram, l’affaire est dans le sac. Je pense que la prochaine fois, on tentera Comme nous n’avions pas spécialement préparé de planning pour le week-end nous sommes allés nous ballader le long des canaux… Qu’est-ce que je me sens bien dans cette ville, c’est zen ! Pas du tout comme à Paris ! Puisque nous sommes complètement accros de cet endroit nous sommes retournés chez Greenwoods pour bruncher. C’est vraiment bon, mais si vous arrivez après midi vous risquez d’attendre longtemps, aussi bien pour vous asseoir que pour être servis. (J’ai attendu environ une heure mes oeufs benedicts). Nous avons ensuite visité le musée de la torture, que je voulais déjà visiter l’an dernier mais j’avais peur de manquer de temps. En fait ça se fait très rapidement. J’ai trouvé ça intéressant bien que le musée soit assez petit et que ça manque souvent d’explications. Pour faire clair on vous vend un billet d’entrée et vous vous débrouillez. Sauf que pour certains esprits sains il est parfois difficile d’imaginer comment on se servait de ces fameux instruments de torture (je n’aimerais pas être dans la tête des mecs qui ont inventé ça !). Petits morceaux choisis de ces immondices : Une petite pyramide où l’on te met assis de force et nu avec des poids aux chevilles, une statue où l’on mettait le torturé et il ne pouvait pas bouger car il y avait plein de piques dedans (et des trous pour que les bourreaux puissent insérer et manier des piques supplémentaires si les réponses ne leur plaisaient pas), une chaise de judas qui en plus des piques en fer était chauffée pour augmenter la douleur… sympa l’ambiance non ? Au delà d’une apparence un peu glauque, ce musée nous fait constater tristement que les hommes ont toujours été aussi tarés, et ont toujours cherché à torturer d’autres hommes sous des prétextes trop souvent pourris (femmes accusées de sorcellerie pour un oui ou pour un non, religion, homosexualité). En d’autre termes, alors qu’à l’époque certaines foules acclamaient en live la pendaison de ce qu’ils décidaient être des traîtres, aujourd’hui c’est sur Facebook que les foules se déchaînent, donnant leur opinion sur tout et tout le temps, totalement inconscients de reproduire version 2.0 les conneries humaines perpétrées pendant des siècles. Bref, une petite piqure de rappel, par ce musée, certes, pas spécialement joyeux mais assez original. (7.5€ l’entrée). Une fois n’est pas coutume : je suis allée dans le fameux red district. Très clairement ça n’est pas trop ma tasse de thé mais je suis allée si souvent à Amsterdam et je n’ai jamais fait le quartier le plus connu. Certes, la drogue et les putes, ça n’est pas trop mon truc, mais juste pour ne pas mourir idiote, j’y suis allée me promener. Première chose : autant d’autres quartiers sont tranquilles et romantiques, autant les rues du red district sont totalement blindées, presque irrespirables et franchement mal famées. Ca sent le dealer et le mac à tous les mètres. C’est certes un peu glauque mais le côté « attraction touristique » donne une ambiance « légère » et ça a été assez drôle de voir un mec sortir de chez une « demoiselle » en courant pour qu’on ne le repère pas (sauf qu’il ne courait pas droit du tout et qu’on ne voyait plus que lui). Je me souviens du regard de la fille qui lui a ouvert la porte pour lui dire au revoir. Il y avait de la pitié dans son regard. Et ma foi c’est bien ce que ça m’a laissé comme sentiment, de la pitié pour les gens complètement stones devant les coffees shops qui regardaient dans le vide, de la pitié pour ces mecs qui doivent se payer un voyage à Amsterdam pour tirer leur crampe (MST all inclusive ?). Bref, on est partis vite fait ! Après une petite pause musicale sur Museumplein, nous sommes retournés manger au SeaFood Bar et franchement nous avons été bien déçus par rapport à l’an dernier. C’est relativement cher et ça n’était pas spécialement top, les saint-jacques étaient un peu « élastiques » et le banjo qui a pris un plateau de fruit de mer a eu le même sentiment de « pas frais ». Vraiment dommage. Aussi ils servent à peu près tout avec de la mayonnaise et j’aimerais bien avoir le choix d’autre chose. Ceci étant, mes gambas étaient bonnes ! Le lendemain, après un brunch -toujours chez Greenwoods- nous sommes allés visiter Body Worlds, un musée du corps humain dont l’exposition permanente nous montre 200 corps humains disséqués pour mettre en avant la force, la complexité et les faiblesses du corps humain. Les sujets de l’alimentation, du tabac et de l’alcool et leurs effets sont aussi abordés. Vous n’apprendrez rien de révolutionnaire mais c’est beaucoup plus parlant que nos cours de biologie… Je vous rassure, moi qui ferme les yeux devant les scènes de chirurgie dans Grey’s anatomy, en fait les corps étant conservés ils ne donnent pas vraiment l’impression d’être réels et je n’ai pas été choquée du tout. (j’avais un peu peur). L’entrée est 18 euros et on vous force (littéralement) à mettre votre sac à main dans une consigne de 2 € en plus. Je trouve que ça fait un peu cher mais j’ai bien aimé cette visite (qui a duré environ 2h). Ensuite on s’est surtout promenés dans la ville Pour terminer ce week-end en beauté, nous avons par le plus grand des hasards, déniché un restau italien près de notre hôtel. En gros on y allait un peu à contre-coeur parce-que c’était le seul truc ouvert et pas très loin (il était tard). Le restaurant s’appelle That’s amore situé sur Vijzelgracht 17, et c’est officiellement une pure tuerie. L’endroit ne paye pas de mine et en plus sur la devanture il y a marqué panini, donc nous pensions qu’il s’agissait de paninis à emporter. En fait nous avons pris des bruschettas à partager ainsi qu’une pizza et je crois bien que je ne me suis pas autant régalé dans un italien depuis TRES longtemps. Mozzarella et pizza étaient juste délicieuses. Je pourrais retourner à Amsterdam juste pour cette endroit tellement c’était parfait. Et voici comment nous avons terminé le week-end en beauté. Je ne sais pas pourquoi Amsterdam me fait cet effet, mais à peine dans le Thalys, j’ai déjà envie de programmer mon retour dans cette ville. A chaque fois que l’on vient je me dis que nous n’avons pas assez vu de choses et qu’il nous en reste plein à visiter ! L’avantage c’est qu’en Thalys, on y est en 3h30 et que ça devient accessible plus souvent ! Voilà, j’espère que ces nouveaux plans pour Amsterdam vous plairont, si vous avez des questions n’hésitez pas ou consultez mes précédents articles ici et là.   Vous aimerez aussi :Flâner et bien manger à AmsterdamUn week-end romantique à AmsterdamUn week-end fun et fashion à CologneRetour à Bali, on commence par Seminyak :)Disneyland Paris – 20 ans- Dreams Spread the love...Cet article Amsterdam again ! est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Poulette Travel Party
13-07-2016 14:31:14
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s ! Vous avez pu peut-être voir mes snaps (melolimparfaite) sur la dernière Poulette Party (pour ma part, la première, haha !). Une petite soirée sympa et festive entre blogueuses et marques, avec de chouettes découvertes avant de partir en vacances. Un petit moment décontracté à découvrir quelles nouveautés seraient nos alliées de l’été ! J’ai commencé par le commencement : TUI, ce groupe de tourisme qui a racheté Marmara et Nouvelles frontières. Ce que je ne savais pas c’est qu’ils avaient plusieurs collections d’hôtels, si vous êtes plus orientés famille, ou luxe et calme, ou encore sport… C’est super intéressant car le Banjo et moi sommes typiquement vraiment orientés vers des voyages couple/calme/luxe/gastronomie/Spa et nous n’avons pas spécialement envie de nous retrouver dans des resorts avec des toboggans et des enfants qui sautent dans la piscine toute la journée. Pour cela on évite évidemment les vacances scolaires et on essaye de déterminer le type d’hôtel dont il s’agit mais ça n’est pas toujours évident selon les informations que l’on trouve sur internet. Je trouve donc que l’idée de TUI pour catégoriser les hôtels est excellente. Ca m’a vraiment donné envie de retourner en Grèce ! Les opticiens ATOL étaient également présents pour nous présenter leur dernière collection estivale, et j’ai craqué tout simplement sur une paire à la monture transparente acidulée… il y en a des roses, des bleus… Mais il y a aussi des modèles très différents de type léopard ou écaille de tortue. Je regrette seulement qu’il n’y ait pas de modèles plus gros (j’aime bien l’effet mouche). Chez Bionike, j’avais déjà essayé quelques soins assez « sobres » mais j’ai été beaucoup plus emballée par leur huile sèche aux couleurs gaies et à l’odeur envoutante fruitée et gourmande. Le gel douche aussi vous fait voyager grâce à son odeur tropicale, il m’accompagnera clairement en vacances ! Je vous avais parlé de masque coréens découverts lors des victoires de la beauté et que je n’avais jamais réussi à trouver dans le commerce. Et bien voici des masques coréens Leaders qui seront bientôt dans tous les magasins Marionnaud ! Je vous les recommande chaudement : la texture du masque est bien plus agréable que ce que l on trouve dans le commerce pour le moment et le résultat sur la peau est incomparable (après ces masques, ma peau est plus lisse, les pores sont resserrées, bref, ça fait du bon boulot) ! Panasonic nous a présenté ses chouettes produits electro-beauté dont cet épilateur exfoliant (je ne savais même pas que ça existait !) et ses 7 accessoires. Vous pouvez même l’utiliser dans le bain ou sous la douche avec la fonction Wet & dry. Il y a plusieurs tête d’épilation, même une pour les pieds (je veux les noms de celles qui utilisent une tête d’épilation spéciale pour leur pieds SVP ?). La Brosse exfoliante est très utile car à force d’épiler parfois les poils repoussent sous la peau. En exfoliant, cela permet de se débarasser des peaux mortes et de rendre l’épilation plus efficace. L’appareil fait peu de bruit et il est sans fil ce qui est bien pratique. Je trouve cependant que la tête « zone sensible » est moins efficace. Enfin Forte Pharma, surtout connu me semble-t-il pour ses produits minceurs, nous a présenté toute sa gamme dont un produit diminuant les calories ingurgitées (je ne l’ai pas encore testé car je n’aime pas avoir trop de compléments alimentaires à la fois), une boite de comprimés pour faciliter le sommeil et franchement ça marche : je m’endors plus vite et je dors plus profondément ! J’emmènerai les gellules de préparation solaire à Bali car à Paris mon exposition solaire n’est pas franchement à son climax. Ceci étant je n’ai jamais testé celles-ci mais j’ai toujours trouvé le résultat de ces gellules au top quand je fais une cure avant de m’exposer. Le bronzage est progressif et foncé ! Donc je les embarque Voilà, voilà, pour mes découvertes de cette Poulette Travel Party ! Si vous avez un peu de vacances et de temps pour vous testez quelques-une de ces découvertes, vous ne serez pas déçus !   Vous aimerez aussi :Be careful what you wish for #fashionworldLes tops beauté du momentInterview Mélo : Les blogs, le tourisme et la modePlaque-moi !Pour mon anniversaire, j’ai rajeuni ! (Les injections : mon expérience) Spread the love...Cet article Poulette Travel Party est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Ma routine extensions
9-07-2016 16:05:59
Mélo l'imparfaite
Hello ! Vous vous souvenez peut-être qu’au début de l’année je me suis fait poser des extensions capillaires pour essayer d’avoir plus de volume. Je ne vous ai pas parlé beaucoup du bilan de ces extensions donc j’y reviens. En gros j’ai trouvé que ça ne répondait pas vraiment à mon besoin car je voulais du volume sur le haut de la tête et que les extensions donnent surtout du volume sur les longueurs (c’est chouette si vous faites beaucoup d’attaches mais si vous les laissez lachés la plupart du temps, ça n’est pas spécialement utile). Après les extensions c’est à la base surtout pour avoir de la longueur, moi j’avais pris les plus courtes comme ça n’était pas mon but. Les extensions avaient un certain mouvement qui me plaisait bien. Par contre ce que je ne savais pas c’est que porter des extensions, c’est du travail ! D’abord comme j’ai les cheveux très fins, ils sont légers, avoir des cheveux plus épais et quasiment le double de matière « pesait » sur ma tête, ça me faisait un peu bizarre. Je me suis habituée mais je les sentais quand même. Il faut se laver les cheveux tête bien droite et les coiffer pareil, car si vous retournez votre tête en bas les extensions risquent de se casser. Ca parait bête mais en fait c’est un peu embêtant. D’autant que je me coiffais toujours la tete en bas pour avoir du volume et là je ne pouvais pas. Le premier mois a été nickel, quand je suis allée chez le coiffeur ils m’ont dit que ça n’était pas du tout emmêlé et que je pouvais les garder encore un moment. Mais voilà…. juste après le coiffeur ça s’est emmêlé sévère ! Je ne sais pas si c’est un produit qu’ils ont utilisé ou si j’ai eu des nuits agitées mais c’était salement emmelé (indémélable). Ca m’a beaucoup inquiétée de devoir tout couper donc je suis allée me les faire retirer au bout de deux mois de pose et franchement j’étais contente de retrouver mes cheveux à moi, et ils ont pu sauver mes vrais cheveux en majorité. L’autre casse-tête quand on a des extensions, ce sont les soins. D’un côté je me disais que je ne voulais pas apporter trop de soins a des cheveux qui n’étaient pas les miens et d’un autre il y avait quand même les miens au milieu de tout cela, donc il fallait bien continuer à en prendre soin. Du coup j’ai alterné un simple shampoing et une gamme plus complète pour les soigner sans alourdir. -Un lavage sur deux j’utilisais le shampoing Leonor Greyl bain volumateur aux algues dont je vous ai déjà parlé et l’odeur est divine. Il apporte soutien et volume à mes cheveux fins et il fait aussi démélant, ce qui m’évitait d’utiliser des produits différents pour ne pas les alourdir -La fois suivante, j’utilisais des produits system professional, notamment le shampoing et le masque balance qui leur apportait vitalité et brillance. J’aurais aimé tester leur formule volume car la balance m’a bien convaincue alors que ça n’était pas forcément celle adaptée à ma chevelure mais je trouve que le résultat était positif, et ça n’est pas chose facile avec deux extensions car vous n’avez pas forcément la même nature de cheveux entre les vrais et les faux ! Bilan : En ce qui concerne les extensions, je ne pense pas en refaire. J’ai trouvé étrange d’avoir les cheveux d’une autre sur la tête et j’ai trouvé ça un peu trop contraignant pour moi. Des bises ! Vous aimerez aussi :Ma routine Leonor GreylRubin Extensionsle cas de la tunique courteMake that changeLa quête du graal #cheveux Spread the love...Cet article Ma routine extensions est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Soirée détente au spa 28 avec Wonderbox
9-07-2016 13:42:15
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Il y a quelques temps j’étais invitée à passer la soirée au Spa 28 grâce à Wonderbox. Je n’aurais pas forcément eu l’idée de rentrer dans ce spa car vu de la rue ça paraît petit et on ne s’imagine pas la beauté du lieu. C’est au sous-sol que se cache cette pépite, complètement coupée du bruit de la rue, vous avez les salles de massage, la piscine, le jacuzzi, les transats de repos… Un véritable havre de paix comme vous pouvez le voir sur les photos ! J’ai eu un massage vraiment relaxant, une masseuse discrète et silencieuse qui avait à coeur de bien faire. L’endroit et le type de massage (non-précisé) étaient relaxants mais ne dénouaient pas vraiment les endroits de tensions (pression moyenne). Par contre on plane quand même bien en sortant et on peut aller se baigner et se relaxer dans la piscine et le jacuzzi, magnifiques ! J’ai vraiment bien aimé cet endroit. Ce spa est disponible dans le choix de box bien-être wonderboxs, les fameuses box cadeau vraiment idéales pour ses proches ou pour soi-même ! Anniversaire, Noël, occasions spéciales, chez nous il y a toujours une Wonderbox pour faire un heureux !   Vous aimerez aussi :Un massage chez Spot Vendôme avec Grouponpyjama EtamLa bonne idéeWhat do you think ? Terry or Givenchy ?Une expérience unique au Spa dans le noir Spread the love...Cet article Soirée détente au spa 28 avec Wonderbox est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La Beautypress Box
9-07-2016 13:17:14
Mélo l'imparfaite
Hello les amis,   Il y a peu j’ai reçu une beautypress box, cette box beauté est envoyée tous les deux mois avec des produits full-size (du moins c’est la première que je reçois et les produits étaient en full size sauf le petit serum). En ce qui concerne le contenu, la mienne proposait : -ByeBye racine, spray colorant éphémère. Un spray qui camoufle parfaitement les racines entre deux couleurs. Il ne tâche pas et part facilement au shampoing. Ceci étant je ne peux absolument pas vous dire si il est bien ou pas vu qu’ils m’ont envoyé du blond foncé. Sur une personne qui a les cheveux noirs ça ne passe pas trop. -La crème jour jeunesse Chlorys Genève : C’est une crème hydratante qui agit aussi sur les premiers signes de l’âge. Personnellement comme j’ai la peau très sèche je ne la trouve pas assez nourrissante pour mon type de peau mais je pense qu’elle est très bien pour une peau mixte. -Le gel nettoyant et matifiant Puralys : c’est le produit parfait pour les peaux mixtes ou grasses. Il élimine les impuretés et votre peau est plus nette. Je l’ai testé sur le Banjo qui a la peau grasse est ça fonctionne bien ! -Luna Beauté contour des yeux : Un soin bio qui propose des soins au beurre de karité Non Raffiné pour vous offrir une concentration élevée et une efficacité maximale. Le produit rafraîchit et vivifie le contour de l’oeil efficacement. -Jeanne en Provence huile sèche divine olive : C’est une huile multi usage pour le visage, le corps et les cheveux. Enrichie. J’ai trouvé qu’elle pénètrait rapidement dans l’épiderme pour un réel rendu sec. Moi qui ne suis habituellement pas fan d’olive ni d’huile d’olive j’ai trouvé l’odeur plutôt sympa et la peau plus confortable après l’application. -Chlorys Genève le serum précison Rosylife : Ce serum lutte contre le vieillissement etatténuent les rides. Le produit est agréable mais je pense qu’il faut une utilisation à plus long terme pour en voir les effets réels.   Les + de cette box : ce sont des full sizes pour le plupart des produits ce qui est rare dans les boxs, et on découvre des marques de qualité Les – de la box : le manque de personnalisation. Recevoir des full sizes c’est top mais si ils ne sont pas adaptés à notre peau ou nos cheveux ça ne sert pas. Vous aimerez aussi :Sephora -la suite-Pulpe de vieSilk n’ silhouette : mon testMon avis sur la Sweetie BoxMes coups de coeur Babalu #concours inside Spread the love...Cet article La Beautypress Box est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Prime Now a débarqué à Paris
6-07-2016 01:40:26
Mélo l'imparfaite
Hello les keup’s Récemment j’ai reçu un colis qui a en a fait loucher quelques-uns et comme je les comprends ! Amazon m’a fait la chouette surprise de me livrer un colis pour les débuts de son service Prime Now, permettant aux membres du service Amazon Premium de bénéficier d’une livraison en une heure sur + de 18 000 produits. Ce service est dispo à Paris et dans 21 communes de la petite couronne, de 8h à 22h, en 1h pour 5,90€ et dans un créneau de 2h la livraison est gratuite à partir de 20 € d’achat, + de 18 000 références sont dispos… L’application Prime Now est dès à présent disponible sur iOS et Androïd, sur tablette et téléphone. Le Banjo s’est déjà inscrit et nous avons déjà testé la livraison. Franchement c’est hyper pratique car avec nos vies « survoltées » on peut facilement oublier certains ingrédients indispensables au dîner entre amis que l’on souhaite parfait, ou arriver au bout du tube de dentifrice pour s’apercevoir que c’était le dernier (imagine un instant partir au taf le lendemain avec une haleine de hyène ? NON JE NE CROIS PAS). Certains diront qu’il est bien aussi d’aller faire ses courses mais nous on préfère gagner du temps comme ça afin de focaliser sur des choses qui nous intéressent d’avantage. Comme d’habitude Amazon innove en offrant ce nouveau service, qui je l’espère se généralisera bientôt sur l’ensemble du territoire. Je valide à 100%.   Vous aimerez aussi :Ma lettre à La Poste (au delà du réel).In & Out : My funky weekDe la bienveillance…Friend-cheapHelpling : mon expérience ! Spread the love...Cet article Prime Now a débarqué à Paris est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Viens chez Rae’s
5-07-2016 15:15:13
Mélo l'imparfaite
Hello les amis ! Samedi soir nous avons pu tester un nouveau restaurant du centre de Paris : Rae’s au 39, rue des jeuneurs 75002 Paris. Je n’avais jamais remarqué cet endroit, aux grandes baies vitrées et au design désormais minimaliste chic. Une déco moderne et lumineuse dans une rue tranquille… Nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre dans ce lieu qui semble si « hype » (parfois c’est de la poudre aux yeux) mais nous avons été agréablement surpris par la cuisine ! Une buffala absolument exquise, et un lieu jaune croustillant à souhait ! Cuisson et mariage des saveur étaient très réussis, et le plus difficile a été de choisir. Leur carte des vins est aussi très bien et permet d’accompagner le repas pour un rapport qualité/prix tout à fait correct. Service irréprochable, situation centrale, plats étonnants et bien cuisinés, produits frais… Ce nouveau restaurant vaut le détour ! Si je n’avais qu’un bémol à noter c’est le manque de choix de poisson en plat principal. Vous n’avez que le « poisson du jour » comme choix de plat chaud, le reste est composé de viande. Les entrées, en revanche proposent un choix plus varié pour les végétariens. Si vous vous promenez dans le quartier, testez-le : vous serez surpris ! Vous aimerez aussi :Restaurant Le DorciaAllions le bon et le beau avec le BustronomeDécouvrir Marseille à travers le festival Hors les VignesLa salle à manger, une bonne petite adresse dans le 15ème.Clyde Spread the love...Cet article Viens chez Rae’s est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Blanc Bleu
1-07-2016 08:20:29
Mélo l'imparfaite
Robe : Mango (actuellement soldée à 50%) Bracelet : Freywille Hello les copains ! Tout va bien ? Il y a longtemps que je ne vous avais pas shooté un look, mais je fais moins d’achats mode cette année (d’abord parce-que j’ai déjà beaucoup de vêtements mais aussi parce-que je fais normalement mes plus grosses folies pour les collections d’été, car j’adore les robes et les sandales. Mais comme il semble qu’il n’y aura pas d’été cette année, je suis un peu moins tentée que d’habitude). Pour les soldes, je n’ai donc craqué que pour cette robe bleu et blanc, de chez Mango. Pourtant je dois bien vous l’avouer je suis un petit peu déçue car elle taille vraiment très grand même si j’ai pris une taille en dessous, et je trouve que le rapport qualité prix, même en solde, n’est pas si génial. Je ne sais pas si on peut échanger des soldes chez Mango mais du coup je me tâte : qu’en pensez-vous ? C’était un look assez simple pour une promenade le dimanche mais j’ai quand même osé porter mon bracelet Freywille de la collection Monet ! J’en rêvais depuis mes essais de foulards dans leur boutique l’an dernier, mais je vous avoue que je ne porte pas si souvent des bijoux comme celui-ci, alors j’essaye de les porter pour des occasions ou quand je sais que tout sera calme et que rien ne risque de l’abîmer. C’est le genre d’accessoire que l’on veut faire durer ! Je vous ai parlé déjà longuement de la marque de luxe Freywille dans de précédents articles : leurs collections sont des reproductions d’oeuvre d’art à travers lesquelles le bijou essaiera de transmettre la joie de vivre d’un artiste. Différents mouvements artistiques sont représentés au sein de leur collection, mais moi j’ai choisi Monet. « Un grand classique » me direz-vous mais qui pourrait dire qu’il n’aime pas Monet ? Alors si ce bracelet vous plaît, j’ai une excellente nouvelle à vous annoncer ! Il est à gagner sur ma page Facebook ici  ! Bisous ! Vous aimerez aussi :Pure1 unique snowflakeLe bluesLe costard blancTropical d’automne Spread the love...Cet article Blanc Bleu est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Saturation
29-06-2016 09:50:35
Mélo l'imparfaite
Hello à tous, Aujourd’hui je me sens mal. Oui, bien sûr j’ai vu hier soir les informations sur la Turquie. Je les ai lues d’un peu plus près encore, parce-que j’étais sensée aller à Istamboul cette semaine, mais je n’ai pas pu me libérer. Je me suis rappelée me « consoler » moralement en me disant que de toutes façons ça n’était probablement pas la meilleure période. Aujourd’hui je suis bien triste de constater qu’effectivement, ça ne l’était pas. J’envoie alors un snap à ma copine Natou, du blog The crazy soprane -la fille qui trouve toujours un mot gentil et drôle- et elle me répond « J’ai l’impression d’être en pleine apocalypse ». Notre échange s’est limité à quelques phrases, mais voilà : ses mots ont résonné en moi tellement longtemps qu’il m’a été impossible de m’endormir. Elle avait mis des mots sur mon sentiment à moi. Non, je ne veux pas dramatiser (en a t-on seulement besoin  ?) mais j’ai l’impression d’être dans un puit dont les paroies s’effondrent un peu plus tous les jours. Un chaos permanent. Ce qui est devenu notre quotidien, c’est de se lever  le matin, de savoir que quelque part dans le monde des gens se font exploser pour en tuer d’autres, de voir que notre gouvernement bafoue nos droits avec plus de violence chaque jour, voir qu’il devient normal d’attendre des heures à la gare pour le prochain train, ne pas ouvrir la fenêtre parce-que les poubelles devant chez moi accumulées depuis une semaine puent et attirent des nuages de mouches. Voir des amis se déchirer, s’insulter et s’ « unfriender » sur Facebook, que ce soit sur la question du Brexit ou des migrants. Voir que malgré la courbe du chomage, il y a desormais 10 caisses à mon Monoprix, où je dois scanner mes achats moi-même. Une seule personne surveille ces 10 caisses ; ce qui veut dire que 9 emplois sur 10 seront supprimés sur le long terme. Ca s’annonce mal pour l’inversement de cette fameuse courbe. Voir « FUMER TUE » sur le paquet de cigarette d’une jeune fille, et me dire qu’il serait plus approprié de mettre « FUMER TUE mais si t’es assez con pour te suicider à 7 € par jour, l’Etat veut bien te surtaxer ton paquet gracieusement. You’re Welcome. » Si en plus tu pouvais faire une donation pour la recherche contre le cancer, ça serait la moindre des choses. Voir que tout est mis en place progressivement pour détruire le système éducatif et le système de santé. Une fois détruits, il sera plus facile de les privatiser. Voir que notre traitement à long terme n’est plus remboursé par la sécurité sociale. Des médicaments que je prends tous les jours pour une durée indéterminée. Paye ou crève. Voir que mes clients qui sont des multi-nationales pour certains, trouvent ça normal de me payer au bout de 3 mois pour faire des interêts à la banque, alors que moi je ne peux pas payer mon loyer. « Vous comprenez, chez nous, c’est comme ça. » Non ça n’est pas « comme ça ». Non tu n’es pas un robot deshumanisé qui ne peut pas comprendre que des gens ont besoin d’être payés en temps et en heure pour vivre. Et si vraiment tu ne comprends pas, laisse moi te décaler ta paye de trois mois et on en reparle ? Voir l’Angleterre se barrer de l’Union Européenne et les pressions déjà exercées sur le pays. Voir le peuple agresser des policiers ou des policiers agresser le peuple alors qu’ils devraient se battre côte à côte. Voir que le discours de Jesse Williams aux BET est autant acclamé et relayé, mais qu’Obama n’a jamais eu le cran de faire un discour semblable. « Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent » vous dirait Stephan pas-si-cher. Et pourtant je fais de mon mieux pour éviter les infos : je n’ai pas de télé, j’ai cessé de suivre les journaux sur les réseaux sociaux. Mais voilà, elles arrivent quand-même, elles font frissonner ma colonne vertébrale, elles me disent « Courbe l’échine, ca va passer ». C’est l’impression de chuter dans le noir, de fermer les yeux, et d’entendre comme dans La Haine: « Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien ». Mais tout va bien jusqu’à quand et pour qui ? Je respire chaque instant de joie et chaque moment de paix comme on prend une grande bouffée d’air lorsqu’on est restés trop longtemps sous l’eau et que l’on veut se remplir d’air en attendant la prochaine vague qui nous submergera. Je me sens oppressée, tout le temps. J’ai mal dans la poitrine, comme si elle devenait chaque jour un peu plus petite. J’ai mal au dos, comme si il n’en pouvait plus de porter toute la misère du monde. Comme dirait John Coffey « Je suis fatiguée, Patron. Je suis fatiguée de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde ». Une parenthèse enchantée, s’il vous plaît. Une petite, jolie, et ensoleillée PUTAIN de parenthèse enchantée. Vous seriez bien aimable. Vous aimerez aussi :TAGHelpling : mon expérience !Pourquoi je blogue et pourquoi je me suis inscrite aux Golden Blog AwardsL’envie d’avoir envie.#Râling "Follow me BS" Spread the love...Cet article Saturation est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Découvrir Marseille à travers le festival Hors les Vignes
28-06-2016 22:49:52
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Il y a quelques temps j’ai eu la chance de découvrir Marseille où se déroulait le Festival Hors les Vignes.  Oui, ça peut paraître bizarre pour des globe-trotteurs mais on ne connaît pas tellement la France finalement. Aucun de nous deux n’a le permis de conduire et du coup ça nous revient souvent moins cher de faire une escapade européenne que de visiter notre propre pays. J’étais bien contente de quitter la grisaille parisienne pour le sud, surtout qu’on allait parler vin et gastronomie (WHAT ELSE ?). Après 3h et quelques de TGV, nous avons posé nos affaire à l’hôtel Ibis Euromed qui a la qualité d’être assez calme. Pour le reste je pense qu’il est assez standard par rapport aux autres établissements de la chaîne : l’accueil est plutôt sympa. De toutes façons j’ai trouvé les marseillais beaucoup plus cools que nous dans leur comportement : par exemple j’ai du m’acheter d’urgence un médicament avant d’aller au festival et normalement la pharmacie ne prenait pas la carte en dessous d’un certain montant mais ils l’ont prise pour 3 euros… J’étais toute gênée mais à Paris ils m’auraient laissée moisir sur le bord du trottoir, clairement. Et puis l’accent, ça chante ! La première édition du festival a eu lieu au dock des suds. Un endroit assez original, moderne et arty. Le Festival Hors Les Vignes est organisé par les vins méditérranéens et tous les vins dégustés sur place sont des vins des 9 IGPs. L’entrée du Festival coûtait 8 € et donnait accès à toutes les performances de 11h à 22h. Arrivés sur place, il fallait cependant s’inscrire aux performances qui vous intéressaient pour pouvoir y assister car les places étaient limitées. Alors que se passait-il durant ces « performances » ? Tout simplement une présentation d’accords mets, art et vins. Un chef cuisinier propose un met qu’il accorde avec tel vin, tel artiste. Le mélange des talents nous propose à chaque fois une combinaison étonnante et remplit sa promesse de nous surprendre autant visuellement que sur le point gustatif. Une réussite pour les sessions auxquelles nous avons pu participer ! En dehors de ces sessions nous avons pu déambuler au milieu des food trucks (fromagerie, pâtes et petits plats). Nous ne sommes pas très branchés foodtrucks et nous avons trouvé cela un peu décalé par rapport à la qualité des chefs présents à l’évènement, mais après tout c’était un évènement plutôt hétéroclite et il en fallait pour tous les goûts. Pendant l’attente des présentations de nos trios, nous avons aussi pu écouter des « souffleurs », ces gens qui vous récitent des poèmes un peu coquins dans l’oreille à travers un tube. Une expérience étrange et un peu hors du temps. Nous avons aussi testé ce kiosque électronique où ne pouvions écouter la musique jouée qu’à travers un casque, le kiosque transparent étant parfaitement insonorisé. Enfin, qui d’entre vous a déjà vu un DJ préparer des pâtes en mixant ? Rigolo non ? Après cette journée, vous allez vous marrer mais nous sommes allés au restau (on ne se moque pas) et je voulais voir le coucher de soleil. Malheureusement nous n’avons pu en apercevoir que les dernières lueurs, sur la terrasse du restaurant Le Roy René. J’étais persuadée qu’un restaurant de ce standing à Marseille allait être délicieux mais j’ai été déçue par la qualité des plats. Nous sommes ensuite allés dormir et nous avons ensuite rejoint Louise pour un brunch sur le vieux port au Rowing club. L’endroit bénéficie d’une superbe vue sur le port mais le mistral était déchainé donc nous n’avons pas pu en profiter. Pas grave, les baies vitrées permettaient aussi d’admirer la cité fosséenne. Et voilà, complètement calés nous avons déjà dû reprendre le TGV pour Paris, mais Marseille, tu sais, nous reviendrons Vous aimerez aussi :Viens chez Rae’sAux Lyonnais – Alain DucasseRetour à Bali, on commence par Seminyak :)Une semaine aux Saintes – UCPA4 jours à Dinard pour le festival du film britannique Spread the love...Cet article Découvrir Marseille à travers le festival Hors les Vignes est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Un massage chez Spot Vendôme avec Groupon
21-06-2016 15:42:02
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, J’ai pu profiter il y a peu d’un bon plan spa sur Paris grâce au site Groupon que vous connaissez probablement tous, et qui s’est renouvelé dans son offre en proposant des deals de plus de 24h. J’ai choisi pour ma part un gommage 30mn/massage 30mn dans l’ institut « Spot Vendôme » et j’ai donc appelé le centre pour prendre Rendez-Vous la semaine suivante, Je passe souvent devant l’institut, au 16, rue Daunou et j’étais intriguée de ne jamais l’avoir remarqué. En fait c’est tout à fait normal parce-qu’il ne donne pas sur la rue. C’est finalement un gros avantage pour le client parce-que l’on entend pas les voitures ou les clients qui arrivent en faisant sonner une porte d’entrée, comme dans les instituts donnant sur la rue. Le Monsieur qui a pris mon rendez-vous m’a proposé de modifier mon gommage/massage en une heure de massage ce qui m’arrangeait donc j’ai accepté (surtout qu’en plus ça coûte normalement plus cher de ne faire que le massage plutôt que le combiné donc c’était sympa de sa part de le proposer !) Evidemment, je me suis pris le mauvais temps actuel pile quand j’essayais de courir à mon Rendez-Vous et je suis arrivée trempée au centre, mais le sourire de ma masseuse à l’accueil du centre m’a tout de suite fait oublier cette douche imprévue. La première chose qui m’a étonnée dans l’institut, c’est qu’il est spacieux. Dans une ville où les loyers sont exorbitants, on sait que la plupart des spas proposent des massages dans ce qui ressemble davantage à une buanderie qu’à une réelle pièce de détente, mais ici, il y a de la lumière et de l’espace. Une fois installée sur la table de massage, la masseuse a directement commencé par les jambes, avec un pression assez forte pour bien me dénouer, mais sans me faire mal (sauf sur certains points de tension où j’étais hyper tendue). Je lui ai directement demandé si elle me faisait un massage balinais et elle m’a dit oui (je suis complètement obsédée avec mes massages traditionnels balinais mais n’empêche que pour moi ce sont vraiment les meilleurs en terme de santé et relaxation.) Du coup j’étais super contente car j’avais peur de me retrouver avec un massage « papouilles » que l’on trouve dans certains instituts mais qui ne sont pas vraiment efficaces et difficilement identifiables (et je suppose que les esthéticiennes de chez nous ne sont pas formées aux mêmes types de massage). J’étais aux anges car ça n’a pas du tout été le cas. Comme j’avais un peu mal quand elle massait mes bras et mes jambes gauches, elle s’est adaptée en diminuant la pression. Elle m’a expliquée que j’avais une torsion du corps vers la gauche et que du coup j’étais beaucoup plus tendue de ce côté-là. Elle m’a aussi dit que c’était probablement le port du sac à main et j’ai apprécié ses explications, parce-qu’elle me permet, de par cette seule information, de racheter un sac à main que l’on puisse porter en sac à dos, afin justement de ne plus pencher d’un seul côté. Je pense qu’elle l’a dit de façon tout à fait anodine, mais j’ai bien vu qu’elle avait parfaitement identifié mes zones de douleurs et de tension, donc je lui fais confiance sur le reste et je vais changer mon type de sac grâce à elle ce qui me permettra certainement d’améliorer mon confort lorsque je sors. Comme quoi on a tous à apprendre les uns des autres En sortant la masseuse m’a donné la carte du centre et j’ai pu consulter leur brochure. Un massage d’1h coûte 120 € mais si vous passez par Groupon pour avoir le combo gommage/massage c’est moitié prix (59,90 €), alors n’hésitez pas ! Moi j’y retournerai car c’était vraiment bien ! Vous aimerez aussi :Soirée détente au spa 28 avec WonderboxBulle de plaisirLa bonne idéeLes bijoux éphémères de SioouMassage chez Corpsline Spread the love...Cet article Un massage chez Spot Vendôme avec Groupon est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Les nouveautés du moment #2
15-06-2016 17:45:21
Mélo l'imparfaite
Hello à tous, Aujourd’hui je partage un peu avec vous mes dernières nouveautés du moment dont ce nouvel opus de Narciso Rodriguez : l’Eau de Parfum poudrée. A mes yeux, la marque est experte des odeurs féminines, sensuelles et séductrices avec cette fois-ci une touche plus intense et plus tenace. C’est un parfum qui habille les femmes fortes et les femmes de goût d’une classe supplémentaire, sa petite touche rétro inspire la séduction assumée et son flacon renvoie à la beauté dans la simplicité. A toutes les divas que vous êtes : c’est un parfum à essayer d’urgence ! Bon, ne faites pas trop gaffe à l’application du vernis, car il était 3h du matin, mais j’ai flashé sur ces vernis aux couleurs hyper punchy et leurs autocollants « Let’s get fruity » de chez ProNails que je trouve tellement rigolos et qui me filent la banane ! Une manucure multivitaminée avec déco pastèque et ananas tellement tendance ! Il y a des stickers pour tous les goûts sur ce site que je ne connaissais pas du tout : allez donc faire un tour On ne présente plus Batiste, le roi du shampoing sec, qui a sorti une nouvelle version pour une sensation de propreté immédiate : Batiste Fresh. Sa formule à base d’amidon de riz rafraîchit votre coiffure entre 2 shampoing. Son parfum frais aux agrumes et aux fleurs blanche donne à mon avis une odeur pas très naturelle, je vous conseille plutôt de prendre les parfumés « Tropical » ou « cherry » (question de goût). Aaaah Polysianes: une marque faite pour les addicts au Monoï ! J’aime tellement cette odeur de vacances ! L’Elixir de Monoï de Polysianes  est une huile sèche corps, visage et cheveux… Son application est rapide, sa texture légère et le parfum exotique sensuel nous transporte à Tahiti… Sur le corps, elle met en valeur mon bronzage ramené du Sri Lanka et me détend avant de m’endormir (je m’imagine en train de buller sur une plage de sable blanc haha !). Bref c’est l’huile parfaite pour cet été, bien que le temps parisien ne semble pas diapason des saisons Bonne nouvelle les amis : vous connaissez tous les masque en tissus Sephora qui font fureur depuis leur sortie ? Eh bien Sephora les a améliorés ! Efficaces mais trop épais et trop grands, j’ai pu cette fois-ci tester leur masque à l’avocat avec une texture différente et bien plus agréable à garder sur le visage. Nul besoin de « recoller » sur les côtés, ou de me laver les cheveux parce-que le masque dépasse trop, cette fois-ci c’est un sans faute ! Toujours chez Sephora, je vous présente le « fingertips Eyeliner« . Il y a encore quelques mois, je me serais demandé si c’était sérieux, et pourtant ! Après avoir discuté avec de nombreuses copines, il y en a au moins 50% qui ne mettent pas d’eyeliner par peur de se rater à l’application, dont la plupart ne connaissent pas la différence entre un eyeliner feutre, pinceau ou crayon (ARGH !). Si vous êtes dans ce cas, tentez ce nouveau-venu dont le bouchon comporte un trou dans lequel vous pouvez insérer votre doigt pour vous aider dans la précision de l’application du produit. Normalement plus de problème : vous m’en direz des nouvelles ! Le Glov on-the-go… Le gant démaquillant dont tout le monde parle se trouve chez Monoprix et son principe est simple : se débarasser des cotons et produits démaquillants pour résumer le démaquillage à un geste simple et doux. Il suffit pour l’utiliser de passer le gant sous l’eau et de nettoyer son visage délicatement. Votre maquillage part sans besoin de produit supplémentaire (en revanche si vous avez du mascara waterproof il faudra insister plus longtemps). Idéal pour une peau plus nette et un gain de place dans la valise ! La collection Rose Mademoiselle de l’institut Karité est en vente exclusivement chez Monoprix avec un packaging super féminin et glamour. Ces produits sont enrichis en karité aux vertues hydratantes, apaisantes, nourrissantes… et sont proposés à des tarifs très accessibles… A offrir ou à s’offrir ! Vous n’avez pas pu passer à côté : la nouvelle crème anti-ride Eucerin « Hyaluron Filler » est non seulement le soin anti-âge du moment mais elle unifie et illumine également le teint grâce à ses pigments beige doré sans marquer. Pour les jours où vous avez bonne mine, et donc pas forcément besoin de fond de teint, elle suffit comme base de maquillage léger (personnellement l’été je suis assez fan des crèmes teintées car je ne me maquille pas beaucoup). Il y a du nouveau chez Eclaé : l’eau de soin pour le corps Aqua Duna révèle l’éclat de votre peau et la parfume d’une chouette odeur de vacances. Non photosensibilisante, c’est un produit à utiliser tout au long de l’année pour se sentir fraîche ! Encore un chouette produit chez Garancia, marque que j’aime particulièrement pour son humour et son innovation : la gamme source micellaire. En un seul geste, cette eau nettoie, hydrate, apaise et illumine le visage sans piquer les yeux… Trois parfums sont proposés : Fleur d’oranger, douce amande et rose d’antan.. A vous de choisir l’univers qui vous plaît le plus ! J’adore particulièrement le flacon pompe avec système de distribution sur le dessus et la possibilité écologique de recharger mon flacon avec une Eco-recharge. Enfin, pour terminer en beauté, avez-vous testé les boosters de Clarins ? Le principe est simple : un soin personnalisé pour nous accompagner selon le besoin ou l’envie du moment.  Donc il suffit d’ajouter quelques gouttes du « booster » qui vous convient à votre soin habituel (dans mon cas les crèmes Multi-active jour et nuit). Par exemple, le matin, je mélange le booster « energy » à ma crème et le soir plutôt le repair ou le detox. Voici venu le temps des soins personnalisés et de plus en plus adaptables à chacun, je vous les conseille (notamment le repair). Vous aimerez aussi :ELLE Make Up chez MonoprixFront Cover Sparkler (review)Les jolies chosesMes alliés pour l’hiverMon kit de survie au soleil… Spread the love...Cet article Les nouveautés du moment #2 est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Vin et Marée Louvre
11-06-2016 19:27:08
Mélo l'imparfaite
Hello les copains,   Il y a quelques temps nous avons testé le restaurant Vin & Marée Louvre qui ressemble aux autres restaurants Vin & Marée (comme celui que nous fréquentions assidûment lorsque nous habitions à Montparnasse) mais qui ne figure pourtant pas sur leur site internet et ne bénéficie pas non plus des différentes remises que l’on peut trouver sur la fourchette pour les autres restaus du même nom. Nous avons donc été intrigués. Nous sommes arrivés tôt dans la soirée, il n’y avait presque personne. L’accueil a été plutôt froid et impersonnel. On nous a emmenés dans la salle du haut qui est plutôt jolie et on nous a servi des moules en amuse-bouche. Moi qui n’aime pas ça DU TOUT, le Banjo m’a encouragé à goûter et elles étaient vraiment bonnes (en fait j’ai tout mangé ) En entrée j’ai pris des beignets de crevettes sauce tandoori, c’était super bon, pas trop épicé, un mélange réussi. En plat j’avais pris des coquilles Saint Jacques avec de la purée et là encore tout était très bien cuisiné. Dans l’ensemble on était contents mais nous avons trouvé l’addition élevée par rapport à la prestation, aux quantités et surtout au service. Nous avions été beaucoup mieux reçus au Vin & Marée de Montparnasse avec des tarifs moins élevés qui nous ont semblé plus « justes ». Si vous voulez faire un bon restau de poisson dans le quartier, cependant, cela reste une bonne adresse. Vin et Marée Louvre 165, rue Saint Honoré 75001 Paris Vous aimerez aussi :La Brasserie du LouvreRestaurant Mood et après-midi sur les champsViens chez Rae’sUne Saint Valentin au bar à huîtresOur week-end Spread the love...Cet article Vin et Marée Louvre est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Caudalie Vinosource : Source de beauté
31-05-2016 02:20:59
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Dernièrement j’ai testé plusieurs routines car ma peau a traversé une mauvaise passe. La routine Caudalie est définitivement pleine de bonnes surprises pour les peaux sensibles comme la mienne. Après un nettoyage à l’eau de raisin bio – leur produit culte- qui apaise ma peau et me rafraîchit, j’applique le fluide matifiant pour un effet peau mate et veloutée avant l’étape maquillage. C’est bien pratique parce-que j’ai la peau très sèche sur les bords du visage mais le nez et le menton peuvent être un peu « luisants » (oui j’assume le glamour qui se dégage de moi là, tout de suite.) donc je l’applique essentiellement sur cette zone. Si je ne me maquille pas j’applique simplement la crème fondante nourrissante qui donne davantage de confort à ma peau et me donne meilleure mine. Enfin, le soir, j’applique la crème velours ultra-nourrissante pour une peau nourrie en profondeur et une diminution des tiraillements. Parce-que c’est un peu ma malédiction : une fois que l’on a l’habitude d’appliquer des crèmes régulièrement, la peau commence à tirer lorsqu’elle n’est pas hydratée assez souvent. C’est ma première « vraie » routine Caudalie (j’avais acheté des kits de voyage en parapharmacie mais je n’avais pas eu l’occasion de tester une routine sur la durée) et j’adore le côté frais et naturel avec lequel la marque aborde la question de la beauté et des soins. Toute la gamme Vinosource propose une formule naturelle et riche en eau de raisin bio. Cerise sur le gâteau, leur packaging rose est absolument craquant ! Une routine qui sent bon l’été ! Vous aimerez aussi :Ma routine Leonor GreylMa dernière routine capillaireBiopha NatureTolérance Extrême d’Avène : un must-have !Rubin Extensions Spread the love...Cet article Caudalie Vinosource : Source de beauté est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Ma routine La Roche-Posay
28-05-2016 15:35:54
Mélo l'imparfaite
Hello à tous, Connaissiez-vous la gamme Tolériane de La Roche-Posay ? J’ai pu tester cette routine anti-pollution récemment et j’ai voulu vous en parler car je ne suis certainement pas la seule à avoir des problèmes de peau liés à la pollution (teint terne, points noirs, allergies, sécheresse, tâches pigmentaires…). Dans les grandes villes comme Paris, nous sommes plus exposés, et ça ne va pas aller en s’arrangeant. Pour éviter que trop de particules ne se déposent sur la peau, il faut privilégier des soins nettoyants à rincer  et des produits topiques anti-adhérence pour que la pollutiohttp://www.laroche-posay.frn ne puisse s’y fixer. Ensuite il faut appliquer une crème hydratante pour restaurer la fonction barrière de notre peau. Enfin, il faut appliquer une crème solaire qui empêche les composants réactifs de réagir à l’exposition aux UV. J’ai pu tester cette routine en nettoyant ma peau tous les matins grâce à l’eau thermale La Roche-Posay et le lait fluide dermo-nettoyant pour purifier ma peau en douceur. Ensuite pour l’hydrater j’ai utilisé le matin la crème toleriane ultra fluide et le soir la crème tolériane ultra nuit. Ce que j’ai particulièrement aimé pour ces crèmes c’est qu’elles donnent l’impression nette d’avoir un film invisible sur le visage, ce qui doit être la fameuse formule pour que les particules ne puissent pas adhérer à la peau et la sensibiliser. Je vous conseille de les essayer, c’est une sensation assez unique que je n’avais pas perçu avec d’autres crèmes, qui donne alors tout son sens au mot « barrière ». Vous pouvez penser que je fabule mais je vous assure que l’on « sent » physiquement la barrière créée par cette crème. En ce qui concerne le soin anti-âge, j’ai testé la crème corrective REDERMIC-R SPF 30 qui protège à la fois des UV et de la pollution. Personnellement je n’ai pas constaté d’amélioration niveau rides mais j’ai le teint moins terne, plus uniforme, et je me sens mieux protégée des agressions dues à la pollution. Pour conclure je dirais que c’est une gamme assez étonnante et unique à tester pour vous faire une idée et prendre votre décision. Pour les peaux sensibles comme la mienne, c’est un must. Mon produit favori sans hésitation dans cette gamme, est la crème toleriane ultra nuit (si vous aviez des limitations au niveau budget et ne pouviez pas tester tous les produits, commencez par celle-ci). Bisous les copains ! Vous aimerez aussi :Au 7ème ciel avec les masques 7th heaven (concours inside)Une expérience unique au Spa dans le noirUne journée avec NikonLes nouveautés du moment #2Ma routine maquillage Dr Pierre Ricaud Spread the love...Cet article Ma routine La Roche-Posay est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Take 6 au New Morning
26-05-2016 22:48:00
Mélo l'imparfaite
  Hello les amis, Bon, je sais bien que mes articles cultures ne sont pas toujours très lus à moins qu’ils ne parlent de séries… mais il fallait absolument que je vous parle du concert de Take 6 que j’ai pu voir au New Morning le mois dernier. Take 6 est un sextet originaire d’Alabama assez peu connu en France par le grand public mais ils sont tout de même une référence pour les chanteurs et les musiciens car nous n’avons pas vraiment d’équivalent en France. Enfants du Gospel, ils chantent presque uniquement a capella. A l’époque où je chantais, faire un cover de Take 6 avec les copines était le kiff suprême. Le Banjo n’a donc pas pu résister devant mes yeux qui clignotaient quand j’ai appris qu’ils passaient cette année au New Morning et il a donc acheté les places. D’abord, en arrivant nous avons du attendre assez longtemps et jamais la rue n’a été aussi remplie : tout le voisinage s’arrêtait pour nous demander qui chantait ce soir là… La salle était pleine mais par un coup de bol inouï, deux personnes nous ont laissé leur chaise pour aller plus loin. Autour de nous, seulement des passionnés de musique ; clairement ils ne sont pas là pour s’extasier sur le body à paillettes de Beyonce, ils veulent de l’orgasme musical. J’ai eu comme un doute : « Et si ils n’étaient plus aussi bien qu’avant ? ». Après tout, je les écoutais quand j’étais ado et un peu de temps est passé (commencez pas !). Bon eh bien je crois que ça ne se décrit pas, il y a des choses qui vous font vibrer seulement quand vous les entendez : (Comme cette version de « Happy » -à 4:15- qui me fout une pêche de malade ???) J’ai eu le droit à une version live de la chanson « Mary » (6:10), une de mes favorites, où ils se sont amusés à faire des vocalises interminables (la deuxième chanson sur cette vidéo) Du début à la fin j’étais remplie de joie, émue aussi parfois, et au rappel je n’ai vraiment pas pu retenir mes larmes devant cette interprétation de « Happy Birthday » (0:25) : entre l’émotion des voix et l’émotion du mec je me suis liquéfiée. Plus loin, pour la dernière chanson, ils ont posé les micros à terre pour chanter sans artifice, aucun, « Alleluia » (6:00). Je vous laisse admirer par vous même en vidéo parce-que je ne pense pas que les mots suffisent. CONCLUSION : Vous l’avez compris, je suis fan, mais je dirais tout simplement que certains artistes ont, ce que je trouvais principalement en mon KING, cette sorte de grâce divine quand ils se mettent à chanter. Tout s’allume et nos émotions palpitent dans tous les sens. Ces personnes au talent si exceptionnel qu’ils arrivent à te faire penser que si le Grand Architecte veille vraiment sur nous, il a des projets pour certains. Bien sûr il faut aimer ce style de musique, mais on ne peut en aucun cas nier le talent. Si Take 6 croise votre route, offrez vous un vrai moment de bonheur et allez-y ! Vous aimerez aussi :ReignMistressesSTOMP au Casino de ParisThe walking dead4 jours à Dinard pour le festival du film britannique Spread the love...Cet article Take 6 au New Morning est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
La Halle Saint Pierre
22-05-2016 19:43:03
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Comment ça va ? Aujourd’hui pour passer un dimanche « à la cool » nous nous sommes rendus, le Banjo et moi, à la Halle Saint Pierre pour bruncher et admirer l’exposition actuelle. J’ai rejoint sur place les copines blogueuses et c’était une grande première  dans ce lieu culturel plutôt relax. Quelle surprise de me retrouver au pied du Sacré-Coeur avec une vue de dingue sur celui-ci ! De grandes baies vitrées rendent la Halle Saint Pierre agréable à traverser. En ce moment, ce musée propose une expo d’art outsider appelée « L’esprit singulier » que nous avons pu explorer en groupe avec des explications très intéressantes sur l’évolution de l’art outsider et la façon dont ce musée le met en avant. L’art outsider, c’est l’art réalisé par des artistes qui n’ont pas été à l’école d’art ou n’ont pas un parcours classique, mais qui pourtant ont créé des oeuvres puissantes. Vous pouvez vous détendre et boire un verre au bar, devant les baies vitrées, profiter des expos ou feuilleter les livres passionnants de leur librairie. C’est un lieu où il fait bon vivre, avec des oeuvres d’art qui nous parlent. Certains pourraient dire que ces oeuvres ne sont pas classiques, certes, et c’est bien là toute leur force. Des styles nous touchent davantage que d’autres, mais les messages sont tous forts. On est à 1000 lieues de l’art contemporain. On peut encore être étonnés par de nouveaux lieus après de nombreuses années à Paris, je vous conseille vivement d’aller flâner là-bas ! Halle Saint Pierre 2, rue Ronsard 75018 Paris (cette dernière photo en pleine appréciation artistique avec Manue, a été prise par Olga Caldas de la Halle Saint Pierre) Vous aimerez aussi :Le brunch du zéro-zéroLe brunch à tomber du restaurant La Fayette – Hyatt Regency Paris étoilePour un petit brunch au Café MadamInstaweekBrunch à Paris : Les garçons Spread the love...Cet article La Halle Saint Pierre est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Brunch La Belle Assiette X TO by Lipton
22-05-2016 18:40:19
Mélo l'imparfaite
Hello les amis !   Vous allez bien ? Vous avez pu voir sur Snapchat (pseudo melolimparfaite)  qu’hier un chef est venu nous préparer un brunch à domicile ! C’est un nouveau brunch à domicile proposé par La Belle assiette en collaboration avec TO By Lipton. Et oui, maintenant on peut faire la grasse mat’ et avoir un chef professionnel qui nous prépare le brunch à domicile au réveil : la classe non ? J’ai eu l’honneur de recevoir le chef Quentin Guillermic qui s’est mis aux fourneaux pendant que nous nous préparions. Au menu : 1er Temps – Fraîcheur Fruitée Thé : Infusion Rose Poème pour commencer en douceur Jus de nectarine Salade fraises et fraises des bois au jus de thé vert au jasmin Brioche à la fleur d’oranger Faisselle et compotée de framboise 2ème Temps – Une Étape Gastronomique Thé : Thé noir d’origine Yunnan d’Or Oeufs brouillés à la truffe Jambon iberico, Edam vieilli (mais nous avons demandé de le remplacer par du saumon car nous ne mangeons pas de jambon) Pain brun Beurre bordier Miel de châtaigne 3ème Temps – Une Fin Gourmande Thé : Thé vert Volute Caramelita Muffin Myrtille Pancake accompagné de sirop d’érable Viennoiseries Bon je vous avoue que nous étions calés après les oeufs brouillés et le saumon, donc nous avons laissé nos viennoiseries pour le goûter. En partant le chef à lavé la vaisselle et nettoyé la cuisine, pour nous la laisser nickel ! J’avoue que c’était vraiment agréable comme réveil en douceur ! Ce brunch m’a été offert par TO By Lipton dans le cadre du concours des brunchs 3 thés dont je vous ai longuement parlé sur les réseaux sociaux ! Et d’ailleurs grâce à vous je suis finaliste du concours et vous remercie 1000 fois ! Je vous propose donc, pour vous remercier, de tenter vous aussi votre chance pour gagner cette fois-ci une machine TO by Lipton, en votant de nouveau pour ma photo (thème orange, photo de gauche, identique à celle ci-dessous) sur CE LIEN : http://www.to-lipton.com/…/concours-brunch-des-trois-thes.h… . Si je gagne, un tirage au sort sera effectué parmi les votants pour remporter une machine TO by Lipton et un brunch sera organisé avec 5 personnes ! (règlement complet sur le site) Je compte sur vous les copains ! Vous aimerez aussi :Le brunch à tomber du restaurant La Fayette – Hyatt Regency Paris étoileBrunch à Paris : Les garçonsLe brunch du Marriott Champs Elysées : un MUST !Pour un brunch ou pour la vie : Les pinces !TO by lipton Spread the love...Cet article Brunch La Belle Assiette X TO by Lipton est apparu en premier sur Mélo l'imparfaite.
Poésie amazonienne – Marionnaud
18-05-2016 17:36:39
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Aujourd’hui je voulais vous parler de cette collection spéciale fête des mères chez Marionnaud : « Poésie amazonienne » inspirée des tendances du printemps. Leurs vernis, palette et accessoires ont décidé de nous faire voyager dans des endroits exotiques. J’ai aimé cette pochette beauté tressée en motif « so jungle » pour satisfaire mon côté globe-trotteuse. En ce qui concerne le make-up, vous avez le choix entre une palette nude avec 10 couleurs essentielles pour faire vos nudes à 7,90 € Pour une proposition plus complète, ils ont aussi sorti une palette de maquillage personnablisable contenant 36 ombres à paupières, 5 blushs, 1 poudre compacte, 8 rouges à lèvres, 4 eyeliners gels, des pinceaux applicateurs et une palette nomade à tiroir pour votre sac où vous pourrez glisser vos essentiels de beauté. Cette palette offre une grande variété de couleurs et ne coûte que 24,90 € Enfin, pour les ongles, Marionnaud propose un kit flashy pour égayer les tenues estivales avec des couleurs vives et leur formule haute brillance. Ce set de 5 vernis est au pris de 14,90 €. Je trouve cette gamme vraiment sympa avec le beau temps qui arrive et je trouve que ça fait des idées de cadeaux à prix très raisonnables pour les mamans si vous êtes toujours en quête d’idées ! Vous aimerez aussi :La fête des mamansFront Cover Sparkler (review)Coup de coeur pour the Balm : Focus Make-upNouveaux venus dans mon make-upMake up natural glow Spread the love...The post Poésie amazonienne – Marionnaud appeared first on Mélo l'imparfaite.
Take eat easy a bien grandi
14-05-2016 22:32:20
Mélo l'imparfaite
Avec le code 5CUCXM bénéficiez de -10 € sur votre première commande Take eat easy Hello les amis, Il y a environ deux ans, je vous présentais Take eat easy qui faisait ses premiers pas à l’époque, et proposait de livrer à domicile des restaurants proches de chez vous. C’était pratique mais il y avait peu de choix et on tournait souvent autour des hamburgers ou de la nourriture asiatique. Depuis, le site a largement varié sa proposition et c’est en voyant qu’ils livraient aussi les Grilled cheeses de Grilled cheese Factory que je me suis de nouveau tournée vers eux. J’adore les Grilled cheese et je n’en trouve jamais en France, donc c’était l’occasion pour moi de tester enfin ! C’est vraiment bon pour qui aime ça, mais c’est hyper copieux (et gras). Mon préféré est définitivement celui au chèvre et au miel, et j’adore aussi celui au thon, mais un seul me suffit largement. Sinon en grande fan de Homard que je suis, j’ai voulu tester Les Pinces dont je vous parlais récemment en livraison. C’est dommage car ils ne font pas la livraison du homard entier, mais du coup j’ai pris le lobster roll et c’est assez copieux et bon. Seules les frites arrivent souvent molles, sûrement à cause du temps de livraison, mais je ne commande pas un lobster roll pour me concentrer sur les frites. C’est 25 € le lobster roll avec frites et salade mais vous pouvez toujours commander par ici et cela vous donnera une réduction de 10 € sur votre première commande (ou utilisez le code promo ci-dessus). Allez je vous laisse vous régaler et vous m’en direz des nouvelles ! Vous aimerez aussi :Restaurant Mood et après-midi sur les champsRestaurant miamLe firstL’atelier des artistesDes newz ! Spread the love...The post Take eat easy a bien grandi appeared first on Mélo l'imparfaite.
Itset Box Marionnaud : Cool as cucumber
8-05-2016 22:35:45
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Comment se fait-il que je ne découvre la Itset Box Marionnaud que maintenant ? Je ne sais pas, mais dans tous les cas c’est son son 4ème opus : « cool as cucumber » ! J’ai aimé le thème qui sent bon l’été ! Pour cette box, Marionnaud a sélectionné 8 produits frais et énergisants : La crème peeling expert Dermabrasion de Gatineau, une crème exfoliante aux particules de bambou que j’utilise beaucoup sur mon décolleté  pour atténuer mes tâches et mes marques. Acqua Colonia citron vert et noix de muscade, un parfum délicat et rafraîchissant pour l’été Masque hydratant en microfibre Qiriness pour hydrater, apaiser, régénérer ma peau : un must! Poudre de riz de Java Bourjois : Une poudre libre pour  illuminer le teint Eau Micellaire express Marionnaud : une eau micellaire qui débarbouille ou vient à bout de tous les maquillages Vernis gris insolent Marionnaud : Pas déçue par les vernis Marionnaud que j’avais déjà pu tester auparavant mais je m’attendais à une couleur plus punchy pour une box aussi énergisante (menthe, par exemple ?) Lime à ongle Marionnaud argentée. On ne résiste pas à son design très « saturday night fever » Crème hydratante Ibuki de Shiseido : le top du top en matière de crème : encore un produit shiseido à adopter d’urgence. Ces produits sont en partie dans des formats voyages mais c’est une belle occasion de les découvrir à travers une box pleine de bonne humeur et de fraicheur disponible depuis le 21 mars sur Marionnaud.com au prix de 19.90 €   Vous aimerez aussi :4 astuces pour prendre de plus jolies photos en hiverTout le matériel pour les geeks et geekettes est chez Urban Factory5 filles à suivre sur InstagramTake Eat EasyAchile, la nouvelle collection Spread the love...The post Itset Box Marionnaud : Cool as cucumber appeared first on Mélo l'imparfaite.
Comme un air d’été…
20-04-2016 08:30:46
Mélo l'imparfaite
Robe : Topshop via Stylelounge Sneakers : Buffalo via Stylelounge Collier : Swarovski Bracelet : Swarovski Sac à main : Beau comme un lundi Hello la compagnie ! Je ne sais pas quel temps il fait chez vous mais le soleil pointe enfin timidement le bout de son nez à Paris… Le soleil et ses envies de robes, de lumière, et de couleurs gaies ! Pour ce look j’ai déniché cette robe légère aux détails super féminins à travers le site Stylelounge. Je ne sais pas si vous connaissez, moi je ne connaissais pas, mais ça peut vous faire gagner du temps et de l’argent pour faire votre shopping en ligne. Il s’agit d’un comparateur de prix qui se présente un peu comme un eshop. En gros vous choisissez ce qui vous plaît et le site vous propose les différents marchands qui le proposent et à quel prix. Déjà rien que sur mes baskets il y avait entre 10 et 15 € de différence entre le site le moins cher et le plus cher, donc ça peut être pratique pour faire un choix rapide ! La navigation est agréable contrairement à certains sites du style car ça ressemble à un site de vente et non à un comparateur (qui n’a pas facepalmé avec certains comparateurs de vols et leurs 250 pop-ups insupportables par exemple ? Là rien à voir !). Bref je suis super contente de ma robe confortable, féminine et estivale, mais alors j’étais en totale extase devant cette nouvelle paire de buffalo blanches et argent. On dirait que je vais bientôt décoller ! Sinon que dîtes-vous de cette jolie parure Swarovski ? Jolies couleurs de la mer pour agrémenter une tenue ensoleillée, non ? Non ne cherchez pas, je ne change pas une équipe qui gagne, je porte du Swaro à toutes les occasions ! J’ai aussi complètement craqué sur ce sac marin noir et blanc, je sais que je pousse un peu, on n’est pas encore à la plage, mais sa forme, sa couleur et ses petits boutons mignons me donnent un avant-goût de bronzette… Il y a plein de formes de sac et de vêtements qui sentent bon l’été sur le site Beau comme un lundi si vous aimez également ce style, allez y faire un tour ! Merci à Inès pour les photos Vous aimerez aussi :look d’été blancLa robe multiusage1 unique snowflakeMa sélection B&W shoesSnow White (ou presque ^^) Spread the love...The post Comme un air d’été… appeared first on Mélo l'imparfaite.
On brunch avec La belle Vie
18-04-2016 13:29:27
Mélo l'imparfaite
Profitez de 10 € de remise sur le site Labellevie.com avec le code « melolimparfaite » Ceux qui me suivent sur snapchat (pseudo melolimparfaite) auront déjà vu ma commande en long en large et en travers mais je reprends ici les petits détails sur ma découverte du site labellevie.com . Ma commande se divisait en trois partie : -D’une part le petit-déjeuner du dimanche : nous voulions un brunch avec l’option saumon mais comme il n’était plus disponible, nous avons pris un petit déjeuner et avons acheté du saumon dans notre partie « courses » pour le compléter. En tous cas nous avions passé une semaine de dingues et nous voulions rester à la maison ce dimanche sans trop avoir à cuisiner au réveil donc la livraison du petit-dej vers 13h est bien tombée ! -Ensuite nous avons vu l’onglet « Kits Recettes«  du site, dont le principe est de cliquer sur la recette qui nous fait envie et de se faire livrer pile les ingrédients nécessaires ainsi que la recette imprimée « pas à pas ». Nous ne sommes pas très doués en cuisine mais là les dosages et instructions sont sensés faciliter la tâche aux novices comme nous. -Enfin nous avons terminé notre commande avec quelques courses de produits que nous aimons bien et/ou que nous ne trouvons pas sur d’autres sites. Retrouver l’impression de faire des courses chez le primeur, c’était plutôt sympa. Comme je vous l’ai dit, nous n’avons pu prendre qu’une formule petit-déjeuner à deux et nous avons acheté le saumon parmi nos courses. A 13,49 € pour 2, incluant deux viennoiseries, une demi-baguette, 2 grosses salades de fruits, du beurre et des confitures, le tout livré à ma porte à l’heure demandée, c’est tout à fait raisonnable. Pa contre nous avons été déçus de la partie boulangerie, tout était assez « dur » du pain au chocolat au pain, peut-être parce-que c’était dimanche et qu’ils devaient s’approvisionner la veille ? Tout le reste était bon. Pour la partie « kit recette » c’était un peu notre challenge du jour ! Voici comment ça se présente ! Vous avez tous les ingrédients emballés et dans les quantités appropriées. Vous avez la recette imprimée pas à pas avec tous les détails et étapes  de la préparation. Franchement nous sommes nuls en cuisine mais c’est tout à fait réalisable. De plus nous avons appris quelques « petits trucs  » notamment sur la cuisson du poisson  pour qu’il ne sèche pas et qu’il soit cuit de façon homogène… Ou sur les étapes pour préparer une sauce (nous avions tendance à tout mettre en même temps et débrouille toi !). Bref, des choses que connaissent probablement la plupart d’entre vous mais en ce qui nous concerne, ça nous servira pour nos futurs plats ! On vous a fait une mini vidéo Et donc voilà à quoi ça ressemblait à la fin ! Je trouve que cette partie « Kits recettes » est une bonne idée, je pense que l’on réessayera. Pour notre plat j’ai trouvé ça bon mais notre sauce manquait un peu de goût malgré tous les aromates (à mon avis, j’ai mis trop de crème) et mon saumon était mieux cuit et avait plus de goût que celui du Banjo (probablement parce-que j’ai pris le plus petit morceau). Dans tous les cas c’est sympa de faire ça à deux et d’essayer de penser à ce qui peut être amélioré et comment. Enfin, au niveau des courses, nous n’avons pas encore tout goûté mais c’était chouette de trouver des produits frais (ils ont aussi pas mal de produits bios et un rayon fromage frais étendu… ce qui ne pouvait que me séduire !). J’ai aimé y trouver ces produits, mais aussi un peu de produits plus courants (bombecs, biscuits, sodas…). La livraison a été rapide, ponctuelle et aimable. La seule partie qui m’a déçue est encore la partie boulangerie (pain dur, cookies commandés au chocolat mais ceux livrés étaient à autre chose -macadamia ????-). Dans l’ensemble, le site propose des formules originales et pratiques. Personnellement j’y reviendrai davantage pour le brunch livré ou les kits recettes que j’ai trouvé pratiques et funs. Si vous souhaitez tester leur service, sachez que vous pouvez bénéficier de 10 € sur le site avec le code melolimparfaite . Alors tentés ? Vous aimerez aussi :à la cool..1 brunch chez MômQuand rien ne se passe comme prévuLe brunch du Hyatt MadeleineSofitel Nusa Dua – Bali Spread the love...The post On brunch avec La belle Vie appeared first on Mélo l'imparfaite.
Hard Rock Cafe Paris
16-04-2016 23:15:47
Mélo l'imparfaite
Hard Rock Cafe Paris 14, boulevard Montmartre 75009 Paris Hello les copains, Aujourd’hui nous sommes allés découvrir le Hard Rock Cafe de Paris, car OUI aussi bizarre que cela puisse peut-être sembler pour un couple franco-américain, nous n’y avions jamais mis les pieds. La première chose que nous avons remarqué, c’est le service. Il est évident que le personnel, des hôtesses aux serveurs, ont reçu un training très « américain » ! Chaque personne se présente en te donnant son prénom et en te disant que si tu as besoin de quoi que ce soit tu peux venir vers elle.  Du coup je me sentais presque vraiment aux USA ! Nous avons commandé deux mocktails et ils sont arrivés rapidement dans un format gigantesque ! Et en plus totalement instagrammables En entrée j’ai voulu prendre des bruschettas pour que ce soit léger et le Banjo a pris du poulet pané avec de la sauce moutarde miel (délicieuse d’ailleurs !). Honnêtement je peux vous dire que je ne m’attendais pas à ces portions ! Les bruschettas étaient assez grosses et nombreuses, si bien que j’aurais très bien pu arrêter de manger après celles-ci. Le Banjo n’a pas réussi à terminer son poulet pané non plus car il voulait laisser un peu de place pour son plat principal. En plat j’avais pris les gambas panées et je n’ai vraiment pas été déçue. La sauce cocktail les accompagnant n’était pas trop à mon goût (ça pique un peu), j’ai donc pris la sauce moutarde-miel d’el Banjo et je me suis littéralement régalée (bon par contre j’ai privilégié les gambas mais je n’ai pas eu la place pour les frites… il faut faire des choix !). Malgré ce très sexy cheesecake oréo nous faisant des clins d’oeil sur la carte nous n’avons pas réussi à aller plus loin car les plats sont vraiment copieux ! Conclusion : Je trouve que c’est un bon rapport qualité/prix pour ceux qui aiment avoir un peu d’american food et d’ambiance musicale. Un lieu festif un peu bruyant mais nous y sommes allés après le rush de midi donc c’était relativement calme par rapport à ce que ça doit être le soir. La carte est variée : il y en a autant pour les carnivores que pour les végétariens (leur burger végétarien est à base de champignon, je précise car on voit de tout dans les burgers végés). Ce qui est sûr c’est que vous ressortirez rassasiés ! J’y retournerai pour un petit lunch sans prise de tête ! Vous aimerez aussi :Helpling : mon expérience !Mon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside)Allions le bon et le beau avec le BustronomeUne journée avec NikonLe grand café capucines Spread the love...The post Hard Rock Cafe Paris appeared first on Mélo l'imparfaite.
The Circle Chapitre 1 : Les élues
15-04-2016 16:37:23
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, La semaine dernière j’étais invitée à la projection de The Circle : Les Elues qui sortira le 23 avril et je peux vous dire que quand j’ai reçu l’invitation j’étais super enthousiaste car il s’agissait de lycéennes et de magie, j’étais carrément à fond ! Vous vous souvenez du film « dangereuse alliance » (The Craft) ? J’avais tellement adoré ce film quand j’étais ado ! Bref je fonce à la projo, et je tiens à préciser que c’est un film suédois donc pour la vostf c’est en suedois… Ca fait bizarre au début donc je le dis ! Ca ne m’a pas trop gênée finalement (enfin du coup t’es obligée de lire les sous-titre par contre !) En gros c’est l’histoire d’un ado qui se suicide au lycée et ensuite, lors d’une soirée de pleine lune, 6 de ses camarades vont se retrouver attirées dans la forêt mysterieusement. C’est alors qu’elles comprennent qu’elles sont élues pour former un groupe de sorcières pouvant lutter contre le Mal. Elles vont apprendre au fur et à mesure à apprivoiser leur pouvoir et tenter de délivrer leur lycée de sa « malédiction ». Ce que j’en ai pensé ? J’ai vraiment eu du mal avec ce film. Je l’ai trouvé mal joué (parfois très théâtral) et j’ai trouvé les personnages principaux vraiment pas attachants. Le film est assez long alors que l’histoire n’est pas très compliquée. Tout est assez prévisible et c’est regrettable vu le temps que l’on met à rentrer dans l’action (y rentre-t-on d’ailleurs ?). Lorsqu’il y a un peu d’action ou de suspense on te met une musique très forte avec comme seul effet spécial de la fumée… ça manque cruellement de moyen (on est loin de dangereuse alliance !). Par chance, ils nous ont offert le livre que je vais lire pour voir si ça me plait davantage. En fonction de cela je verrai bien si je vais voir les prochains volets de cette saga ! Et vous, vous connaissiez ?   Vous aimerez aussi :The Great GatsbyThe place beyond the pines, ma surprise du jour.L’Odyssée de PiHow to get away with murderReign Spread the love...The post The Circle Chapitre 1 : Les élues appeared first on Mélo l'imparfaite.
Restaurant miam
12-04-2016 08:46:14
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Nous avons testé une nouvelle petite adresse samedi soir dont la carte semblait alléchante et où nous avons pu bénéficier de 40% grâce à La Fourchette (pour vous inscrire et bénéficier de leurs promos jusqu’à 50% c’est gratuit et c’est ici). L’accueil a été très sympa, et le décor assez original. Tout est en noir et blanc et les fenêtres sont cachées derrière des rideaux noirs. Comme nous sommes arrivés tôt et que nous étions peu nombreux ils ont baissé la musique. J’ai apprécié car peu de restaus ont le bon sens de le faire. Si je viens dîner à 19h30, ça n’est pas pour être dans une boîte de nuit… En entrée nous avons tous les deux pris le camembert roti au miel… Je ne peux qu’approuver c’était vraiment délicieux mais en revanche hyper copieux : je ne savais pas comment j’allais pouvoir avaler la suite ! Le Banjo a testé la daurade avec les asperges dont j’ai trouvé la présentation très réussie, mais il a trouvé que la sauce se mariait difficilement avec le plat. Pour ma part, j’avais choisi les gambas avec un risotto mozzarella fumée mais en fait le goût fumé était tellement fort que je n’ai pas du tout aimé le risotto. Je ne sentais pas le goût du fromage. Les gambas étaient bonnes, mais finalement heureusement que le camembert roti m’avait calé. En boisson j’avais pris un mocktail ‘Le Miam » et je vous le recommande car j’ai adoré. Conclusion je suis un peu mitigée mais il y a tellement de choses qui me font envie sur la carte que je pense y retourner… Le thon mi-cuit au sésame ou la sole me font de l’oeil et je ne peux me résoudre à laisser le MIAM sur un malentendu. Verdict final au prochain épisode, donc ! MIAM 72 boulevard malesherbes 75008 Paris Vous aimerez aussi :des bullesRestaurant Mood et après-midi sur les champsLe firstRestaurant Le DorciaRestaurant Le Berkeley Spread the love...The post Restaurant miam appeared first on Mélo l'imparfaite.
Clyde
6-04-2016 08:30:27
Mélo l'imparfaite
Hello les amis ! Aujourd’hui je partage avec vous une adresse pas très chère et sympa pour les amateurs de cuisine américaine. Du Mac and cheese au hot dog, en passant par le cheeseburger, le Clyde est pourtant loin du fast-food impersonnel et vous accueille à table avec le sourire pour un service rapide et efficace. Je ne vous parle jamais d’endroits de ce type car j’y mange très rarement et surtout parce-que je ne mange pas de viande donc les burgers ne sont pas forcément mon premier choix. Il y a de plus en plus de propositions de burger « veggie » mais entre le steack de soja et le gros champignon de Paris de Big Fernand, je n’y trouve pas mon bonheur. Chez Clyde, mon veggie c’est de la mozzarella poêlée. Là quand tu me parles fromage je comprends mieux tu vois ! Je complète le tout par des frites au cheddar et j’en suis ravie ! Ils ont une formule à 16 euros plat+accompagnement+ boisson mais vous pouvez aussi bénéficier de réductions de 20 à 30% certains jours grâce au site La Fourchette (pour vous inscrire et bénéficier de leurs promos jusqu’à 50% c’est gratuit et c’est ici). Bref, pas de la grande gastronomie mais un lieu de rendez-vous abordable et plus convivial qu’un fast-food ! Clyde 36, rue Vivienne 75002 Paris   Vous aimerez aussi :Brunch à Paris : Les garçonsYOLe 16 HaussmannMoutarde Street St MichelRestaurant Les Zazous à Montparnasse Spread the love...The post Clyde appeared first on Mélo l'imparfaite.
On se bouge avec Swarovski !
5-04-2016 08:00:53
Mélo l'imparfaite
Bijou connecté : Swarovski Montre : Aight Tee-shirt : zadig et voltaire Sarouel : Asos Baskets : Buffalo Hello les amis ! Je ne sais pas si vous avez raté ce grand moment sur Snapchat (pseudo : melolimparfaite) mais récemment nous avons fait un cour de barre au sol pour tester le nouveau bracelet connecté Swarovski. Bon, officiellement je pourrais faire croire que je me suis débrouillée comme une chef, mais la vérité c’est que j’avais l’impression d’être un hippopotame laché au milieu d’un troupeau de gazelles… Empotée la fille, mais bon j’ai tenu jusqu’au bout c’est le principal ! Vous pouvez porter votre bijou connecté sur un bracelet très sobre en plastique (comme je le porte la plupart du temps) et sur un bracelet slake pour vos tenues un peu plus habillés, je trouve que c’est une super idée de faire un package. Il faut connecter votre bijou à l’application misfit et grâce à celle-ci, les données collectées par votre Activity Crystal s’afficheront : votre sommeil réparateur ou léger, votre temps de sommeil, vos calories dépensées, le nombre de pas effectués, vos objectifs quotidiens… Sur le coup je me suis dit que je n’allais probablement pas beaucoup l’utiliser mais en réalité, je me suis habituée à regarder mes données quotidiennes et ça me motive à aller marcher un peu lorsque je n’ai pas réalisé mes objectifs. Ca devient addictif ces petits objets et je pense qu’il sera un bon allié durant ma prochaine quête de forme ! A part ça je vous dis deux mots sur le look, qui est un look vraiment juste confortable pour le sport donc je sais que je n’ai pas le chic absolu ici, ne vous inquiétez pas ! J’ai acheté ce sarouel sur Asos et je suis plutôt déçue de sa qualité. Il n’a pas une super tenue et se froisse facilement. De plus sur les photos il avait l’air près du corps niveau jambes et large juste à l’entre-jambe mais il taille tellement grand qu’il est justre très large de partout… Pour 40 € je m’attendais à un style décontracté mais pas trop chiffon non plus. Dommage. Le tee-shirt vient de Zadig & Voltaire, je l’aime surtout pour ses couleurs et les baskets sont mes éternelles buffalo ! En ce qui concerne la montre aight j’adore son design sport et son bracelet qui s’enroule tout seul autour du poignet sans fermeture… vraiment super pratique, c’est exactement ce qu’il me faut. Vous aimerez aussi :Le douteTotally grisComme une framboiseUne belle soirée chez Swarovski !Tout ce qui brille Spread the love...The post On se bouge avec Swarovski ! appeared first on Mélo l'imparfaite.
Ma routine maquillage Dr Pierre Ricaud
4-04-2016 08:44:20
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Aujourd’hui je vous ai shooté mon Make-up entièrement réalisé avec des produits Dr Pierre-Ricaud. ALlez savoir pourquoi sur cette photo on dirait que j’ai appliqué le rouge à lèvre de manière complètement tordue alors qu’en fait fait était bien appliqué mais j’ai l’impression que mon soin pour les lèvre (appliqué avant le rouge à lèvre) donnait des reflets indésirables pour les photos dans certains angles Pour ma routine j’utilise tout ça ! Je commence par me débarbouiller avec l’eau micellaire, puis j’applique les patchs pour les yeux qui sont assez originaux car il faut mettre le tissus dans un moule qu’on imprègne de produit spécifique. Ce sont un peu des patchs DIY ! Je trouve qu’ils fonctionnent bien ; en tous cas mes cernes étaient lissées après utilisation. Après 15 minutes de pose des patchs, je les enlève et j’applique le fond de teint sur le visage (il s’étale facilement) et l’anticerne sous mes yeux pour donner un peu de lumière au regard. J’ai déjà meilleure mine. Comme vous pouvez le voir sur cette photo, le fond de teint atténue mes sourcils, je mets donc  de l’eau micellaire sur un coton tige et je passe ce coton tige sur mes sourcils pour que le noir du maquillage permanent se voit mieux et pour enlever le surplus de fond de teint. Après cela j’applique un joli blush corail discret et un duo de fard à paupière marron et rose pour un résultat discret et passe-partout. La fard à paupière est bien pigmenté, je le trouve un peu volatile à l’application et je conseille de le travailler plutôt au pinceau. Vous avez aussi un anticerne inclus avec les fards et il est très bien également pour dépanner dans votre sac à main. Enfin je travaille un peu les cils avec un mascara 3D noir. Je précise que ce mascara départage bien vos cils (pas de paquets) mais il ne les allonge pas spécialement (j’ai déjà les cils longs à la base). Et enfin le rouge à lèvre mocha temptation dont j’adore la couleur ! Avec mes cheveux foncés c’est sympa de porter des couleurs de RAL un peu soutenues pour ne pas que ça fasse un teint de « malade ». Il a une bonne tenue et il ne déssèche pas les lèvres. Et voilà ! Qu’en dites-vous ? Evidemment pour enlever tout cela facilement et en douceur, j’utilise des lingettes démaquillantes. Pour conclure je ne connaissais pas la gamme de maquillage Dr Pierre Ricaud car je pensais qu’ils ne faisaient que des soins : j’ai donc été heureuse de découvrir ces produits. J’étais étonnée de voir que les tarifs étaient très abordables et dans l’ensemble je trouve que c’est un bon rapport qualité/prix. Si vous êtes intéressées je vous conseille particulièrement les rouge-à-lèvres, le fond de teint et le blush. Pour les soins j’ai tout aimé : eau micellaire, lingettes et patchs pour les yeux. La mascara 3D m’a un peu déçue (pas d’effet WAOUH) et le fard à paupière est un peu trop volatile à mon goût (pas grave pour le rose clair mais le marron foncé qui se répand sur le côté ou sous l’oeil, ça n’est pas toujours facile à maîtriser). Connaissez-vous cette gamme de maquillage ? Qu’en pensez-vous ?     Vous aimerez aussi :Coup de coeur pour the Balm : Focus Make-upSpectacle et coulisses : Le Bal des Vampires à MogadorLes produits PhytomerDes news de tout ! #3Les bijoux éphémères de Sioou Spread the love...The post Ma routine maquillage Dr Pierre Ricaud appeared first on Mélo l'imparfaite.
Les jolies choses
3-04-2016 21:09:53
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Aujourd’hui je voulais vous parler de mes petits coups de coeurs du moment et je vais commencer par Les bijoux Les Interchangeables sont des bijoux ornés de cristaux Swarovski et j’ai choisi cette jolie parure étoiles chic et féminine : je suis complètement fan ! Lebouquetdefleurs.com m’a gâtée cette année car j’ai eu droit à de jolies fleurs pour mon anniversaire, pour la saint-valentin et même pour la fête des grand-mères (Wait…What ?). Je ne connaissais pas ce site mais je trouve que les prix sont plus abordables qu’ailleurs et les bouquets sont très beaux et tiennent plus d’une semaine pour ceux que j’ai reçus… Un bon plan si vous aimez les fleurs ! Cette chouette valise à pois tellement rétro de la marque Platinium, pour laquelle j’ai eu un coup de foudre immédiat ! Elle est rigide -mais légère- et à 4 roues, et j’ai pris la taille M en me demandant si elle serait trop petite mais en fait c’est largement assez pour une ou deux semaines de vacances (nous voyageons plutôt léger en plus !). Vous pouvez la trouver en promotion sur Lemondedubagage.com en ce moment ! L’édition limitée du parfum Alien de Thierry mugler « Alien Divine ornementation » est vraiment sublimissime. Vous avez pu me voir récemment, sur Instagram, assister à l’anniversaire des 10 ans d’Alien, et on peut dire qu’avec ce flacon sublimé par des particules d’or 17 et 18 carats ce talisman est absolument rayonnant. Le parfum reste le même : envoûtant et empreint de ses notes de Jasmin Sambac. La bonne nouvelle ? Ce flacon est ressourçable ; vous pourrez donc le garder pour toujours et vous contenter de le recharger. Un véritable collector, si, comme moi, vous aimez l’esthétique des bouteilles de parfum et vous en servez parfois pour la déco… Notre parure de lit coeurs becquet… Il a des siècles que je louchais dessus et mon papa nous l’a offert (elle n’est pas donnée mais avouez qu’elle est vraiment canon ! Cette semaine, Marionnaud Champs-Elysée a organisé un évènement dans le bar à coiffure 365c pour Narciso Rodriguez (je porte l’eau de toilette « For Her » depuis plusieurs années maintenant et je suis complètement accro !). L’occasion pour moi de reproduire la coiffure angélique de la magnifique égérie blonde du parfum, version brune. J’aime beaucoup le résultat ! En revanche pour le refaire moi-même, j’ai un doute Cette bague Swarovski est un cadeau de mon chéri… je la voulais depuis l’an dernier et j’avoue que je n’y croyais plus… Je ne me lasse pas de l’admirer ! C’est vrai que ça n’est pas hyper discret mais toutes ces couleurs et ces scintillements qui sentent bon l’été me donnent le smile jusqu’aux oreilles ! Cette nouvelle gamme gourmande de chaussettes Achile : je suis totalement fan ! Couleurs acidulées, petits gâteaux et grosses tablettes de chocolat …on croquerait presque dedans ! Les cosmétiques design (la marque de cosmétiques distribuée par Carrefour à prix modéré) a sorti une jolie gamme à la rose avec une odeur très légère et féminine. J’ai pu tester ces 4 produits et j’ai une préférence pour la crème de nuit bien hydratante et la lotion tonique apaisante très bien tolérée par ma peau sensible. Cette semaine j’ai assisté à une soirée Caudalie et avant de vous parler de ma découverte des produits que je suis en train de tester, je voulais vous donner un aperçu de la super déco qui nous attendait… Un très chouette moment où nous avons réellement pu voir « la vie en rose ». Je vous en dis plus très vite sur les nouveautés de la marque ! Vous aimerez aussi :Petit Papa Noël..Swarovski – Crystal GardensSwarovski : Sea of sparkleAccessoires Alexandre de Paris & SwarovskiUne belle soirée chez Swarovski ! Spread the love...The post Les jolies choses appeared first on Mélo l'imparfaite.
Look classique qui scintille
31-03-2016 08:48:55
Mélo l'imparfaite
Collier : Swarovski Boucles d’oreilles : Swarovski Montre : Lotus Jupe : C&A Col roulé : Camaïeu Chaussures : Tex Collants : DIM Hello les amis, Comment allez-vous ? Bon, aujourd’hui je vous montre un look simplissime pour l’hiver  mais agrémenté de jolis accessoires. J’étais avec ma copine Constance sur une place où nous aimons bien prendre un brunch de temps en temps et nous avons décidé de faire un petit shooting. Pour ma part, une tenue classique avec un col roulé basique trouvé chez Camaïeu cet hiver (de mémoire 10 euros) et une jupe noire basique de chez C&A vraiment pas chère et qui tient bien la route (la plupart de mes basiques pas chers se transforment en chiffons rapidement). Pour égayer ce look trop classique, j’ai mis ma jolie parure Swarovski violette, je trouve qu’elle fait très habillée mais je voulais la porter aussi de jour et pas seulement pour les soirées… J’ai réussi un peu à la « casualiser » à ma façon et tout le monde me demandent d’où viennent ces jolis bijoux(nouvelle occasion de crâner, je like !). Enfin depuis un moment comme j’ai rentré pas mal de pièces blanches dans mon dressing je cherchais une montre blanche pour aller avec et je suis tombée sur cette montre Lotus sur laquelle j’ai complètement flashé… la cadre transparant, le cadran doré, tout me plaît ! Bisous les amis ! Vous aimerez aussi :look d’été blancJoli drapéSwarovski : Sea of sparkleUne belle soirée chez Swarovski !Mon rayon de soleil Spread the love...The post Look classique qui scintille appeared first on Mélo l'imparfaite.
Les répercussions du stress sur notre santé : comment y remédier ?
28-03-2016 19:10:17
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Je ne sais pas si ça se voit forcément, parce-qu’avec le temps on apprend un peu à se maîtriser (c’est un bien grand mot), mais je suis une hyper-sensible de compète. Plus jeune, la moindre négligence, une lettre ou 1 sms laissés sans réponse, une messe basse, une invitation évitée ou ignorée, une réflexion méchante : tout me faisait pleurer, douter et me remettre en question. J’essayais vraiment de « travailler » à mieux « contrôler » mes émotions, mais devant un succès très relatif, je me suis rendue compte que plus je refusais d’exprimer mes sentiments négatifs, plus ils se montraient en se manifestant physiquement. Au début, je me suis dit que c’était « dans ma tête », y compris les symptômes. Je me suis dit que je « m’inventais des bobos » pour inconsciemment attirer l’attention sur ma peine. Mais au fil du temps, j’ai bien été obligée d’accepter que, si ces manifestations physiques étaient fort probablement liées à des contrariétés, elles n’en étaient pas moins réelles dans les faits. Les douleurs aux ventres tellement intenses qu’elles m’ont parfois provoqué jusqu’au malaise. Les vomissements. Les plaque rouges ou crises d’urticaires (quasi instantanées après une contrariété).  Ce sont les choses qui reviennent le plus souvent lorsque quelque chose ne va pas. Depuis que j’habite mon appartement avec mes voisins particulièrement bruyants, se sont ajoutés un ulcère à l’estomac, de l’asthme, des pertes de mémoire, des difficultés de concentration et des douleurs dans la poitrine. Je peux clairement identifier que les symptômes sont flagrants quand il commence le bruit. Si j’ai une période de calme, j’ai une période de rémission. C’est systématique et c’est pour cette raison qu’il est urgent pour nous de déménager car j’ai l’impression que mon corps a accusé 10 ans d’un seul coup. Malheureusement, une fois consciente du problème, je me suis bien penchée sur la question et je n’ai pas trouvé énormément de solution à la somatisation, si ce n’est d’éradiquer le problème à la racine (mais pour mon voisin, par exemple, ça n’est pas possible car à ses yeux c’est nous qui sommes en tort de nous plaindre du bruit… donc merci de ne pas me proposer de régler cela à l’amiable car on a TOUT essayé depuis bien longtemps). En discutant avec plusieurs professionnels de santé et avec mes amis, je ne suis pas la seule à avoir un corps qui « s’exprime » quand il n’est pas content. Je voulais donc échanger avec vous à ce sujet et recenser les symptômes et les solutions évoquées au cours de ces discussions, pour savoir si vous étiez vous aussi concernés et si vous aviez d’autres solutions ? En ce qui concerne les symptômes, cela dépend des gens mais j’ai vu que les plus courants étaient : –Problèmes gastriques : le ventre est appelé le « 2ème cerveau » et personnellement j’en suis convaincue. Il est la cible de tous mes maux et bien que j’essaye d’en prendre soin, il a toujours un souci. Le stress peut provoquer des douleurs abdominales, des constipations ou diarrhées, et également des nausées. Evidemment il faut consulter pour être sûre qu’il n’y a rien d’autre mais en ce qui me concerne il est fréquent de passer par ces stades sans avoir d’infections particulières mais tout simplement parce que je suis dans une période de stress assez intense. Et comme je suis une personne anxieuse un peu tout le temps, difficile de passer par une étape « saine ». -Problèmes de peau : En ce qui me concerne ce sont souvent de grosses plaques d’urticaire ou des petites plaques rouges qui me grattent, mais elles repartent souvent aussi rapidement qu’elles sont arrivées (en quelques heures). En général c’est lié à une dispute ou une grosse contrariété passagère et non à mon stress quotidien. –Les migraines : Je suis assez épargnée depuis quelques années mais beaucoup d’amis auxquels j’ai parlé sont pris de violentes migraines lorsqu’ils sont contrariés, et celles-ci sont parfois tellement handicapantes qu’ils doivent rester allongés dans le noir plusieurs jours. –Les pertes de mémoire : Ca ne m’était pas arrivé avant d’habiter ce maudit appartement mais je pense que c’est aussi lié au manque de sommeil : j’ai de grosses pertes de mémoire immédiate. Moi qui ai une mémoire d’éléphant, je vais dans une pièce et ne me rappelle plus ce que je suis venue y faire, ou je commence une phrase et ne me rappelle plus de quoi je voulais parler. A tel point que je suis allée consulter car ça a été soudain après l’emménagement dans cet appart. Grâce à deux mois d’injections de vitamines dans le popotin, j’ai retrouvé mon excellente mémoire. Je me surprends même sur les détails dont je peux me souvenir ! Et c’est bien pour cela que ces pertes de mémoire me faisaient vraiment très peur, j’avais l’impression de perdre une partie de moi. –Les rhumes : Lorsque vous êtes stressés votre système immunitaire est moins efficace et vous tombez malade plus facilement. Alors que je n’avais pas été malade depuis plusieurs années, je tombe en ce moment comme une mouche au premier microbe qui passe. De préférence pour des trucs bien costauds où tu restes au lit plusieurs jours les yeux comme des soucoupes et le nez qui coule. Je déteste ça parce que je ne suis bonne à rien dans ces circonstances. Encore j’ai souvent mal au dos, mais je peux travailler allongée au pire des cas. Mais quand t’as la tête dans le coton tu ne peux plus rien faire. J’ai beaucoup de mal avec ça. Ne rien faire avec le corps ça peut aller, mais avec la tête ça me rend dingue ! Alors, OUI, évidemment si vous pouvez résoudre le problème qui vous stresse, normalement vos symptômes disparaissent également, mais si ça ne peut pas être résolu dans un futur proche, il faut essayer de faire de son mieux pour soulager l’impact du stress dans notre vie. On m’a souvent proposé de faire du Yoga (Pilates ou autres sport « doux »  et aidant à la respiration). J’étais hyper attirée par cette discipline mais honnêtement ça a eu l’effet inverse sur moi. OUI, je vous assure, faire du yoga m’a énervée ! Rester dans des positions longtemps, respirer, faire style « je suis en contact avec mon moi » tout ça… j’étais hyper agacée. Puis en plus avec tous les gens autour en mode hippie hyper contents qui ont des « révélations », j’ai horreur des bullshitteurs. Attention je ne doute pas que des gens soient hyper passionnés de Yoga mais c’est juste que ça n’est pas la bonne discipline pour moi. Je pense qu’il y a un niveau de stress où ça n’est pas parce qu’on te dit de rester en lotus une heure par semaine que ça te détend. On m’a aussi conseillé de boire du thé. Ca ne marche pas du tout pour moi mais c’est probablement parce-que je ne suis pas spécialement amateur de thé (je n’en bois quasiment jamais). J’allais oublier mais évidemment on m’a aussi conseillé la méditation. Inutile de vous dire que c’est comme le Yoga pour moi, ça m’agace. Le Banjo en fait un peu et il dit que ça l’aide. Mais je me rappelle de son premier cours comme si c’était hier (il devait se concentrer et avoir pleine conscience de ce qu’il mangeait). Je ne me rappelle pas avoir vu quelqu’un regarder aussi amoureusement une mandarine dans ma vie, je me suis dit que ça n’était pas pour moi non plus (on est parisienne ou on ne l’est pas). Il paraît qu’il faut se déconnecter des écrans : quand on travaille avec l’ordinateur je trouve ça un peu compliqué quand même ! A ce jour en ce qui me concerne je n’ai pas trouvé de miracle (à part mes voyages à Bali) mais je vais quand même vous dire ce qui me soulage un peu : -Le plus efficace pour moi, étant donné que mes sens les plus développés semblent être l’ouïe et l’odorat, c’est d’écouter une musique que j’adore (elle n’a pas forcément besoin d’être relaxante, mais plutot me rappeler des souvenirs ou une époque agréable). Pour compléter ce bien être je fais souvent  brûler une bougie parfumée. Par exemple en ce moment même où mon voisin marche comme un troupeau de mammouths SANS INTERRUPTION depuis 6h au dessus de ma tête (non je n’ai aucune idée de ce qu’il fait), j’ai mis une musique indonésienne qui passe toujours dans les spas balinais et je fais brûler ma bougie diptyque à la tubéreuse (notre fleur préférée que l’on trouve un peu partout à Bali). Je ne sais pas si ça fonctionne bien chez tout le monde mais la musique et les odeurs ont vraiment le pouvoir de me transporter dans le temps ! –Prendre un bain. Rester dans un bon bain chaud avec plein de mousse et avec une bonne odeur régressive: quel kiff ! –Chanter / danser. La musique a un réel pouvoir euphorisant sur moi. Que je chante à tue-tête sur mes titres préférés ou que je remue mon popotin c’est toujours une source de joie capable de me faire oublier tout le reste pendant ce temps. –Préparer des jus healthy avec le chéri qui expérimente pas mal de recettes avec son extracteur de jus. C’est fun et en plus ça fait du bien à l’intérieur et ça se sent ! Evidemment ce qui fonctionne réellement pour moi c’est de voyager car c’est souvent l’occasion de vider sa tête des pensées négatives et de la remplir de belles choses. Mais bon on ne peut pas voyager tout le temps, donc je suis bien sûr allée au plus simple à réaliser au quotidien. C’est peu de choses mais c’est toujours ça de pris ! Et vous : quels sont vos symptôme et techniques pour déstresser ? Vous aimerez aussi :Mes bottes pour volerAu nom du père.Bonne Année 2016C’est quoi cette tête ?Happy New Year ! Spread the love...The post Les répercussions du stress sur notre santé : comment y remédier ? appeared first on Mélo l'imparfaite.
La trousse Bien-être Marie-Claire
27-03-2016 22:43:48
Mélo l'imparfaite
Hello les amis,   Je reviens vers vous après avoir testé récemment la trousse Marie Claire Bien-être. Je vous ai déjà parlé de leurs trousses, que je teste parfois car ce que j’aime c’est que ce ne sont pas des échantillons. La valeur de tous les produits réunis en full-size serait de 280 € et là la trousse en coûte 39,90 €. Le tout est de savoir évidemment si c’est rentable pour vous et si vous utiliserez au moins des produits pour une valeur de 39,90 € dans la box. Pour cela il suffit de consulter le détail ici et de décider si cela vaut le coup ! Pour ma part je voulais absolument tester : -Le collant absoluflex de DIM, super agréable à porter, il sera bientôt dans un look (6,99 €) -La super lotion Yon-Ka pour les peaux sèches ! Elle me réveille en douceur avec une bonne odeur : je suis conquise par cette lotion ! (26 €) -Le soin de teint compact Embryolisse qui soigne et floute les défauts en même temps (16,50 €) Comme vous le voyez, avec ces soins que je voulais prendre, on atteint déjà le tarif de la trousse. Mais en plus j’ai pu également tester : -Une trousse beauté dorée neuve très girly -Un parfum amazing lang lang for her qui sent bon les vacances -Un masque anti-rides Barbara Gould en tissus (j’ai été assez déçue par celui-ci car il s’est coupé en deux quand j’ai voulu le retirer et je ne me suis pas trouvée très lissée après-coup) -Un soin de nuit detoxifiant : je l’utilise surtout sur la zone T car j’ai peur que ça me déssèche trop sur le front -Un démaquillant yeux Marionnaud qui démaquille facilement et rapidement -Un soin restructurant Alpha KM qui lisse la peau et protège les peaux sensibles -« Arkovital recovery » pour récupérer des soirées difficiles (bon ça je ne l’utiliserai probablement pas, je ne bois pas trop d’alcool donc je n’ai pas tellement de choses à récupérer !) -Un diffuseur d’huiles essentielles nomade (je n’en aurai pas l’utilité vu que je travaille de chez moi) -4321 Control Minceur : dans mon cas ça ne peut que servir ! -Lait corps Dove : c’est pour le Banjo. Il aime tellement Dove que je le soupçonne d’avoir des actions. -L’huile solaire Genesse : J’aime assez parce-que j’ai surtout des protections solaires 50+ et il y a quand même quelques endroits où j’aimerais avoir un léger hâle et où du 30 ira très bien ! -L’eau nettoyante essentielle de BioNike, je l’ai déjà testée auparavant et elle est bien contre les petites rougeurs -La CC cream Jean d’estrées qu’on ne sent pas du tout sur soi et qui unifie le teint Ca fait tout de même beaucoup de produits nouveaux à tester pour la même somme que pour les produits que je visais au départ, donc je trouve toujours que c’est une box au dessus du lot…     Vous aimerez aussi :La trousse Marie Claire hiverTest 1001 extensions : Morticia, sors de ce corps !Les bijoux éphémères de SioouDes news de tout #4Quoi de neuf chez Yves Rocher ? Spread the love...The post La trousse Bien-être Marie-Claire appeared first on Mélo l'imparfaite.
How to become parisian in one hour ?
22-03-2016 01:45:26
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vendredi soir, c’est un peu crevée de ma journée et sans grande énergie que je me suis rendue au théâtre des nouveautés pour assister au one man show d’Olivier Giraud « How to become parisian in one hour ? ». J’avais vu quelques extraits et ça avait l’air assez drôle mais j’avais peur qu’il y ait trop de clichés et que ça puisse devenir long. Nous sommes arrivés vraiment pile à l’heure et avons été emportés par le rythme assez soutenu et le dynamisme de ce showman que je voyais pour la première fois sur scène. Il est assez rare que je reste captivée pendant tout un spectacle humoristique, il y a souvent des baisses de rythme, mais dans ce show, les baisses de régime vous permettent seulement de reprendre votre respiration pour le prochain fou-rire. Le spectacle est en anglais (vraiment très basique et parlé avec un accent français donc si vous avez un anglais assez scolaire vous comprendrez très bien, c’est très accessible !) et permet donc aux nationalités de se mélanger : indiens, chinois, allemands, américains, polonais…. et parisiens bien sûr (on est insupportables mais on a un peu d’humour ?) ! Bien que l’on se concentre sur les clichés et défauts typiquement parigots, les autres nationalités en prennent aussi pour leur grade  et participent beaucoup au spectacle.  Comme nous sommes un couple bi-culturel, c’était assez génial de voir que ce show faisait rire autant mon homme que moi (parce-que parfois c’est compliqué de faire rire en l’absence de certaines références culturelles), et finalement faisait rire vraiment toute la salle en réunissant toutes les nationalités dans l’humour et la bonne humeur. Un moment vraiment magique qui m’a fait oublier le stress de la semaine, et je n’hésiterai pas à y amener nos amis étrangers en vacances à Paris pour me bidonner de nouveau. Rassembler des gens du monde entier et les faire rire à l’unissons : un exercice bien difficile mais réalisé avec tellement de talent ! Pour conclure en rentrant chez moi je me suis prise à dire devant une bande de touristes plantés sur le trottoir et qui m’obligeaient à marcher sur la route : « Pfff, ROHLALALA, RELOUS HEIN !? » (en les regardant comme une furie évidemment). Chasse le naturel il revient au galop, mais quoi qu’il en soit, j’aime être parisienne et contribuer au mythe ! Allez, je vous laisse avec un petit extrait vidéo et si vous voulez réserver vos places pour passer un super moment ça n’est pas très cher et vous allez adorer ! Vous aimerez aussi :Avant-première "Comme des frères"Retour chaotique avec Air FranceReignDes news de tout ! #3Ma semaine en vrac Spread the love...The post How to become parisian in one hour ? appeared first on Mélo l'imparfaite.
Série TV : Faut-il regarder Lucifer ?
20-03-2016 04:56:07
Mélo l'imparfaite
Picture credit : © Fox Hello à tous, Il y a un petit moment que nous n’avions pas parlé séries TV et j’ai découvert récemment cette dernière donc je voulais vous en parler. Avant tout, sachez que même les âmes sensibles peuvent regarder Lucifer, il ne s’agit pas d’une série d’horreur ou de SF, mais une comédie policière. En ce qui concerne l’histoire, c’est un peu complexe à expliquer, mais en gros, il s’agit bien de LUCIFER qui, s’ennuyant en enfer, décide de laisser tomber celui-ci pour aller vivre à Los Angeles en tant que patron d’une boîte de nuit. Il rencontre une femme flic (attention cliché de fou) et va l’aider à mener l’enquête dans une affaire, puis dans d’autres. Alors qu’aucune femme ne lui résiste, celle-ci semble complètement insensible à son charme et va le déstabiliser (RE-méga-cliché-de-ouf). Amenadiel, le frère de Lucifer, est envoyé par leur père (Dieu, donc ! En toute simplicité !) pour ramener Lucifer au bercail. Mais il semble que Lucifer aime sa nouvelle vie sur terre, s’attache à certains êtres humains, et soit bien décidé à rester où il est pour un bon moment ! La série est construite en partie sur 1 épisode = 1 enquête (format SOOOO 1980 que je déteste !) mais aussi en parallèle sur la vie « paranormale » de Lucifer, l’enfer, les ailes, tout ça… Bien sûr, au fil des épisodes la relation avec sa « partenaire » évolue (très lentement, tu penses bien qu’ils veulent signer d’autres saisons). La particularité ici, c’est qu’après 8 épisodes je suis toujours mitigée. La force de la série est incontestablement Lucifer, personnage décalé et amusant, « le pire de l’homme en toute décontraction « , et surtout interprété à merveille. Il est magnétique, drôle et on a envie de savoir comment son personnage évolue parmi les humains mais aussi avec sa « famille ». Coté images je trouve que c’est bien fait aussi. En revanche le mauvais côté de la série c’est le format série policière vraiment lourd et leur façon prévisible d’amener les choses (par exemple la chute de l’épisode 8 qu’on sentait venir depuis 2-3 épisodes). La question est de savoir si le charisme de Lucifer pourra porter la série sur plusieurs saisons, ou si nous risquons de nous lasser trop rapidement ? Si vous avez commencé à regarder la série ou souhaitez commencer, je serais heureuse d’avoir vos retours et impressions ! Pour ceux qui hésitent, voici le trailer pour vous faire une idée ! Vous aimerez aussi :How to get away with murderUn concert et retrouver l’espoir ? Christophe Willem à l’olympia.Des news de tout #420 ans d’écartJOY Spread the love...The post Série TV : Faut-il regarder Lucifer ? appeared first on Mélo l'imparfaite.
Un brunch à la table du huit
18-03-2016 02:55:49
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Dans la catégorie bruncheurs professionnels, on continue à explorer : vous connaissez notre penchant pour les bonnes choses ! Nous sommes allés dimanche dernier bruncher à La Table du huit, un restaurant situé non loin du Grand Palais, proposant un brunch dans une ambiance feutrée. L’endroit est baigné de lumière à côté de la verrière, rien de tel pour se réveiller de bonne humeur le week-end. La formule brunch sans alcool est à 54 € (30 € pour les enfants) et propose vraiment un buffet très varié : huîtres, crevettes fraîches, saumon fumé, sushis, salades, petits sandwichs à la composition originale mais également des plats chauds (saumon, pommes de terre, oeufs brouillés etc…) et évidemment la partie sucrée est au rendez-vous (des viennoiseries aux pâtisseries, tout est excellent !) et ne déçoit pas. Le seul regret dans ce type de brunch c’est d’avoir un trop petit estomac pour tout gouter. Le buffet est tellement complet que l’on voudrait toucher un peu à tout. J’ai demandé pour ma part des oeufs pochés qui étaient cuits sur du pain avec du fromage grillé (apparemment leur spécialité) ; c’était délicieux. Le service était rapide et discret et un pianiste jouait des morceaux célèbres à un volume modéré, juste assez pour mettre de l’ambiance sans qu’on ait à s’égosiller. Ce que nous avons aimé à la table du huit, c’est l’intimité du lieu : la salle n’est pas très grande et les tables sont assez espacées pour que l’on ne soit pas les uns sur les autres. L’endroit est baigné de lumière grâce à sa verrière, ce qui donne l’impression d’être en terrasse hiver comme été… Et bien sûr la sélection de produits nous a plu car il y avait un choix étendu même pour nous qui n’aimons pas la viande et tout était frais et bon. C’est assez saisissant, depuis que nous testons de nombreux brunchs parisiens régulièrement, de voir que pour un même tarif, chaque établissement a son point fort particulier. Pour la table du huit, il est certain qu’au delà de la qualité des mets, l’impression d’être dans un endroit privilégié et où l’on préserve notre intimité nous a ravis. Je recommande donc vivement ce brunch, en tous cas il est dans notre top-liste pour nos occasions spéciales ! La Table du huit  8, rue Jean Goujon 75008 Paris TEL : 0140746494 Vous aimerez aussi :Le brunch du Marriott Champs Elysées : un MUST !Des newz !Brunch à Paris : Les garçonsà la cool..Le brunch à tomber du restaurant La Fayette – Hyatt Regency Paris étoile Spread the love...The post Un brunch à la table du huit appeared first on Mélo l'imparfaite.
Une bonne adresse vers les champs elysées : Le M. Georges
17-03-2016 16:46:52
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Je sais que j’ai fait quelques envieux hier en allant goûter le nouveau restaurant M. Georges situé 27, rue du Colisée dans le 8ème arrondissement, tout près des champs elysées. Au début, je n’avais pas fait le rapprochement, mais ce restaurant a en fait remplacé le restaurant TOI, où je m’étais rendue quelques fois, mais tout a été refait à l’intérieur. Ils ont choisi des couleurs assez sombres laissant peut-être penser que le lieu est réservé à la nuit, mais en réalité le restaurant est ouvert aussi bien le midi que le soir, et envisage de nous proposer un brunch dès que tout mis en place pour cela (nous avons déjà hâte de tester !). Nous avons été accueillis par une jolie serveuse aussi très agréable qui nous a proposé un petit apéritif. J’ai pris un cocktail sans alcool et c’était vraiment très bon et en parallèle la jeune fille nous a emmené un pain à manger avec une tapenade et j’étais assez étonnée du goût -je ne suis pas adepte d’olive mais ça avait un goût assez original-. En entrée j’ai pris des gambas à l’anglaise flambées et c’est en fait une grande salade avec ces gambas qui est arrivée : c’était super copieux et excellent. Si vous allez dans ce restaurant et que vous aimez les crustacés je vous la recommande mille fois. En plat j’ai pris des saint-jacques à la provençale et le Banjo a pris une daurade en filet. Nous avons tout trouvé très réussi, et on sent bien que ce sont de bons produits frais. C’est un peu difficile à expliquer mais on dirait que pour chaque plat le chef avait ajouté une petite touche personnelle, un ingrédient qui faisait une vraie différence de goût. En revanche c’était tellement copieux que nous n’avons pas eu de place pour commander un dessert (à notre grand regret car tout était bon et avec une petite touche originale… donc j’aurais vraiment voulu goûter un petit dessert… mais parfois l’estomac -même le miens- refuse de bosser davantage). L’ambiance était jeune et décontractée, avec un fond sonore musical pour créer une ambiance nocturne sans vous casser les oreilles, et un personnel au petit soin. Les gourmands que nous sommes avons  déjà décidé d’y retourner rapidement ! M. Georges 27 rue du Colisée 75008 Paris TEL : 01 40 74 09 61 Vous aimerez aussi :Pour un brunch ou pour la vie : Les pinces !PDD2Take Eat EasyBrunch à Paris : Les garçonsLe first Spread the love...The post Une bonne adresse vers les champs elysées : Le M. Georges appeared first on Mélo l'imparfaite.
Pour un brunch ou pour la vie : Les pinces !
13-03-2016 20:49:30
Mélo l'imparfaite
Coucou les amis ! Hier nous sommes allés bruncher au restaurant « Les Pinces » dont j’ai souvent entendu parlé, pour leur homard entier ou les célèbres lobster roll (sorte de sandwich avec la chair du homard en sauce à l’intérieur). Les lobster rolls, j’en ai mangé quelques-uns quand nous étions à San Francisco : je trouvais ça drôle que les américains fassent des sandwichs au homard alors que nous sommes est obligés d’aller en restaurant chic et de laisse un bras et deux yeux à la caisse si on veut en déguster en France. Je n’aimais pas autant que le homard grillé « classique », mais c’était l’occasion d’en manger plus souvent. En France, je n’en avais jamais vu. Je l’ignorais mais le restaurant propose en fait une carte ultra simplifiée : 3 plats uniquement ! Le homard entier, le fameux lobster roll et pour ceux qui n’aiment pas les bébètes de la mer, une côte de boeuf (énooorme… j’ai trouvé en en voyant une passer !). Ensuite il y a 4 desserts et les boissons. Si vous venez en semaine, vous payez à la carte un prix unique : 25 € le plat, 8 € le dessert et le prix de la boisson si vous en prenez une. Pour ceux qui souhaitent la formule brunch, elle est à 35 € Plat + dessert+ boisson + boisson chaude. Le restaurant ouvre à 12h30, nous sommes arrivés 5 minutes en avance en nous disant « Oh c’est cool, c’est vide ! ». Mais visiblement nous ne sommes pas les seuls à vouloir manger du homard sans devoir nous ruiner et ça s’est rempli à la vitesse Grand V. La déco est basique, le service est décontracté et souriant, et c’est assez copieux. Le Banjo a pris un homard entier et moi un lobster roll pour voir une version française… eh bien c’est un des meilleurs que j’ai mangé. C’est servi avec des frites, ce qui peut paraître curieux pour nous les français mais qui est courant aux USA. J’étais ravie et rassasiée par ce repas et j’y retournerai très vite ! Un homard entier à 25 € : je n’en avais jamais vu avant, et comme j’en raffole, je vais bien en profiter. Alors c’est où ? Les Pinces 29 rue du bourg Tibourg 75004 Paris TEL : 09 83 56 47 93  Vous aimerez aussi :L’atelier des artistesLe brunch du Marriott Champs Elysées : un MUST !Brunch à Paris : Les garçonsOur week-endLe brunch du zéro-zéro Spread the love...The post Pour un brunch ou pour la vie : Les pinces ! appeared first on Mélo l'imparfaite.
1 brunch chez Môm
6-03-2016 17:42:27
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s; Aujourd’hui je partage avec vous une petite adresse que l’on a testée aujourd’hui : MÔM, pour son brunch à la fois original et convivial. La formule brunch est une formule « buffet à volonté » avec des produits frais, des plats faits « maison » et un choix assez original (je suis assez difficile donc avec moi l’originalité, ça peut être risqué, mais chez eux j’ai trouvé que tout était bien cuisiné et que la nourriture avait l’air fraiche -notamment le saumon était excellent ce qui est rare dans les buffets à volonté). Nous avons été agréablement surpris par l’accueil car TOUS les serveurs sont venus nous saluer avec le sourire et nous proposer leur aide pendant le brunch, bien que l’établissement soit plein. Et malgré le succès du brunch, nous qui sommes agoraphobes, ne nous sommes pas sentis « oppressés » par le monde car il y avait suffisamment d’espace entre les tables. La clientèle est très mixte, famille, couples et amis, cette formule à 34,50 € est accessible à tous et compte quelques habitués. Ma curiosité a été attisée par ces oeufs cuits directement dans le pain de mie (idée géniale pour éponger directement son oeuf… les noeunoeufs addicts comme moi SAVENT ! Rien de plus rageant que de ne pas avoir de pain pour manger un oeuf au plat !) Du coup je me suis lâchée sur ces curiosités et j’ai bien l’intention de reproduire l’astuce à la maison (ça a l’air simple mais avec moi en cuisine, il ne faut jurer de rien). J’ai appris en faisant ma curieuse que le chef n’était autre que Nicolas Guillard,  qui travaillait auparavant au Kube et qui était le second de Pierre Augé. Il avait envie de rendre accessible de bons produits pour un prix raisonnable et dans une ambiance décontractée ; c’est réussi ! Une bonne adresse pour un dimanche sans prise de tête ! Môm 6 rue Pierre Demours 75017 Paris Réservation : 01 40 68 72 71 (un service à 11h30 et l’autre à 13h30)   Vous aimerez aussi :Le brunch du zéro-zéroà la cool..Le brunch à tomber du restaurant La Fayette – Hyatt Regency Paris étoileLe 16 HaussmannBrunch à Paris : Les garçons Spread the love...The post 1 brunch chez Môm appeared first on Mélo l'imparfaite.
Pour mon anniversaire, j’ai rajeuni ! (Les injections : mon expérience)
2-03-2016 08:15:55
Mélo l'imparfaite
Bonjour les copains, Aujourd’hui je vais vous parler de quelque chose de très personnel et je tiens réellement à préciser ici que cet article n’a pour but que d’aider et informer les personnes potentiellement interessées à voir à quoi cela ressemble en leur fournissant des visuels et en exprimant mon ressenti. Cet article n’a en aucun cas vocation à ouvrir des débats NI SUR LA MEDECINE ESTHETIQUE, NI POUR DETERMINER SI J’EN AVAIS BESOIN OU PAS. Je me réserve le droit d’être seule juge de mes propres rides -Merci ! Après avoir lu un article d’Anticocotte sur le coolsculpting, je me rendis au centre Lazeo pour me renseigner sur plusieurs de leurs prestations. Ce qu’ Anticocotte avait fait était tentant, mais en ce qui concerne l’amincissement des zones rebelles, comme je dois perdre beaucoup de poids, je préfère le perdre avec un régime et du sport et ensuite faire appel au coolsculpting pour travailler les zones qui me donnent du fil à retordre, même avec les méthodes naturelles. Du coup ça n’est peut-être que partie remise pour quand j’aurai entamé mon régime.  Les résultats sur elle sont cependant assez flagrants et je ne connaissais pas du tout cette technique donc je pense que j’y viendrai ! Le centre propose aussi des épilations au laser dont j’ai trouvé les prix très raisonnables -je médite encore la question-,  et j’ai profité de la présence du médecin pour me renseigner sur la possibilité ou non de gommer mes rides du lion (ma grande obsession). Le docteur qui m’a conseillée a plutôt cherché à m’en dissuader en me disant que je n’en avais pas besoin maintenant et qu’il me déconseillait de le faire trop tôt car je n’étais pas très marquée sur le front. J’ai trouvé finalement assez rassurant qu’il ne me pousse pas à la consommation (je pense que c’est un peu flippant quand on n’a jamais passé le cap, de tomber sur une personne qui voudrait en faire « trop »).  Il a cependant observé mon visage de plus près et il a remarqué que les sillons nasogéniens étaient déjà marqués et que le bas de mon visage s’affaissait, ce que j’avais vraiment remarqué sur mes dernières photos de look. Je pensais que c’était seulement dû à ma prise de poids mais on pouvait quand-même constater une grosse perte d’elasticité qui m’attristait beaucoup. Je sais que beaucoup de gens trouveront ça ridicule, mais en étant blogueuses de plus de trente ans, nous sommes prises en photo toute la journée, souvent en groupe avec des filles de MINIMUM 10 ans de moins que nous. Il y a un moment où tu en as un peu marre de te prendre ce boomerang dans la tête au moindre selfie… « Ma vieille… t’es périmée ! » Et même lorsque l’on est seule, à force de se voir en photo ou en vidéo, on ne voit plus que ses défauts. De fait, je me suis sentie en confiance, et j’ai écouté le médecin en laissant tomber la ride du lion (un peu déçue de garder cette vilaine, mais je n’avais pas envie de tomber dans un engrenage obsessif de la beauté parfaite donc j’ai préféré ne faire que le minimum conseillé) et j’ai pris l’option injection des sillons nasogéniens ainsi qu’une séance d’ultrasons pour raffermir le bas du visage. Je n’ai pas encore fait les ultrasons car on ne peut pas les faire en même temps : je vous raconterai donc mon expérience dans un article différent (sachez que pour les résultats il faut attendre trois mois donc cette partie là sera pour plus tard). DONC ! Les injections ! Sachez que j’avais une peur bleue ! Non pas de l’aiguille mais de me retrouver avec une tête de canard. Bref je crois qu’il y a un espèce de « mythe » que l’on se crée soi-même sur la médecine esthétique… Les films que je me faisais, j’avoue que maintenant j’en ris. Dans mon cas j’avais peur d’être « ratée » et j’avais peur que « tout le monde le voit ». En vérité, soyez rassurés TOUT LE MONDE SE FOUT COMPLETEMENT de vos sillons nasogéniens et personne ne vous dira « Oh toi tu t’es fait piquer ?! ». Non, personne. Les gens vous dirons  « Tu as bonne mine ! », ce genre de chose, mais ils ne mettent pas forcément le doigt dessus. Alors concrètement mes petites tracasseries en image : VOILA ! Dans l’ordre, les sillons nasogéniens, les rides d’amertunes et petits « creux » sous la lèvre, et le visage qui s’affaisse. MERCI VIEILLESSE ! Dur-dur de voir qu’on n’y échappe pas ! Alors honnêtement je ne vous ai pas pris de photo pendant l’injection parce-que je ne pense pas que ce soit forcément nécessaire, c’est tout simplement une piqûre, ça ne m’a pas fait mal du tout (on sent juste l’aiguille comme pour une prise de sang mais rien d’insurmontable). On vous observe et on dessine les points d’injection sur votre visage pour faire les choses correctement. Ensuite vous vous allongez et franchement ça ne dure même pas 5 minutes. Après l’injection, on vous masse bien pour répartir le produit correctement et donner du volume au bon endroit. Et voilà, c’est déjà terminé. Je vous ai pris une photo juste après l’injection. Comme vous pouvez le voir j’ai quelques légères rougeurs mais qui ont disparu après 5 ou 10 minutes maxi. En rentrant chez moi, j’étais vraiment surprise du résultat quasi instantané et j’étais impatiente de voir si quelqu’un allait m’en parler (soyez indulgents : c’était ma première expérience en médecine esthétique: j’avais l’impression d’avoir fait un truc de dingue !). Personne ne m’a rien dit, et le Banjo n’y a vu que du feu. J’ai eu un petit bleu pendant 2-3 jours -pas très voyant- sur lequel j’ai mis de l’anti-cerne et personne n’a rien vu non plus. Les premières 24h cependant, j’avais l’impression que le dessus ma bouche était un peu « engourdi », je sentais qu’il y avait quelque chose d’inhabituel mais cette sensation a disparu dès le lendemain. A ce jour, à part des remarques telles que « Tu as bonne mine  » ou « Tu as l’air moins fatiguée ! », personne ne se doute de mon petit secret (j’ai finalement tout avoué au Banjo une semaine plus tard, puis à ma mère -je n’avais aucune idée de ce qu’elle pensait de ce genre de chose-. Tous les deux étaient contents que je me sente mieux, puisque c’est à mon avis quelque chose que l’on fait surtout pour soi.). Je suis retournée au centre 15 jours plus tard pour un rendez-vous de « retouche », afin de voir si tout allait bien (c’est toujours rassurant d’avoir un suivi : tu te dis que l’on ne t’abandonne pas une fois le chèque encaissé…). Je trouvais que c’était top mais qu’un côté des sillons avait un peu moins bien pris que l’autre, donc nous avons fait un petit ajustement rapide. Pour les creux et plis sous les lèvres c’était parfait donc on n’a rien retouché. Et donc le résultat après 15 jours est celui-ci…. Alors certains diront peut-être que je n’étais pas très marquée mais tout de même si on regarde les photos avant/après je trouve qu’on voit bien la différence et qu’on ne peut pas me dire que je n’avais pas l’air plus fatiguée avant ! Et encore : je n’ai pas encore fait les ultrasons mais quand je vois déjà cette amélioration, j’ai vraiment hâte. Je me sens plus légère, j’ai l’impression que c’est « un soucis en moins ». (J’ai l’air plus blanche sur la deuxième photo mais  j’ai pris la première photo avant l’injection avec les lumières du centre et l’autre chez moi devant ma fenêtre, mais c’est bien moi sur les deux et le résultat est bien conforme à la réalité !) En ce qui concerne les tarifs pour les sillons nasogéniens c’est 360 € la seringue. Dans mon cas comme je ne suis pas très marquée on peut faire les creux et rides d’amertume avec la même seringue sans supplément, mais si vous avez des rides plus creusées c’est une seringue différente donc il faut payer la même chose pour le bas (si nécessaire pour vous de faire le bas, évidemment, mais comme je vous l’ai dit de toutes façons, on ne cherchera pas à vous en faire trop). Voilà pour mon expérience ! C’est un budget mais quand vous pensez au budget que vous mettez dans les crèmes anti-âge pour ne pas du tout avoir le même résultat… Si vous êtes plutôt intéressés par les injections des lèvres c’est le même tarif  (360 €) et pour les pommettes c’est 400 €. Tout ce qui est pour le haut du visage ce sont des injections de botox et là je ne me suis pas renseignée sur tous les tarifs car le médecin m’a dit d’attendre encore quelques temps avant d’embêter mes rides du haut ! Je ne peux pas vous donner le nom de mon médecin ici  (si ça vous intéresse, je peux vous renseigner par mail) mais pour tous renseignements complémentaires sur les tarifs ou les traitements proposés, vous pouvez consulter le Centre Lazeo 50 avenue Victor Hugo 75116 Paris 01-43-59-10-10 Vous aimerez aussi :Ma quête du graal 2 #cheveuxLes produits de la mer morteLes produits PhytomerWhat’s up ?Cute or not ? Spread the love...The post Pour mon anniversaire, j’ai rajeuni ! (Les injections : mon expérience) appeared first on Mélo l'imparfaite.
Le grand café capucines
28-02-2016 12:14:36
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Je ne vous ai pas encore parlé du restaurant où le Banjo m’a emmenée pour mon anniversaire. Bon je vous avoue que le Grand café Capucines, je suis passée devant des milliers de fois et il ne m’est jamais venu à l’esprit d’y rentrer car je me disais que c’était plutôt pour boire un verre et que c’était davantage un endroit pour les touristes. Généralement le Banjo et moi n’aimons pas trop manger dans des cafés et brasseries. Mais là par hasard j’ai vu qu’il y avait 30% de réduction sur le site La Fourchette (pour vous inscrire et bénéficier de leurs promos jusqu’à 50% selon les restaus c’est gratuit et c’est ici). Du coup j’ai regardé la carte de plus près et je dois dire qu’elle était plutôt alléchante donc j’ai choisi cet endroit pour fêter dignement ma vieillesse. La déco est spéciale, sympa si on aime le typique « brasserie parisienne », j’ai bien aimé qu’ils nous donnent une table à deux avec vue sur rue, ça avait un petit côté loge de théâtre romantique. Les serveurs étaient pros, rapides et aimables donc j’étais soulagée car ce n’est pas toujours le cas dans ce type d’endroit. La carte est variée il y en a pour tous les goûts. Par contre sans surprise, c’est assez cher, et même avec la réduction de 30%, ça reste plutôt élevé. Nous avons bien mangé mais les plats étaient d’une simplicité extrême : aucune créativité et pas de saveur extraordinaire, une présentation des assiettes sommaire. Ma sole meunière était bonne mais sans plus. Le saumon du Banjo était assez sec. Bref nous avons assez bien mangé et somme contents d’avoir testé ce restaurant mais je ne pense pas que nous y retournerons car ça reste un peu cher pour la qualité des plats, même avec cette fameuse réduction. Vous aimerez aussi :Brunch à Paris : Les garçonsdes bullesO.U.T.La café FauchonPour un petit brunch au Café Madam Spread the love...The post Le grand café capucines appeared first on Mélo l'imparfaite.
Look Noir Gris Blanc aux tuileries
23-02-2016 07:55:33
Mélo l'imparfaite
Montre en bois : Jord (réduction de 20$ avec ce lien) Sweater : Mango Jupe / Skirt : C&A Collants/tights : Pomm’poire Boots : Jennyfer Sac : Desigual Manteau : Etam Foulard : Pimkie Hello la compagnie, L’autre jour, j’ai retrouvé un ami amateur de photographie dont je vous ai déjà parlé ici, Maxime, du blog « L’oeil dans l’objectif », et on en a profité pour shooter mon look du jour au jardin des tuileries. C’est tout de suite plus sympa niveau visuel non ? C’est la première fois que je portais cette jupe, une chouette pièce dégotée en solde chez C&A à 7 euros et la matière est géniale, on ne voit pas de coutures et elle est épaisse avec une forme déjà existante… Il n’y a pas de fermeture qui boudine, la matière est élastique. Bref je n’en reviens pas de ce bon plan. (J’en ai acheté une autre pendant les soldes en basique noire mais ce n’est pas du tout la même qualité). J’irai plus souvent chez C&A pendant les soldes, je trouve le rapport qualité-prix vraiment correct (par rapport à d’autres magasins bon marché où tu laves un pull une fois et tu te retrouves avec une brassière). Ce sweat est un coup de coeur Mango que j’avais repéré avec une copine mais quand j’ai voulu retourner l’acheter il était introuvable et je l’ai finalement trouvé sur leur site pendant les soldes (à 14 €, ça valait le coup d’attendre !) Sinon que pensez-vous de cette montre en bois ? En photo sur leur site, je n’étais pas convaincue mais avec les strass et le mécansime apparent je la trouve assez fine et féminine… J’aime beaucoup ! De plus la marque l’a ajustée à l’exacte taille de mon poignet pour que je ne la perdre pas (ce qui m’arrive souvent avec les modèles rigides car j’ai un petit poignet). Le sac desigual… tout le monde le kiffe ! On m’a offert un bon d’achat desigual pour noël je me suis dit OUHLALA, et en fait j’ai trouvé des sacs et portefeuilles canons. Au fait, avez-vous vu les cadenas de l’amour sont désormais pont Solférino ? Bisous ! Vous aimerez aussi :Black and White always worksThe kissing swanJ’ai besoin de votre avis !Mon rayon de soleilCan’t be wrong Spread the love...The post Look Noir Gris Blanc aux tuileries appeared first on Mélo l'imparfaite.
Le maquillage permanent des sourcils
15-02-2016 07:30:36
Mélo l'imparfaite
Hello les amis,   Il y a un moment que je voulais faire cet article car c’est la question que l’on me pose le plus souvent. Pourquoi tu n’as pas de sourcils ? Pourquoi sont-ils gris ? Pourquoi il semble y en avoir deux ? Pourquoi c’est vert (What ? Pourquoi t’es daltonien un peu ?) ? Que ce soit en ligne ou dans la vie, les gens ne se gènent pas pour commenter mes sourcils. Ou plutôt mes non-sourcils. L’histoire est pourtant tout à fait banale : mes sourcils ne poussent plus. Et d’après google (tapez « mes sourcils ne poussent plus ») je ne suis vraiment pas la seule ! Pendant les années 90, où j’ai probablement le plus été influencée par mon idole Michael Jackson, j’étais fascinée par ses sourcils. Grâce à la pochette de Dangerous je voyais bien que le regard ne devait pas sa beauté qu’à la forme des yeux et la longueur des cils, mais aussi à la forme des sourcils. Je décidais donc d’entreprendre dès que je le pourrais quelques transformations sur mes -pourtant assez épais- sourcils. (Heureusement que je ne l’ai pas suivi sur le nez remarquez… dans ma débilité j’ai eu un soupçon de lucidité !) Ca a vite tourné à l’obsession car je ne trouvais jamais ça assez parfait, assez symétrique… Et puis au fur et à mesure des années Keukeul Jackson, il a fait quelques expériences… certaines réussies et d’autres moins… De plus en plus fins, de plus en plus en accent circonflexe, me voilà bien avancée (évidemment je suivais le mouvement sans sourciller -MOUARF !). Je vous épargne tout ce que j’ai fait ou qu’il m’est arrivé comme ratés tant il y a eu de mésaventures. J’attends alors qu’ils poussent mais un poil par-ci, un poil par-là, ce cirque commençait réellement à m’agacer et ma ligne ne ressemblait plus à rien. Donc évidemment à ce moment là, me vient une idée de génie (IRONIE HEIN : NE FAITES PAS CA !) : tout enlever pour que tout repousse en même temps. Des fois je vous assure, je ferais mieux de me recoucher… Et donc après cette idée de génie évidemment rien n’a repoussé en même temps et d’ailleurs rien n’a repoussé (quelques poils au centre -vers le nez- et quelques-un très bas sur la paupière mais pas du tout de quoi reconstruire une ligne). Moi, pensant qu’ils allaient forcément repousser un jour ou l’autre, je les dessinais au crayon noir tous les matins. Alors comment te dire que dessiner des sourcils au crayon le matin sans avoir aucun repère et faire un truc symétrique, c’est pas gagné… mais en plus quand tu sors sous la pluie, ou que tu transpires ou que sans faire exprès tu te passes la main sur le visage et étales ton khôl noir  partout, c’est juste BIEN RELOU. Du coup lorsque j’ai rencontré une coiffeuse qui m’a dit qu’elle connaissait une dame qui faisait du maquillage permanent, j’ai sauté sur l’occasion. A l’époque le maquillage permanent était peu répandu en France et surtout il n’était pas règlementé. J’ai donc fait un premier tatouage, qui au niveau de la forme était catastrophique et asymétrique mais qui me sortait quand même d’une galère monumentale. Et puis les gens à l’époque ne faisaient pas gaffe du tout à cela car ils ne savaient même pas ce qu’était le maquillage permanent. Personne ne me posait de question. Ca m’allait bien. Par contre avec le temps mon tatouage est devenu gris et ça a commencé à me gêner davantage car c’était de plus en plus « voyant ». Je suis repassée une fois par dessus pour raviver les couleurs (j’ai les cheveux noirs donc c’était du noir mais le problème du noir c’est qu’il devient gris-bleuté). Puis encore quelques années plus tard j’ai fait le tour de centres pour essayer cette fois de corriger mes sourcils car ils étaient trop haut perchés et la forme ne convenait pas à mon visage et en plus ils n’étaient pas symétriques. On m’a redirigé vers un centre laser qui m’a vivement déconseillé de les effacer, ça représentait de nombreux mois et pas mal de souffrance pour passer au laser. C’était hors de question. Je trouvais finalement une make-up artist qui acceptait de corriger la forme en passant du beige sur la partie de l’ancien sourcil trop haut et en ressinant une forme un peu plus naturelle. Déjà je peux vous dire qu’en sortant de chez elle j’étais drôlement contente  car les sourcils étaient vraiment plus bas et plus naturels (sachant que chez moi il est impossible que ça fasse complètement naturel vu que je n’ai pas de poils et que la couleur noir ne donne pas de rendu naturel…). Encore une fois avec le temps la couleur a viré au gris, le tracé s’est flouté et les pigments se sont effacés, rendant la ligne assez fine. Fin 2015 je décidais donc qu’il était urgent de retrouver une make-up artist vraiment pro et qui ait envie de m’aider. Parce-que le problème c’est que la plupart des pros me disaient qu’ils ne voulaient pas m’aider car il y avait une trame existante et qu’ils ne pourraient jamais avoir un rendu complètement naturel et que c’était mauvais pour leur image… (C’est ça laissez moi la tronche en brouillon, merci !). C’est assez frustrant en fait de voir que les gens les plus compétents pour réaliser quelque chose de présentable sur ce que je considère comme un complexe à l’ère des Caras Delevingne refusaient de m’aider. Et puis je suis tombée sur une vidéo de Maud qui parlait d’embellissement permanent avec passion, mais aussi du fait qu’elle aidait beaucoup de gens malades à retrouver une identité visuelle lorsqu’ils perdaient leurs poils, etc… Lorsque je l’ai eue au téléphone, au début je me suis dit que c’était foutu, je lui avais montré des photos de moi, et je la sentais perplexe… et puis je lui ai dit à quel point ça m’ennuyait, et que je savais très bien que sur moi, avec un tatouage déjà existant et aucun poil, je n’aurais pas le même résultat naturel que d’autres, mais que j’avais besoin de son aide. VRAIMENT. QU’A CELA NE TIENNE : CHALLENGE ACCEPTED. MAUD ACCEPTE DE S’OCCUPER DE MOI. Voici les photos de mon tatouage d’avant, devenu gris clair et le beige étant estompé l’ancien tatouage ressort de plus en plus. Je vous le mets sans maquillage pour mieux voir car sur la plupart de mes photos de look je repassais du crayon brun dessus. J’ai obtenu un rendez-vous très vite et me suis rendue dans son centre dans le 16ème qui est dédié au maquillage permanent. Maud était comme dans la vidéo que j’avais vue : sympa, rassurante, très pro. Elle a dessiné d’abord ce qu’elle avait en tête et m’a expliqué la technique poil à poil afin d’essayer de donner une petite illusion de poils sur mon sourcil. Je suis assez fan de ce trompe l’oeil, pas vous ? Après le dessin, commence le premier passage de l’aiguille, et comme ma peau commence à être fragilisée à cet endroit, ça n’est pas vraiment une partie de plaisir, mais c’est largement supportable ! Le deuxième passage est plus cool niveau douleur et semble donc passer plus vite. Je vous ai fait une petite vidéo avec l’aide de Maud qui donne en même temps quelques explications : Voici le résultat le jour-même : on ressemble un peu à un clown en sortant à cause du gonflement et la crème, surtout quand c’est une couleur foncée, mais cette couleur très prononcée s’estompe en quelques jours (sur des personnes ayant des poils et une couleur plus naturelle ça ne se voit pas : ma copine mercredie l’a fait et quand elle est rentrée le soir je ne trouvais pas qu’elle faisait déguisée) L’encre dégorge au bout d’environ 5 jours et vous vous retrouvez avec votre sourcil plus discret et naturel. A savoir que sur moi, encore une fois, ça ne peut pas avoir l’air vraiment naturel car d’une part il n’y a pas de poils et d’autre part il y a un sourcil gris en dessous dont les pigments sont encore très présents, donc j’y suis allée dans une démarche de réparation et d’embellissement en sachant très bien qu’on ne pouvait pas faire de miracle non-plus avec la base existante. Si vous souhaitez voir des résultats sur des sourcils normaux je vous conseille donc vivement de jeter un coup d’oeil sur le site de Maud ici ! Après la cicatrisation, je me suis aperçue que ma peau n’avait pas pris de partout et nous avons fait une retouche. Voici le résultat final : Collier Swarovski et Boucles Swarovski Et voici un avant-après car je crois qu’il n’y a rien de tel pour observer le changement : Comme vous pouvez le voir, l’effet trompe l’oeil n’a pas pris de partout, il semble que ma peau rejette l’encre à certains endroits. On ne peut pas y faire grand chose et je vais la laisser se reposer ! Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve que c’est du bon boulot et je remercie Maud de m’avoir aidée à retrouver un regard plus sympa ! Si vous voulez plus de renseignements sur le maquillage permanent et peut-être passer le cap, je vous recommande son centre qui est très sérieux. (Il y a également des centres à Nancy et à Aix) Pour info ma réparation des sourcil coûte 350 €. C’est une somme, mais le personne qui s’occupe de vous va  décider de votre visage pour les années à venir… Autant que ce soit une professionnelle ! Maud Maquillage permanent 6 rue François Ponsard 75116 Paris Site internet : http://www.maud-maquillage-permanent.com TEL : 01 45 20 05 05   PS : Moralité de l’histoire ; ne touchez pas trop à vos sourcils trop jeune. Leur sentance pourrait bien être… irrévocable. (très en forme ce matin) Vous aimerez aussi :C’est quoi cette tête ?Totally grisUne semaine aux Saintes – UCPAProjection privée BAD 25 avec Spike Lee (english version below)De mes rêves et de ce qu’il en reste… Spread the love...The post Le maquillage permanent des sourcils appeared first on Mélo l'imparfaite.
We shoot Paris – notre shooting de St Valentin
9-02-2016 18:04:35
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Je ne sais pas comment vous fêtez la Saint-Valentin, mais je crois que l’on a tous nos « traditions » à travers les années. Certains ne le fêtent pas du tout, d’autres se font des cadeaux, nous on préfère se faire une « expérience à deux ». Cette expérience à deux, ça peut être un restau, un ciné, un cours de musique, un shooting photo de couple. Cette année ça sera donc le shooting car c’est toujours très agréable d’avoir de jolies photos récentes de son couple et c’est aussi rigolo de se prêter au jeu le temps d’une séance. On aime imprimer nos souvenirs heureux sur papier glacés… Pour cette séance, nous avons shooté avec Adrien et Romain, les photographes de Weshootparis qui nous ont tout de suite mis à l’aise en arrivant avec un grand sourire malgré le temps particulièrement chagrin ce matin là. Le but étant d’avoir des photos le plus « naturelles possibles » (pas trop posées ) dans un bel endroit parisien et de qualité professionnelle. Adrien et Romain ont su nous guider  tout en rigolant donc la séance est passée hyper vite. L’un filmait pour réaliser ce petit clip que vous avez peut-être vu sur instagram et l’autre nous prenait en photos. Le concept Weshootparis, c’est beaucoup de couples qui veulent prendre des photos dans de superbes endroits parisiens, et notamment des touristes voulant immortaliser leurs bons moments dans la capitale. Vous pouvez aussi faire appel à eux pour d’autres occasions évidemment, ils font plusieurs types d’évènement et s’adapteront à votre demande. Je compte faire appel à eux aussi pour des photos où je serai seule. Ils ont un autre site si vous voulez voir leur travail sur d’autres styles ici ! Il n’y a pas que les touristes qui ont envie de photos dans Paris, je crois que l’on a tous envie d’immortaliser notre amour avec des images à la hauteur de celui-ci et avec, en fond, des lieux d’exception. Tout cela en ayant quelqu’un qui comprenne que l’on n’est pas modèles professionnels et qui sache nous guider et nous mettre à l’aise devant l’objectif. Pour toutes ces raisons et parce-que je crois que les photos parlent d’elles-même je vous recommande vivement de faire un tour sur leur site ici et pour ceux qui veulent offrir un moment original à leur moitié (à patir de 200 €) , de réserver votre séance ici. Quand vous aurez fait votre séance, n’hésitez pas à me montrer vos photos car j’adooore les photos d’amoureux ! Sachez que les photos sont livrées très rapidement (pour nous dans la journée, évidemment c’est selon leur disponibilité mais ils essayent de faire au mieux pour livrer vite !). Je vous laisse avec encore plus d’amour en images …     Vous aimerez aussi :My Jolie Candle : une chouette idée pour la St ValentinMontparnasse, mon amour !Le costard blancDe la lingerie jolie et à petits prix !Dulux Valentine annonce la couleur à la fashion week. Spread the love...The post We shoot Paris – notre shooting de St Valentin appeared first on Mélo l'imparfaite.
5 astuces pour booster votre confiance en vous
5-02-2016 08:00:58
Mélo l'imparfaite
La confiance en soi… tout un programme non ? Beaucoup en parlent mais peu l’ont vraiment ressentie, j’ai l’impression. Je n’échappe pas à la règle, je crois qu’enfant on n’a jamais vraiment confiance en soi puisque l’ on a l’habitude d’être guidé, mais en tant qu’adulte, on ne peux pas dire que le sentiment d’être forte et de savoir toujours quel était le bon choix, les bonnes personnes à fréquenter ou si une situation était saine ou pas me soient venus naturellement. Il a fallu… de l’expérience (beaucoup), me casser la gueule (très souvent) et du temps (surtout). Il a fallu souffrir et faire souffrir aussi. Bref, il a fallu tester. Comme je le disais dans un article cette semaine, « consciemment » je me dis que j’ai confiance en moi : je suis forte, intelligente, déterminée. Physiquement, on ne peut pas dire que je m’aime des masses mais je crois qu’on ne ressemble jamais à son idéal. Quelle que soit mon enveloppe, ça n’affecte pas qui je suis à l’intérieur. Mais finalement dans mes actes, je trouve que bien souvent on peut y lire un grand manque de confiance en moi et  ça me surprend moi-même et m’agace. Ce qui m’agace est un peu plus profond qu’une question de confiance en moi, car il y a aussi une certaine réalisation depuis quelques années de « la condition des femmes » et le machisme « normal » de notre société, qui est tellement encré que moi-même je tends « instinctivement » à réagir en conséquence. Et du coup j’ai envie de me mettre quelques coups de pieds au cul, mais pour cette article je vais me limiter à parler de la confiance en soi. Voici quelques principes pour booster la confiance en soi, même si je suis encore en train d’y travailler  pour moi mais si vous avez d’autres idées je serais heureuse de les lire en commentaires ! 1/Faire une liste de vos qualités et défauts, de vos talents et de vos faiblesses. Le chéri me dit souvent qu’il n’aurait pas été amoureux de moi si je n’étais pas aussi forte et aussi tenace. Que lorsque je veux quelque-chose je ne lâche jamais rien, et si on me ferme la porte je rentre par la fenêtre. Il me dit souvent que c’est le plus chiant chez moi, mais le plus admirable aussi. C’est un exemple mais voilà : vous pouvez mettre en défaut « têtue comme un bourrico » et en qualité « tenace ». Pour mes talents je dirais certainement mes capacités et facilités à apprendre une langue, à écrire ou faire de la musique, par contre mes limites : j’ai un très mauvais équilibre et une mauvaise représentation de l’espace donc par exemple une course de vélo ou une exposition de mes dessins, c’est un peu du suicide (et ça tombe bien parce-que ça ne me parle pas du tout). Je ne dis pas qu’il ne faut faire que ce que l’on fait bien, ni d’organiser sa vie en fonction de ses qualités et de ses aptitudes, (rien n’oblige à limiter le spectre de nos activités et centres d’intérêt) mais simplement d’être réaliste sur nos capacités. Combien de parents veulent absolument mettre leur enfant en filière scientifique alors qu’ils ne sont pas bons dans les matières scientifiques mais seraient d’excellents littéraires ? Il en résulte que l’enfant se sent en échec permanent alors qu’il n’est juste pas dans la filière où il serait bon. Personnellement j’essaye les choses qui m’amusent un certain temps. Mais forcément si ce qu’il ressort de mon travail est nul, ça ne m’amuse pas trop longtemps. Bref, faire cette liste de forces et de faiblesses et réfléchir à ce que cela implique, au plan personnel comme professionnel (avec quel type de personnes ça collera, avec quel type de job, avec quelle activité artistique ou sportive ?) peut vous aider à ne pas vous mettre dans une situation d’échec permanente. (On répète souvent ses erreurs plusieurs fois avant de comprendre la leçon : moi la première !). 2/ Zapper les personnes négatives C’est très compliqué à faire, surtout que la plupart du temps se sont des « proches »  et que vous les aimez au moins un peu ! Par personnes négatives j’entends les personnes toxiques (ceux dont je parlais ici, qui vous pompent toute votre énergie et qui sont les champions de la compète victimaire) mais j’entends aussi des amis tout à fait sympas qui, parce-qu’ils n’ont pas eux-même fait grand chose pour avancer, vont dénigrer vos efforts, vont minimiser vos résultats, voire même essayer de semer la pagaille dans vos relations amoureuses ou amicales. L’envie, la jalousie, ou juste le manque de confiance en eux qui fait qu’ils se sentent obligés de vous rabaisser. Il y a encore les autres qui ne font rien de tout ça mais avec le temps ne vous calculent jamais, ne vous envoient plus de sms ou d’email, bref vous font comprendre que la relation est désormais à sens unique. Prenez le temps pour les gens qui sont là pour vous. Tant pis pour les autres. Invitez des gens dans votre vie qui ont une vie saine et équilibrée, qui sont trop occupés à progresser dans leur propre vie pour avoir le temps de vous jalouser ou de vous rabaisser. La plupart du temps les personnes négatives ne se rendent même pas compte de leur attitude, et elles ont plein de qualités qui font qu’elles sont devenues vos amies. Mais parfois les chemins partent dans des directions opposés, c’est la vie, et c’est à vous de vous préserver. Je suis 100% convaincue que l’entourage a un rôle majeur dans l’épanouissement et le succès de chacun. Je vois une différence flagrante même chez les enfants, entre ceux à qui l’on pointe souvent leurs échecs et leurs fautes et ceux que l’on applaudit pour leur réussite. Les mêmes enfants, les mêmes échecs, les mêmes réussites mais on encouragera certains à continuer ce qu’ils font de bien et pour les autres on se contentera de les dénigrer pour ce qu’ils ont mal fait. Je ne sais pas si, pour moi, en tant qu’adulte, il est trop tard pour me mettre dans un climat plus favorable, mais je pense que j’ai déjà fait un tri essentiel dans mes relations. Une fois ce tri fait, on peut se recentrer un peu sur soi, être un peu égoïste et réfléchir à ce qui nous rend heureux dans la vie, ce que l’on aimerait vraiment faire, le film qu’on voudrait voir (sans avoir à tomber d’accord avec toute la bande de copains), le nouveau talent que l’on voudrait acquérir… Penser à soi ce n’est pas juste être égoïste, c’est aussi se protéger et être plus disponible pour les gens et les choses positives 3/S’embellir ! J’ai commencé un peu cette année sur cette note, mais, on est d’accord qu’on naît tous avec un certain physique. Certains correspondant à un idéal collectif imaginaire et certains moins. Au lieu de focaliser sur le fait que vous n’êtes ni Miranda Kerr, ni Johnny Depp, pourquoi ne pas focaliser temporairement sur ce que vous pouvez améliorer ? Personnellement les deux choses prioritaires pour moi ce sont mes mains et mes cheveux. Malheureusement je n’ai pas de très beaux cheveux mais disons que je les entretiens beaucoup pour qu’ils soient « au mieux  » par rapport à ce que je peux faire. Pour les mains je vais à la manucure tous les mois. C’est mon papa qui ne supportait pas les femmes qui n’avaient pas de belles mains donc ça m’est resté en tête et si mes mains ne sont pas nickels j’ai comme réflexe enfantin de les cacher. Si vous préférez mettre l’accent sur votre peau, vos dents ou votre regard vous pouvez aussi tester un bar à sourire, un soin du visage ou ces extensions de cils. Pour les femmes aussi, il est temps de faire une petite folie Make-up, on peut se sentir vraiment belle avec un make-up adapté. Plus d’excuses, il existe des milliers de tutos Youtube pour faire un maquillage naturel ou sophistiqué et pas cher. Plein de produits de supermarchés sont d’excellente qualité. Habillez-vous bien, avec des vêtements qui vous font vous sentir classe, élégante, CANON QUOI ! Franchement on est d’accord qu’il est difficile de se sentir au CLIMAX quand on est en jogging sur le canapé, pas maquillée et avec des racines de trois mois et des ongles rongés ? Eh bien oui, ça paraît bête, mais pour booster un peu notre super-nous-même-intérieur, enjoliver un petit peu l’extérieur, ça aide beaucoup !  Ca n’empêche pas de développer notre culture, notre intelligence et notre gentillesse. Juste de faire en sorte qu’on ait envie d’ouvrir le paquet-cadeau 4/ Apprenez quelque-chose de nouveau ! Je pense qu’on a tous un truc qui nous attire et que l’on a toujours eu envie d’apprendre mais les circonstances ont fait que l’on en a jamais eu l’occasion. Et puis maintenant il y a le travail, le mari les enfants, le film de 21h… bref Y’A PAS LE TEMPS ! Allez ! Le temps, on le fait ! Pour apprendre le japonais, pour prendre des cours de violon, pour peindre comme Dali, pour apprendre la boxe thaï… Bref, on choisit un truc complètement nouveau et on lui réserve  un temps dédié par semaine où on bosse à fond pour s’améliorer pour passer de débutant à intermédiaire… On n’a jamais « envie » de se bouger du canapé et de se forcer à apprendre un truc qui nous paraît super compliqué. Personne ne se lève le matin en se disant  « yessss, je saute du lit et je vais exceller en russe d’ici un mois ». Pourquoi ? Parce-que tu sais que ça ne va pas être fun et que tu vas devoir t’accrocher au début pour y comprendre quoi-que-ce-soit. Pour tout bon résultat il faut TRAVAILLER. Mais si vous fournissez ce travail vous pourrez être fiers de vous et rajouter ce talent à la liste de vos réussites. 5/Listez vos réussites Faire une liste de ses réussites, ça n’est pas simplement pour se gargariser de ses exploits, mais pour ne pas perdre de vue que malgré les obstacles et parfois les échecs, vous avez accompli plein de choses dont vous pouvez être fiers. Le problème c’est que l’on oublie souvent très vite nos victoires et les efforts qui nous y ont menés, et on se focalise sur ce que l’on rate ou ce que l’on n’a pas. Je vais vous dire un truc, qu’au fond de vous, vous savez déjà parfaitement, parce-que l’on est dans une société de compétition et de surconsommation et que malgré notre conscience de son absurdité, on est conditionnés à « vouloir plus ». On est TOUS plus ou moins frustrés ou complexés. On se sent TOUS pas assez bien, pas assez beaux, pas assez riches, pas assez intelligents. On a tous notre histoire et nos démons qui nous définissent. En d’autres termes on deal tous avec notre bagage du passé et parfois on a du mal à avancer parce qu’on le trouve bien lourd. La seule différence entre vous et un autre c’est peut-être simplement que vous choisirez de soulever de nouveau ce bagage et d’avancer encore plus loin plutôt que de vous asseoir dessus et pleurer sur l’injustice de la vie. La vie n’est pas toujours juste, certes. Mais avoir la force de continuer à se battre sans jamais s’avouer vaincu, ça c’est une victoire ne serait-ce que sur vous même. Bon ben voilà, j’étais partie sur un article en 5 points de quelques lignes et je me suis un peu égarée en route, j’espère que vous ne m’en voulez pas mais ça me permet de mettre de l’ordre dans mes idées en même temps ! Bisous Vous aimerez aussi :Les 2 phrases qui ont changé ma vie et qui changeront peut-être la vôtreGetting old suckspyjama EtamPetits souvenirs émus de ma vie de salariéeMes 13 objectifs pour 2016 : vous me coachez ? Spread the love...The post 5 astuces pour booster votre confiance en vous appeared first on Mélo l'imparfaite.
Swarovski : Sea of sparkle
3-02-2016 07:30:40
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vous l’avez vu récemment, je suis allée découvrir la nouvelle collection « Sea of sparkle » de Swarovski, et comme d’habitude j’ai été émerveillée donc je voulais absolument partager quelques pièces avec vous. Chez Swarovski, c’est un peu comme à Disneyland : ça brille de partout et c’est coloré, donc je redeviens une petite fille le temps d’une soirée ! Comme d’habitude lors des évènements Swarovski, plein de scintillements, d’ateliers très funs, de buffets super bons, des maquilleuses travaillant avec la marque Zoeva (marque dont j’ai tant entendu parler mais n’avais jamais eu l’occasion d’essayer !), des jolies coiffures (je me la suis jouée un peu Sansa pour la double tresse qui se rejoint en une seule… simple et élégant, non ?). Une partie des bjoux était sur le thème de la mer (bijoux avec des cristaux colorés, majoritairement dans les tons de bleu-violet-vert) et l’autre partie sur le sable (bijoux plus discrets, plus classiques). En d’autre terme il y en avait vraiment pour tous les goûts. Certains d’entre vous ont flashé sur certaines pièces en voyant mon instagram ou mon snapchat (melolimparfaite si tu veux aller faire un tour) et m’ont demandé où trouver ces pièces car elles n’étaient pas sur le site. SOYEZ PATIENTS les amis et scrutez l’onglet des nouveautés sur leur site, car les nouvelles pièces seront bientôt disponibles. Je vous laisse avec un petit tour d’horizon ? Bisous ! Vous aimerez aussi :Swarovski – Crystal GardensTout ce qui brilleUne belle soirée chez Swarovski !Le douteAccessoires Alexandre de Paris & Swarovski Spread the love...The post Swarovski : Sea of sparkle appeared first on Mélo l'imparfaite.
François Felix : un petit bijou entre Concorde et Madeleine.
2-02-2016 07:30:21
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vendredi soir nous avons passé la soirée au bistrot François Felix situé au 9, rue Boissy d’Anglas dans le 8ème arrondissement. Je voulais vous en parler parce-que d’habitude nous ne fréquentons pas trop les bistrots mais là nous avons été agréablement surpris. Dans nos têtes, le « bistrot » c’est cet endroit un peu vieillot où on mange des trucs pas frais à des prix injustifiés avec en option des serveurs qui font la gueule. Là on est LOIN de cette idée reçue ! Je ne connaissais pas cet endroit car depuis que la rue Boissy d’Anglas est fermée à la circulation, j’y passe assez rarement. Dès notre arrivée les musiciens entamaient quelques chansons connues en version acoustique et nous étions reçus avec le sourire par de charmants serveurs en kilt. D’abord au niveau de l’accueil non seulement on a été reçus avec le sourire mais en plus notre serveur a pris le temps de nous expliquer pas mal de choses par rapport à la carte ou aux questions que l’on posait qui n’avaient pas de liens direct avec la carte. On ne s’en doutait pas, mais le restaurant était carrément blindé assez rapidement alors que le personnel semblait trouver qu’il n’y avait pas trop de monde. Je me suis dit « Bon, si les serveurs trouvent le temps de répondre avec le sourire à toutes mes questions quand il y a du monde et si il y a du monde un vendredi soir de janvier c’est que les plats doivent être bons ! ». Alors verdict : OUIIIII, c’était super bon et frais ! J’ai pris en entrée du saumon et le banjo du foie gras : nous avons tous les deux trouvé nos entrées excellentes. J’ai enchaîné par des gambas et le Banjo une sole meunière. Honnêtement j’ai bien aimé mes Gambas mais après avoir goûté la sole du Banjo, je me suis dit que je devais faire une priorité d’y retourner manger cette sole meunière pour moi toute seule. J’ai trouvé la préparation et la cuisson exceptionnelles. Je dirais même que c’est une des meilleures soles que j’ai mangée (oui, je fais des déclarations officielles, comme ça, sans prévenir !). En dessert j’ai pris un cheesecake citron et le Banjo une soupe rafraîchissante (une sorte de salade de pamplemousse/fruits de la passion avec de la menthe). Je n’ai -à mon grand regret- pas pu finir le cheesecake tellement les premiers plats étaient copieux, mais il était réussi. Le Banjo aussi était très satisfait et content d’avoir pris un dessert très léger. Il est rare que je vous parle d’un sans-faute niveau restau. Il y a souvent un bémol sur le service, ou sur les desserts ou c’est bon sans être dingue. Là franchement vous pouvez vous régaler, c’est copieux et vous êtes bien reçus. Les chefs Nara et Eric se démènent en cuisine pendant que Xavier, le directeur s’assure que tous les clients soient satisfaits et les serveurs, et les serveurs mènent la danse des plats tout en ayant l’air décontractés et disponibles. Pour ajouter un peu de folie, les jeudis et vendredis soirs, un groupe de musique pour finir la semaine en beauté. Alors, tentés ? Vous aimerez aussi :Le brunch à tomber du restaurant La Fayette – Hyatt Regency Paris étoileChez Salad FactoryLe brunch du Hyatt MadeleineBrunch à Paris : Les garçonsLe Goumard Spread the love...The post François Felix : un petit bijou entre Concorde et Madeleine. appeared first on Mélo l'imparfaite.
Mes 13 objectifs pour 2016 : vous me coachez ?
1-02-2016 08:00:32
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Alors comment s’est passé ce premier mois 2016 ? Je n’ai pas pris de résolutions (je n’en prends jamais) mais je dois dire qu’il ne s’est pas passé grand chose pour moi au mois de janvier. Du coup j’ai fait une liste de toutes les choses que j’ai envie de faire ou au moins de commencer en 2016 pour essayer d’améliorer mon quotidien. Ce ne sont pas des résolutions mais plutôt des objectifs à long termes -pas forcément réservés à 2016-, qui me trottent tous vraiment dans la tête depuis un moment, mais comme il y a beaucoup de domaines et de changement à apporter dans ma routine, et qu’en parallèle le moral n’est pas toujours au beau fixe, je choisis de « voir ça plus tard« . Quand ça ira mieux. Quand j’aurai « la force ». Sauf que le résultat c’est que je ne commence rien et que ça ne me ressemble pas, mais alors pas du tout. Alors on y va, je vous déballe ces objectifs ici, parce-qu’une fois que tu as clamé haut et fort que tu allais faire un truc, tu ne peux pas passer pour la loose de service à la fin de l’année qui n’a réalisé aucun de ses objectifs. Je voudrais au moins pouvoir dire, au 31 décembre 2016 que j’en ai réalisé ou entamé la moitié. Et toi tu me surveilles, d’accord ? T’es mon coach ! (comment ça tu n’as rien demandé ?). 1- Etablir une bonne fois pour toute un planning pour dormir. Là c’est le plus fondamental parce-que sans sommeil on devient complètement dingue. J’ai déjà du mal à avoir un bon sommeil en temps normal, mais depuis que nous habitons entre une boulangerie qui nous réveille à 6h du matin et un voisin fêtard qui ne peut visiblement pas se passer de musique électro jusqu’à 3h du mat (quand on appelle la police) voire 7h du mat (dixit la voisine au dessus d’eux lorsque l’on n’est pas là pour interrompre les festivités…). Bref le laps de temps qu’il nous reste pour dormir dépend souvent d’eux et c’est vraiment compliqué d’établir  des heures fixes ou tout simplement de faire une nuit complète grâce à mes chers voisins. Pourtant j’ai besoin d’un rythme donc je vais tenter la méthode coué quitte à tourner des heures dans le lit au début. 2- Manger davantage de légumes. J’aime beaucoup les légumes mais j’aime encore plus ne pas éplucher ou faire cuire. Du coup, je n’en mange pas assez, alors qu’honnêtement de bonnes carottes, des brocolis et des haricots verts vapeur bien goûteux, c’est le kiff, non ? 3- Manger plus d’antioxidants et prendre mes compléments alimentaires pour ceux que je ne peux pas trouver facilement (je prends par exemple mon curcuma et omega 3 en complement chez Oligo santé sur recommendations de ma nutritionniste et je trouve que ça aide à plein de niveaux -selon ce qu’elle prescrit, niveau digestion, sommeil, anxiété, douleurs articulaires…) 4- Essayer une cure de detox. Vous savez les cures où l’on ne boit que des jus naturels ? Je ne souhaite pas le faire pour maigrir mais pour « nettoyer mon corps » de tous les trucs industriels  que je lui ai fait ingurgiter l’an dernier parce que j’avais pas le moral (= on ne va pas se fouler en cuisine et on va punir le corps tout en récompensant le moral). Là encore comme les points précédents, je vais déjà essayer de prendre soin de la machine qu’est mon corps avant de la pousser à accomplir  de petits exploits. 5- Essayer de prendre plus de temps pour moi et pour ceux que j’aime. Je suis tout le temps en train de bosser et 2015 a été particulièrement crevant. J’ai toujours eu du mal -en tous cas depuis que je suis à mon compte- à mettre une vraie barrière autour de mon travail et à faire des choses « fun » sans culpabiliser. Finalement je ne sais pas si ça me sert à grand chose à part être parfois sur les rotules. Je crois que j’ai besoin de me ressourcer avec mes proches plus souvent. J’ai aussi besoin d’avoir plus de moments à moi (ça peut paraître fou pour une personne qui travaille à domicile et est donc assez souvent seule, mais je parle de moments à moi où je ne travaillerais pas… Par exemple prendre un bain. Ca fait une semaine voire dix jours que je me dis « aujourd’hui je prends un bain. Un rose même avec le bain moussant qu’il me reste de chez lush. ». Bon ben je ne l’ai toujours pas pris parce-que je trouve que « je n’ai pas le temps ». Le temps, je dois le faire.) 6- Arrêter de fréquenter des gens toxiques. Alors là les amis, ça m’a pris tellement de temps mais je me suis rendu compte que SI : des gens que j’aimais beaucoup me tiraient par le bas. Soit par leur petites remarques assassines, soit par leur mépris « ah oui t’es blogueuse ? Je ne comprends pas qu’une nana comme toi fasse ça ! ». Heu… what ?  C’est trop fou comme les gens ont besoin de te mettre dans une case. J’ai eu droit à « salsera » (la fille qui aime se frotter quoi !) « fan de michael jackson » (la fille qui se chope l’entre-jambe sous la salle de bain en criant « hee-hee » et qui porte des vestes rouges en plastoques), « entrepreneur » (la sale capitaliste qui ne pense qu’à l’argent -entre nous je serais restée salariée si c’était le cas-) et puis maintenant blogueuse (la fille narcissique de fou qui passe sa life à se prendre en photo et qui pense qu’avec son legging tati, elle va se faire repérer par Karl Lagerfeld et défier les diktats de la mode). Parmi les gens toxiques il y a aussi les gens qui ne vont JAMAIS bien. JAMAIS. Tu leur demande si ça va mais NON, ça ne va jamais. Et peu importe l’énergie que l’on peut engager à essayer de les sortir d’un problème, ils n’en sortent jamais. Et le pire (le truc qui me hérisse les cheveux illico presto) ce sont ceux qui pensent que c’est une compète. Pour peu qu’ils te demandent des nouvelles et que ce jour là tu leur expliques que pour une fois, c’est toi qui n’a pas le moral, ils te coupent par un « Attends, MOI C’EST PIRE » (puis monologue pour te raconter pourquoi lui c’est pire et que t’as pas à te plaindre). Véridique. Je connais de grands spécialistes de cette phrase. MOI C’EST PIRE. T’as envie de lui faire un petit facepalm dans sa gueule du pire. Bref, cesser de voir les gens qui me vident de mon énergie et qui ne sont jamais là quand j’ai besoin de leur soutien. 7- Essayer de transformer mes sentiments négatifs (colère, tristesse) en énergie créatrice. Je passe beaucoup (trop) de temps à ressasser les évènements lorsque je suis en colère ou triste. Je pense qu’il faudrait que je trouve une « technique » pour rediriger cette énergie « gaspillée »  en créativité (artistique, professionnelle, personnelle, ça n’a pas d’importance tant que c’est dans l’action) parce-que ça peut prendre beaucoup d’espace dans ma petite tête ! 8- Reprendre mes séances de stepper trois fois par semaine, ce que je ne fais plus depuis que nous habitons dans ce nouvel appart. J’aimerais y ajouter quelques exercices ou éventuellement un sport à l’extérieur (mais il faudrait que ce soit près de chez moi et pas très cher donc pas sûr) mais surtout pour l’instant je voudrais retrouver une petite routine d’efforts sportifs même si j’y vais mollo (certains n’arrivent pas à se discipliner seuls chez eux mais moi ça ne me pose aucun problème). Histoire de me remettre dans le bain et de décider ce qu’il me plairait d’ajouter ensuite. 9- Apprendre de nouvelles choses, même si je ne les maîtrise pas cette année mais au moins commencer dans un domaine qui me plaît (photo,  piano, marketing, html…). Pour la plupart je peux souscire à des cours en ligne mais pour le piano j’aimerais vraiment une personne qui vienne au moins une fois tous les 15 jours pour regarder mes progrès et corriger les mauvaises position, les mauvaises habitudes dont je me rends pas compte (ou me donner des astuces pour avancer plus vite). J’ai regardé et les profs à domicile c’est vraiment très cher : si vous avez un tuyau sur Paris ou connaissez quelqu’un de fiable, ça m’intéresse ! 10- Passer plus de temps sur la communication de mon entreprise. 11- Voyager davantage. J’ai besoin de  voir de nouveaux paysages, de nouvelles personnes, de me ressourcer, d’apprendre, de me développer et d’être inspirée. Rien de tel que les voyages pour cela ! 12- Prendre soin de moi : aller plus souvent chez l’esthéticienne, au spa ou chez le coiffeur. Bon, ça dépendra de mes moyens qui ne sont pas mirobolants mais si je peux, j’irai ! 13- Avoir plus confiance en moi et arrêter de faire passer tous les autres avant moi. Je ne suis pas mère Thérésa mais c’est un peu ma spécialité. Faire passer les problèmes des autres avant les miens m’évite d’y penser (et du coup de les régler !) et faire passer les projets des autres avant les miens « parce qu’ils sont plus ambitieux » fait que je ne réalise jamais les miens ou que je n’arrive pas à les accomplir pleinement. Malgré que je pense avoir une certaine confiance en moi, ou du moins une bonne connaissance de mes qualités et défauts, donc  de mes limites et de mes capacités, je me dis toujours que moi; c’est « moins important ». Et à force je me rends compte que je m’efface toute seule de l’équation sans que l’on ne m’ait rien demandé. Et c’est totalement inconscient, mais même si j’en suis à l’étape de me dire « JE LE VAUX BIEN », en suis-je à l’étape où j’en suis vraiment convaincue ? (réponse en 2086) Bon ben voilà, plein de petites choses qui font déjà pas mal et pour ne pas que ça me semble une immense montagne à escalader il va falloir que je commence à essayer ces points un par un ! Et vous, avez-vous des projets que vous aimeriez réaliser dans un futur proche ? Vous aimerez aussi :pyjama Etam5 astuces pour booster votre confiance en vousPetits souvenirs émus de ma vie de salariéeMon père m’appelait Miss Tick Bye-Bye SF ! Spread the love...The post Mes 13 objectifs pour 2016 : vous me coachez ? appeared first on Mélo l'imparfaite.
STOMP au Casino de Paris
29-01-2016 07:00:23
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Je vous annonçais avant-hier que j’allais voir STOMP au Casino de Paris. J’avais vraiment hâte de les voir, ça fait des années que je regarde des extraits et que je me dis que ce spectacle doit être « sympa », et puis finalement je n’y vais pas pour une raison X ou Y. Au moment de faire des choix je me suis parfois demandé si je n’allais pas un peu m’ennuyer si ils tapaient pendant deux heures sur des bidons… Le spectacle avait lieu au Casino de Paris. Je constate d’ailleurs que les ouvreuses font le même cinéma qu’à l’olympia « Nous ne sommes rémunérées qu’au pourboire madame, alors … » (mince alors, cette abolition de l’esclavage c’était donc du mytho ? Ils se sont foutu de moi ? Oh wait, à moins que ça soit la demoiselle qui se foute de moi ? ) Bon je développerai le sujet des ouvreuses un autre jour car je n’ai pas envie que ça soit relié au show qui n’a rien à voir. Donc je trépignais d’impatience de voir ce qui m’attendait tout en ayant quelques appréhension de trouver ça trop répétitif. Mais la réalité m’a vraiment filé une sacrée claque ! SI VOUS NE FAITES QU’UN SPECTACLE CETTE ANNEE, ALLEZ VOIR CELUI-CI ! Vous me connaissez: je ne suis pas hyper facile à épater. Je n’y vais pas de tous les superlatifs facilement. Certains me diraient peut-être blasée parfois, je ne sais pas pourquoi j’ai toujours eu besoin de voir quelque chose d’un peu magique, extraordinaire pour donner des wooh et des waaaah. Eh bien c’est le super-pouvoir de STOMP : leur façon de faire un spectacle absolument extraordinaire avec des objets tout-à-fait ordinaire, leur performance physique exceptionnelle, leur humour sans paroles, leur rythme endiablé, leur pêche d’enfer, leur générosité, leur créativité… on ne s’ennuie jamais ! Des shows j’en ai vu, j’en ai revu, et ça fait plusieurs années que j’étais un peu résignée à ne plus trouver la même adrénaline en regardant un spectacle. J’avais l’impression que plus jamais je ne serais emportée dans un autre monde. Eh bien je me suis trompée. STOMP m’a conquise dès les premiers sons et on n’en perd pas une miette car à chaque objet ramené sur la scène on se demande comment il va être utilisé pour créer des sons complètement dingues. L’attention, la curiosité, l’amusement se lisait sur le visage de tous mes voisins de sièges qui étaient de toutes les générations. Créer un moment magique et un show inoubliable à partir d’un balai, d’une poubelle ou d’un sac plastique, ça c’est vraiment l’art, ça c’est vraiment être capable de tout sublimer sans exception. Il ya du génie dans ce spectacle. Je ne peux vous dire qu’une chose : FONCEZ-Y, c’est jusqu’au 7 février au Casino de Paris et les places partent très vite. Vous pouvez acheter des places ici et également en tarif réduit pour certaines dates sur billetreduc pour ceux qui sont flexibles et ont un petit budget mais veulent quand même en prendre plein les yeux et les oreilles. Bon alors maintenant régalez-vous ! Vous aimerez aussi :4 jours à Dinard pour le festival du film britanniqueLe Manoir de ParisMa semaine en vracDes news de tout #4Mon avis sur l’ayung resort Spread the love...The post STOMP au Casino de Paris appeared first on Mélo l'imparfaite.
YO
24-01-2016 10:00:18
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Je ne vous ai pas encore parlé de ce restaurant -enfin- découvert : le YO. Nous sommes passés plusieurs fois devant et avons demandé à dîner mais en fait à chaque fois on nous répondait « Désolé, c’est complet ». Ca a fini par nous intriguer (un tel succès en continue ne peut pas être un hasard) ! Du coup ce soir là, nous y sommes allés à l’ouverture, 19h30, et on nous a dit qu’il n’y avait qu’une seule table (genre tu sais la table qui ne devrait même pas exister, contre le bar, la tête dans la caisse enregistreuse, pas loin des toilettes.). J’hésite sérieusement, mais le Banjo s’asseoit, bien décidé à tester ce restau que tout le monde semble s’arracher. Je suis donc le mouvement. Le concept du YO, c’est de la cuisine thaï avec des produits du terroir français. Intéressant puisqu’il s’agit à mon humble avis des meilleures sources de bon petits plats au monde (cocorico). Le moins que l’on puisse dire, au YO, c’est que les serveurs essayent de vous faire oublier le manque d’espace par leur gentillesse. L’accueil et le service sont absolument irréprochable. Un moment j’ai demandé un rince-doigt (tu connais le sentiment after-nems ?) et il m’a répondu qu’il n’en avait pas… puis finalement il est revenu avec un bol d’eau chaude avec du citron dedans ce qui a fait l’affaire. Peut-être que pour certains ce n’est rien, mais pour moi c’est une réelle plus-value quand le personnel fait un effort d’adaptation à son client. Ce petit truc extra qui te fait dire « ah ouais, ailleurs ils n’auraient pas fait ça ». Pour les entrées j’ai commandé des nems aux crevettes et le Banjo des akaos. C’était bon mais sur le coup je n’étais pas particulièrement éblouie.(1er effet kiss cool) Pour le plat j’avais commandé des gambas curry coco (attention un de mes plats préférés il n’y a pas intérêt à le foirer !) et le Banjo a commandé un saumon. Franchement on s’est régalés mais VRAIMENT. J’en pouvais plus de mes gambas, j’aurais pu en manger encore et encore tellement c’était parfait (bon du coup je reviendrai ne serait-ce que pour ce plat !). (2ème effet kiss cool) Bon en même temps tu me connais : quand l’estomac est ravi, il ne m’en faut pas plus. Franchement entre la justesse des plats principaux et la gentillesse du personnel je comprends le succès de ce restaurant et j’y retournerai. Par contre j’ai trouvé le prix un petit peu élevé pour ce que c’était (70 € pour 2 avec seulement entrée + plat sans boissons ni dessert), ça serait cool d’avoir une formule un peu plus fournie pour le même prix ou de baisser les tarifs à la carte (en même temps c’est toujours complet donc pourquoi baisser les prix, me direz-vous ? Tant mieux pour eux j’ai envie de dire…). Je vous donne en tous cas l’adresse à essayer si vous êtes dans le 2ème mais je vous conseille vraiment d’appeler avant pour réserver : YO Café 10 rue de Port Mahon 75002 Paris TEL :01 47 42 00 33   Vous aimerez aussi :Une Saint Valentin au bar à huîtresLe restaurant ITLe 16 Haussmannpyjama EtamRestaurant Le Pharamond Spread the love...The post YO appeared first on Mélo l'imparfaite.
Mes soins favoris cet hiver
24-01-2016 01:46:50
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Alors que nous nous étonnions il y a encore quelques jours d’un hiver « très doux », voilà que le froid arrive et fait souffrir notre peau ! Je vous ai fait une petite sélection de produits pas très chers que j’utilise en ce moment et que je trouve très bien : L’huile de douche Eucerin dont je ne me lasse pas de l’odeur et qui rend la douche tellement agréable avec sa texture bien grasse sur une peau desséchée et agressée par le froid. Un vrai moment de plaisir ! Désincrustant points noirs de Neutrogena : je ne connaissais pas ce produit et je l’avais donné à El Banjo car il a beaucoup de points noirs et que ceux-ci reviennent assez rapidement même après une extraction. J’ai vu très rapidement un résultat chez lui, ce qui fait que j’ai utilisé moi-même ce produit et je trouve le résultat bluffant. Super efficace : si vous avez des problèmes de points noirs et d’impureté c’est LE produit à acheter. Lotion micellaire d’Avène : comme d’habitude avec Avène, pas d’intolérance ni au niveau de la peau, ni au niveau des yeux, cette lotion est parfaite pour les peaux sensibles. Le lait pour le corps A-Derma, super hydratant et agréable à appliquer (je fais partie des filles qui n’aiment pas trop s’étaler de lait sur le corps), il m’aide à éviter le dessèchement et les démangeaisons liées. Les gants Magicstripes Hand repairing : Enfiler des gants en plastique, rester tranquille devant une bonne série, enlever les gants et se retrouver avec des mains toutes douces, hydratées, délicatement parfumées à la rose et débarassées de leurs peaux mortes… Comme le nom l’indique, c’est assez magique, non ? Les lingettes démaquillantes Klorane au bleuet démaquillent très bien tout en étant douces et n’agressant pas du tout la peau ou les yeux. Un must have pour un démaquillage rapide, efficace et en douceur. Chez Phytomer, une de mes marques chouchoutes découverte cette année, je persiste avec leurs crèmes pour le visage et notamment la crème Hydralgue nuit dont la texture et riche et permet donc une hydratation suffisante jusqu’au matin sans générer d’imperfections. J’ai découvert cette année chez Neutrogena un baume lèvres ET narines. Quand j’ai lu ça j’étais étonnée mais je me suis dit « MAIS C’EST GENIAAAAAAAAAAAAALLLL ». Ben oui, on est bien d’accord qu’avec la goutte au nez par -10° on finit par avoir le nez ECLATED ? (pif rouge, peau mortes qui rebiquent, hashtag la sexytude absolue). Vas savoir pourquoi je n’ai jamais pensé à me mettre du baume sur les narines -qui souffrent pourtant). Voilà que maintenant je me trimballe sans complexe avec mon baume lèvres et narines et que personne ne peut rien me dire, j’ai le droit c’est marqué dessus ! Là aussi un MUST HAVE. Chéri tu me passes le baume à narines ? Lançons des tendances les copains ! Là je ne vous fais pas l’affront de vous la présenter ; la crème pour les mains Neutrogena, c’est carrément une référence mais juste topissime pour protéger mes mains qui n’aiment pas du tout le froid. Au départ c’est ma mère qui me l’a recommandée mais j’avoue que ça reste une des références évidentes pour mon soin des mains. Et vous quels sont vos chouchous du moment ? Vous aimerez aussi :Mes (premières) extensions capillairesTest de la crème prodigieuse nuit (concours inside)Soin du visage Jeanne M concours inside !Rubin ExtensionsLes produits Phytomer Spread the love...The post Mes soins favoris cet hiver appeared first on Mélo l'imparfaite.
PDD2
23-01-2016 22:04:08
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Comme vous avez pu le voir, hier j’ai testé un nouveau restau au concept original : les plats sont salés mais sont présentés comme de jolis dessert. Pour le fun, pour la surprise, pour la présentation je tenais absolument à tester le petit nouveau situé  au 16, rue St Augustin 75002 Paris. PDD2 est le petit frère du restaurant « Privé de dessert » mais en version repas à emporter. N’ayant jamais testé le premier restaurant, je ne connaissais pas du tout le concept et étais donc en totale découverte en arrivant dans celui qui est situé rue Saint-Augustin. Premièrement j’ai été accueillie avec un grand sourire et un « bienvenue », chose assez rare dans le quartier ou la clientèle d’affaire et les touristes défilent à vitesse grand V, ça fait plaisir. Ensuite le personnel a vraiment envie de vous aider, de vous faire plaisir et de vous faire découvrir leurs saveurs et curiosités en vous conseillant. C’était assez difficile de choisir tant la présentation est alléchante et tant on a envie d’essayer leurs recettes assez audacieuses pour certaines. Je suis rentrée avec un vrai repas pour deux : entrée / plat/ dessert et nous n’étions pas trop sûrs de ce que nous devions réchauffer ou pas mais nous avons fait « au feeling ». Le Banjo, quand il a vu les plats, était assez amusé par la présentation (mais du coup on n’a presque pas envie de les manger !). Je pense que si vous faites un petit dîner avec quelques amis ça peut faire son petit effet ! En ce qui concerne le goût, nous avons tous les deux trouvés que c’était pas mal sans être exceptionnel. Certains mariages sont réussis (j’ai aimé l’éclair gambas-coco ou la tomate-mozza) et d’autres moins (flan pomme de terre-ketchup… ça ne me faisait pas rêver sur le papier et ça ne m’a pas fait rêver dans l’assiette non plus). J’aurais aimé finalement tester d’abord le restaurant pour avoir le plat correctement cuit et préparé dans l’assiette parce-que là je ne sais pas trop si c’est parce-que nous n’avons pas réchauffé les plats correctements ou si parce-que la recette manquait de saveur, mais nous avons été un  peu déçus que le goût ne soit pas aussi excitant que la présentation des mets. En l’état actuel, je trouve que c’est super pour surprendre un proche ou pour organiser un évènement mais les recettes sont à mon avis à améliorer pour fidéliser la clientèle. Etrangement, c’est le (vrai) dessert, un brownie, qui nous a vraiment emballés ! Il était super bon. Je vous conseille quand même de tester au moins une fois pour le fun, et j’espère que vous me donnerez également votre avis ! Vous aimerez aussi :Stuff I liked…Le First, restaurant boudoir ParisL’atelier des artistesAllions le bon et le beau avec le BustronomeBrunch à Paris : Les garçons Spread the love...The post PDD2 appeared first on Mélo l'imparfaite.
Mes (premières) extensions capillaires
14-01-2016 07:38:54
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vous êtes nombreux à m’avoir demandé un retour d’expérience sur ma première pose d’extensions capillaires chez le coiffeur dont je vous parlais la semaine dernière sur Facebook, donc je vais vous faire un petit point. Je vous avais déjà parlé des extensions capillaires à clips ici mais je trouvais que la démarcations se voyait trop et les clips étaient un peu difficile à bien dissimuler en étant seule (je n’ai pas les yeux derrière la tête). Lors de mon premier rendez-vous chez Raphaël Perrier il y a bientôt 2 ans, Pierre me conseillait des extensions capillaires non pas pour les longueurs, mais pour le volume. Je lui posais alors 36000 questions car j’avais peur que ça se voit, ou que ça m’abîme les cheveux, ou que ça ne tienne pas longtemps (tout le monde sait que les extensions ont un certain coût donc forcément on veut rentabiliser la pose). Bref, je n’ai rien fait à l’époque mais l’idée germait petit à petit dans ma tête. Cette année je suis retournée au salon à l’occasion d’une soirée blogueuses où j’ai revu Pierre, et, la preuve que ça germait toujours, je lui ai demandé encore une fois des renseignements sur les extensions. J’aime bien ce salon parce qu’il est spacieux et design mais aussi parce que les coiffeurs, en plus d’être doués, ont beaucoup d’humour. Du coup participer à cette soirée m’a convaincue d’y retourner -en fait je voulais déjà y retourner mais comme ça n’est pas dans mon quartier, ma fainéantise a eu le dessus-. C’est juste un endroit où je me sens bien (non je ne suis pas payée pour dire ça mais je crois que vous commencez à me connaître : soit j’adore soit je déteste donc je suis « à fond »). C’est ainsi qu’une semaine plus tard j’allais faire un petit rafraîchissement d’avant-fêtes que j’avais mis en photo sur instagram et snapchat, qui semblait vous avoir beaucoup plu d’après vos commentaires ! Donc je demandais encore une fois des renseignements sur les extensions… Oui oui je ne lâche pas l’affaire facilement.  Bref, j’étais assez déterminée à le faire cette fois-ci, mais je me dis que ça serait une bonne suggestion cadeau pour le père noël (celui qui joue du Banjo ). J’en parle à El Banjo, qui me dit que c’est trop compliqué (mais je ne savais pas si il s’agissait d’une ruse pour ne pas que je sache qu’il allait le prendre, donc j’attends le 24 ! L’espoir fait vivre, disent-il !). Finalement, que neni, son choix s’est porté sur autre chose et j’avais toujours les cheveux raplapla pour Santa. C’est bien gentil tout ça mais je commence à complexer. Tu sais quand tu vis parfaitement avec un « défaut » et que d’un seul coup quelqu’un te dit que ça pourrait facilement être amélioré, et que du coup tu ne penses plus qu’à ça ? Ben voilà. Du coup le 2 j’appelle Pierre en panique « ça va pas du tout, il me les fauuuut ». Donc Rendez-vous vendredi dernier chez Raphaël Perrier et action/réaction, pose des extensions… Pour info, le salon ne travaille qu’avec deux marques d’extensions en cheveux naturels (les deux meilleures marques du marché en terme de tri et préparation du cheveux) qui sont Great Lenghts et Hair Dreams. Les miennes sont des Great Lenghts et j’ai choisi la longueur la plus courte (plus c’est long, plus le prix augmente) car en ce qui me concerne c’était vraiment le fait d’avoir une masse capillaire importante que je voulais, et non pas d’avoir des cheveux sous les fesses. On avait d’ailleurs prévu de couper les pointes qui dépassaient de mes vrais cheveux, mais c’est moi qui ai changé d’avis en voyant le résultat final car je trouvais que la démarcations ne se voyait pas. Voici ma tête avant et après : AVANT APRES Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ça fait naturel. Lorsque je les attache c’est vraiment flagrant, adieu les queues de rats et les chignons de la taille d’une chataîgne ! Maintenant je peux faire de belles attaches et je me sens vraiment mieux car pour moi les cheveux sont un atout beauté très important chez une femme, et quand, comme moi, on a de l’alopécie et des cheveux très clairsemés, on peut se sentir un peu « diminuée ». Dans la pratique : vous allez chez le coiffeur, le temps dépend du nombre de mèches dont vous avez besoin, pour moi ça a mis 2h30 environ. NON, ça ne fait pas du tout mal, en gros les mèches sont tenues par de la résine et on vous les colle sur vos mèches de cheveux naturels et vous ne sentez absolument rien. Ca n’abîme pas les cheveux à moins de tomber sur un mauvais coiffeur qui fait n’importe quoi mais si il est bon et qu’il utilise des produits de qualité vous devriez être tranquilles. Après la pose : Bizarrement le premier jour je n’ai rien senti. Limite je me suis dit « Je suis faite pour ça » (enfin tu vois ce que je veux dire ! La meuf ridicule). Par contre les 3 jours suivants ça me tirait un peu, j’avais l’impression que ma tête était plus « lourde » et les points d’attache me grattouillaient. Autant te dire qu’avec ma patience je me suis dit que ça n’allait pas durer longtemps. Et puis, finalement après le deuxième lavage tout s’est « mis en place » , je ne les sens plus trop, je n’y fais plus attention comme au début, je m’habitue à leur présence sur ma tête. Je crois que finalement quand je vais les enlever ça va me faire un choc parce que je m’habitue à les toucher et que sans eux ça va me sembler un peu vide je pense ! Le prix : Il n’y a pas de prix fixe, car celui-ci dépend de la qualité des cheveux, de la longueur et du nombre de mèches souhaitées. Le mieux est de contacter le salon directement pour un devis selon ce que vous voulez. Sachez cependant que pour une prestation sérieuse c’est un budget (si on vous propose une pose à 50 € c’est + que louche) Pour vous donner une vague idée dans mon cas (50 mèches de 40cm de long) on parle de 300 €. Mais vous pouvez aussi en poser 25 mèches pour 150 € ou en poser des plus longues pour plus cher… ça dépend. Voilà mon expérience ! Pour ma part, je les ai fait poser chez Raphaël perrier 47 rue Laborde 75008 Paris 01-42-93-35-35 et si jamais vous n’avez pas de rêves d’extensions mais avez envie de changement ou de coupe réussie, allez faire un tour sur le blog de la jolie Noholita, à qui ils ont fait une chouette couleur qui a eu beaucoup de succès la semaine dernière sur les réseaux sociaux (ce n’est qu’un exemple mais ça peut vous inspirer) ! En attendant, je vous avais fait une petite vidéo (désolée je n’ai pas pu vous filmer pendant la pose , c’était un peu compliqué ^^). Bisous !   Vous aimerez aussi :Test 1001 extensions : Morticia, sors de ce corps !La bonne idéeZensoon X Raphaël PerrierUne expérience unique au Spa dans le noirMes soins favoris cet hiver Spread the love...The post Mes (premières) extensions capillaires appeared first on Mélo l'imparfaite.
Kisses
12-01-2016 07:00:36
Mélo l'imparfaite
Sweater : H&M Skirt / Jupe : Jennyfer Tights / Collants : Pomm’poire Boots : Mim Hello les amis ! Je ne le quitte plus et vous l’avez donc repéré sur mon Instagram et autres réseaux, c’est mon sweat rouge « Lips » que le papa noël m’a offert. Malheureusement je ne sais pas si vous pouvez encore en trouver chez H&M car je n’en ai pas vu en allant faire les soldes, mais peut-être que certaines chanceuses l’ont vers chez elles. Je le porte très souvent, ça c’est le genre de pièce où dès que je la vois, je sais que c’est POUR MOI. Il est très léger donc idéal pour cet hiver « pas très froid » pour l’instant. Ma couleur préférée est toujours le rouge et avec ses paillettes sequins, papa noël a touché dans le mille. Bref je le mets avec tout et partout où je vais on me demande d’où il vient donc je vous fais un petit look comme j’aime, un peu grungy, un peu flashy, un look qui me ressemble beaucoup finalement, et j’ai beau errer stylistiquement et élargir ma palette vestimentaire depuis que je blogue, c’est habillée ainsi que je me sens le mieux. T’as toujours des relous pour te dire que c’est trop court, que c’est trop rouge, que c’est trop flashy, que ça fait trop Pigalle cheap de s’habiller comme ça (et maintenant ils rajoutent même « à ton âge » -charmant !-) mais au final si moi je n’aime pas le fadasse, le trop classique, j’ai un peu le droit, et je m’en fiche. (Chassez le naturel il revient au galop, non ?) Bisous ! Vous aimerez aussi :Black DollBien au chaud !Que du neuf !Mon coup de coeur BabaluO.U.T. Spread the love...The post Kisses appeared first on Mélo l'imparfaite.
Fabulous
9-01-2016 23:49:37
Mélo l'imparfaite
Pull « Fabulous » : Etam (soldé actuellement à 15,98 €) Jean : Freeman T Porter Baskets : Buffalo   Salut la compagnie, Il y avait un moment que je ne vous avais pas concocté un petit look, tout simplement parce-que cet hiver je n’achète pas grand chose et que je ne porte rien de spécialement dingue, mais je vous montre ce petit pull Etam « Fabulous » que j’ai acheté sur leur e-shop. J’étais un peu déçue par le rose que j’imaginais davantage « rose bonbon »  que rose poudré voire beige (je pense que vous vous rendez mieux compte sur mes photos). Mais c’est un pull mignon et léger, parfait pour cet-hiver-qui-n’en-est-pas-un. Il est actuellement soldé à 15,98 si ça vous intéresse d’afficher clairement que vous êtes fabulous. Même si tout le monde le sait, on est bien d’accord. Je le porte actuellement principalement avec mon jean favori Freeman T Porter (un où on peut respirer donc… ils sont chiants les autres magasins à te faire du slim et du méga slim… est-ce que j’ai l’air slim MOI ?) et mes incontournables Buffalos (cette dernière édition du modèle flammes est cependant beaucoup plus rigide et n’a pas de rembourrage à l’intérieur ce qui fait que le confort légendaire de Buffalo n’est plus là. I am complètement dépited.) Des bisous. Vous aimerez aussi :Pompon – Pidou ! (Wooh ?)pyjama EtamSaturationIt’s sunday. Nobody cares.Y’a des jours, comme ça Spread the love...The post Fabulous appeared first on Mélo l'imparfaite.
Une escapade pour souffler
8-01-2016 23:20:07
Mélo l'imparfaite
Bonjour les amis, Vous allez bien ? Les fêtes se sont bien passées ? Moi j’ai passé un bon petit noël sympa en famille, et en rentrant j’ai profité du calme pour travailler à mon rythme (sans interruption d’appels téléphoniques ou messages, c’est quand même tellement plus cool !). Le seul truc qui m’a un peu manqué, c’est que j’aurais bien voulu prendre un break en amoureux pour nous dépayser. Inutile de vous dire que vu le prix des voyages autour des fêtes ça n’était pas envisageable de près ou de loin, mais même un petit week-end dans une ville qu’on ne connaît pas m’aurait bien plu. Juste pour la découverte, le changement, les illuminations…. Le seul problème c’est que pendant les fêtes le train coûte très cher (en tous cas nous pour aller à Grenoble on en a toujours pour plus de 300 € et encore parce-qu’on prend des horaires contraignants comme 6h du mat ou 22h et je trouve ça vraiment exagéré : si on prenait des horaires normaux on en aurait pour plus de 400 € !). Pour le logement je trouve qu’aller en province n’est pas excessif car on peut aller dans des hôtels milieu de gamme comme Campanile, où l’on retrouve des chambres standardisées avec des buffets à volonté donc pas de mauvaises surprises (d’ailleurs je ne savais pas mais en me renseignant sur un hôtel en France je me suis aperçue qu’ils en avaient ailleurs en Europe et notamment à Amsterdam : si j’avais su j’aurais réservé celui-ci la dernière fois que nous y sommes allés !). Franchement les prix sont raisonnables et divisé par personne ça permet de faire des petites escapades devoir manger des pâtes toute l’année ! Du coup je me dis que je vais peut-être aller, même si les fêtes sont passées, en mini-week-end à Honfleur –dont on m’a beaucoup parlé- ou à Strasbourg –je n’y suis jamais allée et à chaque fois que je vois ces petites maisons en photo je trouve ça trop mignon- ! Si vous avez des tuyaux sur les meilleurs endroits à visiter ou les meilleurs restaus de ces villes, je serais contente d’avoir vos conseils car, je sais que ça peut paraître bizarre mais comme nous n’avons pas le permis (ni le Banjo ni moi), nous visitons peu la France souvent à cause des tarifs et du manque de possibilités d’accès quand on n’est pas motorisés… et c’est dommage parce-que c’est un joli pays –sans être chauvins !- qui propose pas mal de diversité de paysages. Il y a une autre ville qui m’attire c’est Bordeaux mais j’aimerais y rester un peu plus de temps (et organiser quelques bons repas avec les blogueuses bordelaises !) Voilà, tous vos bons conseils et recommandations sont les bienvenus, comme ça je vais essayer d’organiser ça ! Bisous Vous aimerez aussi :Flâner et bien manger à AmsterdamRetour chaotique avec Air FranceDisneyland Paris – 20 ans- DreamsUn week-end fun et fashion à CologneNew York via Library Hotel Spread the love...The post Une escapade pour souffler appeared first on Mélo l'imparfaite.
Mon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside)
4-01-2016 16:06:50
Mélo l'imparfaite
Crédit Photo : © The Walt Disney Company France Hello les amis, Comment allez-vous ? Hier nous sommes allés voir Star Wars car le Banjo y tenait (je ne savais pas qu’il aimait tant, vu que c’est plutôt Star Trek son truc). Bref, l’un n’empêche pas l’autre, mais du coup je voulais qu’on y aille avant la « vraie » reprise du travail, donc nous y sommes allés hier. Déjà le gros avantage c’est qu’il n’y avait personne. Le fait d’attendre un peu, après que tout le monde se soit rué dans les salles, fait que nous étions une dizaine maxi donc c’était particulièrement agréable ! Pour vous poser un peu le tableau je n’ai aucun souvenir d’avoir regardé Star Wars en entier, en tous cas même si j’en ai vu un ou deux quand j’étais petite, je ne me souviens plus de l’histoire et je me souviens de m’être copieusement ennuyée en essayant de regarder l’un des films jusqu’à la fin. Donc a priori ça ne me démangeait pas des masses d’aller voir le dernier volet, mais je me suis dit qu’en 2015 et vu les blockbuster de malade qu’on nous propose au ciné, ils avaient dû moderniser le truc à mort et que ça allait être dingue (des fois je suis optimiste !). Alors déjà, sachez que si, comme moi, vous n’avez plus aucun souvenir des précédents films, ou ne les avez simplement pas vus, à aucun moment le contexte n’est posé. En gros : T’AVAIS QU’A SUIVRE. Bref donc j’essaye de rentrer dans l’histoire comme je peux et dès le départ, je trouve que beaucoup de choses font cheap (images et effets « d’époque » : je veux bien que ce soit pour faire plaisir aux fans inconditionnels mais en 2015 il me semble que sur une telle production on aurait pu se lâcher un peu). Je vais essayer de vous donner un avis global sans trop vous spoiler : Dans le positif ; je dirais que ça fait plaisir de retrouver Harrison Ford que j’adore. Ils ont introduit un peu d’humour avec Chewbie et les droïdes, c’est assez « léger » mais pas non plus hilarant… (en même temps ça n’est pas un film comique, mais ça le rend plus « tout public »). Dans le négatif ; franchement déjà pour les non-fans aucune remise dans le contexte, et honnêtement même après avoir vu le film en entier, je ne suis même plus sûre de l’intrigue principale et du fil conducteur de cette histoire (retrouver Luke, j’imagine ?). Bref à aucun moment l‘intrigue n’est posée clairement. Ensuite les effets spéciaux sont décevants, je n’ai rien vu de fabuleux, je me croyais dans l’attraction Star Tours de Disneyland -qui a quelques années pour ne pas dire décennies-. Enfin le scénario, désolée mais vraiment j’ai trouvé ça complètement n’importe quoi ! -Déjà un stormtrooper soi-disant entraîné dès la naissance qui vient de se racheter une conscience et veut sauver un gentil pilote et en profiter pour s’échapper lui même du camps des méchants. Tu sais pas pourquoi, d’un coup ça lui prend, il faut partir vite (et surtout c’est pratique parce-que sinon le pilote de la résistance y serait passé). -Ren -qui ressemble vaguement à une version acnéïque de Severus Rogue dans Harry Potter-, le méchant wannabe Dark Vador, fan inconditionnel de papy -il garde son masque comme autel et lui parle quand il se pose des questions existentielles telles que « Pourquoi suis-je si méchannnnnt ? » (parce-queeee !). Je ne déconne pas, il se demande vraiment ça à voix haute, larmes aux yeux et tout. Genre c’est un méchant émotif, t’as vu ? -T’as une fille qui sort de nulle part qui découvre comment utiliser la Force, comment manier le sabre-laser, comment conduire un vaisseau spatial en moins de 30 secondes. Bref, en cas d’embrouille c’est la copine à avoir avec toi. Même Han Solo est conquis. -Y’a un robot qui ne marche plus depuis des plombes, que plus personne n’arrive à faire marcher, qui se réveille à la fin du film sans aucun raison apparente et file le reste de la carte de l’espace et comme ça on va pouvoir retrouver Luke. Ah pétard, on avait un doute sur le temps d’hibernation des robots mais heureusement, ils sont sympas ils se réveillent juste à temps pour filer les infos, sans que personne ne leur ait rien demandé vu qu’ils étaient bon pour passer sur ebay en pièces détachées. La vie est bien foutue, je vous le dis. Bref, je comprends que lorsqu’on est fan, on trouve tout bien (j’ai même bouffé du Heal The World de Michael Jackson en boucle à une époque, j’avoue que ce n’est pas ce qu’il a fait de mieux). Mais bon imaginons que les acteurs soient des clampins inconnus et que l’histoire et les effets restent les mêmes. Disons que ça s’appelle « Clampins in ze space ». Est-ce que sérieusement vous auriez dit que cette histoire vous avait subjugué et qu’elle avait un sens ? Personnellement je suis assez surprise de l’engouement et des critiques ultra-positives, j’y suis allée en tant que spectateur « neutre » et je suis sortie déçue. Vous aimerez aussi :Helpling : mon expérience !JOYTAGThe place beyond the pines, ma surprise du jour.Cloud Atlas : la claque ! Spread the love...The post Mon avis sur Star Wars – Le réveil de la force (petits spoilers inside) appeared first on Mélo l'imparfaite.
Restaurant Le Dorcia
3-01-2016 14:42:35
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Je partage avec vous mes impressions sur un restaurant que nous avons voulu essayer hier soir, qui s’appelle le Dorcia 24, rue Feydeau 75002 Paris. Mon chéri voulait certainement me faire plaisir dans une période pas très rigolote, et nous n’avions pas été au restaurant en amoureux depuis un bail étant donné que j’avais un peu la trouille depuis le 13 novembre mais aussi parce-que le budget est un peu (beaucoup) limité pour les loisirs. Il m’a donc demandé de choisir un restau avec promotion sur le site La Fourchette (pour vous inscrire et bénéficier de leurs promos jusqu’à 50% c’est gratuit et c’est ici !). Celui-ci était bien noté (8,6 sur 10) et la carte contenait plusieurs choix de poissons, donc cela m’a paru un choix évident. Situé dans une rue proche de la Bourse quasiment déserte pour un samedi soir, la salle est grande et agréable. Le restaurant est pratiquement rempli malgré son emplacement discret et malgré que l’on soit le 2 janvier (j’ai pensé que les gens étaient en mode détox !). Bien que la salle ne se soit pas remplie tout de suite, les serveurs ont quand même mis une demi-heure à prendre notre commande et en tout nous avons mis 2h à manger notre menu car il y avait énormément d’attente entre les plats. Personnellement c’est un truc qui m’agace, encore quand on est une grande table entre amis mais là à 2 à se regarder en se demandant « quand -est-ce qu’on bouffe ? », c’est pénible. Quand est arrivée mon entrée, je ne vous cache pas que j’étais déçue des portions, d’habitude quand je commande du camembert pané, c’est tout un camembert (bon en général c’est trop d’ailleurs), mais là, comme vous pouvez le voir sur la photo c’était deux petites tranches insignifiantes et plein de salades. En plus c’était très bon, mais tout simplement insuffisant. Ensuite j’avais commandé des gambas et il faut savoir que celles-ci avaient un supplément de 9 € par rapport au menu (que je trouvais un peu exagéré) mais franchement elles étaient délicieuses , je n’ai pas regretté mon choix et vous les conseille vraiment si vous y allez. Enfin, en dessert, j’ai pris un mi-cuit au chocolat très bon lui aussi. Pour conclure je recommande d’essayer ce restaurant une fois quand même car les plats sont bons, mais il faudrait vraiment qu’ils fassent un effort sur le service pour que ce soit plus rapide (les serveurs ne sont pas désagréables mais semblent débordés) et qu’ils soient un peu plus généreux dans les portions, notamment sur les entrées. Les prix sont ceux d’un restau au centre de Paris mais avec la réduction La Fourchette de 30% ça devient intéressant donc je vous recommande de passer par eux ! Bisous ! Vous aimerez aussi :Une ptite sortie en amoureux…Le First, restaurant boudoir ParisLa rose de FranceHorus, music & le saut du loupBrunch à Paris : Les garçons Spread the love...The post Restaurant Le Dorcia appeared first on Mélo l'imparfaite.
Bonne Année 2016
1-01-2016 00:00:15
Mélo l'imparfaite
Hello, Il est temps de vous souhaiter à tous une bonne année 2016 ! En priorité une excellente santé, beaucoup d’amour, de rire, de découvertes, un peu de sous quand-même parce-que nous ne pouvons pas faire grand chose dans ce monde sans cela… Pour ma part, bien que je quitte 2015 sans me retourner, je garde quand même de chouettes moments dans mon coeur : Evidemment notre voyage à Bali 1 mois en août, qui, comme tous les ans, était notre parenthèse enchantée. Notre présence au festival du film britannique de Dinard : c’était super fun de déambuler sur le tapis rouge derrière Jean Rochefort et Alexandra Lamy, et j’ai découvert cette région super jolie ! Notre petit break en Crête, comme je vous l’avais raconté, ça n’était pas exactement ce que nous attendions, mais les paysages étaient superbes et le temps radieux. De belles rencontres et de belles rigolades Votre soutien, vos petits mots au quotidien, ici ou sur les réseaux sociaux, qui sont si précieux. Quand j’ai commencé à bloguer vous étiez quelques centaines à me lire et maintenant plusieurs milliers tous les jours… Une partie de moi se demande encore si ça n’est pas un malentendu Alors voilà, pour que 2016 ait aussi sa part de bons moments, j’espère qu’on pourra encore voyager, rencontrer, s’émerveiller et échanger avec vous. Merci ! Vous aimerez aussi :Happy New Year !Une belle fin d’année !Wooflow, la box des curieux !Be careful what you wish for #fashionworldTaguée =P Spread the love...The post Bonne Année 2016 appeared first on Mélo l'imparfaite.
2015: ain’t gonna miss ya!
31-12-2015 07:00:17
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Je vous avoue que je ne suis pas très adepte des bilans ou des résolutions. J’estime qu’il faut garder une ligne de conduite sur toute la vie, je ne vous refais pas le topo que je répète tous les ans, mais les résolutions que l’on ne tient jamais, c’est pas moi. Quand je décide un truc, je le fais (encore faut-il que je le décide) et ce, quelle que soit la date. Ceci étant, cette année a été particulièrement difficile pour moi, déceptions, tristesse, peur, échec… j’ai tiré peu de positif de 2015. Bien entendu, au delà de ma petite personne, il y a eu d’abord les attentats de janvier puis de novembre, qui n’ont pu que me plonger dans une profonde tristesse. Je ne suis pas le genre de personne qui arrive à « continuer à vivre » lorsque des innocents se font tuer tout près de chez moi. Je ne peux pas accepter, ça prend du temps à faire son chemin dans ma tête et dans mon coeur (je ne suis vraiment pas sûre d’accepter un jour que l’humain puisse être aussi horrible). Bref, dans un tel climat, et même si tout avait été merveilleux dans ma vie privée, je ne pense pas que l’année aurait pu être qualifiée de bonne.   A côté de cela, en fin 2014, j’établissais les bases de ce que je souhaitais accomplir en 2015 et il est l’heure d’observer le résultat : -Je faisais enfin mes cartons pour déménager de mon ancien appartement qui était en mauvais état et devenu vraiment trop petit. Nous avions signé pour un appart plus grand, plus propre et neuf, dans un quartier très vivant. L’euphorie était à son comble. Malheureusement ce « changement » a été la pire erreur de notre vie, l’immeuble étant très mal insonorisé et ayant des voisins particulièrement abusément bruyants nous avons fait 2 nuits complètes DANS TOUTE L’ANNEE. Le manque de sommeil nous a fatigué, rendu irritables, et pour ma part, j’ai recommencé à avoir des crises d’asthme alors que je n’en avais plus depuis 5 ans, mon coeur s’emballe dès que j’entends le voisin rentrer (stress de savoir si il va faire du bruit longtemps ou pas aujourd’hui) et j’ai un ulcère à l’estomac. Merci les gars. Et évidemment tout cela en payant un loyer parisien donc cher. J’ai du faire pas moins de 10 recommandés en rapport avec les nuisances sonores, 3 appels à la police et 2 mains courantes. Entre problèmes de santé, fatigue, longueurs administratives et embrouilles juridiques, j’aurais mieux fait de rester dans mon petit taudis d’avant, moins cher, au calme et avec des voisins sympas dans l’immeuble. -Je signais des contrats pour développer mon blog, dans l’espoir à la fois de gagner en visibilité, peut-être en crédibilité  et éventuellement de gagner quelques sous pour réinvestir dans du matériel pour proposer des articles de meilleure qualité (photo, video, design, logiciels divers, cours dans differentes disciplines et j’en passe). En cette fin d’année je ne peux que constater que je me suis investie à 1000% sur le blog et que tout ce qui m’est arrivé de bien à ce niveau, c’est parce que je me suis défoncée. Point barre. Personne d’autre. J’ai donc décidé d’être un électron libre maintenant, puisque l’on n’est jamais mieux servis que par soi-même. Je me suis rendu compte que certaines marques ou agences étaient plus exigentes avec moi que les clients de ma société. Cherchez l’erreur. En cette fin d’année je me suis posée 5 minutes et je me suis dit « Non mais attends… Je ne laisse déjà pas mes clients me prendre la tête : c’est pas pour que les marques me traitent comme un panneau publicitaire au rabais ! ». Heureusement c’est une minorité, mais c’est comme pour les voisins, parfois il suffit d’un seul pour te mettre en rogne. -Je n’en ai pas trop parlé ici mais en avril j’ai perdu ma grand-mère et ça a été un moment assez particulier. Comme pour tout le monde, je crois, perdre une grand-mère c’est un peu l’enfance qui nous tombe des mains. Perdue dans l’espace-temps, je repensais aux bonbons qu’elle nous achetait en douce avec mes cousines, aux albums paninis qui ont dû la ruiner en autocollants, à nos matinées devant le club  dorothée, aux courses d’escargots que l’on organisait devant sa porte. Elle était âgée, on était sensés « s’y attendre » mais finalement, on n’est jamais préparés à la mort. Ca n’existe pas. Pourtant dans les semaines qui ont suivi, j’ai eu cette drôle de sensation qu’elle veillait un peu sur moi. -J’ai perdu des amis et ça fait toujours mal. Je crois qu’on arrive à cet âge où on n’a pas envie que tout n’aille toujours que dans un sens. J’ai aussi fait de très belles rencontres, mais quoi qu’il en soit je ne pense pas que l’amitié soit un processus de « remplacement ». Même avec 10 de retrouvés, ça fait toujours 1 de perdu… –Ma thyroïde fait des siennes et j’ai repris du poids. Devant toute l’accumulation de mes contrariétés je n’ai pas eu la volonté d’entreprendre un régime, et d’autant plus que je savais qu’avec ma thyroïde je n’étais pas trop sûre que ça fonctionne à moins de m’affamer. J’attends un peu que ça se stabilise et j’espère trouver un peu plus de courage début 2016 pour établir mon petit programme de remise en forme. Je ne suis pas particulièrement complexée mais je ne m’aime pas des masses avec le double menton et la bedaine non plus. J’ai l’impression d’être  dans un corps qui n’est pas le miens. -Je ne rentrerai pas dans le détail mais celui qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur, n’a pas précisé qu’il ne faisait pas le malheur non plus. Je sais que nous sommes nombreux à avoir de plus en plus de mal à joindre les deux bouts, et croyez-moi,  malgré ce que certains semblent penser, je n’échappe pas à cette règle. C’est con à dire mais des fois je me demande si un jour je vais pouvoir arrêter de compter ? Conclusion : J’ai bien conscience que mes petites embûches ne sont pas comparables à ce qu’ont dû traverser d’autres personnes, mais je ne suis pas dans une compétition victimaire -je déteste la pleurniche-, et je voulais juste vous expliquer brièvement quelques unes des raisons pour lesquelles, en ce moment, je suis un peu moins en forme -je sais que certains d’entre vous l’ont ressenti-.  J’ai l’impression d’échouer partout et dans tout. Je n’ai pas eu d’année aussi merdique depuis 2009, et pourtant, il y avait de la concurrence. J’aimerais bien vous dire que 2016, OUAIS youpi, ça va être topissime : qu’il n’y aura plus d’attentats, plus de chômage, qu’il va pleuvoir de l’argent et que les gens seront respectueux les uns des autres (notamment de leurs voisins ?) ou qu’on trouvera un médoc contre tous les cancers. Seulement voilà, en ce 31 décembre 2015, je ne sais pas si cette maudite année a anéanti mon optimisme débordant de l’an dernier -si tu relis mon article tu vas être un peu étonné du contraste ! ,- mais je ne crois pas trop aux miracles. J’ai l’impression que dans le meilleur des cas, 2016 sera une année de transition pour essayer de « réparer » 2015. Alors j’espère que je pourrai au moins réussir cette transition, mais en attendant je quitte cette année sans aucun regret et j’espère juste un peu d’apaisement. ADIEU 2015. Mais un grand merci à vous d’avoir été présents à chaque instant. Vous aimerez aussi :Ma lettre à La Poste (au delà du réel).Ces 10 petites choses qui me rendent heureuse : Happy Thanksgiving !Un concert et retrouver l’espoir ? Christophe Willem à l’olympia.Taguée =Ppyjama Etam Spread the love...The post 2015: ain’t gonna miss ya! appeared first on Mélo l'imparfaite.
Restructuration
29-12-2015 11:30:43
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, J’espère que vous avez passé d’excellentes fêtes et que le papa noël vous a gâtés ! Bizarrement (ou tristement ?), je me rends compte que j’adooore cette semaine entre noël et le jour de l’an. Il ne se passe rien, tout le monde comate encore de l’overdose de bouffe, films de noël et cadeaux… Tout le monde se donne encore une semaine pour penser à reprendre du service au 2 janvier. Même ceux qui travaillent marchent un peu au ralenti. Bref j’adore cette semaine parce que c’est la semaine la plus calme de l’année pour moi et ça veut dire que je peux faire toutes les choses que je n’ai jamais le temps de faire le reste de l’année. C’est la semaine où je suis le plus productive pour moi-même, c’est la semaine où j’essaye de mettre en place les choses qui prennent du temps pour commencer l’année sur de bonnes bases sans avoir à penser ou à stresser sur ces petits détails qui prennent la tête. Alors bon, hier, vous l’avez certainement remarqué, j’ai commencé par le blog! Exit le rouge, exit les pubs trop imposantes visuellement, police plus grosse et plus facile à lire, petite présentation et feed Instagram dans la colonne de droite…. Certes cela ne va rien révolutionner pour vous mais j’essaye tout simplement de faire en sorte qu’il soit visuellement plus facile à lire et agréable à regarder : qu’en dites-vous ? (vous avez le droit de ne pas aimer, j’avoue que le noir est plus « sobre ») Malgré tout, même si ça paraît insignifiant, pour une NOVICE TOTALE en html, je trouve que je me suis pas mal débrouillée (bon OK, je n’ai pas inventé la poudre mais je contente quand même !). Ca n’est pas fini par contre donc ne vous en faites pas si parfois vous passez par là et que certains éléments sont « bizarres ». Du coup, comme je suis sur ma lancée je vais essayer de refaire le site de mon entreprise que j’avais fait faire « avec les moyens du bord » à l’ouverture de celle-ci, mais qui, il faut bien l’avouer, a mal vieilli et n’est pas très « vendeur ». Ensuite j’essayerai d’en apprendre un peu plus sur html mais aussi en SEO (encore un domaine où je ne connais absolument rien). Et enfin, j’ai acheté des cours de photos en ligne donc j’espère pouvoir commencer cette semaine aussi. Toutes ces choses qui m’intéressent, qui sont utiles et que je ne fais pas car je me sens submergée par les évènements quotidiens… Voilà, vous l’avez compris, je ne suis pas sûre d’être très présente cette semaine parce que je vais prendre du temps pour moi et que je tiens à poser un peu les bases de 2016 avant que l’année ne commence. L’année dernière, fin 2014, j’avais fait exactement la même chose avec beaucoup d’espoir pour 2015 mais ça ne m’avait pas tellement réussi. Espérons que c’est bases là seront meilleures. Et vous, que faites-vous cette semaine ?   Vous aimerez aussi :Un peu à la bourre, je vous parle de BBcream !Montparnasse, mon amour !Joyeux NoëlPourquoi les marques ne savent pas utiliser les blogs et les réseaux sociaux ? Why brands are lost with blogs and social media…Petits souvenirs émus de ma vie de salariée Spread the love...
La boutique éphémère Valmont au Meurice
23-12-2015 22:51:09
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Vous m’avez vu récemment fêter quelque chose au Meuricen premier palace parisien -dont je vous avais déjà parlé ici lors de leur super pyjama party– et il s’agissait cette fois-ci de l’ouverture d’une boutique éphémère au 8, rue de Castiglione . En effet pendant ces fêtes le Meurice et Valmont (excellente marque de cosmétiques suisse anti-âge) proposent une boutique éphémère dédiée à la marque jusqu’au 30 décembre, ce qui vous permettra de vous faire chouchouter rapidement (cheveux, ongles) durant les fêtes, mais aussi vous procurer les produits Valmont d’une efficacité redoutable (j’ai testé et approuvé). Prix abordables et accès direct par le 8 rue de Castiglione dans le 1er arrondissement, j’ai trouvé le concept sympa (c’est parfois intimidant de rentrer dans un palace pour aller dans son spa alors que là c’est très accessible en se promenant) et en plus on a pu goûter l’excellent buffet et je dois bien admettre qu’autant le salé et le sucré étaient un superbe cadeau de noël en avance. Bien manger c’est top, mais quand c’est préparé avec amour par des chefs et pâtissiers exceptionnels, c’est un vrai moment de plaisir. Alors si vous passez dans le coin ou cherchez à vous faire pomponner n’hésitez pas à y passer ! Vous aimerez aussi :Ces soirées là…Sephora -la suite-La Beauté NaturelleLa pyjama party du MeuriceEclae Beauty tour Spread the love...
Les accessoires qui font plaisir à noël
16-12-2015 01:00:58
Mélo l'imparfaite
Le CHICISSIME J’ai découvert il y a peu la marque Swann Hostein sur Instagram puis dans la galerie Vivienne où l’univers de Swann l’a été présenté par la créatrice elle-même. J’étais un peu intimidée et impressionnée à la fois, d’assister à son processus créatif, de voir les voyages, les couleurs et les senteurs qui l’inspirent pour sa collection. C’était super intéressant et cela m’a permis de découvrir sa passion tout en admirant le mariage des matières et le style résolument chic de sa nouvelle collection sur les oiseaux migrateurs. Voici d’ailleurs son petit atelier de curiosités : Bref, si vous voulez offrir un accessoire qui fasse rêver, voyager, qui soit luxueux tout en restant accessible, allez-faire un tour sur son e-shop ! LE PERSONNALISE J’ai eu l’occasion de découvrir la marque de bijoux « Les Georgettes » et j’ai trouvé qu’elle se démarquait vraiment des autres. C’est une marque de bijoux que l’on peut totalement personnaliser en fonction de ses goûts : en premier lieu, on choisit la largeur du bracelet, ensuite la couleur du métal de celui-ci, ensuite le motif de celui-ci et enfin on choisit la couleur du cuir que l’on accroche en dessous de la partie métallique. Sachez que ce bout de cuir est reversible (par exemple vous pouvez avoir un côté blanc et l’autre noir) et que vous pouvez acheter des bouts de cuir de toutes les couleurs si cela vous chante ce qui vous permet d’accorder le bracelet à toutes vos tenues ! Je suis vraiment enchantée par ces bijoux, dont je vous laisse admirer plusieurs combinaisons ! LE DECONTRACT’ Je vous avais déjà parlé de Blue Melon, car quelle que soit la saison, ils ont toujours une énorme sélection d’accessoires sympas qui démarrent à des prix très accessibles, et il y a toujours des modèles beaucoup plus originaux qu’en magasins (je trouve). Personnellement j’ai craqué sur (évidemment) les gants « tactiles » pour pouvoir instagramer au chaud, mais aussi sur ce joli bonnet blanc (le premier) parce-que j’adorais cette forme qui retombait un peu vers l’arrière et qui me faisait penser aux 7 nains de profil Si vous êtes en panne de cadeau (ou de bonnet) allez jeter un coup d’oeil sur leur e-shop maintenant ! Vous aimerez aussi :Black white etcPinkyBabel Concept StoreComme une framboisedes bulles Spread the love...
Tout le matériel pour les geeks et geekettes est chez Urban Factory
15-12-2015 07:00:08
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Aujourd’hui je vais vous parler de ma nouvelle caverne d’Ali Baba de l’hyper-connectée que je suis et que vous etes : Urban Factory  ! Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi on ne m’en avait pas parlé avant ? Ce site est spécialisé dans tout ce qui est accessoire  pour nos appareils électroniques. L’ordinateur, le téléphone et la tablette seront tous comblés ! De la souris balle de tennis à la batterie de sac en forme de rouge à lèvre ou de légo, sans oublier le selfie stick telescopique… il y a tous les accessoires sont nous avons besoin au quotidien, et si vous êtes en panne d’idée cadeau pas très cher, réfléchissez un instant : QUI n’a pas besoin d’une batterie de sac pour ne pas tomber en rade, quand on enchaîne une soirée après le boulot et que notre téléphone est à 3% et qu’on ne peut plus appeler Uber ? Croyez-moi c’est du vécu. Plusieurs fois même. Jusqu’au jour où je me suis rendu compte, qu’en voyage presse, j’étais la seule blogueuseà ne pas avoir de batterie de secours, et je me retrouvais donc toujours en chasse d’une prise, même pour deux minutes, pour brancher mon portable. Et bien, que NENI les copains, désormais je suis en possession d’une batterie grande capacité 10 000 mAh. Oui Madame ! Avec ça je peux recharger mon téléphone plusieurs fois et je n’ai même pas besoin de choisir ma table en fonction des prises au restaurant (« Non mais chéri, comment tu veux que j’instagrame mon plat si je n’ai plus de batterie ? Hein ? »). Au départ j’avais vraiment flashé sur les batteries girly en forme de rouge à lèvre ou légos mais finalement j’ai été raisonnable et je suis allée au plus performant. Je m’achèterai une petite et jolie pour les petites recharges d’urgence (quand je ne pars que pour la journée par exemple), en plus elles ne sont pas chères. Pour le transport, il faut savoir que je vais rarement en clientèle avec mon ordinateur, donc en général si je le transporte, c’est en voyage donc j’ai besoin de quelque chose qui se porte facilement sur le dos. J’avais initialement craqué pour les sacoches girly mais je trouvais leur utilisation trop citadines. C’est à dire amener l’ordinateur au bureau et rentrer avec. Comme je peux être amenée à le porter longtemps, il me fallait un format assez pratique où je puisse aussi caser d’autres choses que l’ordinateur et j’ai donc jeté mon dévolu sur ce solar backpack : vos appareils sont ainsi rechargeables avec la lumière du soleil, il y a differents branchements à l’intérieur et alors ça je trouve que c’est super. Large, me permettant de protéger mon ordinateur mais de transporter d’autres choses, il me permet aussi de tout recharger… Là encore je ne savais même pas que ça existait et ça va être super pratique en vacances. Enfin, j’ai cédé à la tentation du Selfie stick bluetooth, après avoir ramé à prendre une photo de groupe avec toute ma famille. Finalement je ne sais pas pourquoi je n’ai pas craqué plus tôt car c’est vraiment pratique, surtout que je suis hyper timide pour aborder les gens et je n’ose JAMAIS demander que l’on me prenne en photo -devant un monument que je ne reverrai pas, par exemple-. Voilà, c’est chez Urban Factory que j’ai trouvé mes accessoires et franchement je trouve que ça n’est pas cher et qu’il y en a certains originaux ou girly. Je suis ravie de mon choix, j’ai fait dans la performance pour ces premiers accessoires, mais je pense bien me laisser tenter par les designs un peu « fun » aussi. Avant toute chose voici un code promo offrant 20% sur le site Urban Factory pour faire un cadeau à vos proches ou à vous même jusqu’au 23 décembre 2015 : MELO2015   Ceci étant comme Urban Factory est une marque moderne et résolument sympa, nous vous avons organisé ensemble un joli concours vous permettant de gagner : LOT :4X 1 kit de geek/geekette contenant un sac à dos, une batterie de secours et un selfie stick. –Liker ma page Facebook ici  (indiquer sous quel pseudo) ainsi que la page d’Urban Factory ici –Laisser un commentaire ci-dessous en indiquant votre adresse e-mail dans le corps du texte (c’est important que ce soit dans votre message et non dans la case notée « e-mail » uniquement car je ne peux pas voir toutes les participations dans la partie admin de WP ). Une chance supplémentaire sera donnée si vous suivez Urban Factory sur Instagram ici. J’accorderai également une chance supplémentaire pour chaque partage et follow sur les réseaux sociaux mais ça n’est pas obligatoire. Le jeu commence à la publication de cet article et se terminera le 27 décembre 2015 à 23h. Un tirage au sort sera effectué ensuite avec le logiciel The Hat. Les lots seront envoyés directement par le partenaire aux gagnants. Jeu réservé aux habitants de France métropolitaine.  BONNE CHANCE !   EDIT : Les gagnants sont Bernieshoot, Jennychooz, Adeline L et Fabienne Formisano. Bravo à vous ! Vous aimerez aussi :Test de l’UE MegaboomGeek + concours pour gagner une montre wysiwatchAchile : Trouve la chaussette à ton pied !Une semaine au club med El Gouna (Hurghada)Test de la crème prodigieuse nuit (concours inside) Spread the love...
Ma dernière routine capillaire
13-12-2015 15:00:22
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vous le savez, mon problème c’est que j’ai les cheveux fins et très clairsemés alors mon but c’est déjà que le peu de cheveux que j’ai restent en place (je ferai un article dédié à ma lutte anti-chute) mais surtout qu’ils soient en pleine forme pour un aspect sain et brillant, et si possible un peu de volume (ça ne tient jamais très longtemps chez moi mais on fait avec ce que l’on peut.) Je vous ai déjà parlé de la marque Leonor Greyl, cette fois-ci j’ai voulu essayer leur shampoing crème moelle de bambou dont j’ai tant entendu parler ! Il nourrit le cheveux, en particulier les pointes abîmées, il le lisse et facilite le coiffage. Mes cheveux sont plus beaux et plus forts. En revanche comme il a tendance à alourdir mes cheveux fins j’alterne un shampoing sur deux avec le shampoing force et densité d’Head and Shoulders. Il est particulièrement adapté à mes cheveux fins et donne une impression de chevelure plus dense quasi instantanément. En après-shampoing, je prends souvent Schartzkopf à la kératine (en supermarché) ou le masque Amika (sur le site ou les magasins bleu-libellule). Je suis complètement fan de la marque Amika et je trouve que mes cheveux sont au top avec ce masque, beaucoup plus forts, plus doux, plus soyeux. Enfin, pour le soin avant le séchage ou même sur cheveux secs, je ne trouve pas mieux que le soin absolue keratine de rene furterer qui me donne une chevelure complètement « touffue » et aérienne. J’adore la douceur de mes cheveux avec ce soin, et en plus il en faut vraiment peu pour faire de l’effet (si bien que j’ai encore ma bouteille depuis un an… je mets vraiment une toute petite bille entre mes doigts et je frotte pour etaler dans mes cheveux… mais effet garantie ! Pour un soin à un peu plus de 20 euros ça fait du profit !) Voilà, voilà les amis ! Ce sont des produits au top, même si pour certains ils dépassent le budget des shampoings classiques en supermarchés, éventuellement ça fait un chouette cadeau aussi pour prendre soin de soi !   Vous aimerez aussi :Ma routine Leonor GreylEnfin une solution aux cheveux fins et sans volume !Natura SibericaRubin ExtensionsMake that change Spread the love...
Ces soirées là…
12-12-2015 23:26:58
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Inutile de vous dire que de nombreux évènements fêtes et blogs ont été annulés après le 13 novembre, et de toutes façons, la plupart d’entre nous n’avions pas le coeur à la fête donc nous n’y allions pas. Pour essayer de continuer à vivre et aller de l’avant, j’ai quand même décidé d’aller à certaines soirées parisiennes, en sélectionnant plus rigoureusement que d’habitude, certes, mais je n’avais pas envie de m’arrêter de respirer non plus. Pour cette timide « reprise » seules Nathalie et Sheily de l’agence Willina pouvaient me motiver à m’éloigner de mon bunker pour leur soirée e-parisiennes de noël : un super rendez-vous annuel entre blogueuses et marques autour de buffets gargantuesques des partenaires d’alloresto (que nous utilisons déjà depuis longtemps) et cette année avec un invité spécial : le KIKI de tous les kikis : monchichi (so 2015 !). Le Banjo a eu du mal à décoller du stand « Paris chocolat », j’ai du lui en promettre des boîtes pour noël afin de le décoller du banc (et des chocolats). J’ai pu découvrir la nouvelle collection Cristina Cordula X Tati qui sortait le lendemain, il y a des choses mignonnes en déco et accessoires pour de tous petits prix ! N’oublions pas le champagne de l’Aube, je n’avais jamais goûté et je valide ! D’ailleurs j’ai participé à un concours et j’ai gagné une bouteille, mais je me la garde bien au frais pour les fêtes de noël ! Bref j’ai passé une excellente soirée avec des blogueuses qui ne se prenaient pas la tête et j’ai fait de supers découvertes ! Quelques jours après je me rendais à une soirée chez le coiffeur Raphael Perrier organisée par la marque Coiffance Professionnel (dont je vous avais déjà parlé le mois dernier). Au programme une mise en beauté pour les fêtes : coiffure, make-up et manucure ! Ca fait du bien de se faire pomponner un peu et de se sentir jolie ! Des ongles pailletés, un regard travaillé, une coiffure très différente de ce que je fais d’habitude : un bon coup de fouet. En plus je suis repartie avec de jolis cadeaux : -un elixir que je peux utiliser quotidiennement et qui redonne une super brillance à mes cheveux -un booster de couleur (pour moi noir, donc) qui permet à ma couleur de rester vive et brillante, et du coup d’économiser en coiffeur car il n’y a plus que la racine à raccorder, mais aussi permet de moins abîmer mes cheveux en allongeant à chaques fois ! Enfin, pour cloturer cette semaine festive, je me suis rendue à la soirée noël des 3 Suisses où j’ai rejoint les copines blogueuses autour d’un buffet bien sympa, un atelier pour apprendre à faire son propre vernis (je n’avais jamais fait, c’est assez facile et rigolo !) et un bar à chignon ou tresses (j’adore ça moi les chignons, je ne rate jamais une occasion d’en faire un !) Et puis il ne faut surtout pas oublier le calin réglementaire au yéti de noël, ça réveille notre âme d’enfant ! Ceci dit il avait l’air de souffrir un peu du réchauffement climatique notre Yéti ! haha ! Voilà pour les petites nouvelles les amis ! Les bons moments qui me préparent un peu aux fêtes et qui font du bien ! Bisous ! Vous aimerez aussi :La pyjama party du MeuriceJohn Frieda Miraculous recoveryLa boutique éphémère Valmont au MeuriceAchile : Trouve la chaussette à ton pied !Anne Semonin : les produits et l’institut. Spread the love...
La Christmas box Monoprix : toutes « Jingles » belles !
12-12-2015 20:58:28
Mélo l'imparfaite
Hello à toutes,   Je sais que nous sommes nombreuses à l’attendre, la box Monoprix ! Cette box de noël sera mise en jeu (50 exemplaires) sur les réseaux sociaux de Monoprix du 14 au 20 décembre 2015. Attention ne jouez pas ici comme certains l’ont fait sur mes articles précédents mais bien sur leur page Facebook, par exemple ! Pour vous faire un peu envie, voici ce que contient cette box : -Un rouge edition aqua laque de Bourjois, super brillant ! -Un crayon à sourcil Brown Artist pour redessiner votre ligne avec un rendu naturel -Crayon khôl reflet argent Monop’ -Base Peel-off pour retirer votre vernis pailleté (on sait toutes que c’est galère sinon !) -Vernis Love Glitter : des paillettes dorées pour les fêtes -Shampoing à l’huile d’Argan -Sérum Revitalift de l’Oreal ; un soin revolumissant pour donner un coup de jeune -Crème soyeuse Premium Lierac : corrige les rides et re-tonifie -Eau thermale d’Avène qui nettoie le visage en douceur -Crème main à la Grenade de Weleda 100% naturelle qui retarde le vieillissement cutané -Lait parfumé prodigieux de Nuxe : Le lait pour le corps qui hydrate la peau, l’illumine et sent tellement bon ! -Un parfum Roll-on Little adopt au mus blanc. Tuerie et coup de coeur total sur ce produit qui sent divinement bon. -Une petite trousse de maquillage -Un carnet pour noter ses idées -Des aimants décoratifs pour votre frigo -Des petits chocolats dolfin au goût d’orange et de nougatine -Des mini-figurines LEGO -Un porte-clé Playmobil Voilà ! Comme d’habitude j’ai été enchantée par cette box qui nous fournit toujours des full-sizes de produits aussi utiles qu’abordables! Alors je vous conseille de tenter votre chance dès lundi sur les réseaux sociaux de Monoprix; cette box vaut vraiment le coup ! Vous aimerez aussi :Cette semaine, gagnez une box monoprix au top !Mes chaussettes rougeDécouverte des produits Bio Secure Les produits PhytomerTest de la crème prodigieuse nuit (concours inside) Spread the love...
Natura Siberica
12-12-2015 19:08:20
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Je voulais vous présenter la marque Natura Siberica, que j’ai personnellement découverte cette année. C’est une marque à base de produits naturels que l’on trouve en Sibérie, et on peut la trouver chez Monoprix à des prix très abordable. En plus le packaging fait chic, j’aime beaucoup (et je m’attendais à des tarifs plus élevés). J’ai pu tester le shampoing neutre qui respecte les cuirs chevelu sensibles et laisse les cheveux très brillants et « légers » (je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire : on ne sent plus ses cheveux tellement on a une sensation qu’ils volent). La crème extra-liftante Royal-Caviar a été mon produit préféré, c’est une crème qui atténue les ridules et restaure l’elasticité de la peau. Sur moi ça a eu un léger effet « repulpant » qui donne bonne mine et raffermit la peau. Pour le beurre naturel de Dahurie je ne l’ai utilisé que sur les jambes et je trouve qu’il hydrate bien mais je ne suis pas une grande utilisatrice de beurre corporel (flegme ou étalage de crème, il faut choisir !) donc tant que ça hydrate, j’avoue que je ne suis pas très difficile en la matière (sauf si ça gratte ou ça brûle, là je panique, mais ça n’était pas le cas avec ce beurre heureusement). Le savon detoxifiant du grand nord pour le visage est un savon noir qui sent super bon et possède de multiples vertues  : tonifiant, protecteur, anti-inflammatoire, hydratant, anti-oxydant, stimulant… (heu c’est tout, t’es sûr ?). Bref j’ai été étonnée de découvrir une marque naturelle, un peu exotique et à des prix tout à fait abordables, si vous la testez partagez vous aussi vos impressions ! En plus à l’approche des fêtes, une crème au caviar, par exemple, ça fait un cadeau très « La Prairie » tout en étant à une vingtaine d’euros… Plutôt cool non ? Vous aimerez aussi :L’épilation à lumière pulsée à domicile, c’est possible avec Panasonic !Ma dernière routine capillaireC’est quoi cette tête ?Test de la crème prodigieuse nuit (concours inside)Une sélection déco chez Westwing Spread the love...
De la bienveillance…
7-12-2015 06:53:08
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, On en parle un peu avec mes amis, si il est ressorti une seule et unique chose de « bien » après les attentats c’était irréfutablement cette « trève » humaine, cette bienveillance et cette solidarité entre les gens. Il m’a semblé que les gens étaient plus gentils, que mes amis étaient plus heureux de me voir que d’habitude, qu’on était plus tactiles entre nous, aussi, comme pour vérifier que l’autre était bien là, en chair et en os (pour moi : plutôt en chair). Ca a représenté un grand apaisement pour moi de sentir toute cette bienveillance. C’était vraiment ce sentiment là. On veille les uns sur les autres, les chamailleries n’ont que peu d’importance. Et puis la vie a repris et certains derrière leurs écrans ont cru bon de reprendre leurs bonnes habitudes. Critiquer, insulter. Tout. Tout le temps. J’ai décidé d’ignorer.J’ai la chance de ne pas avoir trop de trolls jusqu’à présent. Parce-qu’honnêtement, je l’ai dit 100 fois déjà, mais si vous n’aimez pas une de mes tenues, ça ne me vexe pas. Je ne l’ai pas fabriquée et je ne me suis jamais déclarée dépositaire du bon goût. Et même que je trouve ça complètement ridicule quand une nana te sort que, chez elle, la mode « c’est génétique ». (Si on pouvait me retrouver l’étude scientifique qui prouve que le bon goût modesque est génétique, je suis disposée à la lire de A à Z, merci !). Moi j’aime les têtes de morts et certaines aiment les fleurs. Et ça ne me dérange aucunement qu’elles portent des fleurs et je ne vois pas bien qui ça dérange que je porte des têtes de mort. Intérêt pour le futur de la planète : zéro. Ii je partage des petits coups de coeur, ça se veut léger. Pareil si vous me laissez un commentaire sur mon physique, qu’il soit positif ou négatif. Honnêtement, je n’ai jamais trop compris, vu que c’est un truc sur lequel on n’a pas tellement de pouvoir, que certains puissent penser qu’on leur demande leur avis, mais surtout pourquoi ça devrait me blesser ? Parce-qu’en fait on naît avec un certain physique et il n’y a aucun mérite à etre beau, ni aucun tort à être « moche ». C’est la lotterie quoi. T’es content si tu gagnes mais t’as pas l’impression d’avoir accompli un truc de dingue. Donc d’habitude, oui, c’est vrai j’essaye de répondre posément et si possible avec humour, mais en ce moment je ne réponds plus trop aux remarques négatives. Et ça n’est pas du tout parce que mon « égo surdimensionné » aurait pu en prendre un coup. Voilà, c’est juste que 2015 a été une année VIOLENTE et profondément triste. Et soudain, je n’ai plus de place pour l’agressivité, la négativité, la violence. Plus aucune place pour l’instant du tout. J’ai pu voir ces derniers temps qu’il y avait une humanité et une bienveillance qui existait et qui résistait en chacun d’entre nous et c’est cela dont j’ai besoin en ce moment. C’est cela que je cherche. Le reste je lui tourne le dos. Complètement. Parce-qu’en ce moment je n’ai tout simplement pas les cartes en main pour gérer émotionellement encore des choses négatives. Même petites et insignifiantes. Je veux juste continuer à respirer de l’air FRAIS. Et j’invite tous ceux qui ont cette envie à se joindre à moi dans cette petite ronde de la bienveillance. Call me cul-cul, mais parfois ça fait du bien. That’s all folks Bisous. Vous aimerez aussi :Friend-cheapPetits souvenirs émus de ma vie de salariéeMoments de joie en familleMa lettre à La Poste (au delà du réel). Spread the love...
Un concert et retrouver l’espoir ? Christophe Willem à l’olympia.
6-12-2015 01:57:58
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Comment reparler de tous ces sentiments si personnels qui nous ont tous habités les jours qui ont suivi les attentats ? J’ai d’abord été incrédule, puis sous le choc, puis malade comme un chien, puis effrayée (en mode « bunker »). C’est très bizarre de regarder par sa fenêtre et de voir sa rue hyper animée habituellement, soudain complètement déserte avec des militaires armés. Irréel. Je suis restée terrée chez moi, j’évitais les fenêtres, je ne mangeais plus. Je ne voyais plus devant moi que les visages des innocents défiler dans ma tête en me demandant pourquoi… Bien sûr aucune réponse ne me conviendrait jamais, aucune réponse n’arriverait jamais à faire sens. Il m’a fallu me faire violence pour aller faire des choses simples comme mes courses… Mais ce qui me terrifiait encore plus, c’était le concert. Il y avait un an, presque jour pour jour, un ami et moi achetions nos places pour le concert de Christophe Willem, et j’offrais également une place à ma maman et mon Banjo.  Un an que nous attendions ce moment avec impatience, plusieurs mois que je leur disais « J’ai hâte ! ». Je me demandais désormais si c’était une bonne idée que ma mère prenne le train, si c’était une bonne idée d’aller m’enfermer dans l’olympia pile une semaine après que le bataclan ne soit devenu un lieu tristement historique. Christophe Willem, on le kiffe, mais est-ce que la mesure de notre amour ne s’arrêtait pas à l’idée d’un coup de kalash potentiel ? Je vous avoue que j’ai cherché pendant toute la semaine, l’esquive, la solution, la réponse. J’appelais mon ami qui me disait « Je comprends que tu ais peur mais je vais quand même faire ce que j’avais prévu de faire. »(j’espèrais sûrement qu’il me dise « oh non t’es folle, on n’y va pas ! »). Du coup je me dis que je vais, moi aussi, faire ce que j’avais prévu de faire. Je n’irai pas acheter de place de spectacle de si tôt, mais je ne vais pas changer mon programme déjà établi. Quand même, je ne le sentais toujours pas. Je ne vous dis pas les débats philosophiques avec le Banjo, qui se soldaient un jour par « on y va », un autre par « bon tant pis on n’y va pas ». J’ai contacté l’Olympia pour savoir si ils avaient de la sécurité armée (ce qui m’a valu de bien puants sarcasmes et moqueries…). Le CM de l’Olympia a répondu que non (ce qui m’a valu une petite crise de panique totale), mais à croire que je n’étais pas si folle que ça car il y avait bien des forces de l’ordre, des fouilles et des détecteurs de métaux. Je ne vous dis pas comme j’y allais à reculons, cherchant à rassurer plus ou moins ma mère… espérant qu’une force invisible nous ramène au bercail. Une fois la sécurité passée j’ai demandé au dernier monsieur de nous donner des indications sur toutes les sorties de secour. Quand on s’est assis mon ami n’était pas encore arrivé, j’ai eu peur  qu’il ne vienne pas et finalement j’ai pu le serrer dans mes bras juste avant que les lumières s’éteignent. Je ne saurais expliquer l’ambiance dans la salle. Pesante. Mais qui essaye. Des gens qui ont décidé qu’on allait tous continuer mais des gens qui ont cette boule au ventre, celle qui s’appelle la peur. Des gens qui, comme moi, checkent les issues de secour régulièrement, les vigiles avec leurs talkies, qui scrutent les mouvements dans la salle. Christophe Willem apparaît enfin et commence comme un ange tombé du ciel avec « Le chagrin » que l’on écoute avec une joie et une tristesse mélangées. Il enchaîne ensuite par des chansons plus dynamiques et rythmées, et là, pour moi, c’est le malaise. Le concert commence en force, je ne me sens pas bien, quelques chansons passent… Il y a un décalage évident entre l’ambiance de la salle et lui qui se dandine énergiquement sur scène… Puis finalement, il s’arrête et il nous le fait, son discours. Voilà je crois que c’est ça, en fait. Comme on dit en anglais « Are we gonna talk about the elephant in the room ? ». Parce-que OUI, il y a une semaine 1500 personnes vivaient l’horreur absolue dans une salle de concert parisienne, et oui, ON SE FAISAIT TOUS DESSUS. Il nous a dit qu’il comprenait qu’on ait peur, que la musique était le bon moyen pour exprimer ce que l’on ressentait… il a chanté Imagine… Voilà c’est ça qu’on voulait en fait, se recueillir ensemble d’abord. Ensuite il a pris un peu la parole pour d’autres sujets avec beaucoup d’humour (ce qu’il fait à tous ses concerts) et ça a VRAIMENT décoincé l’ambiance (je sais que certains le trouvent nian nian mais il est vraiment drôle). Quand je dis « décoincé », il y a quand même un mec devant moi qui a bondi de son siège à l’intro d’une chanson qui débutait avec un coup de tonerre. Alors lui, il était préparé en cas d’attaque : un seul coup de tonerre il était déjà sorti de la rangée. J’étais mi-amusée mi-admirative. Du coup après avoir parlé de tout ça il y avait un sentiment de fraternité dans la salle, une vraie et belle volonté de tous communier et de tous chanter dans cette joie et cette tristesse emmêlées. C’était une sensation belle et fragile, mais c’était aussi, la première lueur d’espoir depuis le 13 novembre. Et cette lueur d’espoir, je crois même bien qu’elle m’a fait esquisser mon premier timide sourire après ces jours d’une tristesse infinie. Nous sommes tous sortis un peu plus légers, un peu soulagés, un peu en nous disant qu’on pouvait encore continuer à vivre en portant à jamais dans nos coeurs les visages et les prénoms des innocents qui n’ont plus la chance de continuer. Alors oui, je ne vais pas vous mentir : ça n’a vraiment pas été simple émotionnellement mais je crois que ce moment m’a aussi, quelque part, reliée un peu à la VIE. Alors merci Christophe, merci à tous les artistes qui montent de nouveau sur scène, et qui nous aident à reprendre un peu le cours des choses. Je vous laisse avec beaucoup d’amour et de douceur : quelques images souvenirs en chanson de ce concert. Vous aimerez aussi :Ma semaine en vracLe cirque du soleil – ImmortalTAGFriend-cheap Spread the love...
L’épilation à lumière pulsée à domicile, c’est possible avec Panasonic !
3-12-2015 00:26:58
Mélo l'imparfaite
Salut les amis,   Aujourd’hui on va parler épilation ! Pour vous dresser le tableau je suis allergique à la cire, je n’ai pas le budget -ni trop la confiance- pour le laser, donc je voulais tenter la lumière pulsée. J’avais essayé en institut mais ça n’était pas donné et l’esthéticienne me proposait toujours plus de séances pour un meilleur résultat mais du coup, je me suis découragée et j’ai arrêté sans avoir fait le nombre de séances suffisant. Désormais la lumière pulsée s’invite chez nous avec l’appareil ES-WH80 alors j’ai décidé de tester la machine à mon rythme et tranquillou chez moi pour voir si ça fonctionnait mieux à procéder ainsi. C’est un appareil fin et léger, donc il est très facile à prendre en main. Comme il est sans fil vous pouvez vous balader ou changer de pièce sans que cela pose problème, et en plus il est assez silencieux. Vous pouvez l’utiliser sur tout le corps (aisselles, maillot, jambes et bras) pour une peau bien lisse ! Deux ampoules interchangeables sont incluses donc vous en avez pour un bon moment à utiliser la machine sans avoir à changer les ampoules ! La fenêtre du flash est assez large ce qui vous permet de terminer les zones plus larges rapidement et vous pouvez régler l’intensité selon votre peau ou votre type de poils. La charge de l’appareil permet de faire tout le corps en une fois, sauf syndrome de l’homme des cavernes (ON T’A VU). Avant de l’utiliser il faut se raser afin que le flash atteigne bien la racine du poil qu’il va « griller » et ensuite celui-ci va tomber (c’est un peu bizarre la première fois !). Au début il est conseillé de le faire tous les 15 jours mais il peut arriver que je rapproche à 8-10 jours. Plus vous ferez vos séances régulièrement dans les premiers mois, plus vite le poil va tomber et ne plus repousser. Personnellement, je n’ai qu’un mois de recul, je n’ai pas encore les aisselles lisses, mais j’ai l’impression que ça pousse moins vite donc je dirais que c’est « en cours » (difficile à dire vu que je n’ai pas vraiment souvent fait gaffe à la vitesse de pousse de mes poils d’aisselles !). Je n’ai pas du tout eu de douleur, ça « chauffe un peu » mais je n’appellerais pas ça une douleur… J’ai trouvé l’appareil hyper pratique d’utilisation, ça se fait rapidement, ça vaut la peine de l’essayer sur plus long terme ! Enfin si vous avez une peau mate ou des poils blonds cet appareil ne fera pas effet, donc je préfère le préciser ! Voilà, si vous aussi vous avez tenté l’expérience, je serais heureuse de savoir si vous êtes contentes du résultat !   Vous aimerez aussi :Natura SibericaToutouyoutouMa dernière routine capillaireMake that change Spread the love...
Ma sélection Pomm’poire à petits prix !
1-12-2015 19:55:30
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Toujours dans l’optique bon plan de site pas très cher avant noël et avec des cadeaux potentiels, j’ai fait une petite sélection chez Pomm’poire. Je commande plutôt de la lingerie chez eux en règle générale comme ils ont des modèles grande taille assez sexy (vu que pour les grandes tailles de SG dans d’autres enseignes on tombe vite dans le mémérisant …). Mais là je suis tombée sur leur sélection de collants et je dois dire que j’ai du me retenir d’en acheter plus… Ils ont des fantaisies vraiment sympas (dont un que je vous avais montrés dans mon article look précédent, même si je n’ai pas les mêmes jambes que leur modèle…). J’aime aussi bien leur rubrique chemises de nuits et pyjamas, j’ai craqué pour l’instant sur celle à bulles… elle est en promo donc une affaire sympa… N’oubliez pas ce site si vous voulez trouver des cadeaux lingerie et habits de nuits, il y a de jolies choses pour pas très cher. Alors comme c’est bientôt Noël, soyons fous, Pomm’Poire et moi vous offrons un bon d’achat de 40€ à utiliser sur le site ! LOT :1 bon d’achat de 40 € à utiliser sur le site Pomm’Poire –Liker ma page Facebook ici  (indiquer sous quel pseudo) et sur le site Pomm’Poire –Laisser un commentaire ci-dessous en indiquant le lien de votre article préféré sur le site Pomm’Poire et votre adresse e-mail dans le corps du texte (c’est important que ce soit dans votre message et non dans la case notée « e-mail » uniquement car je ne peux pas voir toutes les participations dans la partie admin de WP ) J’accorderai une chance supplémentaire pour chaque partage et follow sur les réseaux sociaux mais ça n’est pas obligatoire. Le jeu commence à la publication de cet article et se terminera le 8 décembre 2015 à 23h. Un tirage au sort sera effectué ensuite avec le logiciel The Hat. Les lots seront envoyés directement par le partenaire aux gagnants. Jeu réservé aux habitants de France métropolitaine.  BONNE CHANCE ! EDIT : La personne tirée au sort est Djahann Vous aimerez aussi :Freya, pour les jolies courbes ! (concours inside)De la lingerie jolie et à petits prix !Livco CorsettiMontparnasse, mon amour ! Spread the love...
La bonne idée
30-11-2015 21:01:39
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, L’heure est venue de faire nos listes de noël… et parfois on ne sait pas trop quoi demander, parce-que, avouons-le, une babiole mignonne fait plaisir sur le coup mais ne nous sert pas toujours réellement. Du coup, je me permets de vous rappeler l’existence de Zensoon, le site qui s’apparente un peu à un « booking » de la beauté et du bien être. En effet, vous pouvez non seulement choisir votre prestation en fonction du quartier et du prix (la plupart des tarifs bénéficient d’une très belle réduction grâce au site zensoon) mais vous pouvez aussi noter votre expérience et laisser des commentaires pour aider les autres utilisateurs dans leur choix. Pour le moment Zensoon fonctionne sur Paris, Lyon et Bordeaux. Sachez que le site propose également des cartes cadeaux utilisables pour n’importe quelle prestation (coiffure, massage, soin visage, manucure etc…). Moi j’aimerais bien que le papa noël m’en apporte quelques unes, parce-que la manucure, l’esthéticienne et le coiffeur, c’est chouette mais ça peut représenter un budget important. Là grâce à Zensoon, lorsque j’ai déménagé ça m’a permis de repérer des coiffeurs près de chez moi tout en bénéficiant d’une réduction pour essayer leurs services. C’est devenu un réflexe pour moi ! Alors si vous aviez une panne d’idée pour vos proches ou que vous aimeriez vous faire chouchouter un peu, je vous propose le code de réduction de 15% : MLIMPARFAITE à insérer sur le site au paiement pour bénéficier encore plus de petits prix ! Le code est valable jusqu’au 31 décembre 2015 inclus, alors on se fait plaisir !   Vous aimerez aussi :Zensoon X Raphaël PerrierLes produits de la mer morteWhat do you think ? Terry or Givenchy ?Massage chez Corpsline Spread the love...
Entre amis
29-11-2015 18:58:54
Mélo l'imparfaite
Robe : Etam Pull : C&A Bracelets : FashionVictime Collants : Pomm’poire Shoes : Tex Hello les copains, Bon j’ai pris rapidement en photo mon look du jour pour recevoir quelques amis… Rien d’exceptionnel j’ai essayé d’allier festif et décontracté (et pas trop boudinné !), en mettant un peu de paillettes et de strass. Excusez-moi pour la qualité des photos mais avec les 2 heures de luminosité quotidienne à Paris (et encore !), j’ai préféré les faire à l’intérieur (et aussi parce que j’ai encore la pétoche de sortir si je n’en ai pas l’obligation). Cette robe Etam, vou la connaisssez bien, mais elle est un peu légère avec le froid actuel donc je porte un pull C&A par dessus, noir et blanc avec des fils dorés incrustés dans la maille, que j’ai acheté 25 € et qui fait bien l’affaire pour la période de fête. Pour apporter ma petite touche, j’ai craqué récemment sur ces collants à noeuds Pomm’poire, à la fois sexys et originaux, et niveau bijoux ça faisait bien longtemps que je cherchais des manchettes dorées à motifs géométriques. Je suis donc tombée en amour avec ces deux bracelets FashionVictime. Si leurs bijoux pas très chers vous tentent (il y en a vraiment pour tous les goûts), pour vous ou pour faire un joli cadeau de noël, sachez que les 50 premières lectrices faisant un achat sur leur boutique en ligne auront droit à une réduction de 60% grâce au code : 2IYJTW8E (valable uniquement sur les bijoux qui ne sont pas déjà en promotion). Pour en profiter tout de suite cliquez ici ! Voilà, voilà, j’espère que vous avez passé un excellent week-end, et je vais aller m’occuper de mes invités Vous aimerez aussi :Noir et blanc : l’indémodablePureDulux Valentine annonce la couleur à la fashion week.You can fly Spread the love...
Ces 10 petites choses qui me rendent heureuse : Happy Thanksgiving !
28-11-2015 21:17:15
Mélo l'imparfaite
    Hello les amis, Alors est-ce que vous avez fêté Thanksgiving ? Nous, pas vraiment, en fait je trouve qu’on importe trop de « dates américaines » à notre calendrier (Halloween, thanksgiving et maintenant les black fridays…) et du coup je m’y perds un peu. Cependant lorsque l’on vit avec un améwican on y pense forcément un peu. Et puis parce-que, pour ne rien vous cacher, les deux semaines qui viennent de passer ont été difficilement respirables pour moi. Depuis les attentats il m’est difficile de me dire qu’on va réussir à reprendre une vie « normale ». En tous cas à Paris, je nous sens tous assez fébriles, encore maintenant. Du coup pour m’aider à reprendre un peu le dessus sur mes cauchemars et les angoisses, j’ai décidé de faire une liste de tout ce qui me rend heureuse ! Mon Banjo. Cette année on a fêté nos 10 ans -qui sont passés tellement vite- et c’est tellement de bonheur d’avoir quelqu’un de fiable à mes côtés, qui fasse de moi sa priorité. Ca me prouve aussi que ça existe et que j’ai bien fait de ne pas me « contenter » des rencontres que j’ai faites avant lui. Il n’est peut-être pas parfait, et moi non plus, mais nos deux imperfections s’accordent à la perfection et c’est ma source principale de bonheur. Ma famille. La voix posée de mon père, ses vannes assassines, ma mère qui essaye de me rassurer et qui me parle de noël, mon frère qui grandit trop vite et qui m’épate tellement souvent. Les masques en tissus de chez Sephora (ou les patchs en dessous des yeux, c’est bonheur aussi) pour une bonne mine instantanée. Pratique et agréable, un moment plaisir ! Ma santé. J’ai des problèmes de santé un peu chiants, mais je n’en ai pas de mortels, donc pour cela je suis reconnaissante et j’espère que ça va durer pour moi comme pour mes proches. Le coca-cola cherry. Non sérieux, la meilleure boisson au monde, non ? Netflix. Bon c’est bête mais il y a vraiment un paquet de bonnes séries, l’abonnement n’est pas excessif et pour les longues soirées d’hiver ça le fait carrément. Pour les sérievores comme moi, ça le fait. Les voyages. J’ai la chance de voyager beaucoup, en partie grâce au blog, ce qui me fait découvrir des gens des cultures et des endroits extraordinaires. Je ne m’en lasserai JAMAIS je pense ! Le soleil. Bon, à Paris en ce moment c’est un peu la dèche, mais vous avez sûrement remarqué que nous aimons particulièrement les destinations soleil ou même Paris l’été. Notre humeur change radicalement dès qu’un rayon fait son apparition. Mon blog. Ce petit truc parti de rien qui m’a ouvert mille portes dans mille directions différentes. Qui a provoqué des rencontres super intéressantes (et d’autres moins mais ça n’est pas une majorité !). Merci pour tout ça ! Les gens. Vous. Tous. Je ne sais pas en ce moment, je suppose que c’est aussi les évènements qui font qu’on a plus envie de le DIRE. De dire aux gens qu’on les aime, qu’ils sont beaux, et qu’on s’en fout de leurs défauts parce que des défauts, ON EN A TOUS. J’ai remarqué aussi que les parisiens sont plus gentils entre eux depuis le 13. Il y a beaucoup de bienveillance et ça fait vraiment du bien. Preuve que nous, parigots-têtes-de-veaux, on se laisse peut-être facilement bouffer par le quotidien en s’agaçant d’un rien mais quand c’est nécessaire on sait se serrer les coudes. Entre humains.   Vous aimerez aussi :Pourquoi je blogue et pourquoi je me suis inscrite aux Golden Blog AwardsPetits souvenirs émus de ma vie de salariéeTaguée =PBye-Bye SF ! Spread the love...
(concours inside) Porter un soutien-gorge sans bretelles quand on a une forte poitrine
26-11-2015 14:45:14
Mélo l'imparfaite
Hello à tous ! On parle du problème de porter une robe ou un top bustier quand on a des big boobs et qu’il est compliqué de maintenir tout ça d’une façon esthétique ? J’avais déjà essayé les soutien-gorges bandeaux de C&A sans bretelles qui ne sont pas mal, mais au niveau maintien, ça laisse à désirer et pour que le soutien-gorge reste en place ils ont mis des espèces de membranes collantes à l’intérieur qui n’allaient pas du tout à mon eczéma. De coup je me suis dit que j’allais de nouveau tenter Freya, avec ce modèle sans bretelles Déco Shape. Pour celles (et ceux !) qui n’aiment pas le côté « coque » passez votre chemin car en effet, si il y a une chose que j’ai appris depuis que je me penche de plus près sur ce qui va me procurer confort et maintien, c’est que l’épaisseur  des tissus, un renforcement à certains endroits du soutien gorge, et la largeur du tissus autour du dos ont clairement leur importance ! Alors oui, ce soutien gorge a des coques épaisses pour maintenir tout en mettant en valeur votre décolleté vertigineux ! Et ça me permet enfin de pouvoir porter de nouveau des décolletés et des tops sans bretelles ou à bretelles très fines.Canon, non ? Allez, on est sympas on vous propose de tenter votre chance pour recevoir le soutien-gorge bustier et la culotte assortie ! Lot : 1 ensemble FREYA Déco Shape noir (taille haut du 85C au 100I et bas du XS au XXL) –Liker ma page Facebook ici  (indiquer sous quel pseudo) et celle de Freya ici. –Laisser un commentaire sous cet article avec votre adresse e-mail dans le corps du texte (c’est important que ce soit dans votre message et non dans la case notée « e-mail » uniquement car je ne peux pas voir toutes les participations dans la partie admin de WP ). Si vous ne souhaitez pas que votre e-mail soit lisible dans le commentaire vous pouvez me l’envoyer en MP sur facebook ou par mail mais précisez-le. J’accorderai une chance supplémentaire pour chaque partage et follow sur les réseaux sociaux mais ça n’est pas obligatoire. 2 chances supplémentaires pour les follows instagram. Le jeu commence à la publication de cet article et se terminera le  6 décembre à 23h. Un tirage au sort sera effectué ensuite avec le logiciel The Hat. Les lots seront envoyés directement par le partenaire aux gagnants. Jeu réservé aux habitants de France métropolitaine. Bonne chance ! Vous aimerez aussi :pyjama EtamLes bijoux éphémères de SioouFreya Active, le soutien-gorge de sport qui maintient !Parure Bestform Spread the love...
La trousse Marie Claire hiver
23-11-2015 03:17:56
Mélo l'imparfaite
  Hello les amis ! J’ai reçu ce mois-ci la box Marie Claire hiver, je vous en avais déjà parlé précédemment mais c’est une box que j’aime assez car contrairement à beaucoup d’autres box il n’y a que des full size et on peut voir ce que l’on achète avant de décider à procéder à un achat. Si les produits vous intéresse c’est plutôt intéressant car le total des produits reviendraient à 186 € et cette box coûte 29,90 € ! Pour ce prix vous y trouverez : -Stylo cire haute précision Netline : je ne savais même pas que ça existait mais ça me paraît utile pour la moustache (#glamour) -Fluide hydratant Le couvent des minimes : Une marque reconnue que je n’avais jamais testée, ça a donc été l’occasion ! -Brume essentielle Eau Florale Dermagor : J’ai découvert Dermagor grâce à ces boxs et je suis super fan. Je rachète régulièrement cette marque en para, et en ce qui concerne la brume, elle sent vraiment divinement bon, c’est génial de se vaporiser ça le matin ! FAN ABSOLUE ! -Shampoing Au pays de la fleur d’oranger : Une odeur exquise ! -4321 Minceur Arkopharma : Celui-ci je ne le testerai pas, je ne souhaite pas trop ingurgiter de produits minceur, je préfère un vrai rééquilibrage alimentaire. Je l’ai donc donné à une amie -Rouge à lèvres Lip Velvet Bionike : Je ne connaissais pas du tout la marque, mais je ne le trouve pas très hydratant, c’est un peu mon bémol. -Soin des mains et des ongles Biokarité : Parfaite ! J’avais déjà testé cette crème super riche pour les mains et j’aime assez l’odeur comme le confort qu’elle procure ! -Stick Solaire lèvres Addax : Il attend dans mon placard en attendant d’aller au soleil -Pochette brillante : Elle est canon et festive, j’adopte cette trousse pour les fêtes ! -Lait hydratant pour le corps Jeanne de Provence : hydrate bien mes jambes (c’est surtout là que ma peau est très sèche) mais je suis un peu une flemmarde sur l’application, j’avoue tout ! -Liftox contour des yeux Christian Breton : Un rafraîchissement instantané du contour de l’oeil, il faut voir si il est vraiment lissant à long terme -Gel Matt++ Primer de maquillage : Un primer pour faire tenir votre maquillage très très très longtemps… Si plusieurs produits vous tentent il vous suffit de calculer le prix qu’ils coûteraient à l’unité et de voir si ça vous tente de prendre la box avec tous ses bonus ! Pour voir la liste des produits, leur prix et avoir plus d’infos, c’est par ici ! Bye!   Vous aimerez aussi :Ma green box MonoprixTest 1001 extensions : Morticia, sors de ce corps !ELLE Make Up chez MonoprixLa box bien-être Spread the love...
Test Coiffance
23-11-2015 02:43:22
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, J’ai testé ce mois-ci les produits Coiffance pour mes cheveux, et je me suis dit que j’allais un peu vous en parler : Tout d’abord le soin lavant nutrition et le baume nutrition cheveux (pour ne pas dire le shampoing et l’après-shampoing) sont agréables, ils sentent assez bon et durent relativement longtemps, pas besoin d’utiliser beaucoup de produits ce qui est assez agréable. Par contre le packaging n’est pas très pratique car comme c’est très rigide, dès que ça commence à se vider vous êtes obligés d’appuyer très fort dessus pour extraire le produit. En ce qui concerne le résultat je trouve que ça donne pas mal de texture aux cheveux et que ça les rend brillants donc j’aime assez le résultat sur les longueurs. En ce qui concerne le spray volume, je suis assez partagée car le spray tient ses promesses, mais le problème c’est que je trouve que les cheveux plus « texturés » sont un peu collant (comme un peu avec les anciennes laques) et du coup je ne trouve pas ça très agréable au toucher donc après c’est une histoire de goût mais j’ai préféré me contenter de la routine shampoing + après-shampoing.   SI vous êtes interessées pour tester ces produits, je vous propose le code promo ELIXIRBEAUTE valable jusqu’au 30 novembre 2015 ! Il vous permettra d’obtenir un Elixir de Brillance pour l’achat de trois produits sur le site internet Coiffance. Vous aimerez aussi :Quoi de neuf chez Yves Rocher ?Mon kit de survie au soleil…Absolue Kératine -René FurtererBiopha Nature Spread the love...
Vendredi 13
14-11-2015 19:24:04
Mélo l'imparfaite
Vendredi 13. Je limite toujours autant que possible mes sorties ce jour là. Je me dis que les jours normaux j’ai déjà tendance à être un boulet, ça n’est pas pour tenter le diable. El Banjo est parti se faire opérer des dents de sagesse, je l’attends, anxieuse. Ca dure plus longtemps que prévu, mais il finit par rentrer la joue gonflée, le regard fatigué, en tenant un bloc de glace contre sa joue. Je le regarde avec tendresse, je le chouchoute un peu, mais j’ai du travail en retard et j’ai du pain sur la planche ce soir et ce week-end. Je me dis qu’avant d’entamer ma mission, je vais faire un petit tour sur Twitter, voir ce qui agite les Twittos ce soir. 1 Tweet. 2 Tweets. 100 Tweets. 1000 Tweets. Autant de gens tristes, autant de gens sur place, autant de familles qui cherchent un des leurs, autant d’infos contradictoires, autant d’incompréhension. Twitter va tellement vite pour relayer les évènements que je n’ai même pas le temps de tout retweeter pour informer éventuellement ceux qui n’ont pas encore été mis au courant. Mon téléphone commence à buzzer : mes parents et amis me disent de rester enfermée chez moi. Je suis pendue à mon fil d’info, comme hypnotisée. Ils parlent du Petit Cambodge, ce restaurant que je ne connais que parce que ma copine Manue me l’a vivement recommandé. Je regarde rapidement mes snaps, et je vois que Manue a décidé de se faire une soirée à regarder des Disney parce qu’elle avait mal à la jambe. OUF. Je lui envoie quand même un petit SMS pour être sûre. Oh et puis à mes amis qui habitent à 20 mètres. C’est bon. Ils sont choqués mais à l’abri chez eux. Quelle nuit j’aurais passée si ils ne m’avaient pas répondu à ce SMS. Les gens qu’on aime, comme ça, d’un seul coup, on a l’impression que notre sang est lourd comme du plomb. Ca s’appelle la peur. Apparemment il se passe quelque chose au bataclan. L’horreur. Un endroit fermé. Pris au piège, assassinés au hasard, au cours d’un premier restau en amoureux, d’une marche pour rentrer chez soi après une semaine chargée, d’un concert entre potes pour « kiffer d’la zik ». Lire des tweets d’une personne blessée au premier étage. Cette personne qui devient instantanément l’un des miens. Cette personne pour qui j’ai arrêté un temps de respirer, à la recherche imaginaire d’une issue de secour dans une salle où je n’ai jamais mis les pieds. Quelques heures après je lis qu’il s’en est tiré. OUF. Voir des vidéos des tirs, des corps au sol… cette vision apocalyptique qui à chaque seconde me fait me sentir plus impuissante. Ca va trop vite. Ils sont trop jeunes. Ca n’a pas de sens. C’est surtout ça. Vers trois heures du matin j’entends ses pas dans l’escalier, sa porte qui claque, et son pas lourd sur son parquet grinçant. Pour la première fois depuis que l’on habite ici, les pas du voisin ont quelque chose de rassurant. Il ne lui est rien arrivé. On ne peut pas dire qu’on l’aime des masses, le voisin du dessus, mais hier soir je voulais bien entendre ses bruits. Il s’est mis à chanter, puis a mis sa télé à fond pour regarder les infos, puis il est aller se coucher. Il allait bien. Des civils dans la rue, au restau ou au concert d’un groupe n’étant même pas politisé… Ca pourrait être toi, ça pourrait être moi, ça pourrait être mes amis, ça pourrait être ma famille. On revit le 7 janvier en pire. Comme une petite voix qui nous dit « Mais nous n’avons jamais prétendu que nous nous arrêterions après Charlie ». Et c’est vrai. On le sait qu’ils sont là, ces soldats d’une « cause » que nous ne comprendrons jamais, on le sait qu’ils attendent que nous baissions un peu nos gardes, pour nous frapper à chaque fois un peu plus fort. Comme une compétition d’optimisation de la médiatisation de leur acte, et la volonté de fournir le plus d’images choc possible pour marquer et traumatiser les esprits. A croire que même les terroristes ont envie d’une fin hollywoodienne. Aujourd’hui, on reste enfermés chez nous, on attend de savoir si c’est fini. Le Banjo en a oublié ses dents de sagesse et avale sa soupe bio froide sans grande conviction. On reste éloignés des fenêtres. Je me demande comment mon père a expliqué ça à mon petit frère. Je me demande pourquoi les gens attendent que ce soit « fini ». De toute évidence, même si c’est « fini » ça sera fini « POUR CETTE FOIS ». Le message est limpide, plus personne n’est en sécurité nulle part, indépendamment de leur âge, leur couleur, leur religion, leur nationalité.  Et le post-scriptum est clair « On est là, on est prêts, et on peut agir n’importe où et n’importe quand. » Et j’ai bien peur qu’il y ait surenchère à chaque fois. Est-ce à cela que vont ressembler nos vies maintenant ? Quelques joies vite effacées par d’inoubliables chagrins ? Hésiter à aller voir un film, boire un verre ou aller travailler ? Prenez soin de vous. Vous aimerez aussi :Versatile Blogger AwardKeep calm, b*tchLe jour d’aprèsMa lettre à La Poste (au delà du réel). Spread the love...
Les 2 phrases qui ont changé ma vie et qui changeront peut-être la vôtre
6-11-2015 06:15:38
Mélo l'imparfaite
Hello les amis, Aujourd’hui je vais vous faire un article tout simple sur les deux phrases qui ont beaucoup changé ma façon de voir les choses. Pour certains, ça sera un film, un livre, une autre phrase… C’est tout à fait possible. J’ai lu un sacré paquet de livres sur le développement personnel, vu des films, lu des articles, des livres, et je pense que le changement se fait sur une multitude d’informations que nous relions entre elles. Mais pour moi les deux phrases qui ont changé vraiment ma vie ont été étrangement prononcées par de parfaits inconnus. 1/ La première fois, j’avais 25 ans, je cherchais un emploi salarié et j’obtenais un entretien avec le patron d’une petite entreprise, qui avait besoin d’un bras droit plus organisé que lui. Dès mon arrivée, il m’annonce qu’il est déçu « par rapport à la photo de mon CV ». Je me dis que le mec est sacrément gonflé de me dire que je suis moche en vrai. Voyant mon regard mi-étonné, mi-tu-t-es-vu-mec, il me dit « Non, je ne parle pas de votre physique mais de votre regard. Sur cette photo vous avez un oeil de conquérant, un sourire avenant. Je n’ai pas cette personne en face de moi aujourd’hui. Pourquoi voulez-vous quitter votre employeur actuel ? » « Heu… parce qu’il me harcèle moralement ?! » Nous y voilà, que fait-il par exemple ? » (je pars dans mon histoire Rémi-sans-famille, option sortez les kleenexs). Il prend une pause et me dit qu’il ne me prendra pas, car il ne veut pas d’une victime. Il termine par « Vous savez mademoiselle, les gens ne peuvent vous faire que ce que vous les laissez vous faire. Au revoir. » Je suis sortie bien entendue un peu plus dépitée de ne pouvoir aller chanter « Au revoir, au revoir Président » à mon bourreau de l’époque, mais je ne pouvais m’empêcher de penser à quel point ce monsieur avait raison en tous points et à cette phrase qu’il avait prononcée à la fin de notre entretien. Ca m’a pris des années et ça n’est peut-être pas encore fini, mais j’ai appris à dire STOP. A dire NON. A dire « Là tu te fous de moi et je ne te laisserai pas une quatrième chance », à dire « Je ne suis pas irréprochable mais toi non plus ». Avant je n’étais pas du genre à me laisser faire  mais je m’écrasais quand même pas mal soit dans le travail, soit parce-que je voulais que les gens m’aiment bien et que je ne me sentais jamais à la hauteur. Ca n’est pas en faisant la carpette que les gens t’aiment bien, au contraire. Du coup quand je sens qu’on a envie de m’approcher avec des pompes bien crasseuses pour les essuyer sur moi, je repense immédiatement, « Non, je ne te laisse pas faire ça, je ne te laisse pas me traiter comme ça. » La phrase en elle-même est anodine, et sûrement évidente pour la plupart. Pour qu’elle prenne tout son sens et que je l’applique vraiment, je dirais que ça a pris minimum 5 ans de travail progressif. Mais aujourd’hui j’en suis vraiment heureuse ! C’est marrant, je ne me souviens plus du nom de ce monsieur, ni du nom de son entreprise. Je ne le reverrai jamais. Mais je pense à lui tous les jours. 2/ La deuxième fois c’était un agent immobilier qui m’expliquait qu’il existait plein de façons d’économiser sur un achat immobilier, mais que personne ne me renseignerait jamais dessus car les gens voulaient vendre et non renseigner pour que cela avantage le client. Il m’expliquait qu’il ne fallait pas hésiter à tout négocier. J’étais extrêmement gênée à l’idée de négocier. Mes parents m’ont toujours dit de ne pas réclamer, ils avaient une sainte horreur de ça (et moi aussi) et du coup je ne demande jamais rien directement (c’est particulièrement fatigant, parce-qu’il faut que le Banjo ait sa boule de cristal vraiment bien aiguisée pour lire dans mes pensées régulièrement). Bref, j’expliquais à ce monsieur ma réticence à négocier, et il me répondait « Mademoiselle, dans la vie, on a plus souvent ce que l’on demande que ce que l’on mérite ». Il est parti en me laissant méditer là dessus. Alors pour tout vous dire, je ne l’ai pas pris au pied de la lettre, mais tout ça pour dire que dans la vie, quand on veut quelque chose il faut se donner à fond, s’informer à fond et ne pas hésiter à mettre tout en oeuvre pour mener à bien son projet. J’y travaille encore mais je me suis vraiment améliorée et j’arrive désormais à demander des petites choses que je n’osais pas demander avant mais qui, je m’en aperçois maintenant, ne dérangent personne et qui me procurent à moi plus de satisfaction dans un projet (pas forcément dans l’immobilier mais dans des détails de tous les jours). Ca passe par des choses anodines, demander une paille parce-que je trouve le verre douteux dans un restaurant, par exemple. J’avais toujours peur de déranger la « pauvre serveuse qui a un métier difficile ». Et puis ça peut passer par des choses bien plus importantes : demander une remise ou un remboursement sur des produits ou prestations qui n’étaient pas à la hauteur. Demander d’être rémunérée à la hauteur de mon expertise. Oui c’est important, de savoir que « je le vaux bien ». Ca change une vie. Pour conclure je sais que ces deux phrases ne changeront peut-être rien pour vous, tout dépend sûrement de votre personnalité et de votre histoire. Mais pour moi elles ont petit à petit déclenché une belle évolution, de la joie, et surtout le sentiment d’être traitée à ma juste valeur dans les deux cas. Parce-que je ne laisse plus les gens ou les évènements me faire me sentir mal.  Et ça, je trouve que ça m’a donné une confiance en moi et un équilibre très « sains ». Donc si à travers le temps l’un de vous trouve la même valeur à ces petites phrases, cet article aura servi. J’en profite pour vous demander si vous aussi, de simples petites phrases ont changé votre perspective ? Ca serait super de me les mettre en commentaire, ça m’ouvrira peut-être encore vers d’autres choses   Vous aimerez aussi :Be careful what you wish for #fashionworldTAGPetits souvenirs émus de ma vie de salariéeHappy New Year ! Spread the love...
Les écrans et moi
5-11-2015 01:20:30
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Aujourd’hui je voulais vous parler d’une addiction probablement incurable : les écrans ! Il y a ceux qui sont connectés toute la journée de leur ordinateur, leur smartphone et/ou leur tablette –dont je fais partie- et ceux qui regardent encore l’adresse d’un restau sur les pages jaunes papier –quelqu’un en connaît ?-. Comme vous vous en doutez, entre mon travail, mon blog et ma timidité qui m’incite à être beaucoup plus active sur les réseaux sociaux que d’aborder les gens dans la vie de tous les jours, je passe beaucoup de temps sur les écrans. Je me rappelle l’an dernier lorsque nous étions à Bali nous avions chacun amené nos 3 écrans soit 6 pour nous deux… Limite on avait plus d’écrans que de slips propres (je déconne hein, mais quand même un peu ridicule !). J’avoue que le temps passé sur les écrans (18 heures par jour pour nous FACILE) frôle le ridicule en ce qui nous concerne, mais j’aimerais du coup savoir combien vous passez de temps vous sur vos écrans (et pas uniquement sur l’ordinateur : le smartphone, la tablette comptent aussi) ? Heureusement que nous n’avons pas la télé (certains arrivent à faire les deux en même temps mais j’admets que les programmes TV ne nécessitent pas vraiment 100% de l’attention de chacun…). Comme pour toutes les tendances, un mystérieux génie inconnu –qu’il y reste !- a inventé un mot et même un acronyme (ça fait plus médical ?) pour définir cette anxiété sociale : la FOMO (Fear Of Missing Out) qui veut dire la peur de manquer quelque-chose se passant sur internet. Par exemple votre meilleure amie est enceinte jusqu’aux dents, vous allez au restaurant et il n’y a pas beaucoup de réseau « OH MY GOD je dois rentrer. ». Non, c’est bon, termine ta salade, ça devrait bien se passer. Alors en ce qui me concerne j’avoue que je ne suis pas sûre d’y correspondre totalement parce qu’en réalité je passe un peu ma vie sur l’écran et qu’une petite pause d’une heure n’est pas désagréable. Par contre ce qui me frustre énormément si je n’ai pas mon téléphone ou pas de réseau c’est de ne pas pouvoir chercher d’infos en ligne. C’est pourquoi j’ai préféré investir dans un forfait chez Orange qui offre une meilleure couverture mobile plutôt que dans un forfait premier prix. Du genre je suis en train de parler d’un truc un peu technique sur lequel j’ai lu des infos récemment mais je ne me rappelle plus de ma source ou de détails importants, j’aime bien fouiller un peu pour alimenter la conversation et documenter mes propos (probablement parce qu’il faut que j’ai toujours raison, symptôme que j’acronymerai moi-même « FQJATR » comme un syndrome super flippant). Donc oui ça veut dire que je suis sensiblement énervée quand je n’ai plus un accès immédiat pour rechercher des infos, mais après dû à ma présence quasi constante sur les réseaux, ce qui me fait peur n’est pas vraiment de manquer le dernier repas de ma BFF, mais surtout de perdre l’accès aux infos et à l’interaction. Que cela rentre totalement dans la définition ou pas, il s’avère que je suis bien incapable de circuler sans, au moins, mon smartphone. Et vous, pensez-vous être complètement accros à internet ? Vous aimerez aussi :Pourquoi les marques ne savent pas utiliser les blogs et les réseaux sociaux ? Why brands are lost with blogs and social media…Freeprints : vos impressions photos gratuitesAyung Resort (suite et vidéo)How to get away with murder Spread the love...
Ces phrases que l’on entend souvent lorsque l’on n’a pas d’enfants après 30 ans
4-11-2015 02:29:16
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Aujourd’hui, je vais parler d’un sujet personnel et en même temps universel : la maternité. Je ne suis pas maman et je vous avoue que je sature complètement du nombre de réflexions qu’une femme sans enfants peut entendre inlassablement quand celle-ci n’a pas le bon goût de se reproduire ! Quand on me demandait si je voulais des enfants à 20 ans je disais « Oui… dans longtemps ! ». Maintenant je réponds « Je ne sais pas, on verra, pour le moment je n’y pense pas. » Bien entendu j’ai le droit à : 1/ « Il va peut-être falloir te magner, A TON AGE, on n’est même pas sûrs que ça fonctionne encore ! » Ben ça tombe bien, j’ai tout prévu, ce soir 19h06 Tagada tsointsoin, accouchement dans 9 mois, on ne badine pas avec le timing, surtout avec mes vieux os ! (morue !) 2/ « Ah bon mais comment ça se fait ? Tu es malade ? Tu ne peux pas en avoir ? -regard de cocker abandonné sur l’autoroute-«  Comme si ça ne pouvait être qu’une maladie physique ou mentale -si tu les laisses parler assez longtemps-. La vraie raison c’est que je n’y pense pas. Jamais. Je pense à mon travail, à mon Banjo, ma famille, à la danse, à la musique, à mes prochaines vacances tout plein de trucs mais je ne pense jamais « Tiens, si je me reproduisais ce soir ! « . Je ne sais pas pourquoi, ça ne me vient tout simplement pas à l’esprit. Accessoirement, j’ai effectivement une maladie qui fait que ma capacité à avoir des enfants est incertaine mais pas forcément inexistante et je fais partie des gens qui pensent que si ça doit arriver, ça arrivera, quel que soit mon âge ou l’étât de la tuyauterie. Ceci étant je trouve un chouille intrusif que tout le monde se mêle de mes ovaires. 3/ « Tu en voudras quand tu auras trouvé l’homme de ta vie » Ben mince alors ! 10 ans avec le Banjo, et tu m’annonces que ça n’est pas l’homme de ma vie. Il est temps que je le largue et que je trouve un géniteur ! MERCI pour tes conseils éclairés ! 4/ « Tu verras quand tu en auras tu les aimeras trop ! » Oui, merci, ENCORE HEUREUX, je compte bien aimer mes enfants, c’est pas franchement une news flash. Par contre juste au cas où je ne kiffe pas tant que ça mon rôle de maman, ça se passe comment le S.A.V. ? Non parce-que certains ont eu des soucis avec la tendance congélos, donc je demande : Si vraiment je me dis que ça n’est pas fait pour moi et que je serai une mauvaise mère, suis-je obligée d ‘aller jusqu’au bout de ma période d’essai de 20  ans (renouvelable) ? 5/ « Tu verras, moi, maintenant que je suis mère j’ai trouvé un sens à ma vie » Excuse-moi de trouver ça triste. Je trouve formidable l’amour d’une mère pour ses enfants et la dévotion, l’abnégation, etc. mais même sans être maman, j’arrive à trouver plein de trucs super chouettes dans ma vie sans avoir à lui trouver un sens pseudo-ésotérique en découvrant l’amour inconditionnel pour un enfant. Je suis ravie que tu donnes le sens que tu veux à ta vie, laisse moi donc donner le sens que je veux à la mienne. 6/ « Tu n’es qu’une égoïste » Si on commence à se donner des petits noms : est-ce que ça n’est pas égoïste d’absolument vouloir mettre un enfant au monde dans ce monde de brutes ? « Bienvenue dans un monde où l’on peut encore se faire buter pour sa religion, sa couleur de peau ou son orientation sexuelle, fiston ! » Et dans le fait de l’idéaliser comme une « meilleure version de nous » (il aura mes yeux, ta bouche, etc.) n’y a t’il pas un brin de narcissisme ? Juste un brin ? On peut creuser plus longtemps sur les raisons si tu veux  ? 7/ « Il n’y a jamais de bon moment pour avoir un enfant, faut y aller ! » Oui enfin, je suis assez certaine qu’il vaut mieux en avoir quand on a une situation amoureuse et professionelle stable que lorsqu’on peine à payer son loyer ou que l’on entretient une relation bancale ! 8/ « Ton mec va te larguer pour une autre qui lui fera plein d’enfants ». Ben tu disais plus haut que ça n’était pas l’homme de ma vie apparemment, donc les vaches seront bien gardées, non ? Plus sérieusement, qui a dit qu’il en voulait ? Et si il a attendu que je ne puisse plus en avoir pour aller en faire avec une autre : est-ce vraiment une grosse perte ? Voilà un best-of de ces conversations qui m’ennuient profondément… Parfois les gens veulent t’imposer leur vision des choses, de la vie, et ne veulent pas comprendre une seconde que ce qui est bon pour une personne ne l’est pas forcément pour d’autres. Et ça c’est quand même un tantinet saoulant. Je respecte et suis même admirative de mes copines mamans, mais je ne critique les choix de vie de personne et j’entends bien qu’on me lâche sur mes choix de vie à moi. Mon utérus, ma life. Il y a tellement de gens qui veulent suivre un modèle de famille idéale quasiment imposée et finalement ça donne bien des drames familiaux dans les faits divers. Cette dictature de la petite maison dans la prairie n’est pas faite pour tout le monde, ne forçons pas certains modèles aux gens qui ne sont pas prêts ou n’ont tout simplement pas l’envie. L’ENVIE. Pour un enfant c’est important, non ? Et vous, que pensez-vous de tout ça ?   Vous aimerez aussi :Big Boobs Anonymous : 7 raisons d’aimer une petite poitrine =PPartyLite – Just DessertHelpling : mon expérience !Petits souvenirs émus de ma vie de salariée Spread the love...
La Crête
2-11-2015 07:00:28
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Mea Culpa, je ne vous avais pas encore parlé de notre voyage en Crête ! Pour fêter nos dix ans de rencontre, nous avons choisi la Crête et nous voulions l’ hôtel le plus romantique possible (et la vue ci-dessus au réveil fait assez bien l’affaire, vous ne trouvez pas ?). Il y a bien longtemps que nous souhaitions nous rendre en Crête, et pour vous donner le contexte, c’est complètement épuisés que nous nous y sommes rendus. Je ne cessais de dire au Banjo que je n’allais plus tenir bien longtemps sans vacances, et deux jours avant le décollage, je rentrais pour la première fois chez moi en pleurant et en disant « Stop. Je ne peux plus. » Le Banjo m’a dit « Allez, plus que deux jours à tenir et on est dans l’avion ». Cette semaine de soleil, de lumière, de chaleur, de glande, j’en avais vraiment besoin. Et très franchement malgré quelques petits bémols je ne regrette pas d’y être allée. D’abord nous avons découvert une nouvelle destination, et qui plus est, un endroit où on mange vraiment bien ! Les salades crêtoises, j’en ai mangé tous les jours sans jamais m’en lasser ! La vue était sublime où que l’on soit et nous avons fait le plein d’images colorées pour un bon moment ! Nous avions une plage avec peu de vagues ce qui n’est pas le cas partout en Crête -beaucoup d’endroits sont interdits à la baignades-. Par contre cette plage était pleine de rochers et de pierres, il fallait faire attention et marcher avec de bonnes chaussures dans l’eau. En dehors de l’hôtel, j’ai trouvé les prix vraiment très accessibles en Crête et la nourriture vraiment bonne. Pour notre jour d’anniversaire de rencontre nous avions réservé le restaurant de langouste de l’hôtel qui était assez chic, mais je trouve que ça manquait un peu de saveur, j’étais assez déçue par les plats. Quoi qu’il en soit, nous avons quand même passé une bonne soirée jusqu’à ce qu’une chanteuse vienne nous brailler la sérénade à un volume pas des masses romantique… En ce qui concerne l’hôtel Sea Side, nous nous attendions à autre chose. Sur les photos on a l’impression que l’on est seuls au monde, mais en fait c’est un all inclusive donc même si la vue est très jolie, il y a peu de place pour l’intimité ! Au restaurant, vous serez parmi la horde de touristes venant des pays de l’est ou de français retraités. A la piscine, c’est un peu la mission pour trouver un transat et malgré qu’il y ait une piscine « pour tout le monde » et une piscine « seulement pour adulte » on ne peut pas dire que celle pour les adultes soit calme non plus ! Et l’eau n’étant pas chauffée je n’ai pas toujours eu le courage de me tremper en entier (la mer était bien meilleure !). Bref, comme tous les all-inclusive, l’hôtel avait un côté usine pas du tout à notre goût mais on ne pouvait pas le savoir. Quelques trucs nous ont bien énervés, comme les générateurs des piscines privées qui étaient placés devant notre chambre et qui se mettaient en route à -wait for it !- 3 heures du matin ! Ironique, non, pour un couple qui fuit son domicile car il ne peut jamais s’y reposer ? Et ben si. Et bien entendu, pour accompagner ce charmant bruit la chambre était envahie de mille-pattes pendant la nuit… et ça j’ai bien envie de te dire que c’était moyen agréable. Pour finir, c’est l’accueil général dans l’hôtel qui nous a déçus : on avait clairement l’impression de les gonfler dès qu’on approchait le personnel à moins de 10 mètres… Nous n’avons pas fait d’excursions à cause de la représentante qui les vendait. En fait au départ elle m’a vraiment braquée car elle a essayé de nous raconter des salades grosses comme une maison du genre que ses excursions n’étaient pas chères car elle avait payé 50 € par personne pour aller à la Tour Eiffel ! Avec un petit clin d’oeil genre elle nous renseigne parce-que, tu vois, comme on est parisiens on ne visite pas la Tour Eiffel et on ne sait pas à quel point les prix sont élevés.Donc par rapport ses excursions sont peu chères. Sauf qu’on y était une semaine avant, à la Tour Eiffel, pour faire visiter la cousine du Banjo et que c’était dans les 14 euros avec l’ascenseur pour aller tout en haut (ça a un peu augmenté il me semble). Donc option A elle s’est fait pigeonner comme rarement vu, option B elle se foutait clairement de nos tronches pour vendre sa came. Et bon moi je n’aime pas des masses que l’on me prenne pour un pigeon, donc j’ai dit au Banjo qu’on irait glouglouter ailleurs. J’avoue que ça a été un fail TOTAL, car en fait il n’y avait pas de vente d’excursions autour de l’hôtel donc on était obligés de passer par eux. Du coup on a voulu aller s’inscrire à celles qui nous paraissaient sympas mais quand on est arrivés au bureau de Benji-la-malice il y avait un panneau « EN CONGES ». Ah ouais t’es comme ça toi ? Non mais c’est nous « en congés » ! Bon ben pas d’excursions. On s’est consolés en se disant qu’elles étaient quand-même bien chères et que ça nous obligeait à nous lever tôt. Si on avait su conduire on aurait loué une voiture mais on ne sait pas donc OH BEN TIENS, si on allait siroter notre smoothie au bord de la piscine ?  Ouais, on n’a pas vraiment regretté de ne pas visiter finalement. On le fera la prochaine fois. Nous étions là pour nous reposer, voir de beaux paysages, bien manger, décompresser ! Et même si nous avons assez mal dormi et que nous ne pensons pas que cet hôtel mérite vraiment ses 5 étoiles, cette semaine nous a permis de déconnecter un peu et de recharger les batteries ! Alors finalement je pense que je retournerai en Crête, mais dans un hôtel différent. Sea Side Resort and Spa Aghia Pelagia, PC 71500, Heraklion Crete, Greece   Vous aimerez aussi :4 jours à Dinard pour le festival du film britanniqueSplendide LovinaUne semaine au club med El Gouna (Hurghada)Bye-Bye SF ! Spread the love...
FoodChéri
1-11-2015 17:17:16
Mélo l'imparfaite
  Salut les amis !   Aujourd’hui je vous parle d’un site que j’ai testé : il s’agit de FoodChéri. Le concept ? Des plats livrés en moins de 20 minutes à domicile à vélo (+ écolo), préparés par un chef avec des ingrédients frais. Un choix restreint pour privilégier la qualité, la fraîcheur et conserver des petits prix. Juste après votre commande, vous recevrez des recommandations sur la façon de réchauffer votre plat à la livraison ainsi qu’une idée du délai de livraison. En ce qui concerne mon expérience, j’ai dû attendre quelques jours pour voir arriver des plats sans viande sur la carte et j’ai jeté mon dévolu sur ces crevettes curry au prix de 9,90 €, qui sont effectivement arrivées chez nous très rapidement grâce à un livreur tout sourire. J’étais un peu contrariée que le plat ne soit pas chaud au départ, car je me disais que dans ces cas, ça donnait l’impression de réchauffer un plat tout prêt, mais finalement je peux vous assurer qu’après avoir réchauffé notre plat nous avons bien senti au goût que les produits étaient frais et bien cuisinés. Je pense honnêtement que ce concept cartonnerait encore plus si ils faisaient des livraisons pour le repas du midi (moi en tous cas ça m’intéresserait davantage car j’ai plus de temps pour cuisiner le soir que le midi) ! A Paris, il est tellement difficile de manger sainement à sa pause déjeuner, que si ils livraient dans les bureaux, je suis persuadée que beaucoup de gens préfèreraient un plat sain à un sandwich ! En ce qui concerne le dîner j’y reviendrai sans doute car je trouve le prix très correct. Bisous ! Vous aimerez aussi :Restaurant Le BerkeleyLa rose de FranceIndian House, Paris 14Le 16 Haussmann Spread the love...
Qu’on leur coupe la tête !
27-10-2015 19:40:38
Mélo l'imparfaite
Tee-shirt : DDP Woman Veste : DDP Woman Jean : Freeman T Porter Chaussettes : Achile Sneakers : Buffalo Hello la compagnie, Voici un look passe-partout pour cette mi-saison en denim-baskets pour déjeuner avec un ami. Le jean Freeman que je ne vous présente plus, mes éternelles buffalos et chaussettes Achile, vous les connaissez et cette fois-ci pour le haut c’est chez DDP que j’ai flashé sur ce tee-shirt de la collection inspirée par Alice au pays des merveilles, plus précisément de la reine de coeur « Qu’on leur coupe la tête ! ». Je trouve que ça me ressemblait tellement (pas ce personnage, mais l’ironie du tee-shirt) ! Je le trouve rock et drôle au possible ! La veste/blouson est légère, idéale quand il fait bon et elle a un petit côté biker rock que j’adore ! D’ailleurs, en parlant d’eux, saviez-vous que dans les boutiques du réseau DDP, il y a un ce moment un jeu jusqu’au 5 novembre 2015, où, lorsque vous passez en caisse, vous pouvez tirer une carte et remporter jusqu’à 200 € de shopping (il y a différents lots du tatouage éphémère au bon d’achat). Alors il vous plaît sinon mon petit look ? Alors c’est parti ! Si vous bavez d’envie sur mon tee-shirt j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer : vous allez pouvoir le gagner ! Lot : 3X1 tee-shirt DDP « Qu’on leur coupe la tête » –Liker ma page Facebook ici  (indiquer sous quel pseudo) et celle de DDP ici ! –Laisser un commentaire sous cet article avec votre adresse e-mail dans le corps du texte (c’est important que ce soit dans votre message et non dans la case notée « e-mail » uniquement car je ne peux pas voir toutes les participations dans la partie admin de WP ). Si vous ne souhaitez pas que votre e-mail soit lisible dans le commentaire vous pouvez me l’envoyer en MP sur facebook ou par mail mais précisez-le. J’accorderai une chance supplémentaire pour chaque partage et follow sur les réseaux sociaux mais ça n’est pas obligatoire. 2 chances supplémentaires pour les follows instagram. Le jeu commence à la publication de cet article et se terminera le 3 novembre 2015 à 23h. Un tirage au sort sera effectué ensuite avec le logiciel The Hat. Les lots seront envoyés directement par le partenaire aux gagnants. Jeu réservé aux habitants de France métropolitaine. Bonne chance ! EDIT : Les gagnants sont Amandine Sauret, Elodie Friedman, et Simone Garfunkel, BRAVO ! Vous aimerez aussi :Le douteGoodbye sunshine1001 jeans but Freeman is my number 1It’s sunday. Nobody cares. Spread the love...
4 jours à Dinard pour le festival du film britannique
25-10-2015 22:44:28
Mélo l'imparfaite
Bonjour les copains ! Vous avez eu un aperçu sur les réseaux sociaux; nous avons été invités au festival du film britannique de Dinard début octobre. Le Banjo et moi, fans de cinéma, étions aux anges ! En plus nous avons réalisé que nous ne connaissions pas la région et c’était vraiment très joli ! Dinard est une ville petite mais avec une vue à couper le souffle, où que vous soyez ! A l’occasion du festival, la ville était remplie de drapeaux britanniques et de décos spéciales. Pendant le festival nous avions un pass presse qui nous permettait d’asister à toutes les projections des films mais aussi de participer aux red carpets et aux galas. Si le gala de la soirée d’ouverture s’est fait dans la plus grande décontraction, j’ai un peu plus senti le stress pour la cérémonie de cloture (voir la deuxième partie de ma vidéo ou comment marcher sur le tapis rouge avec autant d’yeux braqués sur soi) ! Lors du gala d’ouverture, nous avons découvert le jury et son président Jean Rochefort qui a vraiment fait l’unanimité pendant tout le festival, aussi bien au niveau des autres membres du jury, de la presse ou des spectateurs. De l’humour, de la bienveillance, de la disponibilité avec son public, il a conquis tous les coeurs, sans exception. C’était drôle pour moi d’entendre cette voix si particulière faire des blagues à côté de moi, cette familiarité, cette vivacité. En ce qui concerne les films que nous avons vus, notre coup de coeur allait indéniablement à « Up & Down » avec Aaron Paul, Pierce Brosnan, Toni Collette, qui raconte l’histoire de 4 suicidaires qui se rencontrent sur un toit -d’où ils comptaient sauter- et qui, finalement décident de faire un pacte ensemble et de redonner un sens à leur vie… Un film parti assez bizarrement mais plein d’émotions, de petites joies et de philosophie… J’en suis sortie toute retournée ! Ma plus grosse déception, en revanche, a été American Hero, dont nous avions TELLEMENT entendu parler, mais j’ai trouvé le film d’un ennui fou ! Je m’attendais vraiment à autre chose, de la drogue, des femmes, du ghetto, un père à moitié foireux qui essaye de se racheter mais un super-pouvoir mal exploité dans l’histoire. Bref, je n’ai pas compris l’enthousiasme qu’il a suscité ! Enfin, pour la performance d’actrice j’ai été très touchée par Charlotte Rampling dans « 45 ans« , même si le film est un peu long, mais il est aussi plein d’émotion et Charlotte est d’une justesse incroyable. En tous cas pour nous, c’était super intéressant car nous avons découvert beaucoup de choses que nous ne connaissions pas forcément et nous avons pu goûter à plusieurs genre en très peu de temps. Entre chaque projection nous en profitions pour faire des ballades dans Dinard Et bien sûr, nous avons pris un peu de temps pour nous rapprocher de notre jury, et je peux vous dire qu’à Dinard l’ambiance est assez décontractée alors les stars sont très accessibles et disponibles donc c’était très agréable d’être reçus avec la banane (surtout que  je suis hyper timide donc j’angoissais de faire des interviews !). Finalement, je n’ai pas pu faire mon interview vidéo de Natalie Dormer qui en a décidé autrement. Je m’en excuse auprès de ceux qui m’ont transmis leurs questions mais c’était totalment indépendant de ma volonté. La cérémonie de cloture du festival a eu lieu le samedi soir et c’est « Couple in a hole » qui a gagné le hitchcock d’or et a fait l’unanimité auprès du jury. Après cette cérémonie, nous nous sommes tous dirigés vers le gala de cloture pour fêter ce chouette évènement et se réunir avant notre retour le lendemain, dans une ambiance toujours casual chic et bon enfant. C’est vraiment ce qui m’a frappé et plu dans ce festival, l’humilité de chacun, à commencer par les artistes et les équipes de films. En tous cas nous avons été ravis d’y participer ! Pour vous donner un aperçu plus vivant, voici une vidéo montée sur le festival mais je suis désolée quelque chose bug et fait quelques « coupures noires » au début de la vidéo… Le temps de trouver comment y remédier, je la partage tout de même et au pire, le plus intéressant est dans la deuxième partie Bisous à tous ! Vous aimerez aussi :Le bonheur est dans Lakaz Chamarel20 ans d’écartUbud -centreLe Banyan Tree Ungasan – Bali Spread the love...
Le 16 Haussmann
23-10-2015 22:21:42
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, On se retrouve aujourd’hui avec une nouvelle bonne adresse de restaurant sympa inauguré ce midi, toujours sur le principe des promos sur le site Lafourchette (si vous ne connaissez pas encore inscrivez-vous sur le site gratuitement et bénéficiez de remises jusqu’à 50% sans aucune contraintes. J’utilise ce site depuis des années et ça m’a vraiment permis de découvrir de belles adresses et de faire des économies). Je voyais un ami que je vois souvent dans des crêperies et je me suis dit qu’il devait en avoir marre des crêpes donc je lui ai proposé un restaurant un peu plus sympa en promo sur Lafourchette. J’ai choisi le 16 Haussmann et je ne le regrette pas ! Un décor chic mais simple, sans fioritures, un service attentionné et rapide, des plats simples mais bons ! Nous avons très bien mangé dans une ambiance un peu feutrée, comme on aime (pas de voisin de table qui braille à 200 décibels sur le détail du contrat qu’il vient de signer, par exemple). Pour démarrer nous avons eu droit à un petit amuse-bouche au melon, puis nous avons enchaîné sur des ravioles aux langoustines en entrée et du St Pierre avec des carottes en plat. Personnellement ça m’a suffit, c’était léger et bon, pas de grande surprise dans l’assiette, mais tout à fait correct avec la réduction de 50%. Allez, je vous laisse quelques photos pour vous mettre l’eau à la bouche ! 16 Haussmann 16 boulevard Haussmann 75009 Paris PS : Je participe aux Golden Blog Awards… Si tu as une minute tu peux cliquer tous les jours sur ce lien, puis sur « je vote » :  http://www.golden-blog-awards.fr/blogs/melo-l-imparfaite.html MERCI ! Vous aimerez aussi :La café FauchonHorus, music & le saut du loupLa Brasserie du LouvreUne Saint Valentin au bar à huîtres Spread the love...
Pulpe de vie
18-10-2015 23:41:22
Mélo l'imparfaite
Hello les copains ! Je vous avais déjà parlé de Pulpe de Vie il y a un an ou deux, en efet j’avais craqué déjà à l’époque sur leurs produits bio, 100% naturels, made in France et au design plein d’humour et de bonne humeur. En plus de tout cela les prix sont tout à fait abordable alors pourquoi s’en priver ? J’ai essayé d’autres produits histoire de voir si la qualité était toujours au rendez-vous et voici mon bilan : –L’amant du soir : une crème de nuit anti-âge au parfum 100% naturel de cassis. C’était le produit sur lequel j’avais le plus de doute (il est vraiment difficile de trouver une crème parfaitement adaptée à ma peau)  mais c’est celui que j’ai le plus aimé ! Je me réveille avec la peau douce et lissée et ma peau sensible n’est pas du tout agressée. Je recommande cette crème à l’infini et au-delà ! –Embrase-moi : Le soin teinté pour les lèvres qui les hydrate et les nourrit tout en les colorant de façon très naturelle. Personnellement la couleur correspond exactement à la couleur de mes lèvre et me permet d’avoir meilleure mine au réveil -où suivant le niveau de fatigue les lèvres peuvent être un peu décolorées et deshydratées-. Un gros coup de coeur pour ce produit que la marque va cependant arrêter d’ici la fin du mois. Si vous voulez l’essayer dépéchez-vous d’aller l’acheter, je vais m’en faire un petit stock d’avance en attendant de trouver quelque chose d’équivalent. –Shake me baby : Une eau micellaire qui fait huile démaquillante, ce soin à la tomate et au pamplemousse vous rafraîchit et vous hydrate du matin au soir. Le démaquillage des yeux est doux, je le précise si comme moi vous avez les yeux sensibles, mais pour un simple débarbouillage le matin vous serez heureuse de retrouver sa bonne humeur également ! –Fais-moi de l’oeil : Un contour de l’oeil que je mets en masque le soir avant d’aller me coucher … Une couche épaisse autour de l’oeil et je me réveille avec des cernes très nettement atténuée. J’en remets une couche toute fine le matin avant d’appliquer ma crème mais j’avoue que son aspect gel est rafraîchissant et c’est assez efficace ! C’est un sans faute pour moi, Pulpe de Vie est la preuve que l’on peut faire des produits Bios à des prix raisonnables tout en étant très efficaces. C’est un gros coup de coeur !   Vous aimerez aussi :Cosmétiques : le bio, le naturel, oui mais où et comment ?Biopha NatureDes news de tout #4Test de la crème prodigieuse nuit (concours inside) Spread the love...
Nouveaux venus dans mon make-up
17-10-2015 18:11:39
Mélo l'imparfaite
Soin : Mission Perfection Serum de Clarins Poudre compacte : Sublime Sun de l’oreal RAL : Rimmel moisture renew N°260 Amethyst Shimmer Eyeliner : Sephora Fard à paupière (haut) : Aquatic rose de Clarins Fard à paupière (bas) : Aquatic grey de Clarins Mascara : Truly Waterproof Mascara N°03 Aquatic Green de Clarins Fard à joue : The Balm Hello les copains, Aujourd’hui on se retrouve pour un petit focus make-up ! Je voulais vous demander votre avis sur quelques nouveautés que j’ai essayées. Pour faire un petit tour d’horizon, j’ai testé un serum clarins « Mission perfection » et je trouve qu’il est top à long terme pour donner un  coup d’éclat au visage : je sens ma peau lissée et mon teint plus éclatant, j’aime beaucoup ! Après j’applique ma poudre « soleil » de l’oréal que je vous avais déjà présentée mais la teinte est un peu orangée sur les photos plus que dans la réalité j’ai l’impression… Dans tous les cas je ne la rachèterai probablement pas car même si elle unifie je trouve qu’elle accentue mes rides et mes cernes… donc forcément je n’aime pas trop ! Pour les yeux j’ai appliqué des fards « aquatic » de chez clarins : le rose est trop peu pigmenté par rapport à ma carnation mais le gris est plutôt sympa et léger mais la couleur est bien fidèle à celle du pot. Pratique pour faire un smoky pas trop charbonneux ! Par contre j’ai aussi essayé le mascara « Aquatic Green » et je dois dire que je n’étais vraiment pas convaincue par la couleur au départ, mais en fait il est assez foncé donc de face on ne voit pas vraiment qu’il est vert mais de profil ça donne un reflet « plume de paon » assez funky tout en étant discret. Au niveau des cils il les allonge et leur donne du volume donc j’en suis finalement super satisfaite, je trouve que ça change un peu. Et vous, est-ce que ce reflet vert émeraude vous plaît ? J’ai mis du temps à me décider mais je pense que je vais finalement donner plus souvent une chance à des couleurs que je n’essaye jamais car ça me réussit ! Enfin, le rouge à lèvres vient d’une box, c’est un rimmel rose que je n’avais aucune intention de porter. Je trouvais qu’il faisait trop barbie. Et puis, un jour où j’étais pressée et en mode « premier truc qui me tombe sous la main », je l’ai appliqué et j’ai été étonnée parce qu’il est SUPER hydratant. J’adore. Moi qui ai toujours les lèvres sèches, je le trouve super confortable et en plus on m’a beaucoup complimentée sur sa couleur. Du coup je porte en ce moment un ensemble sur lequel je ne misais pas toujours, mais finalement je trouve le résultat sympa sans être bling-bling… Vous aimerez aussi :Coup de coeur pour the Balm : Focus Make-upDes news de tout ! #2Mon kit de survie au soleil…Ma green box Monoprix Spread the love...
Le Banyan Tree Ungasan – Bali
14-10-2015 06:55:23
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Je ne sais pas si vous vous en rappelez car j’ai pris un peu de retard sur nos aventures balinaises, mais je vous ai réservé le meilleur pour la fin ! Nous avons été invités à séjourner à l’hôtel Banyan Tree Ungasan et nous avons tout simplement eu le souffle coupé de notre arrivée à notre départ ! L’établissement est situé sur les falaises d’Ungasan avec une vue magnifique sur l’océan. Dès l’arrivée on nous fait une petite cérémonie pour nous bénir avec un peu d’eau et du riz (nous on aime bien la culture balinaise et la façon dont elle se traduit dans leurs habitudes alors ça nous fait plaisir !). Ensuite nous avons rejoint notre chambre qui est en fait une villa avec piscine privée et vue sur l’océan. En bonus un petit jacuzzi que l’on peut chauffer sur demande (mais il était déjà à bonne température ). La villa est très grande avec une salle de bain juste immense, une musique douce dès notre arrivée, un petit coin aromathérapie et une chambre avec accès direct à la piscine privée et vue sur l’océan. Honnêtement en ce qui concerne l’aménagement de l’espace on ne peut pas faire mieux, mais surtout c’est l’attention apportée aux détails et le sentiment de sérénité qui nous a envahi lorsque nous nous sommes installés dans notre « chez nous » temporaire. Vous savez ce genre de lieu dont la satisfaction en rentrant n’a d’égale que la tristesse au moment du départ. Je vous laisse visiter en vidéo d’abord (je sais que c’est un peu long et ça bouge mais ça vaut vraiment le coup de voir comment ça se présente, croyez-moi !) Au delà d’être l’incarnation du luxe dans la villa, le Banyan Tree propose aussi une piscine commune à la vue et la décoration fantastiques. Mais comment te dire que ça ne s’arrête pas là ? Ce qui nous a laissés sans voix au Banyan Tree, c’est aussi leurs restaurants ! Le midi nous avons mangé au Tamarind, une divine tuerie ! Tout était cuisiné à la perfection, il n’y avait rien à dire à part que la prochaine fois nous jeûnerons avant pour pouvoir ingurgiter le plus de plats possible là-bas. Il n’y a pas à dire quand un restaurant est parfait, on pousse des « oh ! » et des « ah! » toutes les 5 minutes ! Service excellent, anglais maîtrisé par tout le personnel, plats inventifs, bien cuisinés et tout simplement excellents, je crois qu’on peut dire que le Tamarind est mon coup de coeur culinaire de l’année ! Le soir nous avons dîné au Ju-Ma-Na au décor époustoufflant, vu des falaises sur l’océan, décor « all-white-everything »  romantisme et cuisine délicieuse, nous avons encore une fois été totalement sous le charme. Aussi, je le précise même si moi j’attends encore ma demande (AHEUUUM) mais ils organisent des mariages super canons dans cette magnifique chapelle de verre ! Bon sur ce, j’espère vous avoir fait rêver en vidéo et en photo autant que ce séjour a été un rêve éveillé pour nous. Le bonheur à l’étât pur, vraiment, et nous n’avons qu’une hâte c’est d’y retourner ! Banyan Tree Ungasan, Jalan Melasti, Banjar Kelod, Ungasan, Kuta Sel., Bali 80364 Vous aimerez aussi :La rose de FranceHappy birthday to me !La salle à manger, une bonne petite adresse dans le 15ème.Le brunch du Hyatt Madeleine Spread the love...
Escapade chez Lanson
13-10-2015 12:25:18
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie ! Vous allez bien ? La semaine dernière j’ai fait une petite escapade à Reims pour visiter les caves de Lanson ! Et oui, on approche de la fin de l’année et des caisses de champagne à commander alors c’était hyper intéressant pour moi d’aller en savoir plus sur ce Champagne. C’était une première pour moi et c’est toujours cool quand tu es complètement novice parce-que finalement tu apprends de A à Z ! D’abord, on est accueillis par une équipe sympa mais surtout passionnée qui a vraiment le goût du partage, ensuite on découvre un peu l’histoire de la maison Lanson, puis on passe aux choses sérieuses : la dégustation. Là ça ne rigole pas, on t’explique bien la variété des saveurs et tu peux la constater toi-même. On goûte plusieurs champagnes de la marque et il est intéressant de constater qu’aucun ne se ressemble ! Parce-que quand nous sommes amenés à boire du champagne on ne compare pas forcément plusieurs d’entre eux l’un après l’autre et de ce fait, d’une fois à l’autre on ne se souvient plus vraiment. Par contre là en ayant trois champagnes différents avec les explications qui vont avec, j’ai nettement mieux capté les subtilités de goût. J’ai aussi appris qu’on pouvait introduire des arômes, comme le citron ou la menthe dans leur champagne « White Label », alors que ceux-ci n’auront pas du tout le même effet sur leur rosé ou le « Black Label ». C’est bon à savoir, moi qui mettais des fraises ou des framboises dans n’importe quel champagne pour faire « chic » (oui, je suis un peu la beauf de service). Je t’avoue qu’après trois coupes de champagne à 10h du matin, je commençais un peu à m’inquiéter car je ne bois pas très souvent et par conséquent je ne tiens pas bien l’alcool. Là rien à signaler cependant -à part une grosse envie de faire pipi pendant la visite des caves, évidemment quand il n’y a pas du tout de toilettes, tu sais bien que je fais toujours de mon mieux pour me faire remarquer-. Ceci étant, à part ma petite danse du pipi en frétillant sur la pointe des pieds (toi même tu sais !), la visite des caves était impressionnante, je ne m’attendais pas à ce que ça soit aussi grand. Après cette visite nous sommes allés dans un endroit mystérieux se situant dans la forêt…à Verzy. C’était le Perching Bar. Situé en hauteur le décor est super mignon et offre une vue sur la verdure, ça doit être encore plus joli en été ! Le but du jeu ? Nous faire déguster différents champagnes en fonction des mets que nous mangions. Non mais là j’ai commencé à paniquer « Heu… combien de champagnes allons nous déguster au cours de la journée ? » « Sept ! ». AH. Prières et incantations dans ton corps pour ne pas te rouler par terre en fin de journée AVEC TEMOINS. En fait non ! Même pas un peu gaie ou de mal de tête. A l’aise Blaise. Tranquille Emile. Bref, t’as compris. On a bien mangé, on a marié les bons champagnes aux bons plats et c’est passé comme une lettre à la poste (mais certainement pas un colis chez chronopost… Bon, j’arrête les analogies moi !). Après toutes ces jolies découvertes, nous sommes rentrés au bercail en train ! Je ne suis pas une super connaisseuse en champagne mais je crois que c’est le Black Label qui a remporté la majorité chez Lanson… Après c’est bizarre, je n’étais pas fan du « White Label » nature mais avec le citron j’ai adoré… Il faut donc le savoir ! Ca reste un champagne accessible financièrement avec une grande variété de goûts proposés. Sinon l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer toujours avec MODERATION. Mais j’aime à penser qu’on est des gens plein de bon sens par ici et qu’on peut apprécier les bonnes choses intelligemment, pas vrai ? Ca m’a rendue impatiente d’être aux fêtes de fin d’année ! Bye PS : Je participe aux Golden Blog Awards… Si tu as une minute tu peux cliquer tous les jours sur ce lien, puis sur « je vote » :  http://www.golden-blog-awards.fr/blogs/melo-l-imparfaite.html MERCI ! Vous aimerez aussi :Mes coups de coeur Babalu #concours insidewhat’s new ?O.U.T.Pinking Spread the love...
Un pied dans l’hiver
12-10-2015 07:43:26
Mélo l'imparfaite
Montre : Karl Lagerfeld via Cleor Sweater : Holy June Shirt : Lace Pants : Mango Shoes : Jennyfer Hello les copains, Aujourd’hui un look un peu sérieux et plus chaud, ça y’est on rentre dans l’hiver et il faut commencer à superposer quelques couches ! Un look un peu citadin chic avec un pantalon noir déniché chez Mango (j’en ai essayé 12 et c’est le seul qui m’allait à peu près, même si sa largeur fait un peu clown sur moi, mais au moins je suis confortable !). Je peux enfin jeter la vieille loque de pantalon que je trainais depuis 7 ans (on ne parle jamais assez de la difficulté pour trouver un pantalon noir qui va bien !). Le top vient de chez Holy June, un e-shop chic et minimaliste, délicat et féminin. Normalement le « décolleté » se porte dans le dos mais comme j’avais une chemise décolletée, j’ai décidé de le porter devant aussi. Ma montre ultra-canon vient de chez Cleor qui vend désormais la collection de Karl Lagerfeld et même si j’avais trouvé celle-ci un peu « masculine », j’avais une vraie chouchoute noire et dorée que je vous présente ici car je la trouve ultra chic et tendance. Qu’en pensez vous ? Un petit bijou, non ? PS : Je participe aux Golden Blog Awards… Si tu as une minute tu peux cliquer tous les jours sur ce lien, puis sur « je vote » :  http://www.golden-blog-awards.fr/blogs/melo-l-imparfaite.html MERCI ! Vous aimerez aussi :Tropical d’automnePurepyjama EtamDes news de tout ! #2 Spread the love...
La café Fauchon
11-10-2015 17:24:39
Mélo l'imparfaite
Hello les copains !   Vous me connaissez bien maintenant et vous savez que j’aime la bonne bouffe ! Ca fait un bon moment que je voulais essayer le café fauchon et que j’avais repéré qu’il y avait parfois des promos sur le site Lafourchette (si vous ne connaissez pas encore inscrivez-vous sur le site gratuitement et bénéficiez de remises jusqu’à 50% sans aucune contraintes. J’utilise ce site depuis des années et ça m’a vraiment permis de découvrir de belles adresses et de faire des économies), mais les promos ne tombaient jamais au moment où nous pouvions y aller. Ce week-end, pour un total cocooning et bien être, le Banjo m’a proposé de se faire un bon restau, alors quand j’ai vu la promo de 30% du café Fauchon sur La fourchette, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai découvert l’endroit il y a peu, lors d’un évènement blogueuses je trouve que la déco est mignonne et le personnel particulièrement aimable. Je vous avoue qu’en ce moment avec les impôts sur le revenu et la taxe d’habitation, on réfléchit à deux fois avant de se la péter chez Fauchon, même avec une réduction. Mais bon, parfois il faut se faire un peu plaisir donc moi je me suis dit que j’allais tenter dans les plats les plus abordables. Et en fait ça tombait bien car ils me faisaient très envie. Nous avons tous les deux commencé par un velouté d’asperge avec une tartine de truite et radis. Franchement le velouté manquait vraiment de goût, la tartine était très bonne mais ne suffisait pas vraiment à remonter l’ensemble. En plat j’ai pris du cabillaud en croûte d’herbe qui était vraiment bon et le Banjo a pris de la lotte qu’il a vraiment aimé également. J’étais complètement calée après mon plat mais le Banjo a eu la place pour un fondant au chocolat qui était très bon. Pour conclure : Nous avons vraiment apprécié le service diponible et attentionné mais nous nous attendions à plus de surprises gustatives au niveau des plats. Tout était très bon mais pas non plus de quoi nous laisser extatiques et sans la réduction, je trouve que ça n’est pas un très bon rapport qualité-prix. Café Fauchon 30 place de la Madeleine 75008 Paris PS : Je participe aux Golden Blog Awards… Si tu as une minute tu peux cliquer tous les jours sur ce lien, puis sur « je vote » :  http://www.golden-blog-awards.fr/blogs/melo-l-imparfaite.html MERCI ! Vous aimerez aussi :Le 16 HaussmannHorus, music & le saut du loupLa Brasserie du LouvreFlâner et bien manger à Amsterdam Spread the love...
Pourquoi je blogue et pourquoi je me suis inscrite aux Golden Blog Awards
7-10-2015 18:28:21
Mélo l'imparfaite
Salut les amis, Comme vous l’avez-vu sur les réseaux je suis dans la rubrique lifestyle des Golden blog awards et je demande à ceux qui aiment mon blog, ou moi, ou qui, sur un malentendu, accepteraient de bien vouloir cliquer tous les jours sur « je vote » sur ce lien en bas à gauche. Pourquoi je blogue ? Je me suis dit que c’était l’occasion d’expliquer un peu pourquoi je blogue, pourquoi j’adore ça mais aussi pourquoi je me participe aux Golden Blogs alors que je ne suis habituellement pas forcément attirée par la compétition (et que je n’ai pas des masses confiance en moi pour gagner quoi que ce soit). D’abord, petite j’étais très souvent seule (j’ai un petit frère maintenant mais je n’ai pas grandi avec). Je ne m’en plains pas du tout, le calme et la solitude ont toujours été ma « zone de confort ». Je sais que certaines personnes ne supportent pas d’être seules, mais  en ce qui me concerne, même après une seule journée j’ai vite besoin de m’enfermer seule dans une pièce, non pas parce que « je n’aime pas les gens », mais parce-que j’ai juste besoin de me « recentrer » pour me rendre ensuite plus disponible pour les autres. Bref tout ça pour dire que mon père travaillait beaucoup, je le voyais surtout le dimanche soir et ma maman était crevée en rentrant tard du boulot donc vous imaginez qu’elle n’avait pas spécialement envie de jouer aux Mikados. Je n’ai jamais trop souffert de cette solitude que très ponctuellement, car j’avais toujours la compagnie d’un livre, de la musique, ou alors j’écrivais. J’écrivais des lettres à mes copines de l’école chaque jour, que je leur remettais le lendemain, j’écrivais des lettres à mes correspondants à travers le monde, j’écrivais mon journal intime, j’écrivais des chansons, j’écrivais des poêmes et j’écrivais des lettres à Michael Jackson. En primaire je me souviens que ma prof m’avait rendu ma copie les larmes aux yeux, et au collège que mon prof avait émis un doute sur le fait que mes poêmes soient de moi.  Ma tante elle, disait qu’être « diariste », c’était quasi une maladie mentale, à force. DIARISTE. Je me souviendrai toujours de ce mot qu’elle avait brandi comme un trophée, comme si il s’agissait d’une tare. En fait c’est juste ce que je suis, ce que j’ai toujours été. L’auteur de mes propres aventures. Elle me disait de faire attention avec « ma bosse de l’écrivain », que mes doigts allaient être tordus. C’était vrai, mon doigt a toujours cette bosse, mais je l’aime bien cette bosse. Elle a vu des années de mes émotions d’enfants couchées sur papier avec l’encre de mes stylos, qui me paraissait alors sortir directement de mes veines. Il y a une addiction très forte, presque charnelle, à l’écriture manuelle : voir de l’encre qui coule  sous ses doigts un peu comme si c’était notre sang, un prolongement de soi couché désormais sur le papier. Cette impression me manque en tapant sur mon clavier mais je m’habitue. Bref, c’est ce que j’ai fait un peu toute ma vie. Ecrire. Alors autant vous dire qu’à l’ère des blogs, je n’ai pas manqué d’en ouvrir un. D’abord un premier sur Windows live qui ne visait qu’à partager avec mes contacts des photos et morceaux de vie, ensuite un blog de coaching personnel sur blogger puis un blog de bons plans sur WordPress. Mais à chaque fois je laissais tomber, je finissais par ne plus avoir envie, notamment de gérer les trolls. Et puis à l’ère de Facebook de nombreux amis me disaient d’ouvrir un blog lifestyle pour partager mes restaus et voyages en photo. Je ne comprenais pas trop qui ça allait intéresser, j’avais envie, mais je ne savais pas trop comment aborder la chose. Et puis le Banjo, quand on était à San Francisco m’a dit « puisque cette ville t’ennuie tant, ouvre un blog, depuis le temps qu’on te le dit, ça t’occupera ! ». Alors j’ai commencé. Je ne voulais pas un blog trop spécialisé, non, je voulais un blog où je pouvais parler de tout ce qui me plaisait. Et il y a pas mal de sujets donc j’ai varié les plaisirs. Je suis bien consciente qu’il y a des gens plus spécialisés que moi dans le make-up ou la mode mais ce n’est pas grave, je prends plaisir à écrire et je prends plaisir à interagir avec vous ici,  sur Facebook, Twitter ou instagram et snapchat. C’est lorsque j’ai eu mes premiers commentaires que ça m’a vraiment boostée (oh my god, des gens me liiiisent). Et alors là j’ai mis les doigts dans l’engrenage du blogging qui est bien entendu plutôt addictif. J’entends tellement de gens qui disent que les blogueuses sont de vilaines filles profiteuses, vénales, qui se font de l’argent sur le dos de leurs lecteurs et n’écrivent que pour recevoir des cadeaux. Il est certain qu’une partie des blogueuses a peut-être cette démarche mais croyez-moi quand j’ai commencé le blog j’étais vraiment à 3 millénaires de ça. Je n’avais aucune idée du prix d une bannière, du prix d’un article de blog par rapport aux statistiquess, j’étais une grande naïve du marketing digital. Moi j’étais juste contente qu’on me lise. Parce-que finalement je retournais ENFIN aux sources. L’écriture, le partage, faire de nouvelles découvertes et rencontrer de nouvelles personnes. Dans un premier temps j’ai rencontré des lecteurs, des RP et des blogueuses adorables (il n’y a pas que des pestes et on ne se tire pas toutes dans les pattes, même si ça existe). J’ai aussi découvert des endroits magnifiques lors de mes voyages presse ou des produits supers mais pas du tout médiatisés. Ca fait partie du process, j’apprends petit à petit et je m’adapte parce que ça me passionne, mais ça n’est pas ce qui me motive. Pour moi l’expérience extraordinaire c’est de faire ce que j’aime et de voir que certaines personnes qui au départ avaient juste joué par hasard à un concours il y a trois ans, commentent encore presque tous mes articles. Parce-que ca les intéresse. Ou parce qu’on est un peu « copains ». Parfois même si je n’en parle pas, je suis humaine et j’ai moins le moral, voir vos gentils commentaires peut changer complètement mon état d’esprit. Alors oui, je ne vous le cache pas, le blog me permet parfois de faire des expériences que je n’aurais pas faites sans lui -et sans vous-, mais ce qui reste le plus extraordinaire c’est quand même d’écrire à quelqu’un. A quelqu’un qui revient me lire chaque jour, en plus ! C’est bien ça le plus motivant ! Pourquoi je participe aux Golden Blog Awards ? Pour en revenir aux Golden Blogs Awards je sais que certains ont trouvé étrange ma participation parce que que je suis pas très branchée compétition, que je pars souvent perdante (surtout que je me suis aperçue ensuite qu’enjoyphoenix participait… cette jeune fille est presque une star donc je ne vois pas comment je pourrais avoir plus de votes). Toujours est-il que j’y suis ! En fait ma décision est très récente mais est le résultat d’un sentiment bizarre qui trotte en moi depuis plusieurs années. Si vous me lisiez déjà à l’époque, peut-être vous souvenez-vous de ce jour où mon père est tombé malade et que j’écrivais cet article « Au nom du père ». Ce moment suspendu dans le temps où l’un de tes parents est aux urgences et que tu attends le verdict et que tu commences à te dire « Et si …??? ». Pour appeler un chat un chat, « et si c’était fini ? ». Non parce qu’un jour la fin arrivera, c’est juste qu’on s’oblige à ne jamais y penser. Et bref je n’en ai pas reparlé sur le blog mais depuis, à chaque problème de santé de ma mère ou de mon père, je me prends à faire des incantations. Bon, je ne connais pas des masses les paroles mais mes discussions avec l’au-delà donnaient à peu près ça : -Hey les gars, s’il vous plaît là, me faîtes pas ce coup là parce que je ne suis pas prête hein ! -Pas prête à quoi ? -Pas prête qu’il arrive un truc à mes parents  ! Déjà t’as fauché le keukeul Jackson, ça doit bien moonwalker au paradis, alors maintenant tu lâches mes parents tu seras bien urbain ! (en plus niveau divertissement, ça sera pas la même ambiance) -Vous dites tous la même chose. Pas prêts ! -Ouais ben moi je suis encore moins prête, j’ai pas eu le temps, j’ai pas eu le temps DU TOUT ! -Pas le temps mais pourquoi ? -Pas eu le temps de les rassurer, pas eu le temps de leur offrir ce que je voulais, mais surtout pas eu le temps qu’ils soient fiers de moi. Pas eu le temps de rien quoi. Alors fais pas ta… (conversation interrompue par un appel disant qu’en fait, c’était rien de grave…) OUF. Du Rab. Mais jusqu’à quand ? Alors tout petit ouf. Et donc depuis deux ans au moins je vis dans cette espèce de course contre la montre, de course à la performance pour essayer de ne pas me faire doubler par le temps ou la distance. Pour faire court, je crois que je suis une personne qui « s’en sort » parce qu’elle s’adapte et qu’elle se plie en quatre. De toutes façons mon père m’avait dit quand j’étais petite « Tu sais, on n’est pas des chanceux dans cette famille, tu ne gagneras jamais au loto alors tu as interêt à être une bosseuse.« . Et je le suis, ma foi. 16h, parfois 18h par jour et même le week-end. Ca ne me dérange pas, je ne compte pas et je ne demande pas la légion d’honneur. Mais comme je suis à mon compte depuis un bon nombre d’années et que je suis écrasée de charges sociales, je ne peux pas toujours me verser un salaire décent. C’est un choix que j’ai fait et je ne m’en plains pas mais du coup j’ai l’impression que mes parents s’inquiètent toujours un peu pour moi et ma vie de saltimbanque. Même si ils me connaissent et savent que j’irai toujours au charbon pour retomber sur mes pattes mais quelque part ils doivent se demander « jusqu’à quand ? ». Et je me rends compte que même si j’arrive à tenir le cap, j’ai un peu honte. Honte d’être éventuellement, un boulet moralement pour eux. Parce que je me suis toujours débrouillée moi-même dans la vie, mais que tout ce que j’ai fait, je l’ai « bien fait ». Voilà c’est tout. J’ai travaillé, j’y suis arrivé mais je n’ai jamais vraiment « brillé », en tous cas c’est l’impression que j’ai plus ou moins tout raté. En cours j’étais bonne mais je n’étais pas la première juste « dans les premiers », en chant j’étais bonne mais je n’avais pas le timbre de Tina Turner, en danse aussi c’était toujours bien mais juste pas assez exceptionnel. Finalement être « correct » c’est cool, mais il y a un arrière goût d’échec permanent. D’être « pas ASSEZ bien ». D’être dans les Jackson Five mais d’être Tito et jamais Michael. L’argent n’est pas ma motivation dans la vie, sinon clairement je ferais autre chose et je vivrai bien plus confortablement. Ces awards n’ont rien à voir avec ça. Aujourd’hui tout simplement, j’arrive à ce moment de ma vie où j’ai besoin de savoir que j’ai fait quelque chose de bien, quelque chose d’un peu « mieux ». Et j’ai besoin de dire  à Papa et à Maman « Vous avez vu ? On dirait que j’ai fait un truc pas trop mal ! ». J’ai besoin de voir qu’ils croient en moi, et -soyons fous- qu’ils soient fiers de moi. On se dit peu les choses dans ma famille, alors je me contenterais de l’entendre juste une fois si je peux. Et puis si c’est pas pour un Golden Blog alors je travaillerai sur d’autres projets, il n’y a aucun problème. Mais si il y a une mini micro-chance alors je la tente tout de suite. Et le fait que ce soit en rapport avec l’écriture, cette passion qui m’anime depuis que j’ai su manier un stylo, ça aurait tellement de sens pour eux comme pour moi. Autant vous dire qu’avant cet article j’étais en mode : « ça serait cool de faire plaisir à ma famille avec un award » mais de vous avoir déballé mes tripes et vous parler de ce qu’il y a de plus intime en moi, l’amour de mes proches, eh bien je dois dire que j’ai soudain drôlement la pression ! Merci d’avance à tous ceux qui voteront (et ceux qui ont réussi à lire ce pavé). J’espère que mon émotion en écrivant ces mots n’altère pas trop le texte et qu’il reste compréhensible. Alors si vous avez une seconde pour voter pour moi aux Golden Blog Awards (vous pouvez voter une fois par jour et par personne jusqu’au 27 octobre), je serais super heureuse. Pour voter c’est en bas a gauche cliquer « je vote » sur le lien http://www.golden-blog-awards.fr/blo…/melo-l-imparfaite.html (possibilité de voter tous les jours par personne si vous en avez la gentillesse et le temps). Allez, comme dirait Jean-Jacques : « Il suffira d’un signe… » Vous aimerez aussi :Versatile Blogger Award#Râling "Follow me BS"Taguée =PMa lettre à La Poste (au delà du réel). Spread the love...
Achile, la nouvelle collection
6-10-2015 12:41:29
Mélo l'imparfaite
Je vous ai déjà parlé longuement de mon amour pour la marque de chaussettes Achile ici, donc je ne vais pas reprendre l’histoire à chaque fois, mais je voulais partager avec vous mes coups de coeur chaussettes du moment dans la nouvelle collection pour ceux qui commencent déjà leurs emplettes pour noël, et surtout vous proposer de les gagner ! J’ai trouvé très sympa qu’il y ait plusieurs modèles en lurex que j’ai trouvé super festifs pour les femmes… je vais crâner de la chaussette dorée pour les fêtes ! Voici mes modèles préférés : LOT : 6X1 paire de chaussettes Achile Pour jouer : –Liker ma page Facebook ici et celle d’ Achile ici –Laisser un commentaire sous cet article en indiquant quelle paire vous souhaitez gagner parmi celles proposées ci-dessus (Femmes : 1, 2, 3 Hommes : 4, 5, 6 mais sachez que pour la 6 je ne suis pas sure de la couleur que vous recevrez, ça peut ne pas être gris). Merci de laisser votre adresse e-mail dans le commentaire pour pouvoir vous contacter en cas de gain (Je ne peux pas toujours voir le mail que vous mettez dans le formulaire… pour éviter les spams vous pouvez l’écrire avec des parenthèses ou me l’envoyer par MP facebook) J’accorderai une chance supplémentaire pour chaque partage et follow sur les réseaux sociaux mais ça n’est pas obligatoire. Le jeu commence à la publication de cet article et se terminera le 15 octobre 2015 à 23h . Un tirage au sort sera effectué ensuite avec le logiciel The Hat. Les lots seront envoyés directement par le partenaire aux gagnants. Jeu réservé aux habitants de France métropolitaine.       EDIT : Les gagnants sont 1 : Stéphanie Cardoso 2: Adamsch 3: Let’s lounge baby (as chouca) 4 Helena 5: Nath Nath 6 Florence LPK Vous aimerez aussi :Achile : Trouve la chaussette à ton pied !Le bluesMontparnasse, mon amour !C’est bientôt la rentrée… Spread the love...
The intern- Le nouveau stagiaire
6-10-2015 00:15:47
Mélo l'imparfaite
Hello les bôgoss ! Récemment j’ai pu assister à une projection en avant-première de « The intern » (apparemment le titre français sera « Le nouveau stagiaire ») avec ma girl Aurore au palais de Tokyo. En gros ça parle de Ben (Robert De Niro) qui est veuf et retraité et s’ennuie vaguement comme un rat suicidaire. Il apprend qu’une société proche recherche des stagiaires « seniors » et est recruté pour être l’assistant de Jules(Anne Hathaway), une sorte de mega PDG de start-up qui cartonne et qui n’a le temps pour rien d’autre que pour sa société. Comment Ben va-t-il s’adapter à son nouveau poste ? Jules l’acceptera-t-elle ? Tadam trop de suspense dans ton corps ! (ou pas) Vous donner mon impression : Alors c’est un peu confus car pour résumer j’ai trouvé le film assez mou et pas digne de Robert De Niro. Disons que sur la forme, je n’ai pas trouvé ça eblouissant. Par contre le film aborde un sujet très rarement abordé à mon avis sur les femmes qui réussissent, les sacrifices qu’elles font et le rejet qu’elles inspirent parfois à certaines personnes. Car oui, quoi qu’il en soit, et peu importe que l’on nous dise que la femme est l’ égale de l’homme, le fait est que dans notre conscience collective : femme = bobonne à la maison et  homme= costard cravate et eventuellement gros chèque. Et ce n’est que récemment que j’ai réalisé à quel point ça pesait sur ma vie comme sur celles de toutes les femmes mais aussi à quel point ça pouvait aussi bloquer mes initiatives à moi en me disant que je n’aurai jamais le support nécessaire donc je n’essaye pas. Et pourtant j’estime que j’essaye quand même pas mal de choses par rapport à celles qui ont démissionné de leur propre vie. Mais ça n’est pas assez. J’ai des barrières dans ma tête que je m’impose à moi-même malgré moi et qui sont un frein à ma réussite et je suis persuadée que nous sommes nombreuses. Du coup je dirais oui pour le fond et non pour la forme. (Ne me dis pas merci, je sais que je t’ai bien avancé) Vous aimerez aussi :Have you met TED ?20 ans d’écartL’Odyssée de PiThe walking dead Spread the love...
Tanadewa villas
29-09-2015 16:22:10
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Après notre séjour à Ubud, nous sommes repartis dans le sud de Bali direction Nusa Dua, région la plus ensoleillée de l’île. Vous connaissez notre goût pour le calme et l’intimité donc nous n’avons pas hésité lorsque le Tanadewa (Jl. Taman Giri No. 11, Banjar Mumbul, Nusa Dua,Phone: +62 361 8959 740) nous a proposé de séjourner quelques jours chez eux ! Des villas avec piscine privée et une vue sur la baie de Benoa (attention cependant, les villas sont situées sur la péninsule de Nusa Dua mais pas au bord de la mer. L’hôtel est en hauteur et dispose d’une vue sur la baie mais il faudra prendre une navette pour vous rendre à la plage). Les villas sont sur deux étages avec des installations modernes et luxueuses : douche et baignoire jacuzzi, grande chambre à l’étage et au rez-de-chaussée la piscine la cuisine et le salon… La déco est très jolie et si vous êtes en lune de miel vous pourriez bien ne plus vouloir sortir de votre villa ! En ce qui concerne la situation de l’hôtel, bien que vous soyez dans les terres de Nusa Dua l’hôtel propose une navette très régulière qui vous emmènera à la plage ou à Bali Collection (un centre commercial assez joli qui ne ressemble en rien aux nôtres mais que j’ai trouvé très cher -j’ai quand même trouvé mes Kettle chips sea salt & vinegar plus de 10$… tout va bien ! Des chips format normal en plus, aux states je les achète 3$ format famille -oui en fait ce sont les seules chips au monde que j’aime alors bon c’est compliqué et je ne suis jamais raisonnable quand on parle d’addictions-) A mon avis l’hôtel est définitivement plutôt pour les couples ayant envie de calme et de romantisme car il n’y a pas vraiment d’activités pour les enfants. Nous avons aussi testé le spa qui se présente un peu comme une villa et où nous avons pu recevoir un massage en couple d’une heure. Les thèmes de ce spa changent un peu, on choisit notre massage sur le thème de la terre, l’air, l’eau ou le feu et le soin est donc personnalisé entre plusieurs techniques de massage. Comme moi je suis une addict du massage balinais traditionnel, je préfère, mais vous pouvez bien entendu demander ce que vous voulez, le menu du spa est large ! Le restaurant se situe en hauteur et vous laisse admirer la baie pour le petit-dejeuner. Seul bémol  : cette tendance à laisser la télé allumée tout le temps. Je n’aime pas qu’il y ait une télé allumée quand je mange mais à part ça la formule était tout à fait correct. Voici comme d’habitude une petite video pour visiter Thank you so much Tanadewa for this peaceful stay ! Vous aimerez aussi :Maca Villas & The Grove dans la région de SeminyakChez nous, à BaliSuite et fin de notre séjour à BaliSplendide Lovina Spread the love...
Mon kit de survie au soleil…
26-09-2015 23:47:49
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Je vous parle beaucoup de mes vacances au soleil mais on ne parle pas beaucoup des soins supplémentaires sous les fortes chaleurs ! Si j’adore le soleil, j’aimerais vachement moins le cancer alors j’essaye de me protéger au maximum. Comme j’ai complètement cramé mon « capital soleil » quand j’habitais en république dominicaine (coucou les tâches sur la peau et les rides prématurées), je suis désormais obligée de me protéger avec des crèmes 50+. D’habitude je change assez souvent de marque car en je trouve rarement ce que je cherche. Mon problème réside essentiellement dans le « waterproof » qui n’est forcément pas toujours waterproof de compète, et il faut en remettre souvent (et personnellement ça me saoule de devoir sortir de la piscine pour me tartiner toutes les heures). Là je vous donne mon chouchou toutes catégories pour la protection de la peau : c’est la brume transparente 50+ d’Eucerin. Ce truc est génialissime : tu vaporises la brume exactement comme un vaporisateur d’eau pour te rafraîchir. La brume est transparente, pas de traces blanches et aucun besoin de l’étaler, vous n’avez qu’à laisser le « pschiiiit » agir. Je trouve ça tellement génial et pratique que ça ne me dérangeait pas d’en remettre plusieurs fois après ou pendant la baignade -le waterproof ayant ses limites-, et je pense que c’est un produit indispensable si vous avez des enfants moyennement patients pour la séance « tartinage de crème », une pulvériation côté pile et une autre côté face, et ils peuvent retourner faire des châteaux de sables… Bref pour moi c’était le solaire fétiche de cet été ! Par contre je ne la vaporisais pas le visage par peur de m’en mettre dans les yeux, alors j’ai opté pour l’option crème Réflexe solaire d’Avène. Elle est assez épaisse et certaines copines trouvent ça ennuyeux car effectivement comme elle est difficile à étaler on a l’impression d’avoir un « masque » blanc. Là encore tout dépend du contexte, en fait ce qui m’a plu ça n’était pas mon look, mais le fait qu’elle soit tellement épaisse qu’une fois dans l’eau je voyais une couche blanche sur mes épaules qui m’indiquait que ma protection était là et ne s’était pas diluée. Je comprends bien que pour certaines l’aspect « look » soit une priorité, pour moi c’est la protection qui prime, donc de ce côté là j’étais satisfaite et rassurée. Mais j’admets que ça n’est pas parfait d’avoir une couche blanche aussi « visible » même en étalant soigneusement, j’espère que l’an prochain ils sortiront une crème plus transparente et fluide mais tout aussi efficace, même dans l’eau. Avant et pendant mon exposition je vaporisais de l’eau thermale Uriage pour tenir sous la chaleur, protéger ma peau et humidifier mes cheveux (ma tête est la meilleure clim du siècle, si elle est rafraichie, je me sens tout de suite mieux. Du coup je me mouille les cheveux plusieurs fois par jour pour ne pas suffoquer). J’adore Uriage car je suis originaire de Grenoble -c’est mon côté chauvin- et ma maman utilisait beaucoup leur produits (on est toujours hyper influencée par sa mère non concernant les produits de beauté ?). Pour protéger le cheveux j’ai testé l’huile protectrice Phyto Plage qui humidifie et sent super bon, puis le soir j’appliquais l’ huile après soleil toujours de Phyto Plage pour un effet mouillé mais coiffé et pour hydrater mes cheveux. Une odeur légère et agréable me suivait ainsi toute la soirée et mes cheveux n’étaient pas désséchés ! J’ai découvert la marque Phyto cette année suite à des pertes importantes de cheveux et je vous en reparle bientôt car je trouve qu’ils ont de très bon produits très adaptés. Enfin, après un mois à Bali et un bronzage avancé, j’ai un peu pelé et pour éviter la peau de crocodile j’ai appliqué de l’huile nourrissante 5 sens de René Furterer, laquelle j’avais prévu d’utiliser pour l’hydratation de mes pointes de cheveux mais que j’ai finalement appliqué sur tout le corps et qui a bien fait l’affaire pour réhydrater ma peau et m’a servi d’après-solaire ! Voilà pour aujourd’hui ! Et vous avez-vous fait des découvertes innovantes ou particulièrement efficace concernant les protections solaires cette année ? Vous aimerez aussi :Mes alliés pour l’hiverAbsolue Kératine -René FurtererMa routine pour cheveux fins, secs et cassants chez Yves RocherBackstage Spread the love...
Komaneka Monkey forest
26-09-2015 12:18:28
Mélo l'imparfaite
Hello les beaux gosses, Aujourd’hui je vous parle d’un écrin au coeur d’Ubud où nous avons séjourné vers la fin de notre séjour à Bali. Depuis plusieurs années, je regardais de près les hôtels Komaneka qui sont tous super bien notés sur TripAdvisor (qu’on ne présente plus !). Par chance, cette année nous y avons été invités et j’ai pu apprécier les lieux ! Situé à deux pas de la forêt des singes (une des principales attraction touristique d’Ubud) l’hôtel est cependant accessible par une des rues les plus animées de la ville tout en étant au calme et entouré de végétation. Dès vos premiers pas dans l’hôtel, le service est très attentionné : on vous appelle par votre prénom et à chaque fois que vous franchirez la réception on vous dira « Welcome home ! ». Le luxe est dans les détails, je ne le dirai jamais assez ! L’établissement possède un grand terrain mais relativement peu de chambres, ce qui en fait un hôtel à taille humaine et leur permet de personnaliser le service au maximum. Il y a deux types de chambres : les suites et les villas privées avec piscine. Vous aurez beaucoup d’espace et une vue sur les rizières vraiment sympa. Niveau nourriture on peut voir qu’il y a un vrai chef qui fait des plats « maison » (chose totalement impossible dans un hôtel trop gigantesque où les restaurants sont presque des usines) et le petit-déjeuner est super bon, le personnel y va en plus toujours de ses petits conseils pour vous faire goûter de nouvelles spécialités. Nous avons pu tester le SPA et franchement je dois dire que c’est un des rares Spas où j’ai failli m’endormir tellement je me sentais « cocoonée ». Ah le bien-être, qu’est-ce que c’est bon ! J’avais envie de rester avec ma masseuse toute la journée ! Mais j’aurais raté l’heure du teatime à la piscine… Et le Banjo il ne rigole pas avec le Teatime, il faut y aller absolument (des fois qu’il rate des cookies !)… Celui-ci était servi au bord de la piscine super zen qui s’élançait jusque dans la jungle balinaise… La couleur de l’eau -émeraude- se confondait avec la couleur de la végétation, j’aime tellement quand la déco s’accorde avec la nature ! Avant de vous quitter je vous laisse avec une petite vidéo pour se balader ensemble dans l’hôtel, ça vous donnera une idée plus précise ! Thank you so much Komaneka for inviting us to discover your great hotel ! HOTEL KOMANEKA at Monkey Forest Vous aimerez aussi :Un week-end romantique à AmsterdamSan FranciscoChez nous, à BaliHappy birthday to me ! Spread the love...
Eclaé : le prodige des eaux roses
21-09-2015 13:33:53
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vous vous souvenez peut-être de ma récente routine avec les produits Eclaé, eh bien cette fois je suis allée étudier le phénomène de plus près car je me suis rendue à Aigues-Mortes pour mieux comprendre et observer les eaux roses. Vous connaissez sûrement -au moins de nom- les salins d’Aigues-Mortes pour son sel, mais connaissiez vous la marque de cosmétique Eclaé, dont le secret de l’efficacité réside dans la présence de la micro-algue Dunaliella Salina de Camargue, laquelle se développe dans le salin et possède un grand pouvoir anti-oxydant ? En dehors du fait qu’elle hydrate, protège et favorise le renouvellement cellulaire, cette micro-algue donne une couleur rosée à l’eau des salins, qui rend le paysage vraiment unique, surtout en été. Nous avons donc fait une escale rapide dans le sud (ça fait toujours du bien, rien que l’accent nous donne l’impression d’être en vacances !). Départ le matin de Charles de Gaulle (en passant par LaDurée, il faut bien prendre des forces !) nous avons commencé par la visite des remparts d’Aigues Mortes, cette petite ville avec tellement de charme ! J’ai du mal à croire que j’ai pu passer tous mes étés dans la région étant petite et ne jamais l’avoir visitée. C’est vraiment très joli ! Nous avons déjeuné dans la ville dans un restau plutôt bon et possédant une super terrasse fleurie ! L’après-midi était en revanche consacrée à la visite des salins qui nous ont offert un paysage presque irréels, et pourtant… nous étions toujours bien sur notre planète ! De la récolte du sel à l’observation des eaux roses, nous n’en avons pas loupé une miette ! Je crois que dans ce cas là les photos valent mieux que les mots ! Pour vous faire découvrir les vertues de cette micro-algue nous avons décidé vous gâter avec un jeu : A gagner : Lot comprenant Crème Bonheur du Jour, l’Elixir de Soie, et le gommage Poudre de Camargue. –Liker ma page Facebook ici  (indiquer sous quel pseudo) et celle d’Eclaé et Trust Me –Laisser un commentaire sous cet article avec votre adresse e-mail dans le corps du texte (c’est important que ce soit dans votre message et non dans la case notée « e-mail » uniquement car je ne peux pas voir toutes les participations dans la partie admin de WP ). Si vous ne souhaitez pas que votre e-mail soit lisible dans le commentaire vous pouvez me l’envoyer en MP sur facebook ou par mail mais précisez-le. J’accorderai une chance supplémentaire pour chaque partage et follow sur les réseaux sociaux mais ça n’est pas obligatoire. 2 chances supplémentaires pour les follows instagram. Le jeu commence à la publication de cet article et se terminera le 29 septembre 2015 à 23h. Un tirage au sort sera effectué ensuite avec le logiciel The Hat. Les lots seront envoyés directement par le partenaire aux gagnants. Jeu réservé aux habitants de France métropolitaine. Bonne chance ! EDIT : La gagnante du lot est P-rine O’ber   Vous aimerez aussi :Ma routine EclaéSofitel Nusa Dua – BaliMon avis sur Le Méridien Bali JimbaranNew York via Library Hotel Spread the love...
Le magique Kamandalu à Ubud
19-09-2015 15:50:34
Mélo l'imparfaite
Hello les keup’s ! Et non ! Je n’ai pas terminé de vous raconter mon chouette séjour à Bali, loin de là ! Nous avons été invités à séjourner à l’hôtel Kamandalu d’Ubud, (Jalan Raya Andong, Banjar Nagi, Ubud, Petulu, Kec. Gianyar, Gianyar, Bali 80571) début septembre et ne l’avons pas regretté ! Entouré de rizières, et possédant des jardins verdoyants avec un joli pont suspendu un peu japonisant, l’hôtel dispose déjà d’un décor naturel idéal. Quand on ajoute à cela les villas avec piscine privées donnant sur la jungle, et le personnel tellement gentil, attentionné et aux petits soins, inutile de vous dire que nous avons été ravis ! Les villas sont très bien isolées et vous serez complètement au calme dans votre chambre, mais vous pouvez également aller à la piscine commune autour de laquelle se trouvent restaurants, bars et autres touristes si vous souhaitez un peu d’animation et de compagnie… L’hôtel propose également un teatime et un apéro avec quelques grignotages et certaines boissons gratuites. De quoi patienter pour prendre un dîner au restaurant le soir, nous avons essayé celui qui se est au bord de la piscine, que nous trouvions plus romantique, et nous avons adoré ! L’hotel se situe à 10 minutes en voiture du centre d’Ubud (l’hôtel met une navette gratuite à disposition), vous y serez donc très rapidement tout en bénéficiant d’un paysage au décor naturel époustouflant ! Voici une petite vidéo et quelques photos pour vous permettre d’admirer les lieux : Thank you so much Kamandalu for this wonderful stay ! Vous aimerez aussi :En passant par SanurSplendide LovinaChez nous, à BaliMon avis sur Le Méridien Bali Jimbaran Spread the love...
Sofitel Nusa Dua – Bali
14-09-2015 16:27:33
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Vous avez été nombreux à me demander où se trouvait cette magnifique piscine postée sur mon instagram il y a quelques jours  alors je vais vous en dire plus. Nous avons séjourné au Sofitel Bali Nusa Dua ( Lot N5 Nusa Dua Tourism Complex, Nusa DUA, 80363) situé au sud de l’île -qui est accessoirement la partie la plus ensoleillée et là où se situent les plus belles plages-. La première chose qui nous a étonnés c’est d’entendre tout le personnel nous dire « bonjour » en français, apparemment c’est la « french touch » du sofitel, c’est mignon (le français étant très peu parlé à Bali). Nous avions une chambre avec accès direct à la piscine ce qui est vraiment appréciable car bien que la piscine principale de l’hôtel soit immense et particulièrement jolie, nous aimons avoir notre petit coin d’intimité et sortir de l’eau en nous reposant sur notre terrasse seulement en amoureux. Quand nous avions envie, au contraire, de voir du monde, nous allions à la grande piscine qui a des transats tout autour et ces transats baignent dans l’eau (j’adooooore). On peut s’allonger en laissant pendouiller nos pieds dans l’eau plus fraîche, la brigade de la flemme n’a qu’à bien se tenir ! Cerise sur le gateau : l’hôtel est en front de mer avec une plage très large aux eaux claires (l’île étant volcanique, le nord de Bali a surtout des plages de sable noir, ce qui explique la concentration d’hôtels au sud où les plages ressemblent davantage aux cartes postales). Ayant une chambre en « pool access » nous étions automatiquement en « millésime », une sorte de club VIP ayant une salle réservée pour une dégustation de vins en fin d’après-midi ou pour prendre le petit-déjeuner en petit comité plutôt que dans la grande salle commune. J’ai essayé de prendre le petit-dej aussi bien dans la grande salle qu’au club Millésime et je dois dire que même si le choix est plus restreint en Millésime, j’y ai préféré le petit déjeuner (coucou mes oeufs florentines et pancakes à la fraise absolument délicieux !!!). La salle commune était à mon avis un peu plus orientée vers une clientèle asiatique qui mange de « vrais plats » au petit dej alors que nous sommes plus « classiques » dans nos choix. Nous avons aussi essayé le spa avec deux massages balinais et c’est un des meilleurs que j’ai eu sur l’île jusqu’à présent (et comme tu le sais je ne plaisante absolument pas avec les massages balinais : on maîtrise ou on ne maîtrise pas !). Le décor du spa est super canon et les thérapistes à votre écoute, mais surtout -le plus important pour moi- c’est le bon dosage de la « pression ». J’aime qu’un massage soit bien appuyé, mais il faut une personne compétente pour qu’elle ne vous blesse pas en appuyant comme une folle n’importe où. Là, il y avait juste la bonne pression aux bons endroits, pour ne pas me blesser tout en dénouant les points de tension accumulés cette année, je suis sortie du spa vraiment RAVIE ! Le sofitel dispose de deux centres de soins : ce spa qui est davantage destiné aux massages et au bien être, le « so spa » mais aussi un centre plutôt orienté vers les soins du visage voire même les soins esthétiques légers (de type injections). Ce salon s’appelle  » vietura » et nous y avons fait un diagnostique de peau (pas hyper ravis que la machine nous donne 3 ans de plus, mais on a fait genre qu’on gardait la face) puis le docteur nous a prescrit à chacun un soin personnalisé pour notre type de peau. Le miens était vraiment concentré sur l’éclat du teint et celui du Banjo davantage sur le nettoyage de la peau. J’ai été surprise en fait car je m’attendais à un soin du visage façon masque et quelques papouilles, mais chez Vietura, on ne rigole pas avec les points noirs, donc on était assez loin d’un soin « cocooning » et relaxant, mais plutôt un nettoyage en profondeur. Si le début était tout à fait classique, l’extraction de mes « points blancs » n’était pas une partie de plaisir et le masque qui a suivi picotait fortement, mais honnêtement quand j’ai vu à quel point mon visage était clean et lissé en sortant, j’ai trouvé que ça valait le coup. Cependant il faut plusieurs séances pour que ça reste durablement. Le soir nous étions invités au beach club Nikki Beach juste à côté du Sofitel, qui organisait une « white party » hyper select et si, sur le coup  n’étais pas forcément convaincue par le concept, j’ai trouvé que les décors et les animations étaient au top (je ne vous ai pas pris beaucoup de photos car il faisait très sombre mais c’était bien canon ! ) Une fille qui jouait du violon électrique sur de la house m’a particulièrement impressionnée car je n’avais jamais rien entendu de semblable. Le week-end nous avons pu tester leur brunch au restaurant CCC, mentionné récemment parmi les meilleurs brunchs du monde, ce dont Sofitel n’est pas peu fier ! La salle de brunch est en effet immense et propose un repas varié pour tous les gouts ainsi que quelques plats à la carte (en très petites portions, ce sont plutôt des amuses-bouches pour goûter des mets différents). Il y avait même un buffet de fruits de mer où vous pouviez choisir ce que vous souhaitiez et donner l’assiette au personnel qui les grillait pour vous ! En conclusion nous avons passé un superbe séjour en variant les plaisirs : un joli cadre, de belles fleurs, une plage canon, un massage qui nous a transporté dans les nuages, une piscine digne de Cléopâtre, une nourriture très bonne et pour couronner le tout -chose à laquelle nous sommes très sensibles- un service irréprochable, aux petit soins pour nous, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, et bien que le service à Bali soit globalement supérieur à d’autres destinations, je trouve que le Sofitel était vraiment irréprochable sur ce point. Je trouve également que c’est un établissement particulièrement génial pour les familles car il y a pas mal de choses pour les enfants (mini-club, piscine superbe réservée pour eux) et parce qu’il est possible de trouver quelques personnes qui parlent français -les français qui ne parlent pas du tout anglais peuvent être amenés à galérer un peu à Bali où le personnel se débrouille en anglais mais rarement en français…- donc c’est un plus pour les voyageurs français de pouvoir communiquer. J’espère donc que je vous retrouve tous l’an prochain là bas sur la plage avec nous Si vous avez des questions n’hésitez pas, et au cas où je vous ai encore une fois préparé une petite vidéo pour vous rendre compte « en live » : Thank you so much Sofitel for inviting us ! It was a great experience ! Vous aimerez aussi :Mon avis sur Le Méridien Bali JimbaranSplendide LovinaChez nous, à BaliUne première à Lombok Spread the love...
En passant par Sanur
2-09-2015 10:13:48
Mélo l'imparfaite
Hello les copains, Après notre séjour à Seminyak, nous avons passé deux jours dans le village de Sanur en bord de mer sur la côte est de l’île. J’aime ce petit village assez touristique mais pas encore défiguré par le tourisme de masse. C’est un très bon point de départ pour visiter l’île mais vous pouvez aussi y prendre des navettes bateaux pour les îles proches  aux eaux limpides. Il y a une rue principale avec plein de restaurants et magasins, et la plage, mais pour le reste, dès que vous vous aventurez un peu dans les petites rues vous trouvez une vie balinaise beaucoup plus authentique. Pour ce séjour, nous avons choisi Dampati Villas (Segara Ayu, Sanur, Bali – Indonesia). Ce sont des villas avec pisicne mais des villas que vous pouvez partager. C’est à dire que si vous louez une villa pour toute votre famille vous serez ensemble mais si vous n’êtes que deux, vous aurez une chambre indépendante avec vos propres sanitaires mais la cuisine le salon et la piscine seront partagés avec d’autres touristes. C’est donc moins cher qu’une villa totalement privatisée et ça peut être l’occasion de rencontrer des gens sympas. Le facteur chance rentre en jeu dans ce concept, évidemment. Les villas ont deux ou trois chambres avec salle de bain, et la cuisine et le salon sont ouverts sur le jardin et la piscine. Dampati villas est situé à 150m à pied d’une grande plage assez peu fréquentée et dans une rue assez calme tout en étant perpendiculaire à une rue beaucoup plus animée (magasins, marchés, sont à quelques mètres). Pour nous l’avantage est sa situation et le calme absolu qui règne dans la villa. Par contre je me suis permise de suggérer un petit rafraîchissement des chambres dont le mobilier a beaucoup vécu. En ce qui concerne Sanur, nous n’étions que de passage et nous avons seulement profité de la plage et du calme de notre environnement. Si je peux vous conseiller une seule adresse il s’agirait du restaurant 3 Monkeys pour manger : nous avons testé le Kayu Manis hyper bien noté sur Tripadvisor et avons été plus que déçus ! Je vous ai fait une petite vidéo de ma promenade dans Sanur ainsi que de l’intérieur de la villa, je vous laisse regarder  et vous dis à très bientôt ! Merci encore à Dampati Villas pour ce séjour ! Vous aimerez aussi :Sur la route de SanurNos derniers jours à Seminyak à The Club VillasLe magique Kamandalu à UbudUn diamant à Bali Spread the love...
Nos derniers jours à Seminyak à The Club Villas
30-08-2015 08:21:45
Mélo l'imparfaite
Hello la compagnie, Comment ça va ? Désolée pour l’irrégularité des posts mais ma connexion internet n’est pas toujours optimum en Indonésie, donc je fais au mieux. Après avoir séjourné au Maca Villas nous sommes revenus vers le centre de Seminyak à The Club Villas. Toutes les chambres de cet « hotel » sont des villas privées avec piscine, mais vous pouvez avoir une chambre pour les couples ou des villas plus grandes pour les familles. Dans ce cas là le prix est un peu plus élevé mais  je trouve que ça vaut vraiment le coup. Je pense que notre villa faisait environ 150m2 (avec la partie ouverte, salon extérieur etc) et vous pouvez y séjourner à partir de 150 € par nuit environ (selon la taille de la villa et la période réservée). Quand tu penses que notre cagibi de 10m2 à Amsterdam coûtait 180 € la nuit (ou n’importe quelle chambre glauque parisienne ou new-yorkaise), ça te fait réfléchir. Ne vous inquiétez surtout pas, il y a aussi des hotels pour les personnes qui voyagent avec un budget restreint, mais j’en montre un peu pour tous les goûts et je trouve qu’une villa privée avec piscine en plein coeur de Seminyak (environ 10 minutes à pied de la plage et 2 minutes de la rue principale) pour 150 €/nuit, c’est un excellent rapport qualité/prix. Toutes les pièces sont vastes, le mobilier et la déco sont modernes, c’est super propre et le service est vraiment adorable et efficace. J’ai beaucoup aimé cet endroit car j’avais l’impression d’être « chez moi » tout en ayant tout à proximité en cas de besoin (transport, magasins, supermarchés, plages, restaurants). Si je souhaitais simplement rester dans la villa, il était tout à fait possible de faire préparer un repas ou d’avoir un massage « à domicile ». Nous avons d’ailleurs -en dehors du petit-déjeuner inclus absolument délicieux- fait faire plusieurs repas et je dois dire que ça a été un sans-fautes, on s’est vraiment régalés! Mention spéciale pour le « dîner romantique » avec bougies et fleurs ! La nouriture n’est pas plus chère qu’ailleurs et elle est très bonne, ce qui nous évitait de chercher un nouveau restaurant. The Club Villas est une des meilleures découvertes en terme de rapport qualité/prix que nous avons faite récemment sur Bali. Nous y avons passé un séjour exceptionnel et je n’envisage pas de retourner à Bali sans y passer quelques jours ! Je vous ai pris quelques photos de l’endroit mais aussi une vidéo pour une vison plus complète : Sinon je ne voulais pas quitter Seminyak sans vous faire une petite vidéo « promenade » et coucher de soleil pour que vous jettiez un coup d’oeil car même si c’est une ville d’expats et de touristes, c’est quand même une chouette étape ! Voici la vidéo : J’espère que vous aimerez autant que moi ce joli coucher de soleil ! Hotel : The club Villas  Jalan Kayu Aya (Oberoi), Seminyak, Bali, Indonesia 80361 Merci beaucoup à The Club Villas pour ce magnifique séjour ! Pour suivre notre voyage en live n’hésitez pas à nous suivre sur Instagram, Youtube, ou Snapchat (pseudo : melolimparfaite) Vous aimerez aussi :Maca Villas & The Grove dans la région de SeminyakChez nous, à BaliEn passant par SanurRetour à Bali, on commence par Seminyak :) Spread the love...
Maca Villas & The Grove dans la région de Seminyak
20-08-2015 08:02:49
Mélo l'imparfaite
Hello les Keup’s! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter un concept de villas privées au centre de Seminyak : Maca Villas(Jl. Lebak Sari No 7 Petitenget, Seminyak). Bien que situé sur une rue active, le Maca Villas est un havre de paix. Comme un hotel, vous payez votre chambre à la nuit sauf que votre « chambre » est une villa privée avec piscine. Ils ont des villas avec une chambre ou avec deux pour les familles si besoin. Ainsi, il est facile de vous isoler lorsque vous en ressentez le besoin et de vous sentir « chez vous » mais vous pouvez aussi sortir de votre isolement et fréquenter les restaus et animations du coin à pied. Chaque villa a son valet si vous avez besoin de quoi que ce soit, et votre petit déjeuner est au choix servi dans la villa ou au restaurant de l’établissement. Nous avons préféré l’avoir dans la villa pour un réveil tout en douceur ! Et je ne vous raconte pas comme c’était bon ! Le chef ne rigole pas, chez Maca Villas ! En parlant du chef, il sévit au restaurant Masé kitchen & Wine Bar situé à l’entrée de l’établissement mais accessible aux passants. Nous y avons pris un dîner excellent et copieux ! Si j’avais une seule suggestion à faire, ça serait de proposer un peu plus de poisson (un seul plat de poisson proposé sur la carte). A 16h on a testé le tea-time, ils proposaient aussi du jus de fruits et des petites spécialités indonésiennes que j’ai pu découvrir avec plaisir. On peut faire son choix et s’installer tranquillement au bord de la jolie piscine du bar. Pour mieux vous rendre compte, je vous propose de jeter un oeil à la vidéo que j’ai enregistré pour vous ! Avant de partir nous avons testé le spa où le massage balinais a achevé de me détendre  avec des masseuses aux petits soins ! Nous avons ensuite quitté Maca Villas pour nous rendre à The Grove, à quelques minutes de route seulement, situé à Umalas. The Grove est un peu plus isolé et au nord que Maca Villas et étant plus récent, certaines parties comme le spa et le restaurant sont pour le moment encore en construction. Les propriétaires de The Grove sont les mêmes qu’à Maca Villas. Aussi, vous y trouverez des villas identiques au niveau de la déco, mais pour le moment vous ne pourrez manger que dans les villas. Ca ne nous a pas dérangé du tout, nous avions cependant une villa d’une chambre, plus petite qu’à Maca Villa, je vous laisse regarder : Ce que je trouve vraiment top dans ces villas, c’est la luminosité. Pour une parisienne (hashtag 50 nuances de GRISAILLE) c’est un super remontant ! Je vous ai fait une autre petite vidéo pour que vous vous rendiez compte mais comme cela ressemble beaucoup à Maca Villas et que tout n’est pas encore construit, c’est beaucoup plus court. J’espère que vous aimerez ! Voilà, j’espère que ça vous a plu et nous nous envolons vers de nouvelles aventures Vous aimerez aussi :Chez nous, à BaliRetour à Bali, on commence par Seminyak :)Nos derniers jours à Seminyak à The Club VillasSuite et fin de notre séjour à Bali Spread the love...
Retour à Bali, on commence par Seminyak :)
19-08-2015 05:56:02
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s ! A moins de n’avoir débarqué que très récemment sur ce blog, vous connaissez déjà ma passion pour Bali. Nous y partons régulièrement chercher le calme et la gentillesse qui nous fait tant défaut toute l’année à Paris. Pourquoi Bali ? Parce que seul le billet d’avion coûte cher, ensuite sur place vous pouvez trouver des hébergements ou restaus tout à fait abordables et si vous souhaitez du luxe, vous pouvez l’avoir mais pour bien moins cher qu’ailleurs Parce que les balinais sont souriants et essayent toujours de s’adapter pour vous faire plaisir Parce qu’il y a des paysages avec des belles plages mais aussi une jungle avec 50 nuances de vert Parce qu’on mange TELLEMENT bien ! Parce que c’est une île pleine de spiritualité, personne ne vous saoulera avec, mais l’ambiance sereine pourrait vous amener à être curieux ! Bref, nous voici de nouveau sur notre île préférée et nous avons commencé par la ville de Seminyak car elle est proche de l’aéroport et qu’elle est un bon lieu de transition car  c’est une ville très active mais en même temps il y a la plage et les hôtels peuvent être hyper calmes. Le premier établissement où nous avons séjournée était l’Ananda Resort ( Jl. Laksamana No.1001X, Seminyak) :chambre à 40 € la nuit environ. Les chambres sont des petits bungalows mais c’est assez spacieux, l’hôtel est situé sur la rue principale mais les bungalows sont dans un petit jardin en retrait. Cependant, bien que préservés du bruit de la rue, vous ne le serez pas des voisins. En effet, le soir vers 1h jusqu’à 3h du mat, les fêtards rentraient chez eux assez bruyamment et au bout de trois nuits, ça m’a vite gonflée. D’autre part le deuxième jour on a trouvé des cadavres d’énormes cafards et franchement ça m’a refroidie ! Je trouve tout de même que c’est un très bon rapport qualité/prix car c’est hyper bien situé et les chambres sont grandes, les jardins et la piscine au top, mais les insectes balinais et moi, ça fait 2 (ils ont des tailles de dingue !).Je vous ai fait une petite vidéo pour que vous puissiez vous rendre compte car sur les photos, ça n’est pas évident ! N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne pour en voir plus sur Bali ! Du coup nous sommes beaucoup sortis, notamment à la plage, mais on ne pouvait pas se baigner car il y avait trop de vagues. On s’est quand même baladés sur le sable et j’ai pris un super coup de soleil en même pas 30 minutes. Pour ceux qui aiment, il y a beaucoup de « beach clubs » à Seminyak, ce sont des endroits avec bars, restaus, piscine, transat où vous pouvez rester la journée mais personnellement je trouve le concept très américain, ça me donne l’impression d’être à miami et ça me paraît aller à l’encontre de ce que je cherche ici. Mais en tous cas ça existe et c’est très sympa si ça vous tente ! Le spa que nous avons préféré est le Kimberly spa, en face de l’Ananda resort car ils sont plutôt consistants dans les massages. En ce qui concerne les restaus on a trouvé globalement que Seminyak était affreusement cher par rapport au reste de Bali, mais ils ont aussi des restaurants vraiment bons ! Nous avons essayé le mieux noté sur Tripadvisor, le « Bambu » (Jl. Petitenget no. 198, Seminyak) : alors honnêtement c’est super bon mais les quantités sont petites du coup nous sommes rentrés mais nous avions encore faim. Nous sommes retournée dans un restau que nous avions adoré l’an dernier et donc nous vous avions déjà parlé ici, c’est le café Moonlight (Jl. Beraban No. 26, Kerobokan). Tout est frais et sain, c’est une vraie tuerie ! The Fat turtle (Jalan Petitenget No. 886A, Seminyak): un endroit connu pour son petit dej : c’est effectivement super bon mais c’est tout petit et assez bruyant, et au bord de la route. J’ai trouvé ça excellent mais il ne faut pas être trop regardant sur le lieu. Et enfin un petit Diner coloré où le service n’est pas super aimable et c’est un peu l’usine mais on y mange bien et ils ont des noms de plats trop funkys (Déjeuner de Khaleesi et autre smoothie billie jean -j’aurais dit smoothie criminal MAIS BON-). Il s’agit du Sea Circus (Jalan Kayu Aya No. 22 A, Petitenget, Seminyak) qui se situe tout près de la plage. Voilà pour ces premières bonnes adresses dans Seminyak et nos premiers jours sur l’île des Dieux. Etant complètement jetlagués nous sommes restés au calme et nous sommes reposés… J’espère que mes articles vous donneront envie de visiter cette île magnifique, bisous bisous. SI VOUS VOULEZ SUIVRE NOTRE VOYAGE EN LIVE SUIVEZ MOI SUR SNAPCHAT, pseudo melolimparfaite !   Vous aimerez aussi :Bali – Harper KutaMaca Villas & The Grove dans la région de SeminyakChez nous, à BaliMon avis sur le Grand Aston Bali Beach Resort Spread the love...
Coup de coeur pour the Balm : Focus Make-up
11-08-2015 22:27:06
Mélo l'imparfaite
Poudre teinte universelle SPF30 de L’oreal (dispo chez Monop)- Eye liner sephora– Crayon bio noir Benecos- Mascara, gloss rouge, blush et primer : The Balm Hello les cop’s, Voici un make-up simple avec mes nouveaux chouchous the Balm. Je suppose que vous connaissez déjà: ils ont de supers packagings marrants et girly et je viens de tester quelques produits. La qualité suit, dans le sens où la tenue est bonne, les fards pigmentés et le mascara allonge bien et sans faire de paquet… Un vrai sans faute en plus de leur packaging irrésistible ! Pour le moment j’en trouve dans les monoprix ou sur Asos ou encore sur leur site. Je partage ces photos avec vous car je trouve la couleur du gloss super pop et joli (quand on le voit sans l’appliquer on pense que le rouge rendra plus foncé et peut-être donc moins original). Le mascara est lui aussi adopté et embarqué pour mes vacances car il donne un aspect assez naturel et non charbonneux (je préfère le maquillage « light » l’été). Et le blush rose (couleur que je n’essaye absolument jamais dans les blushs, je ne sais pas pourquoi) donne un côté « poupée » que j’aime assez, non ? Quels autres produits de la marque me recommandez-vous chaudement ? Vous aimerez aussi :Spectacle et coulisses : Le Bal des Vampires à MogadorFront Cover Sparkler (review)Râling #2 La boîte vide SephoraComment se réveiller au top ? Spread the love...
Can’t be wrong
10-08-2015 08:30:08
Mélo l'imparfaite
Robe : Mango Sac : Armani Jeans Bracelet : Swarovski Shoes : Vives Hello les copains, Voici un nouveau look en noir et blanc je sais que je vous en fais souvent en ce moment du noir et blanc mais je dois encore avoir une de mes phases. Plus sérieusement, je trouve qu’on ne se plante jamais avec un look Black and white ! Cette robe je l’avais essayée chez Mango mais je la trouvais un peu chère donc j’avais abdiqué. Là j’ai eu le bonheur de la trouver en soldes sur leur site et je n’ai pas hésité une seconde. La robe est noire et il y a comme un crop top blanc en voile par dessus qui est en fait cousu, évidemment, mais ça donne un petit effet de superposition, ça diminue un peu ma poitrine et ça cache les petits défauts. C’est vraiment tout ce que j’aime : une sorte de flou artistique tous en restant dans un style très citadin et classy. Comme je vous en parlais dans mon dernier article je publie désormais aussi mes looks pour partager des idées tenues fashion sur potoroze, un site pratique sur lequel, en plus de poster mes looks je peux mettre des liens vers les produits ou d’autres qui y ressemblent, ce qui aide mes followers à retrouver l’esprit du look facilement en quelques clics (pour voir mon dernier look c’est par ici ). Je peux également vendre sur le site un vêtement qui m’aurait lassée et qui pourrait faire une heureuse pour pas très cher. Enfin je peux me laisser inspirer par les autres fashionistas  et créer une wishlist des plus beaux produits que j’ai pu voir. Toutes ces fonctions sont réunies sur un seul site ce que je trouve vraiment plus pratique : il était temps que nous ayons un site comme celui-ci en français ! J’avais vu des sites plus ou moins proches de ce concept mais les fonctions étaient disséminées à plusieurs endroits et aucun n’était traduit en français. Alors, tu me rejoins sur potoroze ? Vous aimerez aussi :PureDDP La baroudeuseConcours Potoroze : Gagnez un week-end à BarceloneIt’s sunday. Nobody cares. Spread the love...
5 filles à suivre sur Instagram
8-08-2015 20:27:32
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s, Vous êtes très certainement comme moi, accro à Instagram (si vous ne me suivez pas encore, c’est par là) Comme je passe de plus en plus de temps sur ce réseau de belles images et comme l’intérêt pour ce réseau dépend aussi des comptes que l’on suit, j’ai décidé de partager de temps en temps avec vous quelques comptes que j’aime bien : 1/ @Mademoisellemode : Ce n’est un secret pour personne, Manue est ma cops mais avant de la connaître je suivais son blog parce que j’aime sa bouille kawaï, son sourire à toute épreuve, ses coups de coeurs mode et make-up… N.U.D.E Pour un style plus naturel j’ai opté pour un chignon et pour mon unique rouge à lèvres nude Verve de chez @maccosmetics A photo posted by Manuela (@mademoisellemode) on Jul 29, 2015 at 12:02am PDT   2/ @theotherartofliving : Du yoga, du zen, une alimentation équilibrée, des enfants joyeux, Sophie a un compte healthy sans être moralisateur ou chiant. Rien que ses photos m’apaisent -même si je ne me suis toujours pas mise au yoga-.   Fin d’une super journée bien animée ( comme tous les jours de ma vie dépuis qu’ils sont la ) avec mon objectif #handstand on The beach atteint grâce la meilleur prof du monde @frenchyogagirl car je vous assure qu’il y a quelques mois Jen étais loin … Très loin #keepworking Life is Only About FUN ✨✨ Bonne nuit les copains #carpediem #Sihanoukville #sunset #independancehotel #instatravel #cambodia PS @naelieparis Best everrrr surtout pour ca A photo posted by Sophie Trem (@theotherartofliving) on Jul 27, 2015 at 10:51am PDT 3/@melle_jolie : Ce sont des illustrations et non pas des photos mais qu’est-ce que je la trouve fraîche et rigolote, cette Melle_jolie !   Bye bye July ✋✋✋… A photo posted by Mademoiselle Jolie® (@melle_jolie) on Jul 31, 2015 at 11:35pm PDT   4/ @Schuldi Ex-blogueuse mode notre jolie Schuldi nous a fait d’abord vadrouiller à travers ses multiples voyages avec son chéri pour enfin trouver son bonheur en Nouvelle-Calédonie où elle réside désormais. Une fille super attachante au sourire solaire qui fait qu’on lui pardonne un peu de nous faire baver quand on se les gèle à Paris !   Come to join me in New Caledonia #vtdm#wanderlust#traveller#travelblog#50shadesofblue#schuldi#commcam#partirnc#partirloin#neerstopexploring#schuldi#schuldisworld#picoftheday A photo posted by S c h u l d i (@schuldi) on Aug 3, 2015 at 2:42am PDT 5/@NaomielydeRosevald : Il faut dire ce qui est, il y a des filles qui envoient du lourd et Nao en fait partie ! Sa frimousse, sa silhouette, son style, son joli sourire, si Georges était là il vous le dirait : WHAT ELSE ? Bonne nuit IGERS #nao#naomiely#reims#paris#selfie#instaselfie#ontheroad#metisse#blazian#blasiane#brunette#greyeyes#me#myself#inthecar#onthego#blogmode#blogueuse#blogueusemode#instafashionista#igersparis#igersreims#remoise#parisienne A photo posted by Naomiely De Rosevald (@naomielyderosevald) on Jul 20, 2015 at 3:30pm PDT Voilà pour aujourd’hui ! J’espère que ces comptes vous plairont autant qu’à moi, n’hésitez pas à me suivre ici ! Bisous Vous aimerez aussi :InstaweekInstaweekLady in redEnfin les vacances : quelques jours au centre d’Ubud Spread the love...
Ma routine Leonor Greyl
5-08-2015 02:15:52
Mélo l'imparfaite
Hello les cop’s, Je repousse cet article depuis un bail car j’aimerais désespérément vous faire une vidéo mais comme j’ai du mal à m’y mettre pour le moment, je vais vous faire un petit retour sur les produits Leonor Greyl que j’ai testés récemment. Vous avez peut-être remarqué sur les photos que je perds de plus en plus mes cheveux et j’ai même quelques « trous » sans cheveux dans le cuir chevelu et ça devient de plus en plus difficile à camouffler. Cela fait donc plusieurs mois que je cherche une solution entre médecins, pharmaciens et marques spécialisées, c’est pour cela que j’aimerais vous raconter un peu tout mon parcours bientôt pour celles qui traversent parfois comme moi une période difficile niveau capillaire. En ce qui concerne Leonor Greyl, je vous avoue qu’il y a encore moins d’un an, je n’en avais jamais entendu parler. C’est ma marâââtre (j’aime donner des surnoms pourris à mes proches, ne me demandez pas pourquoi les morues!) qui m’a fait découvrir cette marque car elle ne jure que par leurs shampoings et m’a dit que ça avait vraiment fait un bien fou à ses cheveux après une permanente qui les avait beaucoup abîmés. Va savoir comment, belle-maman est toujours à la pointe des tendances cosmétos et fashion : je pense que si elle n’était pas chanteuse elle aurait pu faire rédactrice en chef pour Glamour. Bref, j’ai commencé à chercher le shampoing en parfumerie et j’ai eu un mal fou à le trouver car il était en rupture de stock de partout. A mon grand étonnement donc, tout le monde dans les rayons se battait pour les derniers produits de la marque qui n’est pourtant pas spécialement cheap à la base. Forcément je me suis dit qu’il y avait un truc secret et j’ai voulu tester ! –Bain volumateur aux algues : Un shampoing volumateur aux algues qui fait aussi démêlant ce qui fait que vous n’avez pas ensuite à rajouter du démêlant qui alourdit le cheveux. Déjà j’ai été agréablement surprise par l’odeur car en lisant « algues » je me suis dit « Madone, ça va puer ! ». Et bien pas du tout, l’odeur est légère et agréable. Ensuite pour le shampoing je trouve qu’il donne un petit effet volume et surtout un aspect très soyeux aux cheveux. J’ai complété ma routine avec des soins sur cheveux humides ou secs pour un effet volume plus voyant. Dans mon cas cependant sachez que rien n’est suffisant de toutes façons, mes cheveux sont non seulement fins mais très clairsemés donc je pense que je le rachèterai quand j’aurai une chevelure plus saine, si toutefois elle repousse correctement (allez tous allumer un cierge, vous seriez bien urbains). C ‘est un très bon produit, définitivement mon préféré. –Crème régénératrice : Je n’ai pas vraiment aimé ce produit, en tous cas je ne le pense pas adapté à mes besoins. Mes cheveux reçoivent déjà beaucoup de soins de qualité pour les pointes et la brillance, peut-être est-ce pour cela que je n’ai pas constaté de miracle particulier après l’application. D’autre part, je trouve qu’il faut étaler beaucoup de produit pour bien le répartier sur la chevelure. Bref je ne rachèterai pas celui-ci mais à voir si votre priorité est le soin de vos pointes et la brillance de vos cheveux. –Complexe énergisant : Il s’agit de 12 ampoules à appliquer sur le cuir chevelu et masser. Ce mélange d’ingrédients naturels régénère les tissus et limite la chute des cheveux. Il favorise aussi la repousse et la vitalité des cheveux. En ce qui concerne le produit je trouve qu’il sent bon et à l’application comme je masse mon cuir chevelu, ça me donne un joli volume (seulement pour la journée mais c’est déjà ça ). En ce qui concerne les résultats pour le moment je peux vous dire que ma perte de cheveux à diminué nettement, par contre en ce qui concerne la repousse je ne pourrai vous le dire que dans quelques mois puisqu’il faut laisser à mes cheveux le temps de repousser ! En tous cas pour l’aspect perte c’est un souci en moins donc je suis très satisfaite. Voilà, je ne sais pas si vous connaissiez cette marque de votre côté, mais je pense qu’il faut bien choisir le produit adapté à ses cheveux et ses objectifs en la matière car ça vaut le coup ! Vous aimerez aussi :Ma quête du graal 2 #cheveuxLa quête du graal #cheveuxBiopha NatureCrème Kollagen Intensiv Spread the love...
Pure
4-08-2015 08:00:49
Mélo l'imparfaite
Robe : Mango Chaussures : Clarks Hello les amis ? Comment ça va ? Que dîtes-vous de cette petite robe shootée autour des jardins du palais royal ? J’avais hésité à la prendre chez Mango, parce qu’El Banjo m’a dit que « ça faisait tellement hippie et qu’on n’aimait pas trop ça, nous, d’habitude » (traduction : « Ne l’achète pas »). Mais ça c’était avant les soldes. Je l’ai vue à 9,90 € sur leur site, franchement, qui peut résister ? (De toute évidence : pas moi). Je craque pour son côté bohème, petite fille, mais surtout sa légèreté tellement agréable avec les chaleurs que nous avons eues sur Paris. Bref, jolie et tout confort ! Et maintenant il ne me reste plus qu’ à partager aussi mon look sur Potoroze.com, un site de type guide shopping où vous pouvez partager vos looks préférés et chercher des inspirations pour vous habiller et faire votre shopping. Potoroze est une communauté passionnée par la mode et la beauté qui propose de partager tous ses petits secrets et perles rares pour être toujours à la pointe des tendances. Vous pourrez tour à tour chiner dans la catégorie mode femme, puis partager vos looks, puis revendre vos vêtements qui ne vous branchent plus autant qu’avant pour en acheter d’autres plus en accord avec votre humeur ! Programme plutôt cool non ? Je sais que ça ne peut que vous plaire ! Et n’ayez pas peur, pour vous inscrire c’est super facile : seulement quelques clics ! C’est plutôt ludique et surtout ça vous permettra de vider un peu vos dressing et faire de la place pour mieux les remplir avec de nouvelles pièces. Qu’en dites-vous ? On se rejoint sur le site ? Avec toutes les marques représentées sur leur site, et toutes les suggestions de la communauté, je serais bien étonnée que vous n’y trouviez pas vous aussi votre bonheur ! Vous aimerez aussi :Can’t be wrongPinkyConcours Potoroze : Gagnez un week-end à BarceloneLes pois Spread the love...
Mes produits Garancia
3-08-2015 00:26:14
Mélo l'imparfaite
Hello les keupains, Je voyais souvent la marque Garancia chez Monop sans jamais vraiment me décider à l’adopter, et puis j’ai reçu le produit Diabolique Tomate dans une box Monoprix et ai été agréablement surprise par l’humour du packaging comme par la qualité des produits. Voici 4 autres nouveaux produits testés récemment, si vous n’avez pas encore craqué pour cette marque : Le matin, je commence par me débarbouiller avec Pschitt Magique, un savon sous forme de mousse super agréable à appliquer, je l’étale sur mon visage puis rentre sous la douche, le temps de tout mettre en route, je peux déjà le rincer. En plus de nettoyer, il raffermit la peau (que demande le peuple ?), je ne me lave donc plus le visage qu’avec ce produit ! Après cela je passe mon contour des yeux « Larmes de fantôme » que je vous avais déjà cité dans mon article sur les meilleurs contours des yeux. Le produit n’est pas gras et sa petite bille métallique masse et rafraîchit votre teint autour de l’oeil avant de mettre de la crème. Vous pouvez vous maquiller juste après sans bouloches et c’est ce qui me plaît pour une utilisation au quotidien. Le soir pour le démaquillage j’ai tenté ce rituel qui me semblait étrange et exotique « en deux coups de baguette« . Il s’agit d’un rituel japonais, vous mettez le produit sur votre visage pour vous démaquiller et laissez agir, puis vous rincez avec de l’eau et une serviette spécifique fournie. Pour tout vous dire j’ai trouvé ce rituel plutôt laborieux et pas forcément très efficace au niveau du démaquillage (mais peut-être que cela vient avec la pratique ?). J’ai dû me rincer plusieurs fois le visage pour réussir à enlever le produit et j’ai du ensuite démaquiller le noir des yeux à la lingette. C’est le seul produit que je n’ai pas aimé et que je ne rachèterai pas car je n’ai pas trop la patience. Enfin, avant d’aller me coucher j’applique la crème de nuit anti-âge « mystérieuses mille-et-une-nuits » et c’est clairement mon produit préféré ! D’abord la crème a une texture hyper douce et onctueuse, elle pénètre rapidement mais en plus elle repulpe la peau assez rapidement, l’effet bonne mine est quasi immédiat ! Si bien que même si c’est une crème de nuit je la mets aussi parfois en journée et je pense la faire aussi découvrir à ma maman ! Voilà pour mes nouveaux essais dans cette marque : et vous vous l’utilisez au quotidien ?   Vous aimerez aussi :Ma routine pour le contour des yeuxDes news de tout ! #3Pomissime Regard Quoi de neuf chez Yves Rocher ? Spread the love...
Flâner et bien manger à Amsterdam
31-07-2015 04:27:49
Mélo l'imparfaite
Hello les keupains ! Vous avez vu que récemment nous sommes partis quelques jours en amoureux à Amsterdam pour en profiter un peu plus longuement que la dernière fois. Nous sommes de nouveau partis avec Thalys qui est quand même bien pratique, en 3h30 on y est, tout en étant tout confort, avec Wi-fi et bon casse-croûte (et la bouffe est bien meilleure que dans un avion !). Bref le voyage est passé super vite et sachez qu’en ce moment vous avez pas mal d’offres et promos intéressantes dont le prix d’appel est 35 € pour Amsterdam. Je sais que beaucoup d’entre vous m’en ont voulu de les faire saliver sur les réseaux sociaux mais je ne m’en lasse pas ! Le temps de s’installer, d’Instagramer, de manger, de regarder une petite série et de consulter mes mails, nous étions déjà arrivés ! Dès notre arrivée nous avons fait appel à Uber pour qu’il nous emmène à l’hotel espresso, dans le quartier des musées. J’avais appelé discrétos pour leur dire que c’était nos dix ans et qu’on cherchait une chambre au calme pour se reposer. Dès notre arrivée, la réceptionniste a été très sympa et nous a souhaité joyeux anniversaire (malheureusement on ne l’a plus revue du séjour et ses collègues étaient loin d’être aussi aimables). Dans notre chambre nous attendait une petite boîte de macarons, attention qui fait toujours plaisir, mais par contre la chambre était vraiment décevante. La taille est minuscule, on ne pouvait même pas ouvrir la porte de la salle de bain complètement car le lit bloquait sa trajectoire. La salle de bain avait une constante odeur de moisi. La chambre était bien au calme mais les femmes de ménage braillaient dans les couloirs tôt le matin. Bref, c’est un hotel sans âme et sans grand sens du service. De plus le prix est assez élevé, j’ai connu des hotels similaires moins chers en plein Manhattan donc bon… Pour moins cher je vous conseille d’aller là où nous étions l’an dernier, Aemstelhuys, un B&B plein de charme avec une hôtesse vraiment adorable… Nous voulions y retourner cette année, parce que pour le coup c’est romantique, mais victime de son succès Lesley était au complet ! Voilà les magnifiques chambres de l’espresso (QUI met des rideaux violets dans une chambre marron ? QUI ?) Bref, heureusement nous n’étions pas là pour rester à l’hôtel. En fait la dernière fois nous avons beaucoup couru de musées en musées car nous avions peu de temps sur place et voulions en voir un max. Cette fois-ci c’était l’inverse nous voulions profiter de la ville en elle-même, son ambiance, ses bons restaurants, ses habitants… Ne pas nous enfermer dans des musées mais découvrir cette jolie ville à pied (et nos pieds s’en souviennent encore parce-que mine de rien, tout à l’air proche mais on fait pas mal de kilomètres). Voici donc quelques morceaux d’Amsterdam que nous avons aimés : Les hollandais ont beaucoup aimé mon tee shirt bouledogue (vu ici) et m’arrêtaient carrément dans la rue juste pour me le dire (les gens m’appellent l’idole des jeunes). Ca ne risque pas de m’arriver à Paris ^^ On a vraiment adoré flâner le long des canaux, faire du shopping dans les rues animées, se poser (et se perdre) dans l’immense -et tellement canon- vondelpark, se rafraîchir avec des smoothies (ma qué calor !), goûter des gauffres locales (personnellement pas fan de leur côté caramélisé, je préfère les nôtres !). Sinon nous avons pu voir le marché aux fleurs mais franchement quelle déception ! Moi qui pensais voir une explosion de couleurs et de senteurs, on s’est retrouvés au milieu de sachets de graines dont certains sachets qui j’imagine attirent quelques touristes : Bref on a vu trois fleurs qui se couraient après, mais heureusement c’était des pivoines (la IT fleur du moment sur les blogs, va savoir pourquoi !) l’honneur est donc sauf -ou pas-. Je ne suis d’ailleurs toujours pas familière avec le mot « coffee shop » (endroit où on peut fumer de la marijuana tranquillou). A chaque fois je pense que c’est un café genre brasserie et je vais regarder le menu, ce qui vaut de bonnes barres de rire à El Banjo « Non je ne pense pas qu’ils aient ce que tu veux manger ici chérie ! ». Ah oui, c’est vrai, je me disais bien que ça sentait une odeur bizarre. Que les intégristes de la brigade de la culture se rassurent : nous avons tout de même visité un musée que nous n’avions pas eu le temps de voir l’an dernier : le Rijksmuseum. Et franchement c’est vraiment mon préféré (avec l’étonnant musée des sacs dont je vous parlais l’an dernier). Ne me demandez pas pourquoi, je me suis sentie investie d’une mission divine de photographier le tableau original de Vermeer « La laitière » pour l’envoyer à mon père par sms, parce qu’il a tellement mangé de yaourts la laitière toute mon enfance, que pour moi le tableau lui revient de plein droit (l’enfant a sa logique que la logique ne connaît point). Nous avons eu de la chance car il y avait une expo de Miró dans les jardins du musée : je suis trop fan! Brefn nous avons passé un week-end au top avec un temps exceptionnel, de belles choses à voir, des gens agréables mais n’oublions pas le plus intéressant : LA BOUFFE ! Voici la liste de nos adresses préférées lors de ce séjour : The Seafoodbar : Un restau de fruits de mer comme son nom l’indique. Attention il y a toujours une file d’attente abominable, c’est un peu l’usine mais c’est très bon. Gamme de prix supérieure mais bien moins cher qu’un homard à Paris par exemple Greenwoods : Ici tout est bio et pas cher, nous y serions bien retournés tous les jours, d’autant plus qu’ils faisaient mes oeufs benedict au saumon (ma raison de vivre, quoi.). Sawadee Ka : Un petit thaï sympa où le service n’est pas terrible mais les plats sont bons et copieux. Herengracht Restaurant : Un petit restau au bord du canal avec une terrasse pour les beaux jours, ils ont pas mal de choix et on a très bien mangé. Voilà, voilà ! Inutile de vous dire qu’après tous ces bons moments le retour à Paris a été un peu difficile… Nous avons déjà hâte d’y retourner ! Bisous ! Vous aimerez aussi :Un week-end romantique à AmsterdamUn week-end fun et fashion à CologneDisneyland Paris – 20 ans- DreamsRetour à Bali, on commence par Seminyak :) Spread the love...
Le Grand hotel du Palais Royal
29-07-2015 00:27:12
Mélo l'imparfaite
Hello les copains ! La semaine dernière je suis allée dans un hôtel vraiment sympa que je zyeutais depuis quelques temps sur Instagram et qui me paraissait avoir toutes les qualités que je recherche habituellement : bon service, calme, originalité. Il s’agit du Grand hotel du Palais Royal. L’hôtel est niché au 4, rue de Valois 75001 Paris et bien qu’il soit situé à deux pas de tout ce que l’on peut possiblement vouloir visiter dans Paris, il est en retrait dans une rue paisible. Une situation excellente, un cadre raffiné, un accueil attentionné et un certain goût du détail qui ne pourra que vous plaire. Toutes les chambres ont une disposition un peu différente, du fait de l’architecture du bâtiment et c’est ce qui fait leur charme. Dès la Deluxe Room j’ai pu apprécier la sérénité des lieux : Mais évidemment à mes yeux aucunes chambre ne pouvait battre la suite panoramique disposant d’un rooftop avec une vue époustoufflante sur les jardins du Palais Royal  ! J’aurais pu rester des heures sur les transats mais vous connaissez Gaston Lagaffe : quand je me suis installée il s’est mis à pleuvoir ! Qu’à cela ne tienne, la vue est belle quel que soit le temps. J’aurais bien voulu manger un bout au Lulli mais le restaurant dont j’ai entendu tellement de bien était fermé (j’y retournerai cependant, ils ont une formule très raisonnable pour le déjeuner). En ce qui concerne la détente ils disposent d’un hammam dont la déco m’a fait rêver (sooo 1001 nuits !) : Mais j’ai opté plutôt pour une pédicure dans leur espace de soins (ils proposent des soins du corps et du visage CARITA). J’ai vraiment adoré la faire ici car j’étais seule avec l’esthéticienne pendant mon soin, on pouvait discuter sans être écoutées mais aussi profiter du silence et de la détente sans entendre d’autres clientes. Immédiatement, on se sent choyée. La personne qui a fait mon soin était charmante, souriante et je me sentais en confiance. C’est passé très vite car j’étais bien -le soin dure une heure-. Soin des ongles, mise en forme, massage, vernis…tout en douceur ! Alors si vous voulez vous faire chouchouter comme moi sachez qu’en ce moment et jusqu’au 31 août 2015, pour toute manucure ou pédicure avec application de vernis réservée, il vous sera offert votre vernis Essie ! Sympa non ? N’hésitez pas à contacter l’hôtel pour en savoir plus : +33 1 42 96 15 35 Grand Hotel du Palais Royal 4, rue de Valois 75001 Paris Vous aimerez aussi :PureThings I like !Spectacle et coulisses : Le Bal des Vampires à MogadorBlack and White always works Spread the love...
Le doute
26-07-2015 01:12:54
Mélo l'imparfaite
  Jean : Freeman T Porter Top : Freeman T Porter Bracelet : Swarovski Sneakers : Buffalo (ebay germany) Hello les potos ! On se retrouve pour un look casual avec mon denim préféré dont je vous parlais ici, et un top que je voulais porter loose en mode « basketteuse » (on y croit !) mais je suppose qu’avec les boobs que j’ai, ça ne sera jamais vraiment « large ». Pour accompagner ce look, j’accessoirise avec un slake rouge de Swarovski qui s’accorde avec absolument tout, même le denim (ils en ont de toutes les couleurs et certaines sont soldées en ce moment si ça vous intéresse !). Enfin, j’ai inauguré mes nouvelles Buffalos flammes trouvées sur ebay germany mais j’ai un petit doute. En gros ce modèle de sneakers façon skater est sorti il y a une dizaine d’année et je me rappelle encore le jour où le magasin de châtelet était en liquidation et que j’ai dû en acheter dix paires pour être sûre d’en avoir jusqu’à la fin de ma vie (qui a dit que j’étais obsessive ?). Bref, j’ai beau les porter jusqu’à l’usage complet des semelles, nous arrivons petit à petit au décès de ma dernière paire. Du coup j’ai entrepris une recherche approfondie pour retrouver ce modèle et j’ai trouvé mon bonheur sur l’ebay allemand mais à réception des chaussures ce matin j’avais comme un doute ! Les lacets ne sont pas des lacets très larges comme les baskets de skate, le cuir (ou imitation) est très rigide alors que sur mes anciennes paires on dirait plus du plastique souple que du cuir, la semelle est moins large et il n’y a pas marqué Buffalo au dessous de la chaussure mais surtout il n’y a pas la fameuse mousse que buffalo met sur le talon d’achile. Cette fameuse mousse, on ne peut pas l’oublier car le frottement du talon l’arrache systématiquement assez rapidement et on se retrouve avec l’intérieur de la chaussure arrachée -c’est le cas sur toutes mes paires sans exception depuis les 90’s-. La question c’est : est-ce que Buffalo a voulu rééditer le modèle en plus classy (vu qu’ils semblent essayer de changer de cible) ou est-ce que j’ai reçu des contrefaçons  des modèles de l’époque (sachant que j’ai cherché depuis des années ce modèle sur leur site officiel et ne l’ai jamais vu) ? Bref, je suppose que seule la marque pourrait me répondre, j’avoue que ça me travaille depuis ce matin ! Sur ebay on n’est jamais sûrs. Vous aimerez aussi :Look noir et orSummer or not ?On ressort les chaussures ouvertes (concours inside !)On se fait plaisir ! Spread the love...